Tourisme - Page 5

  • La légende du D'Zy toujours bien vivante dans le village de Fraiture

    Une après-midi géniale, enthousiasmante, les qualificatifs n'ont pas manqué ce lundi dans les réactions et les commentaires sur facebook et sur le Blog de Tinlot. Voici les albums photos complets de cette après midi du 1" avril organisée dans le cadre de l'inauguration de Rando Condroz. (Voir l'article de présentation ci-dessous). Après la présentation par Georges Filée de la légende du D'Zy aux 200 participants qui inauguraient pour l'occasion les gradins sur la nouvelle place de Fraiture, une balade de 2h30 a mené le public sur les traces du D'Zy. La troupe des Compagnons du D'Zy avait préparé une superbe reconstitution de cette légende tout au long du parcours à travers le village et le bois de l'Herberin.

    Le premier album photos reprend une sélection des photos (52) de Claude Denoël, de Michaël Delcomminette, d'Alain Louviaux et de Jean-Marie Wery qui avait surpris les comédiens lors de la répétition. 
    https://plus.google.com/u/0/photos/111317355002189612674/albums/6002227409312089617

    Le second album très complet comporte 465 photos de Pascal Lejeune et  Philippe Poumay. https://plus.google.com/photos/102391704391686355362/albums/6002216836058826177?authkey=CNDQ85jLu8jvbA

    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.40.59.png
    L'arrestation du D'ZY reconstituée

    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.45.37.png

    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.45.57.png

    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.05.32.png

    Sur la Trace du D’Zy
    La grande gatte: Cathy Fraiture
    Le père Derenne: Dominique Derauw
    Les deux paysans: Florent et Guillaume Leclère
    Le D'Zy: Philippe Hocks
    Les deux brigadiers: Baudouin Baltus et Benjamin Fréhisse
    L’Abbé Moray: Jean-Marc Lejeune
    Jeanne: Justine Fréhisse
    Le baron: Jean Leclère
    Gratienne: Patricia Leclère
    Anna: Julie Orban
    La baronne:  Geneviève Leclercq
    Le docteur: Benjamin Frehisse
    Le lieutenant: Baudouin Baltus et le chien Ramette
    Amélie: Justine Romainville

    Présentateur et guide de la balade: Alain Doffiny
    Présentation de la légende du D'Zy: Georges Filée
    Bravo à tous et merci à tous les photographes.

     La légende du D'Zy (Voir Wikipédia) lire ci-dessous. (Pour rappel)

    Lire la suite

  • Un week-end dynamique et fédérateur pour le tourisme condrusien

    IMG_7726.JPGC'est à l'Avouerie d'Anthisnes à 17h 30 qu'a eu lieu l'inauguration de Rando Condroz, au terme des 2 jours d'animations organisées dans chacune des 7 communes participantes. Lors de cette manifestation, les participants ont pu découvrir la carte IGN (Institut Géographique National) et le site Web randocondroz.be.
    65 balades sont ainsi été proposées aux piétons, cavaliers ou 'vttistes'. Une petite centaines de personnes étaient présentes dont des mandataires des 7 communes, les responsables du GAL (Pays des Condruses), les responsables de la Maison du Tourisme du Pays de Huy et les parrains et marraines des chemins balisés qui travaillent à ce projet depuis 2 ans. Tous ces officiels étaient également accompagnés de passionnés du Condroz qui avaient participé aux activités de ce w-e.

    Capture d’écran 2014-04-13 à 21.10.08.png
    Parmi les activités proposées au public, les Médiévales d'Ouffet.
    D'autres photos et développements dans les jours qui suivent.

  • Rando Condroz: gros succès pour "la légende du d'Zy" à Fraiture

    Capture d’écran 2014-04-13 à 21.36.10.png

    L'animation proposée à Tinlot pour ce week-end Rando Condroz se déroulait à Fraiture  avec la troupe des compagnons du d'Zy qui avait mis en scène une balade, "Sur la trace du D'Zy", dans le village et le bois de l'Herberin.
    Dès 14h30, 200 personnes étaient installées pour la première fois sur les gradins de la nouvelle place du village de Fraiture pour entendre " Monsieur le Maître", Georges Filée (ancien instituteur et directeur de l'école), retracer l'histoire  du D'Zy. Les participants allaient ensuite découvrir la reconstitution des épisodes importants de cette légende tout au long d'une balade familiale de deux heures et demie. Une belle activité qui a enchanté tous les participants. De superbes photos suivront dans les prochains jours sur cette après-midi qui a tenu toutes ses promesses.

    Capture d’écran 2014-04-13 à 22.01.30.pngA suivre.

  • Le programme de Rando Condroz à Tinlot et dans chaque commune ce week-end

    "Rando Condroz" est financé par l’Europe, la Wallonie et les sept communes concernées. Il est chapeauté par la Maison du Tourisme du Pays de Huy Meuse-Condroz et le GAL du Pays des Condruses. Pour fêter l’aboutissement du projet après trois ans de travail, un week-end découverte et inauguration est organisé ces samedi et dimanche.
    Il y a une activité par commune, le tout réparti sur les deux jours. Tout (ou presque) est gratuit. Suivez le guide !

    Capture d’écran 2014-04-09 à 21.27.09.png
    Cliquez pour agrandir

    > Samedi 12 avril:
    - Modave, 10h30: balade guidée sur le nouveau chemin de la Haie de Barse (3,5 km) suivie d’un drink chez un habitant "qui vit au bord du Hoyoux et qui ouvre exceptionnellement ses portes au public". Rendez-vous au complexe sportif de Vierset-Barse.
    - Marchin, 14h: conférence destinée aux propriétaires d’hébergement. "On va leur expliquer les avantages d’être reconnus par le Commissariat Général au Tourisme de Wallonie. Sans cette reconnaissance, on ne peut pas faire leur promotion...", indique Elodie Keysers.
    De 14h à 17h: balades en calèche et animations équestres. Adresse: La Malle-Poste, Bois de Goesnes 37.
    - Clavier, à 14h et à 16h: découverte, en car, d’un circuit guidé sur la pierre et visite d’un atelier de sculpture. Il faut réserver. Le départ sera donné au Syndicat d’initiative de la Vallée du Hoyoux qui collabore au projet.
    > Dimanche 13 avril:
    - Nandrin, de 10h30 à 16h30: grande chasse au trésor "Le Mystère des Templiers" à la Commanderie, exceptionnellement ouverte (rue de la Tourette 3 à Villers-le-Temple) avec... son smartphone ou sa tablette pardi ! Explications à 9h30. Pour les réfractaires, des documents papier sont également disponibles. "La chasse au trésor fait ressortir le patrimoine et l’aspect historique de l’entité. Elle dure 1h15 (soit 4,4 km). Au fil du parcours, les enfants trouvent des numéros qui se rapportent à des énigmes variées. A chaque réponse, il faut inscrire une lettre dans un tableau qui, in fine, indiquera le lieu du trésor !", explique la jeune femme. La chasse est basée sur une BD créée par les élèves des écoles de Nandrin.
    - Anthisnes, à 11h, 13h, 14h30 et 16h: visites guidées de l’Avouerie et du Musée de la bière et dégustation de produits du terroir. Rassemblement rue de l’Abbaye 19.
    - Ouffet (centre): week-end du Moyen-Age. Attention, seule activité payante du week-end (7 euros/ personne, 3 euros pour les 6-12 ans) ! "Il ne s’agit pas d’une balade mais de spectacles et animations que nous reprenons dans le programme car Ouffet fait partie des communes participantes."

    - Tinlot, à 14h30 uniquement:

    Capture d’écran 2014-04-09 à 21.33.33.pngDépart du jeu de piste en groupe "Sur la trace du D’Zy". "C’est très familial. On fait revivre la légende de ce Robin des Bois local via de petites saynètes et animations. On part à la rencontre de personnages déguisés." Rue Gommeray (Fraiture).
    (A.G.) La Meuse du 9/4/2014.

     

    Capture d’écran 2014-04-09 à 21.28.24.png

    La légende du D'Zy: voir ci-dessous

    Lire la suite

  • Des balades high-tech dans le Condroz et à Tinlot. Il suffit de télécharger une application gratuite

    Ce week-end aura lieu l'inauguration de "Rando Condroz", les amoureux de la nature pourront découvrir différents aspects d’un réseau (le premier du genre !) de 65 promenades balisées et de boucles « Rando Condroz » à Modave, Marchin, Clavier,Nandrin, Anthisnes, Ouffet et Tinlot. Particularité: ces balades, accessibles à tous moments, peuvent se faire tablette ou smartphone en main.
     
    Une petite visite guidée personnelle. Voilà ce que proposent les 65 promenades balisées de «Rando Condroz».
    Concrètement, vous téléchargez à la maison l’application gratuite SityTour sur votre tablette ou smartphone. Une fois sur place, vous marchez et l’appli émet automatiquement un petit « bip » lorsque vous êtes à proximité d’un point d’intérêt. Vous pouvez alors lire un petit commentaire agrémenté de photo(s). Pas besoin d’internet,cela fonctionne par satellite. «Sity-Tour signale aussi les restos. 
    elo.JPG
    On se sert des nouvelles technologies pour moderniser la promotion du tourisme »,  précise Elodie Keysers, chargée du projet tourisme GAL et Maison du Tourisme. 
    Elle ajoute : «Il reste néanmoins possible de faire ces balades avec une simple carte, comme avant. 
    C’est au choix ! » L’avantage du high-tech, c’est que les balades seront (normalement) toujours à jour. 
    «On mentionnera par exemple un sentier momentanément impraticable ».
    Au-delà de l’aspect interactif, c’est tout un réseau de promenades balisées de 3 à 16 km dans le Condroz qui a été mis au point et ce, pour la première fois. 
    «Les communes avaient leur propre petite carte, dans le meilleur des cas. Mais on n’avait pas une vue globale et des liens entre les communes. Il a fallu recenser les promenades, créer un maillage entre elles, entretenir et baliser les chemins (merci les bénévoles !) en tenant compte de trois cibles : les marcheurs, les VTTistes et les cavaliers. Chacun a son propre itinéraire et devrait donc trouver son bonheur », souligne-t-elle.

    Capture d’écran 2014-04-09 à 21.10.23.png

    Trois façons de procéder : soit on télécharge l’application, soit on imprime la fiche balade sur le site www.randocondroz.be, soit on achète une carte IGN à 5 euors (500 exemplaires seront distribués gratuitement dimanche à 17h30 à l’Avouerie d’Anthisnes).
    Article de ANNICK GOVAERS dans La Meuse H-W du 9 avril 2014

    LES SÉJOURS: 140 km/la boucle

    Pour les plus sportifs, de grandes boucles ont également été imaginées. «C’est 140 km par boucle, il faut donc prévoir plusieurs jours. 
    On a sélectionné les plus beaux chemins, paysages etc.  On mentionne aussi les lieux de restauration et d’hébergement (ceux reconnus par le Commissariat général au tourisme) », explique la chargée du projet. Chaque cible est gâtée. «C’est une boucle par cible, en fonction de la spécificité de chacun (randonneurs, VTTistes et cavaliers). Il y a même moyen de faire transporter ses bagages à l’étape suivante, de trouver du matériel d’entretien pour son vélo et d’avoir un accès prairie pour les chevaux. » (A.G.)
    A suivre demain avec le programme complet des animations prévues dans toutes les communes et à Tinlot.
  • La région de Huy et le Condroz disparaissent de la carte wallonne du tourisme.

    Il n'y a pas assez de visiteurs à Huy et dans les environs selon la région wallonne. Une décision qui peut avoir de lourdes conséquences économiques pour l'entité. Explications avec le reportage de RTL-TVI (JT du 25 janvier)

    Capture d’écran 2014-01-25 à 15.10.47.jpeg
    Alors que des communes comme Daverdisse ou Hotton sont répertoriées dans le schéma de développement de l'espace régional (SDER), l'arrondissement de Huy est ignoré. Que dire alors du Condroz, ou du Château de Modave par exemple?
    Pour rappel, l'enquête publique relative au SDER s'est terminée le 13 janvier dans toutes les communes et les Conseils Communaux doivent rendre un avis pour le 27/2 au plus tard. (A suivre).

  • Ramelot, ça marche! Plus de 1.000 participants pour une superbe marche adeps ce dimanche

    Capture d’écran 2014-01-19 à 17.45.24.jpeg

    Les Ramelotois se sont réveillés dimanche matin en se croyant au salon de l'auto!  Des automobiles, il y en avait partout. Heureusement, cela n'a pas rebuté les marcheurs qui ne craignent pas de faire 1km de plus pour rallier le départ, c'est même un très bon échauffement. Le soleil avait aussi décidé d'être de la partie et c'est finalement 1030 marcheurs qui sont passés s'inscrire à la salle le Tilleul.
    Si ce n'est pas tout à fait le record de participants à une marche ADEPS à Ramelot, le record est certainement battu pour la restauration et les boissons prévues par le comité qui avait vidé toutes ses réserves dès 15h. L'échevin des sports est venu renforcer l'équipe des barmen, Victor a été contraint de découvrir le métier de plongeur. Pierre a alors fait des gaufres maison, Christine a apporté des tartes supplémentaires ... et tout est parti !!!

    Capture d’écran 2014-01-19 à 17.56.14.jpeg
    Les nouveaux parcours proposés par les organisateurs ont été appréciés par les marcheurs qui ont bénéficié de conditions météo idéales.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 18.03.11.jpeg

    Une occasion de découvrir de superbes paysages condrusiens.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 18.10.07.jpeg

  • Guide Michelin 2014, cinq restaurants étoilés en Province de Liège dont 2 condrusiens

    Deux restaurants installés en province de Liège viennent de faire leur entrée dans la prestigieuse famille des étoilés Michelin. Arabelle Meirlaen, élue cheffe de l’année par Gault & Millau, « arrive » ainsi également dans le Michelin avec le restaurant portant son nom qu’elle a ouvert à Marchin. Une arrivée qui n’en est en fait pas une, puisque Michelin n’a fait que transférer l’étoile qui gratifiait son précédent établissement, installé alors sur la place de Huy. Par contre, « La Menuiserie », à Waimes reçoit bien sa première étoile cette année.
    Le « Coq aux Champs », à Tinlot, conserve quant à lui l’étoile qui l’accompagne depuis maintenant quelques années déjà.  G.W. La Meuse du 19/11

    Capture d’écran 2013-11-19 à 14.28.58.jpeg

    4 restaurants sont étoilés en Province de Liège. Outre les 2 Condrusiens, Le Jardin des Bégards à Liège, Zur Post à St-Vith, et le nouveau venu, La Menuiserie à Waimes.

    PAS DE 2e ÉTOILE POUR CETTE FOIS
    Capture d’écran 2013-11-20 à 08.53.38.jpegDans la Meuse de Mercredi Annick Govaers a recueilli la réaction de Christophe Pauly à Soheit-Tinlot. Est-il déçu de ne pas avoir obtenu une deuxième étoile au Guide Michelin ? «Non car je n’ai que 35 ans. J’ai reçu ma première étoile directement après mon installation à Soheit, il y a dix ans. C’est vrai, beaucoup de monde m’en parlait, mais les cancans ne reflètent pas la réalité. Je ne me lève pas tous les matins pour obtenir une étoile supplémentaire mais pour progresser. Je suis un éternel insatisfait ! Comme dirait mon commis Jean Vrijdaghs, on est reparti pour un an », sourit-il. (A.G)

  • Dix étoilés de Wallonie créent le label gastronomique wallon

    C’est une superbe initiative : 10 chefs étoilés de Wallonie, issus de toutes les provinces de notre région, ont décidé de se grouper pour faire de la gastronomie wallonne un gage de qualité.
    Pas question ici de mettre en avant la cuisine belge ou bruxelloise : non, c’est le bien cuisiner, le bien manger et le terroir wallon qui sont mis en avant. Il est vrai que nos restaurants étoilés sont plus nombreux et qu’une jeune génération de chefs de renom est en train d’exploser, reconnue aussi en dehors de nos frontières.

    « GENERATION W »
    Des chefs qui ont décidé de favoriser les circuits courts. Qui ont doté leurs restaurants de potagers : soit installés sur place, soit auxquels ils ont lié leur cuisine pour disposer de produits frais, issus de chez nous, dans des variétés indigènes et qui sont cultivés avec certitude dans le respect des règles qu’ils édictent. Ces chefs étoilés se sont groupés à l’initiative de 2 ou 3 d’entre eux, pour établir une véritable image de la Gastronomie wallonne, qui aurait ses propres repaires, différents de ceux de la gastronomie française par exemple, puisque basée sur les produits de notre terroir. « Génération W » , c’est le nom de L’ASBL de ces chefs wallons qui ont édicté leur charte.
    Ils s’engagent à valoriser et respecter les produits, les talents ou futurs talents wallons, étoilés ou non. Site internet, livre de recettes, festival gastronomique : les 10 étoilés vont jouer les ambassadeurs de ce nouveau label. On ne pouvait rêver mieux. Longue vie à la cuisine wallonne ! (D'après l'article de M.R dans la Meuse du 10/9)

    FULL_SUDP_HUYW_20130910.PDF.jpg

    Parmi ces Chefs deux Condruziens: Arabelle Meirlaen (Le Cwerneu installé maintenant à Marchin), Christophe Pauly (Le Coq aux champs, à Soheit-Tinlot). Au centre, rangée du haut, sur la photo d'Anthony.Florio.
    Le "Top dix" wallon:
    Maxime Collard (La table de Maxime, à Our), Sang Hoon Degeimbre (L’air du temps, à Liernu), Mario Elias (Le Cor de chasse, à Wéris), Éric Martin (Lemonnier, à Lavaux-Sainte-Anne), Arabelle Meirlaen (Le Cwerneu, à Marchin), Christophe Pauly (Le Coq aux champs, à Soheit-Tinlot), Clément Petitjean (La Grappe d’or, à Torgny), Pierre Résimont (L’eau vive, à Arbre), Jean-Baptiste Thomaes (Château du Mylord, à Elezelles), Laury Zioui (L’éveil des sens, à Montigny-le-Tilleul).

  • Week-end ronde de châteaux en Attelage de Tradition

    Les 31 août et dimanche 01 septembre 2013, avait lieu le week-end ronde de châteaux en Attelage de Tradition organisée au départ du château de Modave. Les Tinlotois ont pu voir défiler ces attelages notamment à Abée et Ramelot. Voici des photos prises à Ramelot et à Modave par Jean-Marie Wery. Le rassemblement final avait lieu dans la cour du château vers 15h30. Voir aussi le blog de Modave (album complet)

    Capture d’écran 2013-09-06 à 20.43.11.jpeg

    Capture d’écran 2013-09-06 à 20.45.15.jpeg

    Capture d’écran 2013-09-06 à 20.50.42.jpeg

  • Maison du tourisme du pays de Huy: attractions touristiques

    Le fort de Huy numéro 1
    Avec 35.000 visiteurs par an, il reste le plus apprécié par les touristes

    Capture d’écran 2013-07-23 à 16.48.38.jpeg
    Montage photos AL

    Qu’en est-il du tourisme dans la belle ville de Huy ?  Les chiffres ne sont pas officiels mais il semble que le nombre de visiteurs reste relativement stable d’après la Maison du Tourisme du pays de Huy Meuse-Condroz. Cela malgré l’arrêt forcé du téléphérique depuis le tragique accident d’hélicoptère survenu le 6 avril 2012…
    À un jet de pierre de la Collégiale, la Maison du Tourisme de Huy. À l’intérieur, on parle français mais aussi anglais et néerlandais. Des Flamands à vélo demandent des infos sur le patrimoine à voir dans la ville. Ils sont bien renseignés dans leur langue. Mais, finalement, quels sont les touristes les plus friands d’une visite de la cité de l’étain ? «Environ 60 % des visiteurs sont des Belges francophones. Ensuite,il y a plus ou moins 30 % de Hollandais et de Flamands. Pour le reste, il s’agit essentiellement de Français, d’Allemands, d’Anglais ou de personnes issues des pays de l’est. Des Russes ou des Albanais notamment. Mais nous avons parfois aussi des Australiens ou des Chinois. Je pense que nous avons quand même des touristes du monde entier à Huy.  Tous les gens qui visitent une ville ne vont pas nécessairement se renseigner à la Maison du Tourisme. Par exemple lors de grands événements comme le rallye du Condroz, les fêtes du 15 août ou encore la Flèche wallonne en cyclisme.
    "Il me semble que les chiffres sont restés stables ces dernières années", précise Christophe Erard. «Il y aura sans doute une baisse avec l’arrêt du téléphérique parce que celui-ci attirait des milliers de personnes chaque année ».
    LE VIEUX HUY PLAÎT AUSSI
    Les sites les plus visités sont aussi les plus connus. «En numéro un, il y a le Fort de Huy. Il draine environ 35000 visiteurs par an. Ensuite, on peut citer la Collégiale et son
    nouveau trésor. Depuis l’an passé, il a eu plus de 3500 visiteurs. En troisième position, on peut parler de la balade qu’on propose dans le Vieux Huy via une carte. Elle est très appréciée ». La période la plus creuse pour nous, c’est toujours en début d’année ». Extraits de l'article de DA JE dans la Meuse du 15 juillet

    Lire la suite

  • Rando Condroz: mode d'emploi. Comment se procurer les promenades balisées ?

    Suite de l'article précédent sur ce blog

    Capture d’écran 2013-06-15 à 13.52.56.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-14 à 22.24.56.jpeg


    Accès direct ici

    Capture d’écran 2013-06-14 à 22.25.29.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-14 à 22.25.55.jpeg
    Deuxième moyen: Apllication Smartphone (cliquez sur l'image
    ci-dessus)

    Capture d’écran 2013-06-14 à 22.26.09.jpeg

  • Une soirée RANDO Condroz à Tinlot?

    Une cinquantaine de personnes dans la salle du conseil à Tinlot, ça en fait du   monde. Tous étaient conviés à une soirée de présentation des résultats du travail entrepris par les bénévoles de chacune des 7 communes du Gal en matière de protection et remise en état de sentiers et de chemins communaux.

    Capture d’écran 2013-06-12 à 22.14.42.jpeg
    Cliquez pour aggrandir. Cilou Louviaux, bourgmestre de Tinlot accueille les participants et Elodie Keysers chargée de mission au Gal et à la Maison du tourisme va animer de la soirée. C'est elle qui va présenter les travaux menés depuis un an et demi, synthétisés dans un exposé de haut niveau de quarante minutes applaudi par tous les participants.

    Objectif du projet Rando Condroz : valoriser les promenades existantes, en créer de nouvelles pour structurer et mailler ainsi le réseau, et en finale : créer une grande boucle.

    Capture d’écran 2013-06-13 à 16.08.56.jpegObjectif atteint puisque 3 circuits existent désormais, l'un de 137,5 kms pour les piétons, l'autre de 145,5 pour les VTT, et le 3ème de 145 km pour les balades équestres. Ces circuits se promènent à travers les 7 communes du Gal : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

    Depuis un an et demi, tous ces bénévoles travaillent. Ils se sont portés volontaires pour être parrain ou marraine d'un chemin, pour veiller à sa bonne conservation, signaler les dégradations ou problèmes divers…  A cette fin, ils sillonnent, repèrent, notent les infos sur les chemins et les sentiers.

    Le tout mis bout à bout, ce sont aujourd'hui des boucles impressionnantes qui sont proposées aux promeneurs de tout âge et de tout style. Les circuits tiennent compte bien sûr du patrimoine, des sites spécifiques de l'endroit traversé.
    La suite ?
    Le balisage des balades. Chaque commune, bénévoles et services des travaux, va planter les poteaux signalétiques au bord des chemins….

    Ensuite restera  à organiser la promotion de tout ce travail : 1 feuillet par balade, un site internet, le tout directement téléchargeable via GPS. Et pour 2014 une carte IGN disponible. Via votre smartphone, vous pourrez repérer sans problème à proximité un site remarquable, un gîte d'hébergement, un restaurant ou un glacier ! Le tout en un seul clic.

    Tout ce travail a été décidé au sein du Gal. Elodie Keysers, chargée de mission, a été engagée pour structurer un réseau de promenades et moderniser la promotion touristique au Pays des Condruses. Elle mène ce projet de main de maître. Et travaille en collaboration étroite avec la maison du tourisme du pays de Huy.

    Et à Tinlot, après une présentation complète et détaillée de la situation de chaque commune, chacun a pris de temps de consulter cartes et plans qui tapissaient les murs de la salle, tout en dégustant des produits du terroir autour d'un verre.

    A suivre: comment se procurer les promenades balisées?
    Rando: mode d'emploi.
    Capture d’écran 2013-06-13 à 16.27.35.jpeg

     

     

     

     

  • Huy, ouverture dominicale des commerces, chaque premier dimanche du mois

    Grâce à son nouveau statut de ville touristique, les commerçants de Huy vont pouvoir ouvrir leur commerce chaque premier dimanche du mois à partir du 1er mai.
    Voir le reportage de RTC

    A Huy dès le premier week-end du mois de mai, de nombreux commerces devraient régulièrement ouvrir leurs portes le premier dimanche du mois. L'événement Créa'Tour associe commerçants et artisans. Les 4 et 5 mai, il va marquer cette première ouverture dominicale.

    Capture d’écran 2013-04-29 à 21.44.20.jpeg

  • Modave: ce dimanche à 14h30

    modave animaux.jpeg
    La Meuse du 26/4. Cliquez pour agrandir