Conseil Communal

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal du mardi 30 avril 2019

    Invitation à la séance du Conseil Communal du mardi 30 avril
     à 20h
    à la maison communale.

     

    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    capture ecran 2019-04-24 à 14.06.59.jpg

  • Tinlot. Eoliennes, ronds-points, lotissements, TEC ligne Marche-Liège… des précisions

    Deux points avaient été ajoutés à l’ordre du jour de ce conseil. La démission de L. Novello du groupe TP (voir l’article d’hier) et ses demandes d’information concernant le projet éolien. 
    Les points d’information donnés en fin de conseil ont également apporté des précisions importantes.

    PHOTO-2019-04-13-17-41-13.jpg

    Dans la brume matinale, les riverains ont pu apercevoir la première grue,
    près de la ferme Gallet à Abée. L.M-A

    Le chantier des éoliennes démarrera le 23 avril.
    1.Quel est le planning des travaux ?
    2.Quelle est la date de mise en service estimée ?
    3.Quel est le return financier pour la commune ?
    4.Quel est le résultat de la mission de négociation confiée à la société Senselia (Mr. Dugaillez) ?

    Laurence Medaerts, Echevine de l’urbanisme, a apporté les réponses en sa possession.
    "Les travaux débuteront le 23 avril. Cependant, des grues sont en déjà en place et des analyses de sol sont prévues le 17 avril. C'est un peu surprenant et le collège enverra un courrier pour obtenir des explications.
    Nous n'avons pas de réponse sur le timing des travaux et on nous promet pour début juin un planning précis. En attendant,  il est difficile d’obtenir des réponses à nos questions.
    Une rencontre aura lieu prochainement avec un géomètre pour réaliser un état des lieux concernant les routes et les chemins de remembrement.
    Il faut savoir également que la Commune, dans ce cas-ci, n’a pas le droit de refuser l’ouverture des voiries.


    La date de mise service estimée serait en juin 2020. Mais il n'y a pas d’écrit.

    Concernant le return financier pour la commune, aucune convention n'est signée.  Le point est toujours en discussion.
    Quel est le résultat de la mission de négociation confiée à la société Senselia (Mr. Dugaillez)?
    Le mandat que nous avions défini avec Mr Dugaillez était de négocier un partenariat public-privé dans la perspective d'une "éolienne citoyenne". Mais suite à l'analyse financière, le projet ne s'est pas avéré rentable et nous avons donc mis fin au mandat à son mandat. De plus l'éolienne proposée était la moins rentable  et la moins bien positionnée. 
    Nous informerons au fur et à mesure les Tinlotois de l'évolution de ce dossier".

    Pas d'arrêt à Tinlot pour la ligne Express Marche-Liège ?

    capture ecran 2019-04-13 à 18.00.45.jpgL’Echevine de l’urbanisme, également Echevine qui a également la mobilité dans ses attributions a poursuivi son intervention avec l'information sur la  ligne express des Tec "Marche-Tinlot" qui doit s'ouvrir ce 24 avril (voir les articles précédents).
    La ligne de bus «express» entre Marche et Liège enfin approuvée et

    un parking de covoiturage au carrefour Devillers
    "Sur ce dossier, il semble que les TEC aient oublié un arrêt à Tinlot, alors qu'un arrêt dans chaque commune était prévu. On aurait pu croire qu'il s'agissait d'une situation provisoire en attendant le rond-point en clôture de la liaison Tihange Tinlot et où un parking de covoiturage sera construit, mais non !
    Nous nous sommes donc manifestés auprès des TEC et un courrier appuyé par les communes coordonnées au sein du GAL a été envoyé. Ce rond-point entre la N66, la liaison à l'autoroute de Wallonie et la route du Condroz est un lieu de passage incontournable au centre du Condroz et ne peut être ignoré par les TEC".

    Lotissements. "Douève: on repart sur un nouveau projet !
    A la question d' H. Lecomte concernant l'avancement des projets de lotissement, l'Echevine a expliqué que pour le lotissement "Terre Bourlotte", le Collège attendait le dossier mais que concernant "La Douève", le promotteur allait refondre le dossier. Une réunion est programmée la semaine prochaine.

    capture ecran 2019-04-13 à 18.09.17.jpg
    Deux ans de travaux pour ménager le rond-point en remplacement du pont

    Ronds-point à Tinlot. Le carrefour "Levooz sera aménagé en premier" au deuxième semestre, et 2 années de travaux sont prévus pour l'aménagement du 2e rond point en remplacement du pont de Soheit-Tinlot.
    Si Laurence Medaerts-Archambeau a en charge l'urbanisme et la mobilité, la réalisation technique des projets relève de l'échevin des travaux Denis Craisse. Celui-ci a donc informé le Conseil des travaux concernant les ronds-points. Celui du carrefour Levooz débutera  entre septembre et décembre. Le pont sera ensuite abattu sur un we et 2 ans de travaux sont ensuite prévus pour le rond-point, normalement sans déviation. Voir à ce sujet l'article de ce jour sur les montants des travaux routiers attribués pour Huy-Waremme.


    La rue centre ré-aménagée à Soheit-Tinlot
    A Tinlot, la rue du centre sera ré-aménagée comme convenu avec le SPW, afin d'éviter le transit de poids lourds et de limiter la vitesse, précise l'Echevin.

    Autres questions et informations
    Des subsides ont-ils été sollicités pour réaliser des économies d'énergie à l'école communale ? (Pascal Lamer)
    c'est effectivement le cas pour la chaudière et l'isolation du plafond de l'école maternelle.

    A la question de Cathy Fraiture à propos de l’extension du cimetière de Fraiture. Denis Craisse a expliqué que pour faire de la place, il fallait d'abord exhumer, et pour cela aménager d'abord  un ossuaire, ce qui  ne peut se faire qu’en hiver. Auparavant il faut d'abord recenser toutes les tombes etc… Cela demande  du temps et du personnel habilité à ces tâches. Deux ouvriers sont en formation à ce sujet.
    Quant au budget participatif, la Bourgmestre a confirmé qu'il serait relancé.

    Compte-rendu du Conseil communal du 10 avril

    Tous les conseillers sont présents
    1-Le Conseil approuve le procès verbal du Conseil du 30 janvier
    Remarque : Suite à la demande de recevoir les PV par mail dès qu’ils sont approuvés, la Directrice Générale explique qu’une plate-forme informatique est mise en place depuis cette semaine avec un accès par mot de passe pour les  conseillers qui pourront ainsi consulter les documents , les dossiers, et le P-V du Conseil et du Collège.
    Vote: unanimité

    2- Le Conseil est informé par l’Echevine des finances d’une modification par la tutelle du budget communal pour l’exercice 2019

    Le précompte mobilier et le résultat 2018 a été revu à la baisse par le SPW, ce qui diminue le boni global d’environ 10.000 €. (350.000 au lieu de 360.089,53)

    3 à 7-  Approbation des comptes 2018 des Fabriques des églises de Fraiture, Seny, Soheit-Tinlot, Ramelot et Scry

    A la question du coût des travaux concernant le plancher sous les cloches de l’église St-Martin à Scry, l’échevine des finances précise que ce montant figure au budget extraordinaire  de la Commune car il s’agit d’une dépense liée à la conservation du patrimoine.
    Vote à l’unanimité pour les différentes Fabriques.

    8- Le conseil prend prend connaissance  de la situation de caisse
    au 31/12/2019. A cette date, le total des comptes financiers s'élevait à 766.872,47€.


    9-  Le Conseil décide d’accorder à l’Action Laïque Neupré-Nandrin et à sa demande un subside de 165 € pour l’année 2018.

    Cette association contribue en effet à la promotion de la laïcité au sein de notre Commune avec notamment l’organisation  de fêtes laïques pour des jeunes Tinlotois.
    Question. Si l’association reçoit un subside ne devrait-elle pas s’appeler Neupré-Nandrin-Tinlot?  Changer de nom appartient uniquement à l’association concernée.
    Vote: unanimité

    10 à 13.  Cimetières, exercices 2019-2025. Redevance sur les exhumations. Redevances pour les concessions de sépulture, de cellules de columbarium et de cavurnes
    Taxe sur les inhumations, dispersions des cendres et mises en columbarium
    Le règlement sur les cimetières adopté sous l’ancienne législature doit être modifié et scindé en 3 rubriques distinctes : exhumation,   concession,   taxes inhumation
    Les montants fixés précédemment  restent inchangés.   Vote: unanimité    
    Question concernant le surnuméraire. Qui fixe les normes?
    Pour rappel : une concession standard est de deux cercueils ou 6 urnes (ou un cercueil et 3 urnes), au-delà, l'urne supplémentaire, pour autant qu’elle  soit autorisé par le collège, est fixé à 50 € par urne urne, par personne domiciliée ou non domiciliée.  
    Ces points relèvent d’une décision du collège.

    13. Le Conseil approuve le nouveau règlement d’ordre intérieur du Conseil Communal pour la législature 2918-2024

    Les citoyens qui souhaitent intervenir doivent le faire par écrit 15 jours avant le Conseil. Ce délai ne devrait-il pas être raccourci vu que l’invitation au Conseil parvient 7 jours avant celui-ci ?
    Réponse: cela se pratique ainsi dans d’autres communes. De plus les permanences du collège ont lieu tous les vendredis !
    Vote 8 oui et 3 abstentions

    14- Le Conseil délègue les compétences du Conseil communal au Collège communal en matière de recrutement

    Unanimité
    15- Le Conseil  délègue à la Directrice Générale les compétences de choix du mode de passation et fixation des conditions des marchés publics et des concessions de travaux et de services. Cette délégation concerne les dépenses relevant du budget ordinaire, d'un montant inférieur à 2.000 euros hors TVA.
    Unanimité
    16- Le Conseil délègue les compétences du Conseil communal au Collège communal en matière marchés publics, de travaux, de fournitures et de services pour des montants inférieurs à 15000 €.
    Unanimité

    17- Le Conseil délègue les compétences du Conseil communal au Collège communal pour  les  subsides aux associations

    unanimité

    18-  Le Conseil approuve la convention de partenariat « Je cours pour ma forme  2019 »

    19- Désignation des membres aux ASBL et Intercommunales
    Promotion Santé Ecole:
 Monsieur Denis CRAISSE
    Union des Villes et Communes Wallonnes: Madame Christine GUYOT
    Meuse Condroz Hesbaye: Monsieur Pierre-Henri Lefebvre
    Ciesac:
 Pierre Bruwier - administrateur
    Gal Pays des Condruses: Pierre-Henri Lefebvre, Laurence Medaerts et Christine Gobiet

    20- Mandat à Intradel  pour des actions de prévention en matière d’environnement
    Intradel  propose gratuitement 2 actions de prévention à destination des ménages;
    1. Ateliers d'initiation au zéro déchet : (ZD)
    Sensibiliser à la problématique des déchets;
    Former aux gestes ZD pratiques via la fabrication de recettes et la démonstration d'objets ZD pour chaque pièce de la maison et le jardin;
    Prouver aux participants que c'est facile par le témoignage de prestataires expérimentés et proches d'eux;
    Amener le citoyen à se poser des questions sur sa consommation : retour vers les producteurs et commerces locaux, recherche de circuits courts, rencontres citoyennes sont des changements fréquents qui accompagnent la démarche ZD.
    2.- Le Kit "système ZD", du fait maison, zéro déchet :
    Le kit "Système ZD se présente sous forme de fiches pratiques (DIY) qui aborderont le zéro déchet à la maison, au jardin, à l'école.... Toutes les thématiques de la prévention des déchets seront abordées via ces fiches : gaspillage alimentaire, réutilisation, compostage, achat en vrac, réparation, ....
    Les fiches pratiques seront également téléchargeables sur www.intradel.be. Des tutoriels seront développés afin de renforcer l'apprentissage des trucs et astuces. Ils seront accessibles via la chaine you tube d'intradel.
    Unanimité.

  • Tinlot: Lorenzo Novello quitte la majorité Tinlot Participation

    DSC_1212.jpeg

    Le collège tinlotois actuel issu du pacte de majorité:
    De gauche à droite, Laurence Médaerts-Archambeau, échevine; Denis Craisse, 1e échevin;
    Christine Guyot, Bourgmestre; Dominique Albanese, échevin; Christine Gobiet, Présidente du CPAS.
    Le nouveau Conseil sera composé de 7 élus TP, de 3 élus IC  et d'un Conseiller indépendant.

    La majorité TP s’attendait au départ de Novello
    Le Collège communal a acté le départ de Lorenzo Novello de la liste TP ce mercredi soir. Lorenzo Novello a siégé au Collège communal de Tinlot pendant 18 ans. Il a donc surtout connu le Collège composé par la précédente bourgmestre, Cilou Louviaux. Comme il nous l’a confié, il dénonçait déjà à l’époque les dysfonctionnements au sein de l’administration communale.

    De son côté, l’actuelle bourgmestre, Christine Guyot n’est pas étonnée de la situation : « Si cette décision n’a pas fait de remous au conseil communal mercredi soir, c’est parce que nous ne sommes pas surpris. Depuis un moment, il s’est écarté lui-même. Tous les élus de la liste sont invités à nos réunions, il l’était mais n’a pas souhaité se manifester. Cela dit, je comprends sa réaction par rapport à la constitution du pacte de majorité. Nous ne voulions pas agiter de vieilles rancœurs pour autant ».
    E.F. (La Meuse H-W)

  • Tinlot. Depuis un an Laure-Anne Damoiseaux est "assistante de vie" au service des aînés

    capture ecran 2019-04-11 à 19.15.10.jpg

    Assistante sociale de formation Lauranne Damoiseaux a été engagée par le GAL Pays des Condruses, il y a un an, dans le cadre d'un appel à projet de la Fondation Roi Baudouin. Depuis janvier, elle est à temps plein dans cette nouvelle fonction. Le conseil conjoint Commune-Cpas (voir l'article d'hier) était l'occasion de présenter un premier bilan de son travail dans la Commune de Tinlot.

    IMG_4438.jpeg

    Anne-Laure Damoiseaux

    Le contexte général
    Augmentation du nombre de personnes âgées avec un nombre plus important de personnes "inactives" que de personnes actives et pas assez de places en maison de retraite!
    Les personnes âgées doivent faire face à une multitude de services. Beaucoup sont perdues lorsqu'elles doivent utiliser Internet ou les nouvelles technologies pour obtenir un renseignement ou simplement s'inscrire! (c'est ce qu'on appelle la fracture numérique)
    Comment répondre à ces situations  ?
    Visites à domicile
    .
    Ecoute et identification des besoins de la personne.
    Présentation des possibilités d’aide
    La proximité et le soutien.
    Visites plus régulières en cas de situation difficile.
    Une personne accessible face à la complexité des gros services
    Le relais vers les services adéquats
    Intervention pour les formalités "numériques"
    Suivi et réadaptation si nécessaire

    A Tinlot, 524 personnes ont 65 ans et plus.
    232 hommes et 292 femmes
    dont environ 75 personnes sont en maison de repos
    117 visites de présentation à domicile effectuées
    C’est donc plus de 150 aînés rencontrés
    21 rencontres ont débouché sur des démarches


    Quelles démarches?
    De façon générale, il s’agit de vérifier que la personne dispose de toutes les aides auxquelles elle peut prétendre
    Elles sont très diverses de part la prise en charge globale des besoins de la personne
    (=Activités, transports, aides matérielles, humaines, financières,…)
    Quelques exemples précis :

    • Demande forfait incontinence
    • Mise en place de repas à domicile
    • Tri et classement de courriers
    • Aide pour compléter des documents
    • Organisation de rendez-vous divers et du transport
    • Création et distribution de fiches d’informations concernant les transports, les métiers de l’aide à domicile, les activités, les Espaces Publics Numériques,…
    • Relais vers CPAS pour colis, reconnaissance de handicap,…
    • Relais vers services d’aide à domicile ou de coordination pour mise en place de professionnels
    • Relais vers administration pour information complémentaire ou suggestion d’ordre communal

    Travail au niveau individuel
    Par des visites à domicile, l’assistante de vie amène l’information à la personne. Mais c’est surtout un échange, un moment où l’on est écouté et où on peut se confier(soutien psychologique).
    C’est également veiller à diminuer l’isolement de la personne, en amenant à sa connaissance des activités pouvant lui plaire et en l’incitant à y participer
    et des projets communautaires:
    En développant des lieux et des moments de rencontre pour rompre l’isolement que connaissent certaines personnes.
    Les Etés solidaires, Mobi’tic, Gymsana mais aussi de nouvelles propositions:
    Création d’une maison des aînés, lieu de convivialité pour se retrouver
    Ainsi que d’autres projets à venir :
    - Solutions pour soulager les aidants proches (ex: Maison d’accueil communautaire)
    - Création d’un Espace Public Numérique, d’un groupe Tinlot Histoire, d’un parcours d’Artistes afin de valoriser les aînés?
    - Des activités intergénérationnelles en collaboration avec Récréa+ et les écoles.

    capture ecran 2019-04-11 à 19.17.27.jpg

    capture ecran 2019-04-12 à 16.21.14.jpg

    capture ecran 2019-04-12 à 16.22.38.jpg

  • Compte-rendu du Conseil Communal du 10 avril 2019 (1e partie)

    IMG_4430.jpeg

    Un Conseil Communal conjoint CPAS-Commune est convoqué chaque année

    Le Conseil public de mercredi soir débutait à 19h30 par un conseil conjoint Commune-CPAS. Ce Conseil commun obligatoire une fois par an a pour objectif d'informer sur les économies d'échelle et les synergies entre la Commune et le CPAS. Il apporte un éclairage intéressant sur le fonctionnement et les rapports entre les deux institutions.

    49315588_1972405293063104_5366388656544153600_n.jpgLa Présidente du CPAS, Christine Gobiet (photo) a donc présenté le rapport suivant aux Conseillers.
    Dans cette première partie, "l'assistante de vie", Anne-Laure Damoiseaux, a présenté son travail réalisé à Tinlot depuis 1 an maintenant (article à suivre).
    Le Conseil Communal s'est déroulé ensuite normalement avec 23 points à l'ordre du jour (compte-rendu à suivre)

    Présentation des synergies entre la Commune et le CPAS.
    Les économies d'échelle réalisées et la suppression des doubles emplois ou des chevauchements d'activités

    Économies d’échelle
    Réseau informatique:
    L’administration communale et le CPAS partagent le même réseau informatique. L’administration communale assure la conformité, la sécurité et la maintenance du serveur et a pris en charge le coût d’un nouveau serveur.
    Le CPAS dispose de 3 logiciels d’application  installés sur le serveur communal ainsi que la connexion à la Banque carrefour de la Sécurité Sociale.
    Le back up à distance exécuté à distance par la firme Oodrive enregistre toutes les données contenues dans le serveur. Le CPAS prend en charge le coût de cette sauvegarde (qui est obligatoire pour le maintien de la connexion à la Banque carrefour).
    Le conseiller en sécurité du CPAS est également le technicien informatique de la Commune. Chaque CPAS ayant l’obligation d’avoir un conseiller en sécurité. (obligation pour obtenir le remboursement du revenu d’intégration, de l’aide sociale financière octroyée dans le cadre de la loi du 02/04/1965, et des allocations de chauffage-confidentialité des données à caractère personnel.).
    Un DPO sera engagé en commun, sur base d’une convention, en partenariat avec plusieurs communes et CPAS.
    Frais de fonctionnement :
    Le CPAS occupe des bureaux aménagés par la Commune, situés à proximité des bureaux de l’Administration communale mais dont les frais de fonctionnement sont pris en charge par le CPAS. Les bâtiments abritent également les bureaux de l’antenne locale de la police. L’assistante de vie (Projet communal et GAL) occupe un bureau du CPAS. La Commune et le Centre ont effectué un marché conjoint de services en vue de la conclusion des contrats d’assurances (deux lots distincts). Cette procédure permet de réduire considérablement les coûts supportés par les deux administrations.
    Frais de personnel :
    Le Centre cède une subvention « Aide à la Promotion de l’Emploi » à l’Administration communale en 2019.
    Suppression des doubles emplois et chevauchements d’activités :
    Le Service social du CPAS est également celui de la Commune (ce qui n'est pas nécessairement  le cas partout)
    Le travailleur social du Service social général est chargé de l’introduction des demandes d’allocations pour handicapés ainsi que toutes les démarches administratives pour les personnes à mobilité réduite de l’entité.
    Le service de médiation de dettes
    est ouvert à toutes les personnes de l’entité. (bénéficiaires du revenu d’intégration sociale, allocataires sociaux, travailleurs salariés ou indépendants…)
    Le Service du TINLOT-BUS (Taxi social), totalement pris en charge par le CPAS, est mis à la disposition de tous les habitants de la commune. Transport des enfants des écoles à la piscine, animations d’été, excursions, accueil extrascolaire, transport des personnes moins valides, visites médicales, courses groupées pour l’A.C. de Tinlot et le CPAS ;
    Le chauffeur est mis à la disposition de l’Administration communale en cas de besoin pour conduire le car communal ou d’autres tâches. Il a assuré la conduite du car communal pendant la période du 01/03/2018 au 30/09/2018 lorsque l’A.C. ne disposait pas de chauffeur porteur du permis requis.
    Les ouvriers communaux effectuent des travaux pour le CPAS.
    Les personnes qui ont été engagées en tant qu’employé ou ouvrier dans le cadre d’un contrat article 60 § 7 sont mis à la disposition de la commune ; elles sont encadrées soit par l’équipe administrative de la commune ou par le chef des travaux selon le cas;
    Flexibilité de prestations de travail de l’employée du CPAS et de l’administration communale qui réalise des tâches communes aux deux administrations.(archivage, classement de pièces comptables, …)
    La Boutique de Seconde main « Les Quatre saisons » organisée par le CPAS est accessible à l’ensemble de la population.
    Le CPAS prend en charge certaines conventions de partenariat dont l’objet social est l’aide et le service à la personne, quelle que soit sa situation financière :

    • Service de « gardiennes encadrées » ;
    • Service de prévention en faveur de la petite enfance ;
    • Service d’aide-familiales
    • Service de garde-malade à domicile ;
    • Service de distribution des repas chauds.

    -     L’ASBL « Télé- Service du Condroz » d’Ouffet (meubles)
    -    Le Service Insertion socio-professionnelle du CPAS, initié par convention avec INTEGRA plus depuis la fin du cluster social, chapitre XII ASBL Association de CPAS ; est accessible à tous les citoyens de la commune :
    Actions et objectifs :Mobilité. Ateliers collectifs. Bilan personnel socio-professionnel. Déménagement social. Boutique – Meubles. Job-coaching. IDESS (Bien chez Toit)

    L’Administration communale prend en charge les conventions de partenariat suivantes :

    • Service régional de Prévention (La Teignouse)  ;
    • Subsides versés au service « Croix-Jaune et Blanche » ;
    • Subsides ONE ;
    • Quote-part : Travaux d’intérêt général ;
    • Plan de Cohésion sociale.
  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal du mercredi 10 avril 2019

    Invitation à la séance du
    Conseil commun Commune CPAS suivi du Conseil Communal
    le 10 avril à 19h30 et à 20h
    à la maison communale.

     

    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    A 19h30 : Conseil commun Commune CPAS: ordre du jour
    capture ecran 2019-04-03 à 16.22.35.jpg
    A 20h00 : Conseil Communal: ordre du jour

    capture ecran 2019-04-03 à 16.27.21.jpg

     

     

     

     

     

  • Tinlot. Compte-rendu du Conseil Communal du 30 janvier 2019 (1e partie)

    capture ecran 2019-02-03 à 15.34.44.jpgTous les conseillers présents sauf deux excusés: Denis Craisse et Pascal Lamer.
    1. Le Conseil approuve le PV de la séance du 10 janvier.

    2. Téléphonie mobile

    Certaines fonctions génèrent des appels téléphoniques en dehors des bâtiments communaux et/ou en dehors des heures de travail. Un forfait mensuel est payé par la  Commune pour les fonctions suivantes, le solde est  à charge des intéressés:
    La bourgmestre C. Guyot : forfait de 30€. L'Echevine L. Medaerts 20€. L'échevin D. Craisse et D. Albanese ne souhaitent pas ce forfait communal.

    3. Déclarations d'apparentement

    Afin d'obtenir une répartition politique équitable au sein des différentes intercommunales, les élus communaux doivent choisir  un "apparentement politique"
    Le Conseil prend acte des déclarations d'apparentement suivantes :
    - Christine GUYOT - MR
    - Denis CRAISSE - Tinlot Participation
    - Dominique ALBANESE - Tinlot Participation
    - Madame Laurence MEDAERTS - MR
    - Lorenzo NOVELLO - CDH
    - Pierre BRUWIER - Tinlot Participation
    - Grégory RACELLE - Tinlot Particpation
    - Pierre-Henri LEFEBVRE - Tinlot Participation
    - Pascal LAMER - MR
    - Hélène LECOMTE - pas d'apparentement
    - Catherine FRAITURE - pas d'apparentement
    - Christine GOBIET, Présidente de CPAS - Ecolo

    Désignation des mandataires au sein des Intercommunales et des différentes organisations.
    Le groupe IC
    désigne ses délégués en séance. La liste complète sera publiée plus tard.

    capture ecran 2019-02-03 à 15.24.51.jpg

    4. Projet de SDT (Schéma de Développement Territorial) horizon 2050.

    Présentation par l'Echevine Laurence Médaerts-Archambeau
    Ce projet adopté par le Gouvernement Wallon le 12/07/18 a été soumis à enquête publique du 22/10 au 05/12/18. Le SDT impacte les politiques sectorielles communales telles que le tourisme, l'environnement, la nature, l'énergie, la mobilité, le logement, etc. Le document était consultable à l'administration communale, sur le site internet et à la Cellule du Développement du Territoire. L'avis du Conseil Communal doit être transmis pour le 8 février à l'administration régionale.
    Voici l'avis de la CCATM de Tinlot - entièrement suivie par le Collège.
    Mobilité: No man's land pour Tinlot et tout le Condroz. Le SDT préconise un développement des transports en commun, mais le Condroz a été oublié dans ce projet ! La liaison Tihange-Tinlot est passée sous silence et semble oubliée. La mobilité douce prévoit un ravel entre les 4 Bras et Amay, mais aucune liaison cyclable n'est prévue depuis les 6 villages de Tinlot vers les 4 Bras.

    Patrimoine et logements: la préservation des villes et des villages, la préservation du patrimoine et la lutte contre l'étalement urbain sont prises en compte par le SDT, MAIS aucun moyen financier et humain n'est décrit pour la réalisation des outils pour gérer cette problématique. Des propositions de financement DOIVENT être énoncées. Équilibre à ménager entre densification et préservation du patrimoine.
    Pas de budget prévu pour réaliser les 350.000 logements annoncés !
    Agriculture: elle constitue l'activité qui gère et rentabilise la majeure partie de la superficie de la Wallonie, or elle est passée sous silence. Pourquoi ne pas mettre en valeur les Produits locaux de qualité? Les territoires ruraux jouent un rôle primordial dans la transition énergétique wallonne, elles font preuve de dynamisme culturel, économique et autres.
    Énergie: L'objectif du SDT est d'assurer l'accès à l'énergie pour chacun et d'assurer l'autonomie énergétique, mais aucun outil n'est avancé pour y parvenir. L'éolien n'est pas évoqué, or les territoires ruraux sont les plus concernés par les parcs éoliens, et ils devraient pouvoir en retirer un juste bénéfice énergétique et financier.
    Développement économique: le CNRF, 500 emplois (hôpital, polyclinique, hippothérapie, maison d'accueil) est passé sous silence également.
    Tourisme: il existe un réel potentiel pour le Condroz grâce au patrimoine paysager et bâti et aucune ligne politique claire n'existe pour la préservation de ce beau patrimoine. La mise en valeur du patrimoine et la qualité des produits du terroir peuvent constituer un pôle économique en soi. Tout le transport est orienté vers et à partir des métropoles que sont Liège et Charleroi.
    Conclusion: le SDT oublie la ruralité ainsi que l'agriculture, il se dirige vers le développement des métropoles et le SDT ne présente aucun moyen défini pour le mettre en œuvre (financier et humain).

    capture ecran 2019-02-03 à 15.27.15.jpgLe Conseil adopte à l'unanimité la proposition de la Bourgmestre, d’intégrer un paragraphe commun, que tous les conseils communaux du territoire du GAL, outre leurs remarques particulières, rendront sur le projet de SDT.
    Voici ce texte commun:
    Les Conseils communaux du GAL Pays des Condruses ,
    •    constatent que le nom Condroz n’apparait qu’à 3 reprises dans les 167 pages du projet de SDT et uniquement en tant que territoire de ressources agricoles. C’est interpellant !
    •    regrettent, avec incompréhension, le peu de prise en compte de l’agriculture, l’oubli de la ruralité, le no man’s land récurrent à l’ensemble de la cartographie et textes du projet de SDT dans lequel se situe le Condroz, quels que soient les thèmes abordés.
    •    soulignent que le Condroz possède un potentiel touristique patrimonial et un potentiel économique intrinsèquement liés au caractère rural de son territoire et à l’agriculture ; que ces valeurs ne sont pas reconnues à suffisance par le SDT.

    capture ecran 2019-02-03 à 15.27.56.jpg5. Renouvellement de la CCATM
    Le Conseil Communal décide de renouveler la CCATM de Tinlot (dans les 3 mois de l'installation du nouveau Conseil Communal): l'appel à candidatures est lancé dans le mois qui suit la décision du CC. Ensuite, le Collège établit une proposition de composition de la CCATM, conforme aux critères légaux définis par le CODT, à soumettre à l'approbation du Conseil. Le Conseil soumettra  ensuite cette proposition à l'approbation du Ministre.
    Modifications liées au passage du CWATUP au CODT:

    • 8 membres effectifs au lieu de 12;
    • 4 réunions annuelles au lieu de 6;
    • L'échevin de l'urbanisme et le CATU ont une voix consultative (Conseiller en Aménagement du Territoire Urbanisme)
    • Le CATU prépare les dossiers et assure un rôle de conseiller: le secrétariat ne lui est plus forcément attribué !

    Le Collège communal procèdera à un appel public dans le mois qui suit la décision du Conseil, cet appel public est annoncé via le système d'affichage habituel. Le Collège communique la liste des candidatures reçue au CC. Les candidatures recevables, mais non retenues, constituent la réserve .
    Le président,dont l'expérience ou les compétences font autorité en matière d'aménagement du territoire, est désigné par le CC. Le président n'est ni un membre effectif, ni un membre suppléant, ni un membre du Conseil Communal. Le président n'a pas de suppléant.


    51094524_398158827659461_3913316660991229952_n.jpgDéneigement
    Janique Lion, la Directrice Générale, explique le travail important du service travaux les jours de neige et de verglas
    .

    Le personnel a débuté les travaux à partir de 5h du matin jusque 18h30 le soir.
    IC souligne également le bon travail réalisé.
    Article à suivre mardi

  • Tinlot. Que retenir du Conseil Communal du 30 janvier (2e partie)

    Que retenir de ce 3e Conseil Communal ?
    La Bourgmestre veut clarifier les choses
    .

    capture ecran 2019-02-03 à 20.37.50.jpg"Si ce Conseil a été court (il n'a duré que trois quarts d'heure), il a surtout permis de clarifier les débats suite aux questions posées aux Conseils précédents et aux commentaires publiés  par IC", explique la Bourgmestre.
    "L'amalgame fait autour de la diminution de 36.000€ à l'IPP, le Tax Shift et la majoration de 30.000€ au budget du CPAS, entretenait la confusion dans les esprits.
    Les réponses apportées par l'Échevine des finances à propos de l'IPP et du Tax Shift précisent bien les choses, tout comme celle de la Présidente du CPAS qui démontre bien que le budget 2019 du CPAS n'est en rien lié à ces questions, mais à l'augmentation des besoins et des coûts de l'action sociale.
    Nous nous sommes engagés à la transparence, cela implique le temps nécessaire pour apporter les réponses précises à des questions posées en Conseil. Évitons donc les amalgames et les risques de confusion".

    Suivi des questions posées aux Conseils précédents
    Recettes communales provenant de l'IPP
    Le Groupe IC a interrogé le collège afin qu’il "vérifie si la diminution des recettes de l’IPP de 36.422,17 € au budget communal 2018 pourrait provenir de l’effet cumulatif du tax shift, dont, selon le courrier du ministère des finances du 16 décembre 2015, le montant cumulé pour 2018 s’élève à 36.553,13€. Nous avons demandé si on en avait tenu compte dans le budget 2019 ! Mais nous n’avons pas obtenu de réponse".
    capture ecran 2019-02-03 à 20.35.28.jpgLaurence Médaerts, échevine des finances, apporte les précisions suivantes au communiqué de IC Tinlot concernant les recettes de l’IPP.
    Le montant initialement annoncé pour 2018 était de 998.033,44 €.  Un courrier daté du 26 octobre 2018 en provenance du SPW annonce un réajustement budgétaire : 961.611,81 €, soit une diminution de 36.421,63 €. « L’écart entre l'estimation initiale et la réestimation pour l'année en cours découle des enrôlements de l'exercice d'imposition 2018 effectués entre le mois d'août à octobre 2018 par rapport aux enrôlements de l'exercice d'imposition 2017 durant la même période de 2017 » ET non par l’effet du tax shift annoncé dans le communiqué du groupe IC.
    Extrait du courrier daté du 26 octobre 2018 : montant annoncé pour l'
    année 2019: 983.970,66 € (article budgétaire 040/37201)
    "C'est ce montant annoncé pour 2019 qui prendra en compte l'impact brut du Tax Shift sur l'IPP pour les exercices d'imposition 2016 à 2019.
    Ceci répond donc à la question posée au conseil", conclut Laurence Médaerts.

    capture ecran 2019-02-03 à 20.36.04.jpgL'augmentation de 30.000€ au Budget du CPAS
    "L’augmentation de l’intervention communale pour le CPAS, d’un montant de 30.000€, n’est pas destinée à reconstituer un fonds de réserve, comme l'opposition semble le comprendre. Il avait été expliqué en séance de présentation que le montant demandé était nécessaire, en raison de l’augmentation de la charge du personnel (évolution de carrière selon les barèmes et indexation des salaires), de la remise en place du fonds de pension des mandataires, de l’obligation d’engagement du DPO (Agent responsable de la protection des données), de l’indexation des RIS et des dépenses liées à l’aide sociale incompressibles. Et notre fonds de réserve a été utilisé en 2018, pour équilibrer le budget.
    La diminution du temps de travail de notre chauffeur de Tinlot-Bus, est liée aux besoins actuels du service et à la demande du chauffeur. Besoins du service qui ont considérablement diminué depuis la mise à disposition de notre chauffeur pour conduire le car communal, pendant une grande partie de l’année 2018 (cela fait partie des synergies entre le CPAS et la Commune).  Les courses demandées au Tinlot-Bus ont donc été réorientées vers le T-Condruses, qui est une autre ressource sur notre territoire. Il sera temps de réadapter le temps de travail du chauffeur si les demandes reviennent.
    Commentaire de la Présidente du CPAS à propos des votes sur les budgets.
    IC dit et redit qu’il doit s’abstenir à propos des budgets, sinon ce serait approuver la politique de la majorité.
    Qu’il y ait des critiques et questions, c’est normal et cela peut être constructif, mais l’approbation peut être de mise. Je tenais à rappeler que des membres d’IC ont approuvé à plusieurs reprises le budget du CPAS, ils se reconnaîtront. Même parmi les plus actifs (positivement alors) de l’opposition. Le positionnement reste un choix, il est dommage que cela soit une consigne simpliste. Ceci est un avis, sans plus", précise C. Gobiet

    capture ecran 2019-02-03 à 20.42.13.jpgNouvelles questions des Conseillers IC et réponses apportées en séance.
    Est-il possible d’acter les questions du groupe IC dans le PV du conseil communal?
    Un Règlement d'Ordre Intérieur  (ROI) du conseil sera soumis lors du prochain conseil, les modalités y seront précisées (C. Guyot)
    Pourquoi les nouveaux conseillers CPAS, n’ont ils pas eu connaissance du budget CPAS?
    Le budget a été voté dans l’ancienne législature, ils peuvent cependant prendre connaissance du budget sur demande au CPAS. Une précision: le budget a été voté à l’unanimité et avait été adressé, comme chaque fois, à chaque conseiller de l’Action sociale 8 jours avant la séance.(C. Gobiet)
    Peut-on se procurer les dossiers du conseil par voie électronique, pour plus de facilité?
    Les dossiers sont à la consultation et ne peuvent être extraits de l’administration.
    La voie électronique n’est pas sécurisée nous réfléchissons à trouver une solution.

  • Tinlot, invitation au Conseil Communal du 30 janvier 2019 à 20h

    Invitation à la séance du Conseil Communal qui aura lieu le mercredi 30 janvier 2019 à 20h,
    à la maison
    communale.

    1421987579.jpg

    capture ecran 2019-01-22 à 18.57.16.jpg

  • Tinlot. Compte-rendu du Conseil Communal du 10 janvier 2019

     

    capture ecran 2019-01-13 à 15.41.48.jpgChristine Gobiet reconduite comme Présidente du CPAS. (Photo Denis Craisse)

    Prestation de serment de la Présidente du CPAS
    Lors de l'installation du Conseil du CPAS le mardi 8 janvier, Christine Gobiet a été reconduite comme Présidente de l'action sociale. Elle a donc maintenant prêté serment comme Présidente et à ce titre membre du Collège Communal.
    Approbation du PV du Conseil du 19 décembre 2018. L'approbation du PV a permis de revenir sur des questions posées par l'opposition et d'en poser de nouvelles...
    A retenir:  
    Décorations de Noël à Soheit-Tinlot?

    Elles auraient été placées à d'autres endroits ! Quant aux sapins de Noël, trop petits cette année ils n'étaient pas visibles... La Bourgmestre propose, pour l'année prochaine, un projet de crèches et de décoration à réfléchir avec les habitants.
    Quid des 5.000€ prévus pour l'achat d'un terrain à Abée?
    En l'absence de réponse de l'ancien échevin des travaux, la Bourgmestre explique que l'objectif de la commune en achetant cette parcelle est de pouvoir solutionner des problèmes d'évacuation des eaux dans ce lotissement.

    capture ecran 2019-01-13 à 14.34.08.jpgTélécharger ici le texte complet présenté au Conseil

    Approbation de la déclaration de politique générale
    Il s’agit du programme politique de la législature, qui doit être proposé par le collège et approuvé par les conseillers dans les 3 mois qui suivent les élections.

    Il définit les objectifs affectés aux politiques pour les 6 ans futurs.
    Cette déclaration de politique générale est un contrat passé entre une majorité politique et les citoyens. Avec cet acte, le Collège et la majorité au Conseil s’engagent formellement à respecter une ligne de conduite issue des idées développées pendant la campagne électorale.
    Nouveauté
    Sous cette législature, nous avons l’obligation d’inscrire la politique communale dans un Plan Stratégique Transversal (PST), celui-ci permet de fixer des objectifs et des critères d’évaluation, afin de vérifier que chacun des objectifs fixés aura été atteint. Ce PST sera aussi un document évolutif, qu’il sera possible d’ajuster en cours de législature. Le PST sera obligatoirement adopté dans les 9 mois qui suivent l’installation du Collège communal.
    A relever dans cette déclaration, le rappel des deux dossiers éoliens à Tinlot. Pour rappel le premier est toujours en recours au Conseil d'état. Pour le second, il s'agit du projet Engie Electrabel de 5 éoliennes le long de la N63 entre Soheit-Tinlot et Terwagne, présenté à la population en mars 2017.  Celui-ci fait l'objet d'une étude approfondie et sera soumis à tous dans les semaines à venir.
    Budget du CPAS
    Deux points de débat à signaler."Pourquoi cette augmentation de 30.000€ en 2019 ?" (Question posée au Conseil précédent par l'opposition). Un débat assez technique s'en est suivi et le budget a été approuvé avec 3 abstentions.

    3228907109.3-thumb.jpg
    Le bâtiment du restaurant "L'eau en fleur", propriété du CPAS

    L'oppositon est également intervenue sur le bâtiment du restaurant "L'eau en fleur" propriété du CPAS. Pourquoi le budget 2019 ne prévoit-il pas d’investissements nécessaires à l'entretien et à la rénovation de cette propriété ?

    Le Conseil s'est terminé sur un point à huis clos proposé en séance par la Bourgmestre.
    Tous les conseillers étaient présents présents.
    Article AL sur base de l'interview de Christine Guyot.

  • Tinlot. Quelques données officielles pour 2018

    capture ecran 2019-01-07 à 17.54.39.jpg

    Au conseil du 19 décembre, le rapport du collège, accompagnant le budget 2019, comportait quelques chiffres officiels concernant la commune.
    Population :
    Habitants au 31 décembre 2016 : 2.694
    Habitants au 31 décembre 2017 : 2.710
    Habitants au 31 décembre 2018 : 2.791 (chiffre provisoire)
    Accroissement ou diminution au 18/12/2018 :
    202 personnes ont été inscrites à la population pendant l’année 2018 + 14 étrangers.
    115 personnes ont quitté dont :
    -    4 sorties pour l’étranger
    -    2 radiations d’office
    -    7 sorties d’étrangers
    Etat civil  au 14/12/2018 :
    Naissances : 23 dont  10 garçons et 13 filles
    Décès : 43 dont 15 hommes et 28 femmes
    Mariages : 12.
    Divorces : 4
    Nationalités : 0.
    Hygiène :
    Vaccination : Dans le cours de l’année, l’Administration a averti tous les parents de l’obligation de vacciner leurs enfants.
    Inspection médicale scolaire : L’inspection médicale scolaire est assurée par le centre d’inspection médicale de Huy.
    Le Conseil communal s’est assemblé 10 fois en séance publique durant l’année 2018 et le Collège communal s'est réuni 40 fois.

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal le jeudi 10 janvier à 20h

    Invitation à la séance du Conseil Communal
    le jeudi 10 janvier, à 20h
    à la maison communale


    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    Séance du Conseil communal du 10 janvier 2019

     Séance publique
    1. Procès-verbal de la séance du Conseil communal du 19 décembre 2018 – Approbation.
    2. Prestation de serment du Président de CPAS en qualité de membre du Collège communal.
    3. Déclaration de politique générale 2018-2024 – Approbation.
    4. CPAS – Budget 2019 - Approbation

  • Tinlot. Conseil communal du 19 déc. Un budget dans la continuité, une volonté de transparence, et des réserves pour les projets à développer.

    IMG_3815.jpg
    Conseil communal du 19 décembre 2018.
    Pour le premier conseil de la nouvelle législature, la salle du conseil avait fait peau neuve avec un nouveau mobilier et une nouvelle disposition. C’est aussi un conseil renouvelé avec une nouvelle Bourgmestre, 3 nouveaux échevins et 4 nouveaux conseillers. Cela représente 8 changements de personnes pour 11 fonctions communales !

    IMG_3809.jpg

    Une douzaine de Tinlotois étaient présents, salués par la Bourgmestre en ouverture du conseil dans une ambiance très attentive. Les débats furent rondement menés par Christine Guyot et Laurence Médaerts-Archambeau, la nouvelle échevine des finances à qui revenait la charge de présenter le nouveau budget, constituant le plat de résistance de l’ordre du jour.
    Une présentation soignée, pédagogique et très claire pour les non initiés. Un exercice mis en valeur par la Bourgmestre qui a souligné le travail et l’investissement de la nouvelle échevine qui a maîtrisé le budget en quelques semaines.
    Après les chiffres, les trois conseillers de l’opposition ont posé de nombreuses questions avec, de leur côté également, un travail sérieux sur le budget. Des interrogations et des remarques qui ont permis des précisions pertinentes dans un climat très serein.  
    Un budget dans la continuité, une volonté de transparence, et des réserves pour les projets à développer.
    Que retenir sur le fond?

    IMG_3833.jpeg« Le budget 2019 se situe dans la continuité des années précédentes avec des ajustements de montants et de simples adaptations »  explique Laurence Médaerts-Archambeau (Photo).
    La volonté de transparence a été illustrée plusieurs fois notamment dans les subsides attribués aux associations. Le subside extraordinaire au Royal Fraiture Sport, pour le Mondial, a été comptabilisé dans le subside annuel attribué au club en 2018, ce qui explique un montant moindre accordé au Club en 2019 que le chiffre de 2018. La location d’un camion pour le transport du matériel lors du camp Patro est également reprise dans la subvention du mouvement de jeunesse. "Des détails peut-être mais qui permettent une meilleure visibilité sur ce qui est dépensé poste par poste par la commune," a fait remarquer la Bourgmestre.
    Quant à l’extraordinaire, ce qui sera réalisé de nouveau cette année, nous allons nous y atteler maintenant précise l’échevine des finances: « Un boni de 108.000 sur l’exercice 2019 pourra financer les projets. En attendant, nous avons prévu quelques investissements importants et nécessaires pour  le fonctionnement communal: un nouveau tracteur tondeuse (afin d’être prêt pour le printemps), et aussi le remplacement du tractopelle indispensable aux travaux. Côté voiries, dans le PIC actuel (Programme d’Investissement Communal), la réfection du Thier de Vierset et de la rue Gommeray doit encore être réalisée et un nouveau PIC 2 doit être élaboré dans les six mois qui viennent avec les nouveaux projets ». Notons encore pour l'extraordinaire, le budget participatif à intensifier, une cuisine équipée qui permettra de louer le logement social au dessus du local intergénérationnel.

    capture ecran 2018-12-20 à 20.27.57.jpg

    Lors des échanges on a également appris que la réfection de la toiture du presbytère de Soheit-Tinlot était prévue dans les prochaines semaines. Une barrière sera également installée à l’entrée de la maison communale afin de protéger le car scolaire et l’accès aux locaux et au matériel du service des travaux.
    La séance publique du conseil a duré 45 minutes.

    Présents : Christine Guyot, Denis Craisse, Laurence Médaerts-Archambeau, Dominique Albanèse, Christine Gobiet, Pierre Bruwier, Grégory Racelle, Pierre-Henri Lefèbvre, Hélène Lecomte, Pascal Lamer, Cathy Fraiture.
    Excusé:
    Lorenzo Novello.

    Compte-rendu de l'ordre du jour

    Approbation du  PV d’installation du 3 décembre

    1. Subsides aux associations 2019
    Comité culturel de Tinlot  1500€
    
Comité des 3 x 20 de l'entité de Tinlot 865€
    Comité de jumelage de Tinlot 330€

    Comité des fêtes de Scry « Espoir Scrytois » 165€
    Comité des fêtes de Ramelot 165
    
Comité des fêtes de Soheit-Tinlot 165€

    Comité des fêtes de Fraiture 165€
    
Syndicat d'initiative de Fraiture 165€

    Maison des jeunes de Fraiture  165€

    ASBL Le Baty à Seny  165€
    
Comité de parents de l'école communale 1465€
    Comité de parents de l'école Sainte Reine 310€
    Le Blé qui lève 4100€

    ASBL Royal Fraiture sports 3660€

    Patro 4 Horizons Nandrin 765€    
    Centre culturel de Huy 170,17€
    
Bibliothèque de Nandrin 369€
    F.N.A.P.G  220€

    FNC Tinlot  220€
    
Fraternelle de l'Armée Secrète 100€
    Comité du relais sacré 110€

    SI Vallée du Hoyoux  10.000€
    Montant Total: 25.438,54€

    2. Rapport annuel et budget communal 2019
    Rapport de la Directrice générale (A suivre)
    Voir les tableaux et les dias ci-dessous
    Le budget est approuvé par 7 oui (TP) et 3 abstentions (IC)

    3. Le Conseil communal est informé de la situation de caisse au 13/11/2018.
    A cette date, le total des comptes financiers s'élevait à 672.461,20 €.

    4. Le Conseil approuve le budget 2019 du Conseil de Fabrique de l’église protestante et évangélique de Huy.

    5. Points  d’information:
    Verre de Noël à Seny: dimanche à 18h
    Braseros à Fraiture: dimanche à partir de 17h

    Budget 2019. Quelques données et les tableaux récapitulatifs

    Répartition des recettes du budget 2019

    image007.jpg

    Répartition des dépenses du budget 2019

    image006.jpg

     Voir Les tableaux ci-dessous

    Lire la suite

  • Tinlot. Invitation au conseil communal le mercredi 19 décembre à 20h

    Invitation à la séance du Conseil Communal
    le merc. 19 déc., à 20h
    à la maison communale


    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    capture ecran 2018-12-16 à 12.02.57.jpg

  • Tinlot. Le nouveau Conseil Communal est en place pour 6 ans !

    capture ecran 2018-12-04 à 17.04.38.jpg

    Le nouveau collège Tinlotois (TP): Dominique  Albanese, Denis Craisse, Christine Guyot, Laurence Médaerts-Archambeau, Christine Gobiet (pressentie comme présidente du CPAS en janvier).
    Les nouveaux conseillers: Grégory Racelle (TP), Pierre Henri Lefèbvre (TP), Hélène Lecomte (IC), Pierre Bruwier (TP), Cathy Fraiture (IC), Lorenzo Novello (TP), la Directrice Générale Janique Lion, Pascal Lamer (IC)

     
    L'installation du conseil communal lundi soir à la salle communale de Ramelot
    La réunion du conseil communal était convoquée à la salle de Ramelot afin de disposer d'une salle plus grande, ce qui fut bien nécessaire puisqu'une centaine de personnes étaient présentes pour la mise en place du nouveau Conseil. Soumis à un protocole très précis, ce conseil fut ouvert une dernière fois par la Bourgmestre sortante, Cilou Louviaux qui a reçu directement la prestation de serment de Christine Guyot qui  dirigera ensuite la séance comme présidente temporaire du conseil.

    capture ecran 2018-12-04 à 16.43.59.jpg

    Une ambiance détendue avec beaucoup d'émotion en présence de nombreuses familles et d'amis.
    6 nouveaux conseillers sur 11 constituent le nouveaux conseil communal et au collège on compte 3 nouveaux membres sur 5.

    capture ecran 2018-12-04 à 16.45.29.jpg

    La Directrice Générale communiquera d'abord à l'assemblée le rapport du Gouverneur validant les élections. Tous les conseillers élus le 14 octobre ont prêté serment entre les mains de Christine Guyot, mais déjà avec un premier changement.

    DSC_1507 copie.jpeg

    En effet, Christine Gobiet a démissionné de son mandat de conseillère communale car elle est pressentie dans le pacte de majorité pour devenir la Présidente du CPAS. Cette démission, non obligatoire, permet de laisser la place au premier suppléant TP qui peut ainsi accéder au Conseil et prêter serment. Il s'agit de Pierre-Henri Lefèbvre de Ramelot.
    Le nouveau Conseil étant ainsi installé conformément au code de la démocratie locale, le pacte de majorité désignant le nouveau Collège Communal a été soumis au vote des nouveaux conseillers et adopté à l'unanimité. Les membres du Collège ont ensuite prêté serment à l'exception de la future Présidente du CPAS qui sera élue en janvier au Conseil de l'Aide Sociale.

    capture ecran 2018-12-04 à 16.56.24.jpg

    La nouvelle Bourgmestre a d'abord prêté serment entre les mains, selon la procédure, de L. Novello.
    (photo ci-dessus à gauche). Les échevins, eux prêteront serment devant la nouvelle Bourgmestre.
    Chaque échevin a ensuite pris la parole pour expliquer les compétences dont il a la charge mais aussi les collaborations envisagées avec les différents conseillers (articles à suivre). Une présentation claire dégageant une belle cohésion de l'équipe et aussi beaucoup d'enthousiasme et de motivation.
    La nouvelle Bourgmestre a annoncé l'intention de son équipe de reprendre des permanences du Collège pour la population et a rappelé la possibilité d'intervention au Conseil pour les citoyens qui doivent alors communiquer leurs questions par écrit quelques jours avant le Conseil.
    Le nouveau Conseil a ensuite acté la désignation des nouveaux membres du CPAS.

    Pour TP: Christine Gobiet, Marc Delvenne, Stéphanie Montulet, Corine Costa, Alexandre Ferreira Marum, Valérie Misson et Guy Lamotte.
    Pour IC: Jérôme Hartog et Laurence Radelet.
    Et pour terminer l'ordre du jour officiel, le Conseil a également désigné au Conseil de Police, Laurence Médaerts-Archambeau comme membre effectif et Grégory Racelle comme suppléant.
    A remarquer: l'unanimité absolue sur tous les points proposés. Le conseil a duré moins d'une heure et s'est poursuivi par le verre de l'amitié

    capture ecran 2018-12-04 à 17.00.23.jpg

    Beaucoup d'émotion et d'applaudissements tout au long des prestations de serment et des interventions des différents élus. Le passage du flambeau entre Cilou Louviaux et Christine Guyot a démontré la belle complicité entre les deux Bourgmestres.
     "Je suis très fière que tu aies été plébiscitée par les Tinlotois. Je te félicite pour ton engagement. En six ans, j’ai appris à te connaître et j’ai découvert quelqu’un de travailleur, d’efficace, de déterminé, qui s’implique à fond. Je suis sûre que toi et ton équipe ferez les bons choix pour Tinlot et, je l'espère, pendant plusieurs mandats" explique Cilou Louviaux qui a remis symboliquement la clé de la commune à celle qui lui succède désormais (photo du haut)
    La nouvelle première dame tinlotoise s'est  également exprimée : "Prêter serment est une immense satisfaction. Je mesure l’honneur mais aussi la responsabilité de mon mandat. Je veux assurer la continuité tout en apportant une énergie nouvelle. Notre programme sera intégré prochainement dans un Plan Stratégique Transversal (PST) qui permettra d’avoir une vision à long terme, de planifier, de prioriser et d’impliquer tout le personnel communal. De nombreux défis nous attendent…
    Je tiens à remercier tous les anciens pour le travail accompli, ils nous laissent une commune bien gérée.
    Avec le départ de Cilou, c'est une page de la vie communale qui se tourne après 18 ans de mayorat.
    Je veux te remercier pour ton soutien, ton courage, et ton engagement dans tout ce que tu as fait avec beaucoup de coeur !

    capture ecran 2018-12-04 à 17.02.21.jpg

    Et pour la photo finale, le public a eu droit à un bonus: l'essayage des  nouvelles écharpes scabinales "jaunes et rouges" en remplacement des anciennes "jaunes et noires". Après quelques essais en direct, le collège était paré pour la séance photo. Reste à savoir si c'est le jaune ou le rouge qui doit être près du cou (à suivre) !

    Vous trouvez toutes les photos en bonne définition sur cet article
    dans l'album sur ce blog

    DSC_1570.jpg