Santé - Page 3

  • Face à un tsunami sanitaire, retour aux mesures strictes de confinement ce we de Toussaint.

     

     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 12.46.37.png

    Depuis les nouvelles mesures annoncées en cascade
    à tous les niveaux depuis vendredi dernier,
    c'est un quasi confinement qui est mis en place en Belgique
    pour plusieurs semaines et pour une période qui dépendra
    de nos comportements face à la propagation du virus.
     Dans la cacophonie des mesures à géométrie variable les dernières
    dispositions nationales ont été publiées dans le moniteur belge
    dans la nuit de mercredi à jeudi. Voir le résumé publié ce jeudi.

    Ce vendredi, de nouvelles mesures sont encore attendues.
    Restez donc à l'écoute, mais n'attendez pas
    pour redoubler de vigilance et limiter vos contacts au maximum
    avec toutes les précautions indispensables.
    Le tsunami que beaucoup ont annoncé et ont vu arriver de loin
    submerge pour l'instant nos soins de santé,
    l'heure n'est pas à la recherche des responsabilités
    ou aux questionnements mais à une solidarité concrète 

    En l'absence de toute activité organisée
    (culturelle, sociale, sportive, privée...),

    En l'absence d'une partie de nos libertés habituelles,
    Avec souvent des proches victimes de la maladie,
    Avec en plus, une saison déprimante,
    il faut faire face à des situations 
    qui s'annoncent de plus en plus difficiles.
    Gardons le moral !
    respectons les gestes barrière et toutes les consignes
    Prenons soin de nous et des autres !
     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 12.48.13.png

    Pas de rassemblement, de cortège, ni de porte-à-porte pour fêter Halloween cette année!
    Il faudra être créatif durant ces vacances d'automne déjà prolongées...

     

     La Météo du week-end de Toussaint: 
       Températures plus douces, un samedi agréable  
     retour des averses dimanche et lundi
     

    IMG_8337.PNG

     

    Capture d’écran 2020-10-29 à 15.07.03.png
    A l'instar des Deux Ours, tous les évènements programmés
    annoncent des reports ou des annulations
    Informez-vous !
    Préservez-vous, préservez les autres !

    Cet arrêté, qui harmonise et précise les mesures en vigueur
    sur l’ensemble du territoire belge, « annule le protocole fixant
    les modalités en vigueur jusqu’ici », indique le ministre Borsus (MR)
    dans un communiqué.

    « Les pratiques de chasse réunissant jusqu’à 4 personnes maximum –
    par exemple, la chasse à l’affût – restent autorisées moyennant
    le strict respect des règles sanitaires élémentaires », ajoute-t-il.

    Source Sudinfo

     

     

  • Le home de Seny recherche des bénévoles !

    123002709_188217146103238_5615379460640153632_n.png

    APPEL A BENEVOLES – HOME DE SENY
    Le Home de Seny recherche des bénévoles de 18 ans et plus pour accompagner les résidents de son établissement, faire de la lecture, distribuer du café, assurer une présence...
    ✅ Contact : 085/51.15.33 ou aginesci@chuliege.be
    Source Commune de Tinlot
  • Covid-19. Les dernières mesures appliquées dans tout le pays à partir de ce jeudi minuit.

    Capture d’écran 2020-10-29 à 14.04.50.png

    Le Moniteur belge a publié mercredi soir l’arrêté ministériel contenant les mesures appliquées dans tout le pays à partir de ce jeudi minuit.
    Le socle de mesures fédérales prises à l’issue du comité de concertation de vendredi dernier est élargi aux mesures suivantes:

    > Magasins : les courses sont effectuées seul ou avec maximum une autre personne et pendant une période de maximum 30 minutes. Un adulte peut accompagner les mineurs du même ménage ou les personnes ayant besoin d’une assistance.

    > Hôtels et autres types d’hébergement : seul le restaurant est ouvert, uniquement pour les clients de l’hôtel.

    > Tous les établissements (ou parties d’établissements) appartenant au secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel sont fermés, y compris : les casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris ; les centres de bien-être, y compris entre autres les saunas, jacuzzis, bains de vapeur et hammams, sauf si leur utilisation est privée ; les discothèques et les dancings ; les salles de fête et de réception, excepté pour l’organisation de repas à l’occasion de funérailles ou d’une crémation ; les parcs d’attractions ; les plaines de jeux intérieures ; les pistes de bowling ; les fêtes foraines, marchés annuels, brocantes, marchés aux puces, marchés de Noël et villages d’hiver ; les piscines ; les foires commerciales, y compris les salons ; les cinémas.

    > Peuvent rester ouverts : les plaines de jeux extérieures ; les espaces extérieurs des zoos, parcs animaliers, parcs naturels et musées en plein air, y compris l’entrée, la sortie, les installations sanitaires, les premiers secours et les bâtiments de secours ; les bibliothèques ; les lieux de culte et les bâtiments destinés à l’exercice public des services de morale non confessionnelle ; les espaces extérieurs des infrastructures sportives pour la pratique individuelle du sport ; les pistes équestres couvertes de manèges et hippodromes, et ce à la seule fin du bien-être des animaux ; les lieux culturels, pour les -12 ans dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires, dans le cadre de stages et activités organisés, et pour les membres du personnel dans le cadre de leurs activités professionnelles.

    > Hormis les piscines, peuvent rester ouvertes dans le cadre du sport amateur, les salles de sport et installations sportives, mais uniquement pour les groupes scolaires d’enfants jusqu’à 12 ans inclus dans le cadre d’activités scolaires ou extrascolaires de l’enseignement obligatoire ; et pour les stages et camps sportifs organisés par les autorités locales et destinés aux enfants jusqu’à 12 ans inclus ;

    > Les installations sportives restent également accessibles pour les compétitions et entraînements de sportifs professionnels ; et pour les activités autres que sportives, autorisées en vertu des dispositions de l’arrêté ministériel et des protocoles en vigueur.

    > Les compétitions et entraînements professionnels peuvent avoir lieu mais sans public, à l’intérieur et à l’extérieur.

    > En amateur, les compétitions et entraînements ne sont autorisés que pour les -12 ans, en présence d’un parent maximum, uniquement à l’extérieur.

    > Les camps, stages et activités avec des enfants de -12 ans, sans nuitée, sont autorisés. Le nombre de personnes participant à ces activités est limité à 50, accompagnateurs compris. Pour ces derniers, le port du masque est obligatoire.

    > Les mariages, enterrement, crémations, services religieux et services non confessionnels peuvent être organisés en présence d’un maximum de 40 personnes.

    Les mesures seront dans un premier temps applicables jusqu’au 19 novembre 2020.

    Les règles s’ajoutent au socle fédéral déjà existant :

    > Pour rappel, celui-ci prévoit que le télétravail reste la règle. Les contacts sans distanciation (contacts rapprochés) sont limités 1 personne. Les rassemblements privés sont limités à 4 mêmes personnes pour deux semaines. Les rassemblements dans le domaine public sont limités à maximum 4 personnes.

    > Les marchés restent ouverts mais la consommation de boissons et de nourriture et y est interdite. Les marchés aux puces, brocantes et marchés de Noël sont interdits.

    > Les cafés et restaurants sont fermés. Les repas à emporter restent possibles jusqu’à 22 heures.

    > Les magasins de nuit doivent fermer à 22h00. La vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.

    > La Flandre applique de son côté, seule, l’interdiction de se déplacer dans l’espace public entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels, qui ne peuvent être reportés.

    > La Wallonie et Bruxelles appliquent depuis le week-end dernier un couvre-feu plus strict, de 22h à 6 heures.

    > La ville-Région de Bruxelles impose, quant à elle, le port du masque sur tout l’espace public.

    Récapitulatif des règles nationales en vigueur à parti de ce jeudi> Le télétravail est la règle

    > Couvre-feu de minuit à 5 heures. En Wallonie et à Bruxelles de 22h00 à 6h00 du matin.

    > Commerces : max. 30 minutes, un client par 10m2, courses effectuées seul ou maximum avec une personne

    > Les magasins de nuit doivent fermer à 22h00. La vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.

    > Restaurants et cafés fermés : repas à emporter jusqu’à 22h00 (jusqu’à 20h00 si boissons alcoolisées)

    > Fermeture des établissements des secteurs culturels, festif, sportif et récréatif

    > Fermeture des parcs d’attractions

    > Marchés autorisés (mais consommation de boissons et de nourriture et y est interdite) à l’exception des marchés annuels, de villages d’hiver et des brocantes

    > Les contacts rapprochés (sans distanciations) sont limités à max. 1 personne.

    > Les rassemblements privés sont limités à 4 mêmes personnes toutes les deux semaines.

    > Les rassemblements dans le domaine public sont limités à maximum 4 personnes.

    > Maximum de 40 personnes aux mariages, enterrements et cérémonies du culte

    > Compétitions et entraînements sportifs professionnels sans public

    > Stages et camps autorisés pour les enfants jusqu’à 12 ans

    Article complet sur Sudinfo

    Précisions de l'évêché de Liège concernant les cérémonies religieuse

    a70eb29f1f58498143b77fccec3c5873.jpeg

    Il fallait s'y attendre, le nouvel Arrêté Ministériel qu'a pris par notre gouvernement fédéral et entrant en vigueur dès ce jeudi 29, fait entrer notre pays dans un confinement beaucoup plus strict. Ci-dessous cinq mesures qui concernent plus particulièrement nos communautés :

    1. Le couvre-feu est maintenu entre 22h et 6h du matin
    2. Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés, sauf pour des enfants de moins de 12 ans: ceci rend toute activité paroissiale collective impossible, sauf pour les enfants. 
    3. Les cultes dominicaux, de semaines, les baptêmes, mariages et funérailles religieuses et toute autre activité dans une église ne peuvent se faire qu'en présence de maximum 40 personnes, les enfants de moins de 12 ans non-compris.
    Les règles de distanciation et de port de masque restent d’application. 
    4. Les églises peuvent rester ouvertes. Nous demandons aux curés, équipes pastorales et conseils de fabrique de faire leur possible pour qu'elles le soient le plus possible. Nos concitoyens auront, plus que jamais, le besoin de se recueillir. 
    5. Le télétravail est la règle. S’il n’est pas possible, la distanciation sociale doit impérativement être garantie. 
  • Rappel de toutes les mesures en vigueur à respecter dans la province de Liège

    Capture d’écran 2020-10-28 à 15.26.09.png

    Pour rappel, tout en étant sujettes à réévaluation (un nouveau comité de concertation est d’ailleurs à nouveau planifié ce vendredi 30 octobre lors duquel de nouvelles décisions devraient être prises), ces mesures sont à respecter jusqu’au 19 novembre prochain inclus.

    Généralités

    Couvre-feu de 22h00 à 6h00 sauf déplacements essentiels (urgences médicales, assistance à un proche, travail)

    Obligation d’avoir un masque sur soi lorsque l’on se trouve sur l’espace public

    Le port du masque est obligatoire dans les lieux suivants :

    - les magasins et les centres commerciaux

    - les cinémas

    - les salles de spectacle, de concert, ou de conférence

    - les auditoires

    - les lieux de culte,

    - les musées, bibliothèques

    - les casinos et les salles de jeux automatiques

    - les foires commerciales, en ce compris les salons

    - dans une file d’attente

    - dans les bâtiments publics

    - sur les foires, salons, marchés et fêtes foraines

    - aux abords des écoles une heure avant et une heure après les heures d’entrée et de sortie habituelles

    - pour les spectateurs et accompagnants lors d’événements sportifs

    - dans les cimetières pendant les cérémonies et du 30 octobre au 3 novembre inclus

    - dans les endroits à forte fréquentation identifiés par les bourgmestres

    Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne

    ► Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant 2 semaines, toujours les mêmes

    ► Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum

    ► La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite

    ► Le porte-à-porte est interdit

    Travail et commerces

    Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités

    Les achats sont effectués par 2 personnes maximum dans tous types de commerces

    Les marchés (1 client par 1,5m d’étal) et fêtes foraines (max 200 personnes) de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite

    Les commerces alimentaires, night-shops, les salles de jeux, bureaux de paris, casinos ainsi que les magasins accolés à une station-service ne peuvent ouvrir au-delà de 20h

    La vente d’alcool est interdite dans les stations-services situées sur les aires autoroutières

    Les cafés et restaurants sont fermés. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00

    Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits sauf exceptions prévues telles que dans les hôtels pour les clients qui y séjournent. Mesures sanitaires inchangées sauf max 4 personnes par table (sauf ménage qui peut partager la même table)

    Les salles de réception et de fêtes sont fermées sauf pour les repas après enterrement ou crémation (max 40 personnes) • Les salons de prostitution et bars à hôtesses sont fermés

    Enseignement

    Les cours en présentiel sont suspendus dans l’enseignement supérieur

    L’enseignement primaire et secondaire est maintenu en présentiel. L’enseignement à distance est possible pour les écoles qui sont contraintes de fermer une ou plusieurs classes

    Sports, loisirs et événements

    Les Jacuzzi, cabines de vapeurs et hammams sont fermés sauf utilisation privative

    Les discothèques et dancings restent fermés

    Les sports en intérieur sont interdits sauf pour enfants de moins de 12 ans, les compétitions de sports amateurs et entraînements interdits à partir de 12 ans

    Les compétitions sportives professionnelles se poursuivent en extérieur et en intérieur à huis clos

    ► Les cafétarias et buvettes sont fermées de même que les vestiaires

    Désignation d’un responsable Covid-19 dans les clubs et associations

    Tous les événements à caractère récréatif ou de type hobby qu’ils soient, entre autres, festifs, culturels ou folkloriques, organisés par les villes et communes ou soumis à autorisation des autorités communales sont interdits

    Les marchés de noël sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020

    ► Les cérémonies des 11 et 15 novembre 2020 peuvent avoir lieu avec un maximum de 4 personnes

    Les célébrations de fêtes religieuses (communions, professions de foi, confirmations...) et laïques sont interdites. Ne sont pas concernés par cette disposition les offices à caractère hebdomadaire récurrent (comme les messes), les vêpres de la Toussaint, les mariages et les funérailles (40 personnes maximum et jusqu’à 200 personnes par dérogation selon la superficie de l’établissement)

    Les parcs d’attraction sont fermés

    Les parcs zoologiques peuvent ouvrir les parties extérieures

    Les activités culturelles en intérieur (spectacles, théâtres, représentations culturelles) sont limitées à 40 personnes (et jusqu’à 200 personnes par dérogation selon la superficie de la salle)

    Source La Meuse H-W

  • Situation tendue au Home de Seny (Tinlot) : la directrice démissionne

    Arrivée au poste de directrice du Home de Seny le 9 mars dernier, au tout début de la crise sanitaire, la Fexhoise Sandrine Langer a déjà remis sa démission « pour convenance personnelle », nous indique le porte-parole du CHU de Liège, Louis Maraite.
    Elle était arrivée suite à un appel lancé en janvier par le CHU afin de remplacer Aurélie Hubin à la tête de la maison de repos tinlotoise, dont la gestion dépend du Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture, lui-même chapeauté par le CHU depuis maintenant deux ans.

    Un profil pourtant idéal
    Forte d’une expérience de 2 ans à la tête d’une résidence liégeoise et d’une expérience de 10 ans à la direction opérationnelle d’un investisseur privé détenant 10 maisons de repos en province de Liège, Sandrine Langer avait le profil adéquat pour la mission.
    De toute évidence, le contexte sanitaire dans lequel elle est entrée en fonction ne lui a pas facilité la tâche. Bien qu’on ne connaisse pas les raisons précises à l’origine de son départ précipité, la directrice était arrivée au Home de Seny au beau milieu de la première vague de la pandémie, et elle repart désormais au beau milieu de la deuxième vague. Sandrine Langer n’a pas souhaité s’exprimer sur les raisons de sa démission.

    L’infirmière en chef du CNRF assure l'intérim
    Dans l’attente de trouver un.e remplaçant.e à la direction du Home de Seny, c’est Laura Jeunehomme, infirmière en chef au CNRF de Fraiture et adjointe à la direction du département des soins infirmiers du CHU, qui va organiser la coordination au niveau de la maison de repos. « Par ailleurs, on avait recruté quelqu’un en interne qui disposait d’un diplôme de gestionnaire de maison de repos, pour un autre poste au sein du CHU. Il va pouvoir prendre les fonctions de Madame Langer à titre transitoire, le temps de faire le point, une fois le pic passé », explique Julien Compère, directeur général du CHU de Liège. « Serge Hubert, le DRH du CHU, va également jouer un rôle dans le suivi de la situation au Home de Seny ».
    À l’heure d’aujourd’hui, 14 pensionnaires (sur 60 environ) sont atteints du Covid au Home de Seny. Leur état ne nécessite pas à ce stade une hospitalisation.
    Pierre Targnion. La Meuse H-W

  • Fraiture Covid-19. Au CNRF, un étage fermé pour les patients testés positifs

    Capture d’écran 2020-10-27 à 17.13.47.png

    Au CNRF, un étage fermé pour les patients testés positifs

    Comme au home de Seny, le nombre de patients positifs au Covid-19 a augmenté ces dernières semaines au Centre Neurologique de Fraiture. Une trentaine de patients ont été testés positifs, obligeant le personnel à les rassembler dans un étage qui a été isolé des autres.

    « Compte tenu du taux de positivité dans la population, nous avons décidé de réorganiser les patients positifs afin de les distinguer des patients négatifs », explique Julien Compère, directeur général du CHU de Liège, dont dépend le CNRF depuis deux ans. Il se montre encourageant vis-à-vis de la situation à Fraiture.

    « On a tous beaucoup appris de la première vague et je pense que les choses se passent un peu plus facilement, de manière plus fluide. La plupart des patients positifs sont restés au CNRF, il n’y a pas de cas critiques, sinon ils ne restent pas là-bas ».

    Pierre Targnion. La Meuse H-W

  • Ne masquez pas vos émotions. Trouvez du soutien !

    Vous ressentez de l’INQUIETUDE, du STRESS, de la TRISTESSE,
    de la COLERE ou du DESARROI en cette période de pandémie ?
    Ne masquez pas vos émotions !
    Des aides existent sur www.trouverdusoutien.be

    Capture d’écran 2020-10-25 à 16.34.15.png

    Source Aviq

  • Covid-19. Des mesures supplémentaires annoncées dans la Province de Liège

    Vu les chiffres des contaminations et des hospitalisations encore plus inquiétants en Province de Liège que dans le reste du pays, la gouverneur faisant fonction, Catherine Delcourt, vient de prendre une série d’arrêtés complémentaires applicables dans toute la Province.

    Capture d’écran 2020-10-24 à 18.57.06.png
    Pas de marchés de Noël !

    Voici le résumé des nouvelles mesures:

    Ainsi, en matière d’événements, à partir de ce lundi 26 octobre et jusqu’au 19 novembre :

    tous les événements organisés par les communes ou soumis à l’autorisation des autorités communales sont interdits

    – les cérémonies des 11 et 15 novembre sont maintenues, mais limitées à 4 personnes ;

    – les célébrations de fêtes religieuses et laïques sont interdites ;

    – les marchés de Noël sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020.

    Cet arrêté reprend par ailleurs les dispositions déjà d’application relatives au travail du sexe et aux salons de prostitution, à la consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics, et aux activités commerciales, ludiques ou caritatives en porte-à-porte.

    Des mesures spécifiques en matière de commerce sont également prises du 26 octobre au 19 novembre :

    – Le nombre de personnes qui peuvent faire leurs courses conjointement est limité à deux, indépendamment des moins de 12 ans ;
    – les commerces alimentaires, les night shops, les salles de jeux, bureaux de paris, casinos ainsi que les magasins accolés à une station-service ne peuvent ouvrir au-delà de 20h ;
    – la vente d’alcool est interdite dans les stations-services situées sur les autoroutes.

    Et en matière de couvre-feu, son entrée en vigueur est effective toutes les nuits de 22 heures à six heures, à partir de ce samedi 24 octobre et jusqu’au 19 novembre.
    Tous les déplacements non-essentiels sont interdits. Les déplacements considérés comme essentiels ainsi que ceux justifiés par un cas de force majeure (situations de violences conjugales ou intrafamiliales) sont permis.

    Sudinfo

  • Covid-19. L’appel aux volontaires !

    Capture d’écran 2020-10-24 à 13.07.54.png 

    L’appel aux volontaires

    Vendredi, Elio Di Rupo et la ministre de la Santé, Christie Morreale, ont lancé un appel afin de renforcer les équipes des hôpitaux et des maisons de repos. « Il manque encore de bras », nous explique Christie Morreale. « On avait lancé cette plate-forme des volontaires lors de la première vague. Il faut lui donner de l’amplitude. On cherche des infirmiers à domicile, des aides-soignants, des infirmiers, des éducateurs mais aussi des étudiants qui ont envie de venir travailler et qui seront rémunérés.
    Des mesures ont été prises par les ministres Dermagne et De Bue pour augmenter le nombre de jours de travail possibles pour les étudiants sans perte du droit aux allocations familiales. Tout le monde s’y met. On sent qu’il y a une forme de solidarité. »
    Extrait de La Meuse du 24/10

    Pour vous inscrire sur la plate-forme, surfez sur solidaire.aviq.be ci dessous:

    Capture d’écran 2020-10-24 à 12.41.37.png

    Plateforme solidaire wallonne

    Les professionnels et futurs professionnels qui souhaitent apporter leur soutien dans la lutte contre le COVID-19 peuvent se déclarer disponibles au moyen du formulaire ci-dessous. Avant de le remplir, nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de confidentialité, qui figure en bas de page.
    L’AVIQ coordonne, via une plate-forme en ligne, la récolte des coordonnées des professionnels disponibles et en donne l’aperçu, via une page protégée, aux établissements d’hébergement pour personnes âgées, handicapées ou fragilisées.
    Une fois votre inscription complétée, vous recevrez un mail de confirmation et vous serez inscrit sur la réserve de professionnels de l’aide et des soins qui est proposée aux établissements d’hébergement.
    Les services entreront en contact avec vous pour l’organisation pratique des prestations.
    Attention ! Si vous appartenez à un groupe à risque, ne prenez aucun risque avec votre santé.
    Déjà, nous vous remercions de votre aide.
    Voir le site

     

    Avant cet appel à des volontaires du secteur de la santé ,le CHR de la Citadelle à Liège, de son côté, avait fait déjà appel à des bénévoles comme expliqué dans l'article ci-dessous:

    Hôpitaux saturés: des bénévoles à la rescousse du CHR de la Citadelle à Liège

  • Covid-19. Après le Fédéral et la Wallonie, des mesures encore plus strictes prises à Bruxelles !

    Après les décisions au niveau Fédéral, la Région Wallonne avait pris des mesures encore plus strictes. La Région Bruxelloise va encore plus loin !
    "La situation est dramatique, on ne peut plus attendre"

    Capture d’écran 2020-10-24 à 17.22.59.png

    « À la suite de l’augmentation constante de cas de personnes positives au Covid-19 en Région bruxelloise, la cellule de crise provinciale bruxelloise s’est réunie ce samedi à 12h30.
    Voici, en résumé, les nouvelles mesures en application à partir du lundi 26 octobre jusqu'au 19 novembre:

    – Les compétitions sportives sont interdites, même pour les moins de 12 ans. Les entraînements pour les moins de 18 ans sont par contre maintenus.

    – Toutes les infrastructures sportives doivent fermer leurs portes

    – Les activités culturelles sont mises en pause (fermeture des centres culturels, théâtres, cinéma…)

    – Les rassemblements de plus de quatre personnes sont interdits dans l’espace public

    – En ce qui concerne la célébration des mariages, ceux-ci sont limités à 10 personnes maximum

    – Le télétravail doit être rendu obligatoire le plus possible sauf pour les fonctions essentielles.

    – Les commerces doivent fermer à 20h avec obligation de faire ses courses seul (les take-away peuvent ouvrir jusque 22h)

    – Les excursions scolaires sont interdites

    – Les stages pour les plus de 12 ans sont annulés

    – Un couvre-feu sera d’application de 22h à 6h

    - Le port du masque est obligatoire sur tout le territoire de la Région bruxelloise

    En savoir plus sur Sudinfo

  • Covid 19. La Wallonie a pris des mesures supplémentaires qui seront en application dès ce soir

    Face à l’épidémie de Coronavirus, le Gouvernement wallon a pris des mesures plus contraignantes visant à limiter davantage les contacts sociaux non-essentiels. Une réunion a eu lieu avec les Gouverneurs des différentes provinces. Une conférence de presse des Gouvernements wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles a eu lieu à 18h30 ce vendredi soir. Voici les nouvelles mesures qui seront d’application dès samedi soir.

    Capture d’écran 2020-10-23 à 21.00.16.png
    Les nouvelles mesures en vidéo

    Extension du couvre-feu
    En termes de couvre-feu tout d’abord, le Gouvernement de Wallonie a confié aux Gouverneurs des cinq provinces la mission d’établir le couvre-feu de 22h à 6h du matin, jusqu’au 19 novembre. Ce couvre-feu n’est pas applicable en cas de déplacement essentiel ou professionnel.

    Courses à deux maximum
    Le Gouvernement invite également à limiter à deux les personnes qui font les courses, indépendamment des moins de 12 ans.

    Télétravail obligatoire
    En ce qui concerne le télétravail, le Gouvernement demande de faire en sorte qu’il soit « appliqué strictement jusqu’au 19 novembre ». Si les travailleurs ne peuvent exercer leurs activités par télétravail, les employeurs doivent faire en sorte que les mesures sanitaires soient effectives et contrôlées. Des contrôles seront effectués sur les lieux de travail.

    Hôpitaux, maisons de soins : appel à l’aide et visites limitées
    En ce qui concerne les hôpitaux, maisons de repos et de soinsle Gouvernement lance un appel aux infirmières et infirmiers à domicile, mais aussi aux étudiants en infirmerie et en médecine pour venir en aide et « épauler celles et ceux qui œuvrent sans relâche auprès de malades et de personnes qui ont besoin d’assistance ».

    Les visites au sein de maisons de repos et de soins sont limitées à un maximum d’un visiteur par résident, toujours le même pendant 15 jours. Les visites auront lieu dans un espace dédié à cet effet. Le port du masque y sera obligatoire pour les visiteurs et les résidents. Une hygiène des mains méticuleuse devra également y être respectée ainsi que la distance d’un mètre et demi et l’aération des locaux.

    Tous les cours en présentiel suspendus
    Concernant l’enseignement supérieur, la décision de suspendre tous les cours en présentiel est appliquée !
    Y compris pour les bac1 et jusqu’au 19 novembre, 

    Le sport suspendu pour les plus de 12 ans
    En ce qui concerne le sport, les compétitions sportives peuvent avoir lieu jusqu’à 12 ans, mais pour le reste, elles sont suspendues, y compris les entraînements ! La pratique du sport en salle est interdite.

    Toutes ces nouvelles mesures entreront en application dès le samedi 24 octobre au soir !

    Source Sudinfo

  • Covid 19. Evolution des cas positifs à Tinlot et dans le Condroz

    La progression de cas positifs à Tinlot et dans le Condroz:

    Tinlot: de mars à sept: 11 - 7 oct.: 36 - 12 oct.: 73 - 23 oct.: 116 .... !!!

    Capture d’écran 2020-10-23 à 13.56.02.png

    Evolution entre le 7 et le 23 oct. dans le Condroz

    Situation 7/10               Situation 23/10Capture d’écran 2020-10-23 à 20.40.09.png

    Evolution en Belgique

    Malgré les nouvelles mesures, les chiffres continuent d’augmenter dangereusement

    La Belgique a franchi le cap des 10.000 nouvelles infections quotidiennes au Covid-19 avec une moyenne de 10.454 cas

    Le nombre moyen de nouvelles contaminations quotidiennes continue d’augmenter et s’élève désormais à 10.454 cas (+69 %) entre le 13 et le 19 octobre. Au cours de cette période, le virus a fait plus de 35 morts (+13) en moyenne par jour. Un total de 3.649 patients sont actuellement hospitalisés en Belgique pour le Covid-19 (+11 %) et 573 sont traités en soins intensifs (+9 %).

    Entre le 16 et le 22 octobre, les hospitalisations ont donc continué leur progression, avec une moyenne de 350 admissions quotidiennes (+82 %). Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 270.132 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.588 en sont décédées. Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 16,6 % à l’échelle nationale.

    Source Sudinfo

  • Coronavirus. Nouvelles règles en application dès ce vendredi en Belgique

    BE-Alert - COVID-19 niveau d’alerte 4 : le Comité de concertation renforce les règles de lutte contre le corona pour le sport, la culture et l’enseignement supérieur.
    002_GOV_002_23_OCTOBRE_FR_V1CB[2].jpg
     
    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 
    Le Comité de concertation a pris une série de mesures de lutte contre le corona en matière de sport, d’événements culturels et d’enseignement (supérieur), conformément au niveau d’alerte 4. 

    Les règles plus strictes sont indispensables pour décharger les hôpitaux, éviter de devoir fermer toutes les écoles, empêcher un arrêt de toute l’économie et ne pas isoler de trop nombreux concitoyens à cause d’un confinement généralisé. 
    Voici les mesures supplémentaires de lutte contre le corona : 

    1.    Événements sportifs : toutes les compétitions sportives professionnelles à l’intérieur et à l’extérieur se déroulent sans public. Toutes les compétitions amateurs sont suspendues. Les compétitions concernant des jeunes jusqu’à 18 ans restent autorisées, mais seul un membre de la famille peut y assister. Il reste interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture. 

    2.    Enseignement supérieur : le taux d’occupation des locaux descend à maximum 20 % avec obligation de port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n’est pas possible. Cette règle n’est pas applicable aux étudiants de première année. 

    3.    Événements culturels à l’intérieur (culturels, religieux, éducatifs, associatifs) : maximum 40 personnes sont autorisées s’il y a suffisamment de garanties que l’organisation permet de respecter les règles de lutte contre le coronavirus, et maximum 200 personnes moyennant le respect de la règle d’1,5 mètre de distance et le port du masque. La vente de boissons et de nourriture est interdite.

    4.    Transports en commun : chaque autorité veille, dans le cadre de ses compétences, à ce que la capacité des transports en commun soit optimalisée afin d’éviter toute surfréquentation. 

    5.    Les parcs d’attraction sont temporairement fermés. 

    6.    Parcs animaliers : les espaces intérieurs sont fermés au public ; il est interdit de vendre ou de consommer des boissons et de la nourriture. 

    7.    Le télétravail reste la règle. Il a été décidé avec les fédérations patronales de mettre en place un système de monitoring visant à responsabiliser, afin d’appliquer la règle du télétravail dès que possible. 

    Au vu de l’urgence de la situation, ces règles entrent directement en vigueur et seront applicables dès leur publication, le vendredi 23 octobre 2020. Les règles resteront en vigueur jusqu’au 19 novembre 2020 inclus, avec une évaluation intermédiaire après deux semaines.

    Le Comité de concertation tient par ailleurs à rappeler les règles pour le niveau d’alerte 4 qui sont déjà en vigueur depuis le lundi 19 octobre :

    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    Plus d’information: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-niveau-dalerte-4-le-comite-de-concertation-renforce-les-regles-de
     
  • La septième règle d’or anti-Covid: il faut aérer votre intérieur!

    Une autre règle devrait cependant être d’application en ces mois où nous allons nous confiner dans nos intérieurs chauffés : il faut aérer tous les jours nos pièces de vie. En Allemagne, Angela Merkel a insisté sur le bien-fondé de cette pratique : une aération régulière peut réduire considérablement le risque d’infections, a seriné la chancelière. « Cela pourrait être l’un des moyens les plus simples et les plus efficaces de freiner la propagation du Covid », a-t-elle affirmé.
    Le virus circulant dans l’air, plus on le dilue, moins on risque d’être infecté, expliquent les spécialistes.
    Mais voilà, il commence à faire froid dehors. Alors, nous avons tendance à rester calfeutrer et à économiser le chauffage. Mauvaise idée. Les bons gestes ? Coupez le chauffage et ouvrez les fenêtres en grand. Les médecins préconisent au moins 15 minutes réparties en trois fois par jour : le matin au lever, à midi si vous êtes chez vous et le soir. N’oubliez pas de remettre le chauffage en route ensuite. Vos pièces n’auront pas eu le temps de se refroidir excessivement en procédant de la sorte. Et pendant l’aération, pensez à porter un lainage afin de ne pas ramasser un bon rhume…

    Les purificateurs : utiles ?
    Oui, bien entendu mais ils ne sont pas une barrière contre le Covid. « Penser qu’on est tranquille parce qu’on a un purificateur d’air, c’est vraiment la fausse sécurité absolue », souligne un infectiologue français interrogé par nos confrères de L’Express. Selon Test Achats, « certains purificateurs peuvent techniquement capturer des particules de la taille d’un virus transporté dans l’air. Mais aucun d’entre eux n’est en mesure de protéger complètement les habitants de tels agents pathogènes, même s’ils se vantent d’éliminer les microbes en tous genres. Les purificateurs d’air peuvent être utilisés en complément d’autres mesures, mais en aucun cas les remplacer. »
    Selon le magazine de consommation, les appareils les plus performants contiennent un filtre HEPA de haute efficacité de filtration.
    La Meuse