Religions Prieuré Laïcité - Page 9

  • Villers le Temple, récital d'orgue, dimanche 19 avril 2015, au profit de la restauration des orgues de Seny

    capture ecran 2015-04-02 à 13.40.33.jpg
    Les orgues de Seny, en restauration, et au profit desquelles ce concert est organisé.

    Récital d'orgue

    En l'église Saint Pierre à Villers le Temple
    Orgue historique Robustelly (18ème siècle)

    Au profit intégral de la restauration
    des orgues de la paroisse de Seny

    Dimanche 19 avril 2015 à 17h00

    ROLAND BONTRIDDER

    interprète des œuvres de

    Jan Pieterzoon Sweelinck 
    Lambert Chaumont 
    English florilège  
    Jean Sébastien Bach
    Carl Philip Emmanuel Bach

    PAF 10 euros
    Prévente 8 euros

    Renseignements chez Jean-Marie et Rita Kersten
    085/51,16,24  kersten304@hotmail.com
    BE14 7326 9401 8883

     

    capture ecran 2015-04-02 à 13.34.15.jpg
    Cliquez ici pour accéder au site de Saint-Séverin Musique
    Pour l'ensemble paroissial Nandrin-Tinlot, St-Séverin, Villers-le-Temple et Seny sont les 3 églises disposant d'orgues en place d'origine.
    Les orgues de l'église de Seny sont actuellement en réparation et les concerts ne peuvent donc plus être organisés dans cette église.  Le récital organisé à Villers Le Temple
    est organisé au profit intégral de cette restauration.

  • Villers le Temple, récital d'orgue, dimanche 19 avril 2015, au profit de la restauration des orgues de Seny

    capture ecran 2015-04-02 à 13.40.33.jpg
    Les orgues de Seny, en restauration, et au profit desquelles ce concert est organisé.

    Récital d'orgue

    En l'église Saint Pierre à Villers le Temple
    Orgue historique Robustelly (18ème siècle)

    Au profit intégral de la restauration
    des orgues de la paroisse de Seny

    Dimanche 19 avril 2015 à 17h00

    ROLAND BONTRIDDER

    interprète des œuvres de

    Jan Pieterzoon Sweelinck 
    Lambert Chaumont 
    English florilège  
    Jean Sébastien Bach
    Carl Philip Emmanuel Bach

    PAF 10 euros
    Prévente 8 euros

    Renseignements chez Jean-Marie et Rita Kersten
    085/51,16,24  kersten304@hotmail.com
    BE14 7326 9401 8883

     

    capture ecran 2015-04-02 à 13.34.15.jpg
    Cliquez ici pour accéder au site de Saint-Séverin Musique
    Pour l'ensemble paroissial Nandrin-Tinlot, St-Séverin, Villers-le-Temple et Seny sont les 3 églises disposant d'orgues en place d'origine.
    Les orgues de l'église de Seny sont actuellement en réparation et les concerts ne peuvent donc plus être organisés dans cette église.  Le récital organisé à Villers Le Temple
    est organisé au profit intégral de cette restauration.

  • Pailhe se mobilise pour sauver l’église du village et y organiser des évènements culturels

    La mobilisation est forte dans le petit village condruzien de Pailhe (Clavier). Les habitants ne veulent pas voir disparaître leur église qui se dégrade au fil des années. Ils ont dès lors décidé de se regrouper en créant l’ASBL Les amis de l’église de Pailhe.

    capture ecran 2015-03-13 à 09.35.12.jpg

    «Nous essayons du moins de la mettre en place. Il nous manque en effet toujours un papier de la commune qui nous accorde un bail emphytéotique », explique Bernard d’Oultremont, l’un des riverains. Cette association entend tout d’abord rénover l’édifice religieux. Inoccupé depuis huit années, l’eau s’y infiltre et crée de gros dégâts. «Nous voulons tout faire pour sauver cette merveille. Mais il y a urgence. La toiture doit absolument être refaite tout comme les corniches. Notre premier objectif est donc de réunir 6.000 euros afin de pouvoir acheter une bâche et de la poser sur la charpente. Nous devrons également rénover une partie de la façade qui commence à s’écrouler et l’intérieur où des morceaux de plâtra se décrochent. » Afin de récolter ces fonds, des événements culturels sont organisés.

    Les autorités communales sont actuellement occupées à rédiger le bail emphytéotique tant attendu par les habitants du village. «Nous nous faisons assister par un notaire afin que le bail respecte bien les intérêts de chacun. Il devra ensuite passer devant le conseil communal », précise Philippe Dubois. «L’évêché a donné son accord pour une désaffectation de l’endroit. Le conseil de fabrique souhaite simplement que la petite chapelle reste affectée au culte pour les petits offices réguliers », conclut Philippe Dubois. 
    Extrait de l'article de C.W. (La Meuse du 13 mars)

  • Condr'aujourd'hui mars 2015, le journal paroissial du Condroz, est distribué en toutes boîtes

    Le deuxième numéro du magazine,"Condr'aujourd'hui", le journal paroissial des communes d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot est sorti de presse et est en cours de distribution par des bénévoles (toutes boîtes).
    Ce numéro de printemps a pour thème "le handicap". Vous y découvrirez les témoignages et des interviews recueillis dans nos villages.

    Vous pouvez le télécharger ici en pdf

    capture ecran 2015-03-12 à 21.43.32.jpg
    Cliquez pour agrandir

  • Eglise de Seny: La valse des arts, concert chant et piano, 6-7-8 mars

    Eglise de Seny: La valse des arts,
    concert chant et piano, 6-7-8 mars
    Vernissage, vendredi 6 mars à 19h
    Exposition samedi 7  et dimanche 8 mars

    Concert dimanche 8 mars

    seny11.jpg

    seny2.jpg

  • Scry, un projet de potager communautaire dans le jardins du prieuré. Appel aux volontaires!

    Partager son savoir-faire, débuter dans le jardinage, échanger ses semences ou ses plants, se débarrasser d'outils qu'on n'utilise plus... partager une passion quel que soit votre âge, voilà le projet initié au prieuré de Scry pour le printemps 2015, c'est-à-dire dès maintenant !

    DSC_0403.JPG

    Le cadre s'y prête remarquablement puisque le terrain mis à la disposition de ces futurs participants est l'ancien potager du prieuré, bien exposé le long du mur d'enceinte de la propriété. (Derrière les bâtiments du prieuré, sur la place de l'église à Scry, au centre du village).
    On y trouve déjà des vignes et des framboisiers, à entretenir, ainsu qu'un terrain à cultiver en fonction du groupe qui va se constituer et selon des modalités à définir ensemble. Le projet n'a d'autres prétention qu'un travail en commun favorisant l'échange et le partage.

     

    capture ecran 2015-02-23 à 09.39.08.jpg

    Contacts: Maxence Louppe
    0477.68.27.19
    maxencelouppe@live.be
    Place de l'église 2, 4557 Scry

  • Le projet de rénovation de l'intérieur de l'église de Ramelot, un dossier bientôt en débat

    capture ecran 2015-01-05 à 16.24.33.jpgEn février 2011 la rénovation de l’extérieur de l’église se terminait. Les Tinlotois ont pu découvrir à cette occasion la superbe remise en état de l'église Notre Dame, de la tour, de la toiture, des vitraux et des vieux murs du cimetière entourant l'église.

    Partie sur sa lancée, la fabrique d’église a directement enchainé avec la rénovation intérieure. Vu que la construction de l’église remonte à 1673, et qu’en 350 ans elle a été repeinte maintes fois, il s’agit tout d’abord de faire des études pour identifier les différentes couches et les différents enduits utilisés.

    Après soumission et approbation du dossier par la Région Wallonne, ces études préalables ont commencé début août de l'année dernière.

    capture ecran 2015-01-05 à 19.34.25.jpg

    Le travail principal a consisté en une multitude de micro-grattages pour exposer chaque couche. A certains endroits on en dénombre jusqu’à 11 couches ! Tous les murs, toutes les boiseries ont été ainsi passées au crible.

    capture ecran 2015-01-05 à 19.38.02.jpg

    Plusieurs personnes se sont attelées à ce travail fastidieux qui a duré jusqu'au mois d'octobre Une réunion de chantier a eu lieu le vendredi 5 septembre dernier pour discuter des premières observations. Y assistaient: M. FRANCOTTE , S.P.W. (architecte).  D. MARCOLUNGOS.P.W. (historien d’art).  M. LAFFINEUR,  C.R.M.S.F.   L. NOVELLO,  Echevin, Commune de TinlotC. PHILIPPE et J. HENRARD,  Fabrique d’église (M.O.). J.L. JORIS,  Architecte - auteur du projetC. CESSION,  Entreprise.

    Dans les semaines qui ont suivi, des échantillons prélevés ont été analysés en laboratoire pour déterminer l’âge de chaque couche. Ceci permet de reconstituer le mieux possible la cartographie des enduits et couleurs pour pouvoir ensuite rénover en remettant l’église dans un état proche de son origine. Bien qu’elle soit aujourd’hui blanche-jaune et crème, d’anciennes photos montrent qu’elle fût anciennement polychrome.

    capture ecran 2015-01-05 à 19.41.11.jpg

    Les stucs au plafond sont d’une très grande valeur et seront eux aussi remis dans leurs teintes d’origine. Il en va de même pour le maître-autel, l’autel de la Vierge et les confessionnaux.
    Le 31 octobre, une seconde réunion de chantier s'est tenue dans l'église pour faire le point et envisager la suite. Il s'agit maintenant de vérifier les faisabilités techniques des différentes restaurations et surtout de les chiffrer. L'église Notre-Dame de Ramelot est la seule église
    classée de l'entité (ainsi que le choeur et les vitraux de Scry), et bénéficiera donc de subsides mais pas entièrement. Ils pourraient atteindre 60% en fonction de l'ouverture du bâtiment à d'autres activités culturelles. Si l'étude a pu être financée grâce à une intervention communale dans le budget de la fabrique d'église, il faut évaluer maintenant l'intérêt "exceptionnel" de ce patrimoine et le coût qu'il représente pour les différents partenaires impliqués. Le projet chiffré du groupe d'experts est attendu en ce début d'année par le conseil de fabrique de l'église de Ramelot.
    Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

    capture ecran 2015-01-05 à 19.43.11.jpg

    Une superbe vue de l'église prise depuis le parc du château. On y distingue encore une porte d'accès qui a été murée.
    Source : Tinlot 4S été 2014. Mise à jour: janvier 2015, photos A.L.

  • Fête de l'Epiphanie, mardi 6 janvier 2015

    France_Galette_des_Rois_2.jpg

    Si la fête de l’Épiphanie tombe cette année le mardi 6 janvier 2015, beaucoup de familles profiteront de ce dernier week-end de vacances pour déguster "la galette des Rois". Quelques explications.

    L'Épiphanie désigne aujourd'hui une fête chrétienne qui célèbre la venue du Messie dans le monde et recevant la visite des Rois mages.
    Elle a lieu le 6 janvier. En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de Janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.
    À l'origine et jusqu'à la fin du 4e siècle, L'Épiphanie est la grande et unique fête chrétienne de la « manifestation du Christ dans le monde ». Depuis l'introduction d'une fête de Noël le 25 décembre, l'Épiphanie a pris une autre signification selon les cultures.
    Depuis le 19e siècle, on l'appelle aussi le Jour des Rois en référence directe à la venue et à l'adoration des Rois mages.
    Dans la tradition populaire:"tirer les Rois"
    La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.
    Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. Pendant ces fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves qui devenaient les «rois d'un jour».
    Ce n'est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves. Les Romains pratiquent déjà l'usage d'une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi. Il existait également chez les romains, une tradition selon laquelle le plus jeune enfant de la famille se glisse sous la table et désigne la part revenant à chaque convive . (D'après Wikipédia)

  • Seny, Saint-Pierre a perdu ses pieds

    capture ecran 2014-12-28 à 11.23.20.jpg

    Depuis le début novembre, l'accès aux premiers bancs de la nef gauche dans l'église de Seny est inaccessible aux fidèles.
    Pour une raison inconnue, la statue de Saint-Pierre menace de s'effondrer. Le socle qui fait partie intégrande de la sculpture s'est fissuré et une partie est tombée sur les bancs.
    Saint-Pierre ne tient plus donc que par la grâce de Dieu... en attendant que les assureurs fassent leur travail.

  • Tinlot, les voeux de votre commune pour l'année 2015

    vx2015.jpg
    tinlot.be

  • Nouveauté au premier janvier: les communes ont la tutelle sur le budget des fabriques d'églises

    capture ecran 2014-12-28 à 09.25.25.jpg
    Les églises de Tinlot: Seny, Fraiture, Scry. Soheit-Tinlot et Ramelot.

    A partir du 1er janvier 2015, les 262 communes wallonnes héritent de la tutelle sur le budget et les comptes annuels fabriciens. Jusqu’ici, elles n’avaient qu’un pouvoir consultatif, et n’étaient consultées que pour avis, l’approbation relevant de la compétence de la Région via ses gouverneurs. Désormais, c’est aux communes qu’il appartiendra d’approuver le budget. Une révolution permise grâce « à une circulaire qui modifie le code de la démocratie locale », explique John Robert, conseiller-expert à l’Union des Classes Moyennes (UCM).

    Pour l’approbation des opérations immobilières, tels que l’achat ou la vente de terrains, c’est la Région (toujours via ses gouverneurs provinciaux) qui restera compétente. En cas de recours des fabriques d’église contre la décision communale, celui-ci pourra être introduit auprès du gouverneur provincial.

    Du côté de l’Evêché, cette circulaire est plutôt mal vue. Les évêques de la Région wallonne ont introduit un recours à la chambre constitutionnelle. Ce recours n’étant pas suspensif, la circulaire pourra donc bel et bien être appliquée d’ici 15 jours.
    M-CL.G. La Meuse du 23 décembre 2014

    capture ecran 2014-12-28 à 09.52.15.jpg
    La Chapelle d'Abée est un bâtiment privé.

  • De nombreux enfants et familles présentes à Seny pour la veillée de Noël mercredi

    capture ecran 2014-12-25 à 21.45.40.jpg

    Près de 60 enfants ont animé la veillée de Noël mercredi soir, avec des chants et des contes de Noël, dans une église de Seny archi comble pour la circonstance.

  • "Condr'aujourd'hui" un nouveau magazine paroissial (toute-boîte, gratuit) des communes d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

    capture ecran 2014-12-21 à 21.31.21.jpg

    Depuis la mi-décembre les Condrusiens ont pu découvrir dans leur boîte aux lettres le "Condr'aujourd'hui", un nouveau magazine paroissial gratuit distribué sous forme de toute-boîte en 8500 exemplaires. Il couvre ainsi les 24 paroisses des cinq communes du Condroz.
    Ce trimestriel est le fruit d'un partenariat Bayard presse, les Médias Catholiques Belges et l'équipe de rédaction locale de nos paroisses. Cette publication avait déjà été initiée avec succès dans plusieurs diocèses et près de chez nous en Ourthe-Amblève et à Neupré-Boncelles.

    capture ecran 2014-12-21 à 09.12.30.jpg

    "Les premiers échos sont positifs", déclare Armand Franssen (Photo ci-dessous), le curé de la paroisse, surpris aussi par l'audience très large recueillie par ce premier numéro sorti pour la fête de Noël. Cela correspondait à un besoin d'ouverture avec tous ceux qui, aujourd'hui, s'efforcent d'écrire des histoires concrètes de solidarité, de fraternité et d'espérance".

    capture ecran 2014-12-21 à 09.23.59.jpgAs-tu vu la vache?

    C'est l'intitulé de l'éditorial, "le mot du curé", qui fait allusion au rond-point bien connu de tous les Condrusiens aux quatre-bras de Nandrin et qui symbolise bien notre région.

    Elles regardent dans différentes directions et sont attentives à ce qui se passe autour d’elles. Elles rejoignent ainsi une des préoccupations majeures de ce nouveau journal paroissial. En effet, Condr’aujourd’hui souhaite poser un regard actuel sur la vie de notre région. Il voudrait s’adresser à tous, rejoindre chacun dans ses joies, ses peines, ses recherches, ses questions, ses espoirs. Il donnera la parole à des personnes de chez nous. Ses articles seront signés par des rédacteurs dont les visages et les noms nous sont connus.

    Ces vaches en couverture, fixant leur regard dans différentes directions, témoignent de cet esprit d’ouverture. "As-tu vu ?, nous disent-elles... telle initiative porteuse de sens, telle action de solidarité ?"… "As-tu vu? Cela se vit à deux pas de chez toi !"
    Bonne lecture et  bonne fête de Noël!

    capture ecran 2014-12-21 à 09.24.30.jpg
    Une équipe locale et des bénévoles assurent la rédaction et la distribution de la revue.
    De gauche à droite : Jean-Marie Stassart, Joselyne Defechereux, Armand Franssen, Ghislain Katambwa, Jacques Jacquemart, José Warnotte, Denis Myslinski. (Photo AL)

    Vos avis et réactions: cathocondroz@hotmail.com
    Téléchargez ici Condr'aujourd'hui en PDF
    En savoir plus sur l'unité pastorale du Condroz,
    voir le site:
    cathocondroz.be

    capture ecran 2014-12-21 à 11.43.10.jpg
    cathocondroz.be   Cliquez sur l'image pour agrandir

  • Joyeuse fête de Noël

    capture ecran 2014-12-23 à 23.13.40.jpg

    Noël est fêté dans la nuit du 24 au 25 décembre et le 25 toute la journée. En tant que fête chrétienne, elle commémore chaque année la naissance de Jésus de Nazareth. À l'origine, il existait à cette date des festivités païennes marquant le solstice d'hiver, symbole de la renaissance du soleil. La fête chrétienne a été positionnée à la même date dans le but de remplacer ces fêtes et, symboliquement, pour associer la naissance du Christ à la notion de lumière croissante.
    L
    a période entourant Noël est appelée « temps des fêtes » quand on y inclut les célébrations du Nouvel An1. Depuis le milieu du XXe siècle, cette période perd son aspect religieux tout en maintenant vivante la tradition de la fête. Dans cet esprit, Noël prend une connotation folklorique, conservant le regroupement des cellules familiales autour d'un repas et l'échange de cadeaux autour du sapin traditionnel.

    La première crèche aurait été réalisée par François d'Assise en 1223 à Greccio, en Italie ; ç'aurait été une crèche vivante, c'est-à-dire incarnés par de vraies personnes. Depuis le XVIIIe siècle, la tradition de la crèche s'est perpétuée dans tout le monde catholique et en a largement débordé au cours du XIXe siècle. En Provence, des personnages nouveaux ont été ajoutés : les santons. Ils figurent souvent les métiers traditionnels du XIXe siècle ou les scènes de la vie quotidienne de la région. Les rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar, trois érudits de l'époque de Jésus, sont représentés en route vers cette même étable, mais leur arrivée n'est célébrée qu'à l'Épiphanie. Ils symbolisent l'universalité de l'événement qu'est la naissance de Jésus.

    capture ecran 2014-12-24 à 08.50.12.jpg

    Père Noël

    Chargé d'apporter des cadeaux, il est représenté comme un vieil homme pourvu d'une longue barbe blanche et d'une houppelande rouge . Cette image est accompagnée de tout un folklore : traîneau volant tiré par des rennes, lettre de demande de cadeaux à son intention, son sac rempli de jouets, etc.

     

    Personnage d'invention anglo-saxonne et protestante au XIXe siècle, de Charles Dickens notamment avec ses cinq Livres de Noël, dont la publication du premier, Un chant de Noël (A Christmas Carol, dans sa version originale), remonte à 1843. La première mention du « père Noël » en français est trouvée en 1855 sous la plume de George Sand36. Une de ses premières représentations date de 1868, dessinée par Thomas Nast pour Harper's Weekly37. À l'origine le personnage est habillé soit en vert soit en rouge, au gré de la fantaisie des illustrateurs.

    S'il est inspiré du saint Nicolas chrétien, notamment par ses habits, il peut également être assimilé à Julenisse, un lutin scandinave qui avait la même fonction à la fête de la mi-hiver.

    capture ecran 2014-12-24 à 08.56.09.jpgLa Trêve de Noël est un terme utilisé pour décrire plusieurs et brefs cessez-le-feu non officiels qui ont eu lieu pendant le temps de Noël et le Réveillon de Noël entre les troupes allemandes, britanniques et françaises dans les tranchées lors de la Première Guerre mondiale, en particulier celles entre les troupes britanniques et allemandes stationnées le long du front de l'Ouest en 1914. En 1915, il y eut une trêve de Noël similaire entre les troupes allemandes et françaises. (D'après Wikipédia)

     

  • Un cours de citoyenneté au lieu des cours de morale et religion

    capture ecran 2014-12-19 à 07.10.13.jpgOn savait déjà qu’un cours de citoyenneté remplacerait les cours de morale et de religion dans l’enseignement officiel, on en sait un petit plus sur le contenu. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles avait annoncé le remplacement des cours de religion et de morale par un «cours de citoyenneté», dans le courant de la législature 2014-2019. Celui-ci s’inscrira dans le plan anti-discrimination mis en place par les autorités, et visera l’apprentissage des valeurs démocratiques, des Droits de l’homme, du Vivre ensemble et abordera une approche historique des philosophies, des religions et de la pensée laïque. Les cours dispensés intégreront une dimension de sensibilisation à des thématiques telles que le respect de l’autre, la non-violence, la diversité et la démocratie. (La Meuse du 19 décembre)