Associatif

  • Bonne nouvelle pour les étudiants: réclamer une bourse a posteriori, c’est fini!

    Modalités revues
    La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a aujourd’hui pris les dispositions nécessaires pour que ce genre d’incidents ne se reproduise plus à l’avenir. Les modalités d’attribution des allocations d’études ont pour cela été revues afin de supprimer le critère de finançabilité.
    Les changements validés ce mercredi prévoient que ce critère sera remplacé par la production d’une attestation d’inscription régulière auprès d’un établissement d’enseignement supérieur de plein exercice reconnu par la Communauté française. « Cette nouvelle procédure mènera à une simplification administrative, à une meilleure lisibilité du dispositif pour les étudiants et à une réduction des délais de traitement par la Direction des allocations et prêts d’études », selon Mme Glatigny.

    La Meuse H-W

  • Coronavirus – Dispositifs exceptionnels pour les aînés de Tinlot. A partager autour de vous !

    Capture d’écran 2020-10-20 à 16.56.16.pngLa situation pandémique s’est de nouveau dégradée.
    Afin de protéger au mieux nos aînés, de ne pas leur faire courir de risque inutile et de veiller à ce qu’ils disposent des biens de première nécessité, la Commune de Tinlot et le CPAS de Tinlot collaborent pour proposer un ensemble de dispositifs exceptionnels :

    Courses à domicile :
    Pour les personnes isolées ou dans l’impossibilité de se déplacer, vous pouvez communiquer votre liste des courses par téléphone au CPAS de TINLOT : 085/830.921
    Un agent se chargera de faire vos courses et de vous les déposer ensuite.
    La liste doit se limiter aux biens suivants : nourriture, nourriture pour animaux, médicaments, produits d’hygiène corporelle et de désinfection (nettoyage).
    Pour des raisons pratiques, il est préférable de téléphoner le matin afin de pouvoir vous livrer dans l’après-midi.
    Vous devrez préparer une enveloppe avec l’argent liquide à l’agent. Celui-ci vous ramènera le solde de l’argent et la souche du magasin.
    Repas chauds :
    Les repas à domicile peuvent être livrés tous les jours, week-ends compris.
    Pour adresser votre demande : CPAS de Tinlot – 085/830.921 (du lundi au vendredi)
    Ces repas sont préparés par le Centre neurologique et de réadaptation fonctionnelle de FRAITURE (CHU). L’organisation de la distribution s’effectue par le service social du C.P.A.S de TINLOT (085/830.921).

    Soutien psychologique :
    Numéro d’urgences sociales en Wallonie : 1718
    Centre de Télé-accueil : 107
    Des tablettes sont mises à la disposition des personnes isolées : prenez contact avec le CPAS – 085/830.921.

    Rendez-vous médicaux
    Par ailleurs, en ce qui concerne les rendez-vous médicaux exclusivement vitaux, vous pouvez réserver, au plus tard la veille de votre rendez-vous.
    Pour le Tinlot Bus : 0473/ 809.711 ou 085/830.921) ou le service du
    Pour le T-Condruses : 085/27.46.10
    Le Tinlot bus ne sera occupé que par la ou les personne(s) occupant la même habitation.

    Aux membres de la famille des aînés
    Nous vous rappelons l’importance de prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter de les contaminer : Désinfection des mains, écartement de tout membre de la famille malade, éviter la présence d’enfants.

    A toutes les Tinlotoises et Tinlotois :
    N’hésitez pas à relayer ces informations auprès de vos voisins ou toute personne domiciliée sur la commune de TINLOT dont vous connaîtriez la solitude.

  • Tinlot Télévie. Un chèque de 8.000 euros pour l'édition 2020! Rendez-vous les 6 et 7 mars 2021

    120200456_183538283236161_489713434144155399_o.jpg

    Capture d’écran 2020-09-28 à 16.08.41.png

    Télévie 2020

    L’édition « Télévie » 2020, qui s’est déroulée les 7 et 8 mars derniers (Et oui … juste avant le confinement !) fut une belle réussite !
    Le souper du samedi a réuni pas moins de 182 convives autour du traditionnel « boulets-frites » de chez « Saveurs et Traditions » et les tout aussi habituels « éclairs au chocolat » de chez « Niesten ». Un grand merci à tous les commerçants, participants, bénévoles qui de près ou de loin ont contribué à cette soirée.
    Dimanche était la journée des enfants avec le bal du carnaval, une première qui a remporté un vif succès auprès des plus jeunes grâce à notre clown Gwendo.
    Nous ne pouvons passer sous silence … les dons reçus pour la tombola qui rapporte chaque année environ 1000 euros … les produits vendus dans les commerces et par les sympathisants … les sommes versées sur le compte … la récolte des pièces rouges, …
    Ce sont toutes ces gouttes de solidarité qui nous portent vers la prochaine édition.
    Nous vous donnons donc rendez-vous le week-end du 06 et 07 mars 2021 pour fêter ensemble les 18 ans d’existence de notre comité.
    Et, ensemble, nous ferons gagner la vie !
    Le Comité Télévie de Tinlot


    Vu les circonstances liées au Coronavirus, RTL Belgium et le FNRS avaient décidé de reporter la soirée de clôture du Télévie (initialement prévue le 25 avril) au samedi 19 septembre 2020.
    (Voir le site televie.be)
    Capture d’écran 2020-09-28 à 16.22.18.pngPour Tinlot, c'est un chèque de 8.000 euros qui a été remis à l'occasion de cette soirée !
    Bravo encore pour votre solidarité et pour le travail du Comité Télévie de Tinlot

  • Retrouvailles villageoises à la brocante de Ramelot

    Capture d’écran 2020-09-21 à 15.26.13.png

    Quel plaisir de se promener dans le village et de "papoter" avec tous les voisins et toutes les connaissances présentes à Ramelot! 
    Les commentaires étaient unanimes ce dimanche. Merci à tous les bénévoles du comité qui se sont mobilisés pour relancer une activité dont tout le monde avait le plus grand besoin après les difficiles périodes de confinement et l'inquiétude actuelle devant l'évolution du Coronavirus!
    La météo s'y prêtait à merveille de même que l'organisation des emplacements et les sens giratoires mis en place par le comité du village.
    Le risque était bien réel de s'engager dans une telle activité mais toutes les précautions avaient été prises et le nombreux public présent dimanche a bien respecté le protocole mis en place pour garantir les gestes barrières et la distanciation sociale.

    Capture d’écran 2020-09-21 à 13.54.30.png

    Près de 80 exposants avaient ainsi pu prendre place dans le village et le public a répondu présent tout au long de la journée. Beaucoup d'ailleurs effectuaient le parcours brocante de Marchin, brocante du dimanche à Nandrin et celle de Ramelot !

    Capture d’écran 2020-09-21 à 15.24.28.pngQue du positif !
    Du côté des exposants: la satisfaction est bien présente, les ventes ont été bonnes! Côté public: on savourait l'ambiance d'un dernier dimanche de cet été bien ensoleillé ! Côté comité: de nouveaux couples du village étaient présents pour assurer le barbecue, le bar et les coups de main. Cette activité permet  ainsi de resserrer les liens entre les habitants et de soutenir les projets du comité du village.

     

  • La brocante de Ramelot aura lieu dimanche 20 septembre, quelques précisions

    https://static.blogs.sudinfo.be/media/150/2700976459.jpg
    Brocante de Ramelot, l'un des plus beaux villages du Condroz.
    Mesures Covid mises en place : masque obligatoire, sens giratoire de circulation.
    Pas de réservation pour exposer.
    Vu les restrictions sanitaires, nous n'organiserons pas de souper du village le samedi soir et les forains
    ne seront pas de la partie...
    Par contre, bar et pains saucisses seront bien présents !
    Si vous avez de la disponibilité pour aider, appel aux volontaires!
    Nombre d'exposants : 70
    Prix d'un emplacement : 5€/4m
    Où :Rue du Village 4557 Ramelot
    Téléphone : 0476761103
    Cette activité a été confirmée le 14/09/2020, compatible avec les directives COVID

    IMG_8180.PNG
    Une  météo idéale en perspective !

  • Un film poignant sur l’école de la dernière chance: le collège St-Martin de Seraing

    Durant deux ans, le réalisateur liégeois Thierry Michel a filmé le quotidien du collège Saint-Martin à Seraing. Surnommé « l’école de la dernière chance », il accueille tous les élèves accidentés de la vie. Un film touchant qui est un véritable condensé des problèmes de notre société et qui sortira sur les écrans en janvier prochain.

    Capture d’écran 2020-09-14 à 13.59.17.png

    Quand on demande au directeur adjoint du collège, Jérôme Chantraine (42 ans), pourquoi il s’est fait une spécialité d’accueillir tous les élèves qui ont été exclus des autres écoles, il répond simplement : « Vous sauriez dire vous, en une demi-heure, si la personne que vous avez devant vous peut s’en sortir ? Moi non. Alors, je pars sur le oui. Et s’il faut divorcer ensuite, on aura au moins essayé. »
    Et ça marche ? « On doit souvent sanctionner, bien sûr. Mais je m’arrange toujours pour qu’il me dise merci en sortant de mon bureau. Et si parfois on est arrivé au bout du bout, je les raccompagne jusqu’à la porte et je leur serre la main. »

    17 nationalités différentes
    Toute la philosophie du collège Saint-Martin se retrouve dans ces phrases. Autrefois collège réputé de Seraing, l’école a subi les aléas de la crise sidérurgique et a vu sa population changer, tout comme le quartier dans lequel elle est implantée.
    « Aujourd’hui, nous accueillons 350 élèves qui représentent 17 nationalités différentes, reprend le directeur. La plupart ont connu des difficultés scolaires ou familiales. Certains même avec la justice. Ils sont âgés de 12 à 20 ans et proviennent pour la plupart de la région serésienne. Ensemble ils entretiennent d’eux une image négative alors que, pris individuellement, ils peuvent être terribles. »
    Mus par leur emblématique directeur, les professeurs s’activent à les remettre debouts sur le parcours scolaire et à leur faire décrocher un diplôme. « Tu es à un carrefour de ta vie, lance l’un d’eux à un élève. C’est à toi à prendre la bonne direction. Tu as le choix. »

    Interroger l’adolescence
    « Le collège Saint-Martin est en fait notre société en miniature, explique Thierry Michel, le célèbre réalisateur. Il reflète toutes les difficultés auxquelles les jeunes sont confrontés. » On y parle de violence, de drogue, de racisme, d’homosexualité…
    Il a d’abord tourné « Les enfants du Hasard » en 2017, au pied du charbonnage de Cheratte, un film qui interrogeait des enfants de sixième primaire sur la vision qu’il avait de leur avenir.

    Thierry Michel, le réalisateur

    Avec ce nouveau film, Thierry Michel a voulu sonder cette fois l’adolescence, « et essayer de comprendre comment l’école peut-être une bouée de sauvetage pour tous ces jeunes à la dérive. Je suis persuadé qu’il n’y a pas de fatalité sociale si l’école remplit bien son rôle. »
    Lire la suite dans la Meuse Liège

     

  • La brocante de Ramelot aura lieu ce dimanche 20 septembre

    Brocante Ramelot.jpg

    Nous organisons notre brocante annuelle le dimanche 20 septembre prochain dans notre joli village.
    Les exposants et les visiteurs sont les bienvenus de 8 à 17 h dans le respect des règles sanitaires en vigueur.  Il n'est pas nécessaire de réserver son emplacement (5€/4 m).
    Besoin d'info  : 0476/76 11 03.
    Les bénéfices récoltés à cette occasion permettent au comité du village de financer les activités annuelles.

    Lire la suite

  • Tinlot. Rappel pour l'organisation de tout évènement ou de manifestation

    Capture d’écran 2020-09-02 à 20.40.20.png

     
    Évènements et manifestations, ces organisations doivent toujours faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès du Bourgmestre !
    Cette information est destinée aux comités, aux associations, aux entreprises privées et à toute personne qui envisage un rassemblement sur la voie publique. Avant d’introduire la demande d’autorisation, l’organisateur complète les données demandées dans l’outil Covid Event Risk Model (CERM) mis en ligne (www.covideventriskmodel.be) et joint le certificat à son dossier de demande auprès de l’administration communale.
    Réceptions et banquets :
    Les réceptions et banquets à caractère privé peuvent avoir lieu pour les personnes vivant sous le même toit avec maximum 5 personnes supplémentaires pour un total maximum de 10 personnes. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas comptabilisés dans les 5 personnes (application de la règle de la bulle sociale).
    La réception qui suit une cérémonie de funérailles est étendue à 50 personnes avec règles de sécurité comme l’horeca. Pour les autres cérémonies, cela sera envisagé lors du prochain CSN.
    Source: Commune de Tinlot
  • Le service citoyen : une opportunité pour les jeunes d'aider la collectivité

    Capture d’écran 2020-08-11 à 17.24.59.png

    Voir le reportage de RTC

    Travailler pour la collectivité, c’est ce que propose le Service Citoyen. Cette expérience civique s’adresse aux jeunes entre 18 et 25 ans et est financée en partie par le gouvernement wallon. Nous avons rencontré Laura, une jeune liégeoise qui vient de terminer son projet citoyen de six mois.
    Pendant six mois, Laura a effectué son Service Citoyen en tant que bénévole rémunérée dans les locaux de l’Association Jeunesse Solidarité Tal Lafi, spécialisée dans les activités interculturelles.
    La jeune fille a choisi de travailler dans le domaine social, mais il est également possible de rejoindre le secteur culturel ou encore environnemental.
    Cette expérience est accessible à tous, diplômés ou non. Le seul critère pour s’y inscrire : avoir entre 18 et 25 ans. Et bien sûr, avoir pour mission d’aider la collectivité.
    Les participants peuvent choisir parmi de nombreuses associations. Et Laura est la quatrième jeune citoyenne à avoir rejoint l’A.S.B.L. liégeoise Tal Lafi.

    Une formation citoyenne complète
    Le Service Citoyen forme également les jeunes à la communication non-violente ainsi qu’aux premiers soins de secours.
    En aidant la collectivité, les jeunes profitent donc de toute une série d'avantages. Cette expérience citoyenne peut donc servir de véritable tremplin pour la suite.
    Plusieurs séances d’informations sont réparties sur l’année. Pour les jeunes liégeois intéressés, la prochaine réunion aura lieu le 17 août prochain.

    Informations pratiques : https://www.service-citoyen.be

    Sujet similaire :
    Covid-19 : les jeunes bénévoles du Service Citoyen s'impliquent

  • "Seny en fête": annulé cette année!

    C'est avec beaucoup de tristesse et de résignation que nous vous annonçons l'annulation de SENY EN FÊTE...
    Nous espérons pouvoir organiser nos retrouvailles peut-être à un autre moment en fonction de l'évolution de la situation. D'ici là, prenez soin de vous ! #prenezsoindevous #asbllebaty #senyenfete
     

    Capture d’écran 2020-08-10 à 17.29.47.png

  • Une église aménagée en salle d’étude tout l’été à Ocquier

    L’église Saint-Remacle d’Ocquier.
    L’église Saint-Remacle d’Ocquier. - DR

    À présent, la fabrique souhaite rouvrir l’église Saint-Remacle à la population afin qu’elle redevienne un lieu calme et paisible de recueillement, mais aussi de rencontres.
    Pour ce faire, l’église est mise au service des habitants et d’activités plus ou moins grandes, telles que des concerts ou des cours de méditation, pour autant qu’elles ne soient pas en contradiction avec son caractère calme et religieux.

    ACCESSIBLE AUX ÉTUDIANTS
    Par ces temps de grande chaleur, l’église Saint-Remacle d’Ocquier rappelle qu’elle est ouverte à tous et qu’elle est un lieu où il fait bon se rafraîchir.
    Depuis deux ans, elle propose aux étudiants de venir étudier en son sein.
    « Les étudiants n’ont pas toujours la possibilité de trouver une ambiance calme et studieuse chez eux », souligne le trésorier de la fabrique d’église d’Ocquier.
    « Ayant été étudiant, je sais que le milieu dans lequel on étudie peut faire beaucoup. »
    Des tables, chaises et prises électriques sont mises à disposition des étudiants pour leur permettre d’étudier dans le calme et la fraîcheur, de 8h à 20h, à partir du jeudi 6 août. Il n’y a par contre pas de connexion internet.
    Si tout le monde est le bienvenu, les membres de la fabrique rappellent que l’église est un lieu de recueillement, de prière et de méditation. Le calme et la sérénité du lieu doivent donc être respectés.

    MESURES DE SÉCURITÉ
    La fabrique tient à rappeler que les règles concernant le Covid-19, notamment en matière de distanciation sociale, sont également d’application dans l’enceinte du bâtiment. Le port du masque y est conseillé.
    Afin de pouvoir installer les tables et chaises nécessaires, il est demandé aux étudiants intéressés de se signaler à Alain Daumerie au 0474/74.60.75 ou via messenger.

    FIONA SORCE La Meuse H-W

  • Tinlot, Covid-19. Nouvelles dispositions pour les visites dans les maisons de repos

    Voici un aperçu des mesures mises en place dans nos maisons de repos, la Seniorie à Soheit-Tinlot et le Home de Seny (CNRF), à partir de ce samedi 1er août.

    116706758_10219476987248810_3223577110953018976_o.jpg

    IMG_7943.JPG

     

  • Tinlot. Recherche "experts" pour réhabiliter le four à pain

    Capture d’écran 2020-07-25 à 10.27.24.png

     
    Dans le cadre de nos activités et en collaboration avec le CPAS, notre association (b-a-s-e) aimerait réhabiliter le four à pain de Tinlot. Celui-ci n’est plus très jeune et quelques réparations sont nécessaires. Il se situe à la Croisée des Chemins, derrière le local intergénérationnel, entre la rue Malplaquaye et la rue du Centre.
    Nous recherchons des experts pour un diagnostic et d’éventuelles réparations. Le diamètre intérieur est d’environ 1,50 m et la hauteur d’environ 40 cm. Les travaux doivent s’effectuer en position couchée et l’entrée est étroite (47 cm / 31 cm). Le gabarit du maçon est donc un facteur non négligeable…
    Si vous connaissez qqn qui a le profil, merci de nous le renseigner.
  • Une «brigade anti-harcèlement» formée par les jeunes des communes condruziennes

    Ces dernières années, le planning familial Ourthe-Amblève (PFOA) a reçu de plus en plus de demandes d’animations consacrées au cyberharcèlement et à l’impact des réseaux sociaux dans les écoles. Afin d’aborder cette thématique essentielle avec les jeunes dans un cadre extrascolaire favorisant le partage, la sensibilisation et la création, le PFOA propose aux adolescents des communes condruziennes de former une « brigade anti-harcèlement ». À Huy-Waremme, les communes concernées sont Anthisnes, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Clavier, Ferrières et Hamoir.
    Pendant un stage gratuit d’une semaine, une quinzaine de jeunes âgés de 12 à 18 ans – grands habitués des applications telles que Tik Tok, Instagram, Snapchat ou encore Whatsapp – seront invités à échanger leurs connaissances en matière de réseaux sociaux et de harcèlement dans le but de participer à un projet de prévention original et créatif.

    Une première édition à Nandrin et Anthisnes
    Ce projet d’envergure, étalé sur la période 2020-2025, devrait s’établir dans chacune des dix communes couvertes par le planning familial Ourthe-Amblève, par le biais des différents Plans de Cohésion Sociale locaux. La première édition des « brigades anti-harcèlement » se déroulera dans la région du PCS Condroz, à Nandrin (17-21 août) et à Anthisnes (24-28 août). Les jeunes des communes limitrophes peuvent également s’inscrire.
    « Tous les jeunes intéressés par la thématique, ayant vécu du harcèlement ou pas, sont les bienvenus, » précise Arnaud Van Egroo, animateur au planning familial. « Le début de la semaine sera plus théorique, on abordera leurs connaissances sur le harcèlement. L’idée est de les sensibiliser. Très rapidement, on leur demandera de proposer des idées de création. »
    Lire la suite dans La Meuse H-W