Solidarité - Page 9

  • Condroz, un soutien pour ceux qui souffrent de la consommation d'alcool d'un proche (Hamoir, 4 juin 2016)

    capture ecran 2016-05-31 à 09.35.36.jpg

    Lorsqu’on parle d’alcoolisme, l’on pense souvent à l’alcoolique
    mais très peu à son entourage qui souffre également.
    «Lorsqu’un malade boit, 5 personnes souffrent», explique la fraternité Al-Anon.

    DSC_3874.jpg

    Afin de faire connaître ce groupement de parents, ados et amis d’alcooliques, les membres organisent, le 4 juin prochain, un congrès de découverte à la salle omnisports d’Hamoir. Une journée afin de comprendre qu’au travers des réunions, les membres parviennent à partager leur expérience de façon anonyme mais aussi leur force et leurs espoirs afin de résoudre des problèmes communs. Ils veulent tendre la main aux personnes qui souffrent de la consommation d’alcool d’un proche. Le thème de ce congrès? «De l’espoir pour aujourd’hui». Celui-ci débutera dès 8h30 par un petit-déjeuner. Rallye pédestre, échanges, débats rythmeront cette journée pour se clôturer, à 16h par un goûter convivial.

    Envie de découvrir la fraternité?
    Rendez-vous rue du Moulin, 11B à Hamoir.
    Informations soit au 02/216.09.08 ou www.al-anon.be.
    C.L. (La Meuse 31 mai 2016)

    capture ecran 2016-05-31 à 09.35.49.jpg

     

  • Attention! Actions des services publics ce mardi 31 mai

    capture ecran 2016-05-30 à 17.52.26.jpg

    Manifestation des Services Publics du mardi 31 mai 2016

    Risque de paralysie du réseau TEC Liège-Verviers

    Le réseau du TEC Liège-Verviers devrait être à l’arrêt ce mardi 31 mai 2016, en raison de la forte participation du personnel à la manifestation des Services Publics organisée à Bruxelles, contre les mesures gouvernementales. Les véhicules du TEC Liège-Verviers ne devraient pas être en mesure de sortir des dépôts. Il est possible que les lignes assurées par des sociétés privées pour le compte du TEC Liège-Verviers circulent. Toutefois, des perturbations ne sont pas à exclure. Dès lors, nous invitons notre clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu ce mardi 31 mai.

    Toutes les informations disponibles sur l’état du réseau seront communiquées, dès 6h sur infotec.be

    Les écoles perturbées par le manque d'enseignants, des piquets de grève en région liégeoise.

    Le fonctionnement des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles sera perturbé par le manque d’enseignants, mardi, à l’occasion de l’action menée par les travailleurs des services publics, ont indiqué lundi les syndicats socialiste et chrétien.

    Illustration Photonews

    L’ampleur du mouvement demeure néanmoins difficile à évaluer.
    La CGSP n’a pas appelé à la grève, mais le syndicat couvrira ses enseignants qui débrayent, précise son secrétaire général Pascal Chardome. Quelques piquets pourraient être installés en région liégeoise, où un mot d’ordre de grève a été émis par la régionale.
    De nombreux élèves auront par ailleurs beaucoup de difficulté à rallier leur école en raison des perturbations des réseaux de transport en commun, souligne M. Chardome.
    Le syndicat socialiste appellera ses affiliés à débrayer le 24 juin, soit à un moment où les écoles n’ont plus qu’à faire face aux délibérations de fin d’année.
    Plusieurs centaines de membres de la CSC rallieront Bruxelles pour manifester et ne prendront donc pas leur service dans l’enseignement, les transports, les prisons ou encore chez bpost. Les écoles seront perturbées par le manque d’effectifs, mais il n’y aura pas de fermeture, estime pour l’heure le secrétaire régional Raymond Marchand.
    La situation est également difficile à prévoir au nord du pays. Certaines écoles seront fermées et d’importantes perturbations sont attendues, a indiqué le réseau GO!, qui représente plus de 1.000 établissements.
    La Meuse en ligne

  • Elections Sociales, La CSC au-delà des 50%

    La FGTB perd des plumes sur Liège-Huy-Waremme, la CSC conforte son leadership, la CGSLB progresse

    Après la communication des résultats nationaux des élections sociales, les scores tombent concernant les enjeux locaux, dans un contexte de contestation assez tendu. Et sur Liège-Huy-Waremme, la CSC a consolidé sa première place acquise en 2012. Le syndicat chrétien a même dépassé la barre des 50% pour les résultats globaux. La FGTB, elle, poursuit son recul, avec quasiment moins 3%, tandis que le syndicat libéral poursuit son ascension tout en restant à distance raisonnable

    capture ecran 2016-05-28 à 20.34.46.jpg

    Sur l’ensemble du pays, la CSC a récolté 50,98% des voix dans les conseils d’entreprise (CE), la FGTB34,93% et la CGSLB 12,32%, a annoncé mercredi le ministre de l’Emploi Kris Peeters, sur base de 91,3% des résultats. Pour les comités pour la prévention et la protection au travail (CPPT), la CSC a réuni 51,80% des voix, la FGTB35,77% et la CGSLB 12,43% des suffrages.Au niveau liégeois, les chiffres sont les suivants:–CCPT. CSC: 50,86%; FGTB:44,61%; CGSLB: 4,54%.–CE. CSC: 49,32%; FGTB:43,99%; CGSLB: 4,31%.–Global. CSC: 50,25% (48,18 en2012); FGTB: 44,36 (47,42 en2012); CGSLB: 4,45% (contre3,84% il y a quatre ans).
    Trois conclusions s’imposent.
    Primo, le fait que la CSC franchisse la barre symbolique des 50% fait  d’elle la première force syndicale de la région. Un exploit lorsque l’on connaît le passé industriel liégeois, et donc l’ancrage plus profond de la FGTB.
    Secundo, cette FGTB, même si elle reste une forme syndicale importante et plus radicale, est toutefois la grande perdante de ces élections sociales, avec un recul global de 3%. Le tout, combiné à une défaite dans des bastions comme ArcelorMittal (4 sièges pour la CSC au CE, contre deux à la FGTB).
    Tertio, la CGSLB grappille toujours un peu plus de voix de travailleurs. Certes, le syndicat libéral n’est pas en mesure de titiller les deux autres, mais ses scores prouvent que les travailleurs ont peut-être envie d’autre chose, d’une autre manière de défendre leurs droits.-GASPARD GROSJEAN (La Meuse du 28 décembre)

  • Asbl "Do Mi Si La Do Ré": un goûter avec la découverte de "Cliky" le 22 mai 2016 à Marchin

    le projet de notre Asbl "Do Mi Si La Do Ré" progresse.
    La commune de Marchin vient de mettre un terrain à la disposition du projet.
    Cette année 2016, le coup de pouce de Cap 48  va également nous aider, nous espérons démarrer la construction dans les 2 années à venir. Nous avons plus que besoin de fonds c'est pourquoi, nous organisons des activités.
    Nous vous invitons à venir découvrir "Cliky" le 22 mai à Marchin.
    Les détails se trouvent sur l'invitation en pièces jointes.
    Venez nombreux partager votre point vue sur internet.
    Visiter notre site web: www.domisiladore-asbl.be

    capture ecran 2016-05-16 à 20.10.44.jpg

  • Marche Oxfam 2016, un coup de main pour une bonne cause!

    capture ecran 2016-05-15 à 19.23.22.jpgLes 27 et 28 août prochains nous nous sommes lancés le défi de parcourir à pied et en équipe de 4 personnes, une distance de 100 km en moins de 30 heures.
    C'est l'OXFAM Trailwalker : Objectif louable > lutter contre l’injustice et la pauvreté dans le monde.
    Ce défi aura lieu les 27 et 28 août prochain sur les superbes sentiers des Hautes-Fagnes.  Nous nous entraînons déjà beaucoup!
    En parallèle, l’équipe s’engage à récolter au moins 1500 euros de dons et de sponsorings au profit des différents projets d’Oxfam-Solidarité. 
    C'est là que nous avons besoin de vous.
    Pourquoi nous sponsoriser ?
    1. Simplement pour la bonne cause. « Une personne sur trois dans le monde vit dans la pauvreté. Par son but social, Oxfam a décidé de changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen »
    2. Pour rendre visible votre entreprise et vous positionner comme acteur responsable. « Votre aide peut faire une réelle différence dans la vie de personnes qui en ont le plus besoin. Nous voulons déjà vous remercier de votre future action »
    3. Parce que vous pourrez déduire ce don de vos contributions (à partir de 40 euros)
    Comment ? Rendez vous sur le lien suivant:
    http://www.oxfamtrailwalker.be/fr/editions/oxfam-trailwalker-2016/les-100dales
    Pour le versement, suivez le lien « Soutenez une équipe » et tapez « les 100DALES »
    Notre équipe:
    Philippe et Michel, Yannick et Evelyne
    Merci

    capture ecran 2016-05-15 à 19.23.30.jpg

    Contact: Philippe POUMAY - phpoumay@gmail.com - +32 477 39 82 31

  • Don de sang après les attentats: une affluence record de donneurs au CHRH

    Ce mardi, des dizaines de personnes affluaient à la policlinique de Gabelle du CHRH pour donner leur sang. Suite aux attentats de Bruxelles, un appel avait été lancé. Pour plusieurs d’entre eux, c’était une première.

    capture ecran 2016-03-23 à 10.47.27.jpg« Nous avons reçu un communiqué de la Croix-Rouge comme quoi, suite aux attentats, il y avait une forte demande pour du sang A- et O-  », explique Nathalie Schoofs, qui aide au prélèvement à la policlinique. «  On n’a jamais vu autant d’affluence à Huy. D’habitude, on est plutôt pépère », sourit-elle.

    Dans la salle, une douzaine de personnes attendent pour donner leur sang. Parmi elles, Léna Albicocco de Huy. «  J’ai vu sur les réseaux sociaux un appel pour donner son sang  », explique-t-elle. «  Ça fait deux ans que je donne mon sang et aujourd’hui, c’est particulièrement important  », dit-elle.

    Les donneurs sont tellement nombreux que le CHRH a dû étaler les dons de sang sur plusieurs jours.

    La Meuse en ligne

  • Mardi noir, une minute de silence à l'occasion de la reprise du marché à Tinlot.

    Une ambiance lourde hier à Tinlot pour la reprise du marché hebdomadaire qui s'ouvre d'habitude dans la convivialité avec un drink offert par la commune. Mais hier, les clients du marché étaient sous le choc et pressés de rentrer chez eux pour aller aux infos concernant les attentats  qui venaient de frapper cruellement la Belgique.
    Sur le coup de 17h, au moment du drink initialement prévu, la Bourgmestre a pris la parole pour manifester publiquement la solidarité des Tinlotois avec toutes les victimes et manifester la reconnaissance de la population aux forces de l'ordre et à tous ceux qui se sont mobilisés  pour faire face au drame vécu par nos concitoyens.
    Une minute de silence a ensuite été observée.

    capture ecran 2016-03-22 à 19.23.54.jpg
    La Bourgmestre, Cilou Louviaux (au centre), a pris la parole pour exprimer la solidarité des Tinlotois.

    capture ecran 2016-03-22 à 19.32.15.jpg

    Les Tinlotois et les  commerçants n'avaient pas vraiment le coeur à trinquer pour la traditionnelle reprise du marché.

  • Appel aux donneurs. Vous pouvez donner votre sang au CHRH de Huy ce mardi entre 13h et 19h30

    Suite aux attentats de ce mardi matin, les hôpitaux ont besoin de sang. Un appel est lancé aux donneurs des groupes sanguins O négatif et A négatif.

  • Tinlot Télévie, le témoignage émouvant d'une jeune Fraituroise.

    Sans titre.pngLors du souper Télévie  à Tinlot le samedi 5 mars (voir l'article précédent), le témoignage d'Alicia (photo) a été un moment particulièrement émouvant, voici le texte de son intervention:

    Je m’appelle Alicia et j’ai 10 ans. En mai 2008, à l’âge de 3 ans, j’ai de temps en temps de la température sans raison apparente. Mon papi qui est médecin met cela sur le compte d’un rhume et puis d’une grippe ! Début juin, je hurle de douleur dès que l’on me pose par terre ; ma hanche me fait horriblement mal mais j’ai moins de température !
    Papi m’envoie alors chez le Docteur Jean Hoyoux, pédiatre qui me suit depuis ma naissance. Il pense à un rhume de la hanche mais demande des analyses de sang qui se révèlent plus ou moins normales. Quelques jours après, je refais de la température !

    capture ecran 2016-03-12 à 10.54.12.jpgLe Docteur Hoyoux m’envoie alors vers une hématologue, oncologue, rhumatologue pédiatrique. A l’hôpital de la Citadelle, tout s’enchaine: analyses de sang (qui sont moins bonnes), radios, IRM… Ma maman sait que c’est grave car je pâlis et je suis de plus en plus faible. Me voilà hospitalisée et le verdict tombe : leucémie lymphoblastique aiguë ! Maman est effondrée ! On nous explique les traitements à venir : chambre stérile, chimio, attente journalière des résultats des globules blancs, des plaquettes. Et puis la perte de mes cheveux et maman qui m’appelle « mon petit Bartez ». Mais je continue à sourire et à jouer.
    Noël arrive à grands pas et le cadeau que je demande c’est de pouvoir rentrer chez moi! Et le 24 décembre à 19h30, après une transfusion sanguine, je peux enfin rentrer chez moi avec le masque de Zorro pour ne pas choper les microbes des autres. Je suis au régime et je ne peux pas sortir. A la citadelle, j’ai pu être scolarisée quand les résultats étaient bons. Des chiens nous rendaient visite et il y avait aussi une salle de jeux pour s’amuser.
    Alors, les mois passent avec des hauts et des bas. Je grandis et mes cheveux repoussent « tout crolés ». Je passe par l’hôpital de jour avec de petites chimios ; on commence à voir le bout du tunnel ! On termine le gros du traitement avec la ponction de moelle ! Ouf, plus de vilaines cellules mais 5 ans de rémission vont suivre ! On me bouge même mon portacath (petite boite magique qui évite que l’on me pique tout le temps !).
    Dans ce malheur, j’ai quand même eu la chance d’aller à Disneyland Paris grâce à l’association « Make a wish », au camp des enfants cancéreux et tout cela fait un bien fou !
    Aujourd’hui, la période de rémission est terminée et je peux aller au Quick, manger des crustacés, boire du Kidibul, faire du cheval, jouer du piano ; en un mot, je croque la vie à pleines dents. Avec maman, on a lutté et gagné le combat ! Je suis fière de nous !

    Nouvelles du comité et remerciements

    capture ecran 2016-03-12 à 10.53.53.jpgCathy Fraiture (au côté d'Alicia sur la photo), pour le comité du Télévie  a remercié les participants et les acteurs de cette soirée et donné quelques nouvelles du comité.
    Celui-ci avu le jour en 2003. 13 ans en chiffre ; cela représente ni plus ni moins un montant total de 61.457 € soit 2.479.169 FB pour les nostalgiques ! Ce qui est magnifique !
    Cette somme représente le bénéfice des soirées (les repas, l’incontournable tombola de Suzanne et la soirée dansante), la vente des produits Télévie, les dons versés sur le compte et les dons anonymes.
    C’est une vingtaine de bénévoles de tous les âges et de toute l’entité de Tinlot qui participent à la bonne organisation de ce souper.

    capture ecran 2016-03-12 à 11.02.27.jpgCathy Fraiture a tenu à remercier tout particulièrement Suzanne (photo) ; "notre Madame tombola qui participe également à la vente des produits (et ça, je peux vous dire qu’elle en vend !")
    Appel aux bénévoles!
    Le comité souhaite redynamiser l’équipe. Si vous le désirez; vous pouvez communiquez vos coordonnées (voir ci-dessous)
    Remerciements
    Cathy Fraiture a ensuite  remercié tous les fidèles commerçants qui contribuent à la réussite de l'opération chaque année  par la vente des produits, la fourniture des repas, des desserts ou encore par des dons de lots de tombola. Et sans oublier le fidèle DJ Alain.
    Un don exceptionnel de 1300 €
    Cette année un don exceptionnel a été généreusement offert par la troupe de théâtre wallon « Les Compagnons du D’Zy ».  "Le comité Télévie de Tinlot les remercie de tout cœur" et Cathy Fraiture de conclure: "encore un énorme merci pour votre participation et je vous invite d’ores et déjà l’année prochaine.
    Ensemble, nous ferons gagner la vie !
    Nous ne manquerons pas de vous communiquer le montant du chèque Télévie quand il sera connu".

    Vous pouvez encore participer:
    "Si vous souhaitez faire un don au Télévie tout en faisant grossir le chèque de notre comité, il faut l'effectuer sur le compte du F.R.S-FNRS BE96 0001 3050 4305 en indiquant en communication : Don pour animation n°197 - C. Fraiture".

    Donner un coup de main?
    Communiquez vos coordonnées à cathyfraiture@hotmail.com

    Photos JP.F

  • Opération Arc-en-Ciel, les 12 et 13 mars 2016

    Opération Arc-en-Ciel
    La 62ème récolte de vivres aura lieu le week-end des 12 et 13 mars 2016 !

    capture ecran 2016-03-08 à 18.56.31.jpg

    Qu'est-ce que l'Opération Arc-en-Ciel?

    C'est une grande opération de récolte de vivres non périssables au bénéfice d'associations d'enfants (maisons d’hébergement, maisons de quartier, écoles de devoirs, maisons de jeunes, etc.). Chaque année, à la mi-mars, ce sont des milliers de jeunes bénévoles qui se mobilisent pour participer à cette récolte via le porte-à-porte, dans les écoles, à la sortie de grands magasins, etc.

    Et à quoi ça sert?

    La nourriture que les associations reçoivent leur permet d'organiser des journées de loisirs et des vacances actives pour les jeunes dont elles s’occupent. Certes, la plupart de ces associations bénéficient de subsides mais ceux-ci ne sont malheureusement pas toujours suffisants pour organiser les loisirs et les vacances des enfants.
    Et pourtant, les loisirs, les vacances et le jeu ne sont pas un luxe, mais un droit, comme le mentionne l’article 31-1 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant "Les Etats parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique".
    Au-delà des tonnes de nourriture récoltées, l’Opération Arc-en-Ciel est surtout l'occasion de faire passer un message de solidarité et de fraternité au plus grand nombre et principalement à destination des enfants. En effet, les collecteurs de l’Opération Arc-en-Ciel sont souvent des jeunes faisant partie de mouvements de jeunesse, d’associations locales ou encore des jeunes qui organisent la récolte au sein de leur école.

    Notre objectif

    Que des jeunes participent à la récolte de vivres et qu’ils aident ainsi d’autres enfants, moins chanceux, à bénéficier de vacances.

    Comment participer ?
    Voir la suite ci-dessous     
    Voir le site

    Lire la suite

  • Clavier: après l'appel de sa maman, Cidgy, lourdement handicapée, a reçu 700 cartes pour ses 18 ans!

    Le 5 février, nous avions relayé l'appel de la maman de Cidgy, paru dans la Meuse. (Voir l'article précédent sur ce blog).
    Aujourd'hui les cartes d’anniversaire adressées à sa fille Cidgy viennent de partout. Des États-Unis, de France, d’Espagne et bien sûr de Belgique. Chaque fois, elles sont accompagnées d’un petit mot gentil pour l’enfant «  Tu es un exemple de force et de vie », peut-on lire, par exemple. À raison.

    capture ecran 2016-02-23 à 20.08.17.jpg

    À l’âge d’un an, Cidgy a fait un arrêt cardio-respiratoire qui l’a laissée irrémédiablement dans un coma végétatif. À sept reprises, les médecins ont invité ses parents à se préparer à sa mort. Mais la petite a à chaque fois survécu. Un vrai miracle pour sa maman, Angélique Elen, qui a toujours refusé de la placer en institution, préférant la garder à la maison.

    Depuis 17 ans, Angélique consacre alors sa vie à apporter les soins nécessaires à sa fille. Son état de santé exige des soins constants. Cidgy dont la croissance s’est arrêtée (elle mesure un peu plus d’un mètre pour 26 kilos) est paralysée des quatre membres et souffre d’une scoliose aggravée qui lui écrase le poumon droit, ce qui l’empêche de respirer correctement. Raison pour laquelle, elle doit bénéficier d’oxygène nuit et jour. Elle est alimentée par une sonde gastrique.

    «  Aujourd’hui, nous arrivons à 700 cartes  », se réjouit la maman, heureuse de cet énorme élan de solidarité. Elle s’attend à un nouvel arrivage, ce mardi, jour des 18 ans de Cidgy. «  Le facteur n’en revient pas. » Elle non plus. Même les pompiers de la zone Hemeco ont été touchés par le sort de Cidgy.

    Angélique voulait sortir sa fille de l’ombre. C’est réussi et elle ne regrette rien même si parfois il y a des commentaires plus durs que d’autres à lire. «  Je les laisse de côté », lâche ce petit bout de femme résolument optimiste. Elle ne prend que le bon et ça lui fait un bien fou, assure-t-elle. «  Je me suis déjà promenée avec la petite en rue. Il faut supporter certains regards qui ne sont pas toujours compatissants. Mais maintenant, c’est différent. Grâce à l’élan de générosité que mon appel a suscité, je me sens plus forte. Tout cela m’a donné de l’énergie pour avancer. »

    L’article complet dans la Meuse Huy-Waremme de ce 23 février.

  • Cambriolée, la Teignouse (Aide en Milieu Ouvert) à Comblain a besoin de vous

    La Teignouse est une association partenaire de la commune de Tinlot dans différents domaines: médiation, travail de quartier, assuètudes, prévention à l'école, aide à la jeunesse, accompagnement individuel et familial...

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, le service de prévention La Teignouse Association Milieu Ouvert à Comblain au-Pont a été cambriolée. Les ordinateurs du personnel ont notamment été dérobés. Ils contenaient tous les documents et outils nécessaires au travail des équipes. L'association lance un appel à l'aide pour se rééquiper, et un message aux voleurs.

    Voir le reportage de RTC Télé Liège

    capture ecran 2016-02-13 à 18.35.03.jpg
    Images RTC

    Voir le site de la Teignouse et contact