Consommation

  • COVID-19. RAPPEL de mesures importantes en cas de difficultés financières (attention aux délais)

    Capture d’écran 2020-06-24 à 11.09.37.png

    1. Compteurs à budget

    Pour les personnes qui ont un Compteur à budget (pour l’énergie et/ou pour le gaz) et qui ont activé la "période de non-coupure" pendant le COVID : vous devez faire 2 passages dans le Compteur à budget et la borne pour éviter une coupure automatique le 30 juin, et pour avoir ensuite l’aide financière.

    Comment faire ? 

    Pour éviter la coupure à partir du 30 juin: 

    • Passez votre carte dans votre Compteur à budget 
    • Allez à la borne AVANT le 30 juin pour éviter une coupure automatique après cette date
    • Repassez votre carte dans le Compteur à budget

    Pour recevoir les 100 € (énergie) et/ou 75€ (gaz) d'aide, un deuxième passage est nécessaire: 

    • Repassez encore une fois votre carte dans le Compteur à budget 
    • Repassez à la borne. 
    • Repassez encore une fois sa carte dans le Compteur à budget 

    Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez aller voir sur le site de Energie Info Wallonie.

    2. Le Locaprêt

    Le gouvernement Wallon propose un prêt sans intérêt auprès de la SWCS pour payer 6 mois de loyer, remboursable pendant 36 mois.

    Pour qui ? 
    • Les locataires en résidence principale
    • Les colocataires
    • Les locataires de logements publics, si vous n’avez pas de réduction de votre loyer prévue comme pour le logement social (slsp)
    • Les kots d’étudiant 
    Quelles conditions du Locaprêt ? 
    • Si vous avez subi une perte de revenu à cause du Covid19,
    • si vous n’êtes pas propriétaire,
    • si vous avez bien votre résidence en Wallonie,
    • si vous n’avez pas de retard de loyer en février 2020. 

    Vos revenus ne doivent pas être au-dessus de 53.900€/an + 5.000€/enfant et vous ne devez pas avoir plus de 25.000€ de côté.

    Si votre bail n’est pas enregistré, ne vous tracassez pas, allez quand même demander.
    !!!!!  La demande doit être introduite au plus tard le 30 juin !!!!
    Et de toute façon, n’hésitez pas à contacter la SWCS pour demander des informations. Ne passez pas à côté de cette aide si vous en avez besoin. 

    Où m’adresser ? 

    Tout savoir sur le « Locaprêt » : www.swcs.be/locapret

    Pour consultez le site de la SWCS, c'est ici
    Permanences téléphoniques : 078/15.80.08 de 09h à 12h et de 13h à 16h
    Par mail à l’adresse : contact@swcs.be

    3. Les aides des CPAS

    Le Gouvernement fédéral a augmenté l’enveloppe financière des CPAS pour aider les personnes en difficulté à cause de la période Covid19.

    Vous pouvez demander au CPAS de vous aider à payer certaines de vos factures et de vos charges grâce à ce fond COVID-19.

    Qui a droit à ces aides à demander au CPAS ? 

    Si vous avez des difficultés financières et que la crise du Coronavirus a aggravé votre situation, vous pouvez avoir droit à ces aides du CPAS. Par exemple, vous êtes travailleur à temps partiel, indépendant, étudiant,  porteur d’un handicap, chômeur.euse.s, etc.

    Vous n’êtes PAS obligé d’avoir un dossier déjà ouvert au CPAS pour aller vers lui une première fois pour faire une demande.  

    Que pouvez-vous demander au  CPAS?

    Par exemples : 

    • Le paiement d’un loyer, de  vos charges, de factures du gaz, d’électricité, d’eau, pour recharger votre compteur à budget,….
    • L’achat d’un ordinateur ou tablette informatique, le paiement des abonnements de téléphone, GSM et d’internet,…
    • Le paiement pour un suivi auprès d’un  psychologue, d’un  psychiatre, ...
    • L’achat de médicaments, le paiement de factures d’hôpitaux, de frais d'ambulance, l’achat de masques, de gel,…..
    • Le paiement de toutes factures impayées car vos revenus ont diminué : frais de voitures, frais funéraires, frais de procédures et huissier, ...
    • Pour des stages, plaines de vacances, sport, culture, etc… pour les enfants et les jeunes…
    • Pour tout autre frais: transports, achat d’une assurance, achat de vêtements, achat de lunettes, les prestations d’aide à domicile,…
    Pour quelle période ? 

    Ces aides peuvent être demandées à n’importe quel moment jusqu’au 31 décembre 2020.

    Comment faire cette demande ? 

    Vous pouvez vous adresser au CPAS de la commune où vous habitez.

    Voici la liste de tous les CPAS wallons avec leurs coordonnées : Coordonnées des CPAS wallons.

    Toutes les infos

     

  • SOS PATAT: éviter de gaspiller 750.000 tonnes de pommes de terre belges !

     

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.29.52.png

    SAUVEZ 750 000 TONNES DE FIERTÉ BELGE

    90 % des pommes de terre belges sont transformées en produits surgelés, principalement en frites.
    Suite aux mesures de ces deux derniers mois, la demande a fortement chuté, surtout celle provenant des restaurants en Belgique et à l'étranger. Conséquence : 750 000 tonnes (750 millions de kilos !) de pommes de terre ne peuvent être transformées et risquent d'être gaspillées.

    NOS PATATES N'ONT PAS LA FRITE MAIS TU PEUX LES AIDER !
    En achetant davantage de frites et autres produits surgelés à base de pommes de terre belges ou en allant plus souvent à la friterie (qui est toujours ouverte). Un petit effort alléchant qui permettra d'éviter un gaspillage alimentaire monstre.

    TU VEUX RÉDUIRE LE GASPILLAGE EN PURÉE ? SOUTIENS NOTRE ACTION !
    Avec l'action SOS Patat, Too Good To Go et les acteurs clés du secteur souhaite sauver 750 000 tonnes de fierté belge. Pour ce faire, nous avons besoin de ton aide.
    Partage tes actions sur les réseaux sociaux et télécharge le matériel de la campagne. #SOSPatat

    photo-of-pile-of-potatoes-2286776 (1)XS.jpg
     

    Questions fréquemment posées

    + CES 750 000 TONNES DE POMMES DE TERRE NE PEUVENT-ELLES PAS ÊTRE UTILISÉES D'UNE AUTRE MANIÈRE ?

    + Comment puis-je savoir si les produits surgelés à base de pommes de terre que j'achète, permettent vraiment de régler le problème ?

    + ALLONS-NOUS SAUVER 750 000 TONNES DE POMMES DE TERRE ?

    + Manger très régulièrement des frites, n'est-ce pas mauvais pour la santé ?

    Lire la suite sur le site https://www.sospatat.be/francais

  • Limiteurs d’eau : leur interdiction va être prolongée

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.39.01.png

    En Wallonie, environ 2.000 ménages vivent avec un limiteur d’eau. Un appareillage destiné à limiter (fortement) le débit d’eau. Il est installé chez les mauvais payeurs mais, à côté de ceux qui sont de mauvaise foi, il y a une majorité de personnes qui ne parviennent pas à nouer les deux bouts. Avec la crise du Covid, leur nombre risque d’exploser.
    Mesures
    Le gouvernement wallon a donc pris des mesures en mars, afin d’aider les plus précaires à faire face aux dépenses d’énergie et d’eau. Parmi ces mesures, « l’interdiction de suspension de fourniture d’eau et de limitation de débit pour une durée de 60 jours à partir du 1er avril 2020 », comme le rappelle le député André Frédéric. Mais la mesure est censée s’arrêter le 1er juin. Le député a donc interpellé la ministre Tellier. Bonne nouvelle : « Concernant la crise du Covid, laquelle n’est hélas pas dernière nous, j’envisage de faire usage de la faculté prévue dans l’arrêté du gouvernement et de prolonger l’interdiction de pose de limiteurs d’eau au-delà du 1er juin vu la persistance de la crise. »

    La mesure va donc être prolongée… mais on ne sait pas jusque quand. André Frédéric, comme tout le groupe PS du parlement de Wallonie, demande d’ailleurs que ce soit un juge de paix qui décide de la pose d’un limiteur d’eau. Les socialistes avaient déposé une proposition de décret en ce sens sous la précédente législature. Sur ce point, Madame Tellier n’est pas vraiment sur la même longueur d’onde que le député. Mais on peut faire confiance à ce dernier pour revenir à la charge. Covid ou pas Covid !
    B.J. La Meuse H-W

  • Utilisation du vélo, n'oubliez pas l'assistance dépannage!

    D'après Touring, en avril, les gens semblent avoir bougé plus à vélo : " + 45 % d’interventions par rapport à 2019. Cela se confirme en mai. Nos statistiques s’arrêtent au 18 et nous avons quasi autant d’interventions que tout mai 2019. Nous nous attendons à une augmentation de 50 à 70 % pour ce mois", explique Lorenzo Stefani. (LM du 25 mai)
     
     
    Capture d’écran 2020-05-25 à 09.52.19.png
    Si vous vous êtes remis au vélo, comme de nombreux belges suite au coronavirus, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre compagnie d'assurance et à prendre une assistance dépannage vélo.
    Un exemple d'assistance parmi d'autres, celui de Touring:

    * Pour vélos et vélos électriques
    * assistance vélo 24h/24 7j/7 par des patrouilleurs spécialement formés partout en Belgique, même devant votre domicile
    * en cas de pannes, crevaisons, accidents, et même le vandalisme
    * remboursement des frais médicaux (€ 6.500 maximum)
    * 3 interventions par an pour la formule individuelle et 8 interventions pour la formule famille
    * transport vers un réparateur de votre choix si votre deux-roues ne peut être remis en état immédiatement
     

    Capture d’écran 2020-05-25 à 10.12.50.png

  • Tinlot. Reprise du marché sous le soleil !

    Capture d’écran 2020-05-19 à 20.25.06.png

    Plein soleil et près de 25 degrés, c'était inespéré pour la reprise du marché ce mardi après-midi. Une reprise en douceur dès 15h mais le défilé se poursuivra tranquillement toute l'après-midi dans une ambiance décontractée.

    DSC_3661.jpeg
    Un légumier particulièrement heureux de retrouver ses clients dans de telles conditions.

    Capture d’écran 2020-05-19 à 20.22.42.png

    L'aménagement de la place Roi Baudouin permet maintenant un emplacement bien sécurisé.

  • Tinlot. Reprise du marché ce mardi 19 mai !

    96947132_143241987267421_2717445414704906240_o.jpg

    Suite aux dernières décisions du Conseil National de Sécurité, nous avons le plaisir de vous informer de la reprise du marché hebdomadaire à partir de ce mardi 19 mai.

    Cependant, plusieurs conditions doivent être respectées :

    Pour les marchands ambulants :

    - Obligation du port du masque ; mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs et paiement électronique à favoriser ;
    - Interdiction de laisser toucher la marchandise par les visiteurs ;
    - Disposition des échoppes suffisamment éloignées les unes des autres.

    Pour les visiteurs :

    - Entrée et sortie du marché selon les directives affichées
    - Interdiction de toucher la marchandise
    - Port du masque FORTEMENT recommandé
    - Distanciation physique à respecter

  • Tinlot "Le Coq aux champs". Le drive-in étoilé a affiché complet !

    Capture d’écran 2020-05-12 à 17.46.51.png

    Rendu célèbre il y a déjà bien longtemps grâce au fast-food, le drive-in se décline encore avec la crise du COVID-19. Le concept séduit désormais des établissements haut de gamme.
    A Soheit -Tinlot, le restaurant étoilé Le Coq aux Champs a inauguré son drive-in gastronomique ce week-end. Le couteau a repris du service dans la cuisine du Coq aux Champs. Après près de 60 jours de fermeture, le chef étoilé Christophe Pauly est de retour avec un plan B: un drive-in.
    En lisant la presse, j'ai vu que le chef étoilé alsacien Olivier Nasti avait lancé une formule drive-in, raconte Christophe Pauly. J'ai trouvé ça vraiment bien et intelligent.
    Pour importer le concept dans son restaurant, le chef Coq a revisité la formule traiteur qu’il pratique au moment des fêtes. Avec son équipe, il a réfléchi à comment limiter les risques sanitaires, tout en présentant des plats à la hauteur de sa table gastronomique.  
    "C'est comme si je cuisinais pour un lunch du jour au restaurant en fonction de mes produits", explique Christophe Pauly. "Toutes les semaines, je propose trois menus à emporter: un le vendredi, un le samedi et un le dimanche. La particularité reste l'enlèvement via le drive-in."

    Capture d’écran 2020-05-12 à 17.54.22.png

    400 commandes sur le premier week-end
    Les menus 3 services à 38 euros accompagnés de leur notice pour réchauffer les mets sont prêts à être enlevés. Sur le week-end, 400 colis ont été réalisés. Voir la suite et les renseignements pratiques sur RTC et dans le reportage vidéo.

  • Magasin Point Ferme. Quelques saveurs de Fleur de Glace disponibles, ...à découvrir !

    28514438_2024461897771856_4339846350724270117_o.jpg

    Bonjour à tous, dans ce climat d'incertitude, le soleil n'est pas le seul à tenter de réchauffer les coeurs... Heureusement, la passion de nos métiers, la collaboration solidaire autour de produits authentiques et locaux, sont aussi au rendez-vous.

    J'ai le plaisir de vous annoncer que de nouvelles associations ont pris forme depuis plusieurs mois et que dorénavant, vous retrouverez quelques saveurs Fleur de Glace au  MAGASIN POINT FERME DE NANDRIN ! Format demi-litre - disponible au magasin même (pas de commande en ligne).
    Adresse du Magasin : rue Tige des Saules 48 à 4500 Nandrin.

    Vous y découvrirez nombre de délices issus de petits producteurs locaux
    Quelques mots sur PointFerme : il s'agit d'une coopérative à finalité sociale regroupant d'abord des producteurs du Condroz liégeois, créée avec le soutien du GAL Pays des Condruses. Ils ont été sélectionnés pour la qualité de leur mode de culture. Ils pratiquent soit une agriculture biologique, soit l'agroforesterie, soit l'agriculture raisonnée.
    Pour plus de questions, n'hésitez pas à me contacter en messagerie personnelle.
    Fleur de Glace

    Capture d’écran 2020-04-11 à 20.24.35.png

  • Appels téléphoniques intempestifs : des amendes enfin dressées !

    « Un jour, ils m’ont appelée pour m’annoncer que j’étais l’heureuse gagnante d’un cadeau. Mon numéro avait été tiré au sort, et je pouvais venir chercher une tablette gratuitement, sans obligation d’achat », raconte Anne-France, une habitante de Momignies. « Mais je ne me suis jamais inscrite à aucun concours ou quoi que ce soit, cela m’a paru directement suspect. »

    Capture d’écran 2020-01-27 à 20.06.00.png

    Pour Anne-France, comme d’autres habitants de l’Entre-Sambre-et-Meuse contactés par l’entreprise « Meubles confort », c’est le début d’un calvaire. « Ils ont continué d’appeler. En semaine, le weekend, à 8 heures du matin ou à 8 heures du soir, ça n’arrête jamais. Voilà plusieurs semaines que cela dure. Si j’avais reçu une tablette gratuite pour chaque appel, j’aurais pu ouvrir un magasin ! »

    Rappelons que ces appels intempestifs sont évidemment illégaux.
    Depuis mai 2014, toute personne qui ne souhaite plus recevoir des appels commerciaux peut demander l’enregistrement de son numéro sur la liste « Ne m’appelez plus ».
    Les entreprises qui ne respectent pas cette liste encourent des poursuites pénales. Et théoriquement, les amendes qu’ils encourent peuvent atteindre 80.000 euros.

    Et la ministre de l’Économie, Nathalie Muylle, à une question adressée par la députée Mélissa Depraetere, a précisé que l’inspection économique avait effectué des contrôles contre ces entreprises qui nous harcèlent et même dressé des sanctions.
    21 TRANSACTIONS
    « L’inspection économique a procédé à un total de 242 contrôles concernant les appels non sollicités depuis 2016 », a- t-elle ainsi expliqué. « 13 procès-verbaux d’avertissement en 57 procès-verbaux ont été dressés. 21 de ces procès-verbaux ont donné lieu au paiement d’une transaction, dont le montant moyen atteint 2.020 euros ».
    La ministre a également précisé que 8.035 plaintes avaient déjà été déposées auprès des services du SPF Économie pour des appels intempestifs en 2019. Un chiffre supérieur aux 6.866 plaintes de 2018 alors qu’il ne reprend pas encore l’année complète. Actuellement, il y a plus de 1,4 million de numéros qui sont inscrits sur la liste « ne m’appelez plus ». Inscrire son numéro sur la liste est gratuit... et peut permettre d’avoir la paix !

    G.BARK. La Meuse du 11 janvier

    A noter. Pour s’inscrire sur la liste : www.dncm.be

  • Achetez plutôt sur les sites.be

    « Si vous achetez sur les sites.be, vous permettez aux commerces qui souffrent actuellement en raison de leur fermeture de garder quelque peu la tête hors de l’eau. Mais vous soutenez également l’économie du pays puisque nous payons la TVA, des taxes, des locations mais aussi des salaires qui font tourner notre économie. Notre activité en ligne assurera des rentrées financières à l’État qui en aura bien besoin puisqu’il va devoir soutenir à grands frais les petits commerces et, d’une manière générale, toute l’économie pour éviter le naufrage de celle-ci. »

    Ce message, c’est celui de Charles-Henri de Maleissye, directeur général de Fnac-Vandenborre Belgique. Il a cosigné une lettre adressée aux consommateurs belges par 25 patrons d’entreprises belges qui invitent la population à consommer belge, y compris pour le commerce en ligne. Parce que les achats au départ de sites étrangers ne permettront pas d’engranger les mêmes recettes pour l’État belge en cette période difficile.
    La santé avant les affaires
    Depuis l’entrée en vigueur des premières mesures, expliquent ces 25 patrons, « de nombreux commerçants, sans tenir compte de l’impact financier ont décidé de mettre la sécurité de leurs collaborateurs et de la société au centre de leurs préoccupations en fermant proactivement leurs magasins. Non pas parce que c’était facile, mais parce que c’était juste. 2020 sera une année perdue pour tous les détaillants, quelle que soit leur taille. Lire la suite sur Sudinfo

     

  • Condroz. A partir de mercredi, Capoue propose la livraison gratuite de saveurs glacées

    Capture d’écran 2020-04-07 à 19.10.01.png

    Il y a deux semaines, la vente au compoir du glacier Capoue, implanté en Wallonie (comme à Huy, Wanze et Modave) et à Bruxelles, cessait.
    « Théoriquement, la loi nous permet de rester ouverts, en ce qui concerne les glaces à emporter. Ce que nous avons fait dans un premier temps. Mais nous avons rapidement constaté que des files, parfois jusque 100 mètres !, se formaient devant les salons... Nous n’avons pas envie de contribuer à la diffusion du Covid-19, c’est une question de conscience et de morale. Nous avons donc pris la décision d’arrêter la vente au comptoir, le temps de trouver des solutions », explique Antoine De Peyerimhoff, cogérant de Capoue.

    Retirer ses commandes sur rendez-vous
    Ces solutions passent par la prise de rendez-vous, notamment. « Nous pensons réouvrir sur rendez-vous uniquement. Cela impliquerait une application mobile, déjà existante, et un régulateur devant les salons qui dirigerait les clients ou leur expliquerait la prise de rendez-vous en ligne. Nous espérons pouvoir proposer ce service cette semaine », poursuit-il.

    Livraison à domicile en région hutoise
    Mais aussi la livraison à domicile, lancée à partir de ce mercredi, en Wallonie et à Bruxelles. Chez nous, cela concerne les communes autour de Huy, à savoir Amay, Anthisnes, Burdinne, Clavier, Engis, Ferrières, Hamoir, Héron, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Verlaine, Villers-le-Bouillet et Wanze.
    Seuls les contenants d’un demi-litre sont disponibles, pour l’instant. « Cela représente cinq à sept boules de glace », estime-t-il. Les 32 parfums sont consultables sur le site internet de Capoue et sur Facebook. Et il faut commander deux contenants, à 8,5 euros pièce, pour bénéficier de la livraison gratuite. Celle-ci est assurée le mercredi, dans un premier temps.
    Concrètement, vous passez commande par courriel (smile@capoue.com), les instructions de paiement par virement bancaire vous sont envoyées, et vous avez jusqu’à la veille 18h pour effectuer le transfert. Les commandes, réfrigérées, sont déposées sur le pas de la porte. Sans contact donc. « Pour éviter que la glace fonde, le livreur téléphone au client pour l’avertir que la commande est arrivée », précise le cogérant.
    Article complet dans La Meuse Huy-Waremme

  • La filière horticole s'organise à temps pour vous livrer.

    Capture d’écran 2020-04-05 à 19.08.17.png

    La filière horticole ornementale (pépiniéristes, horticulteurs et jardineries) est particulièrement impactée par les mesures de confinement prises pour enrayer le coronavirus. Le secteur fait habituellement 50% à 80% de son chiffre d’affaires annuel sur les seuls mois de mars, avril et mai. En raison des interdictions de déplacement pour des motifs non essentiels, ces professionnels horticoles se trouvent dans l’impossibilité d’accueillir leurs clients.
     
    Avec les beaux jours et l’obligation du confinement, nombreux sont ceux qui sont titillés par le travail au jardin. S’il est temps de préparer le jardin en taillant les vivaces, les arbres fruitiers, les rosiers et les graminées, il est par contre fortement déconseillé de se mettre aux plantations, les risques de gel nocturne étant très présents ces derniers jours.
    Si vous voulez tout de même acheter des plantes, faites-vous conseiller et livrer par un professionnel de l’horticulture. Sachez que certains professionnels s’organisent pour mettre en place des services de livraison sans contact. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie ou de votre producteur habituel.

    Retrouvez les cartes et listes des professionnels de l’horticulture qui font de la livraison de plantes sans contact.

    http://artisansduvegetal.be/le-reseau-hpw/
    Contact des pépiniéristes qui livrent sans contact en Wallonie

    Développons le commerce local et soutenons nos horticulteurs et pépiniéristes.
    Ensemble, préparons l’après et prenons patience. Les horticulteurs et pépiniéristes seront heureux de vous retrouver en bonne santé.
    Restez chez vous, prenez soin de vous et de vos proches !
    https://www.jecuisinelocal.be/

    Voir également l'article de la Meuse H-W
    Huy-Waremme: 6 horticulteurs et pépiniéristes livrent à domicile

    Les pépinières participantes :
    Pépinières des 7 fontaines (Grand-Hallet) : 0495/54.09.71 Pépinière de la Prèle (Oreye) : 0498/78.19.33 ApiFlora (Solières) : 0486/50.67.12 Flamand-Labory (Tihange) : 085/21.23.71 Pépinière Saint-Jean (Wanze) : 085/21.46.65 Pépinière Pierre-Degive (Ochain) : 086/34.40.29

  • Mobiles. L’appli bancaire est devenue incontournable

    Capture d’écran 2020-03-03 à 10.42.00.png

    Il existe un comparateur de 46 comptes à vue en Belgique
    https://www.comparatif-compte-bancaire.be/

    L’application bancaire est devenue quasiment indispensable pour le Belge dans sa vie quotidienne.
    « Entre 2018 et 2019, la Fédération du secteur bancaire (Febelfin) a observé une augmentation de 50 % du nombre de téléchargements d’applications bancaires, avec aujourd’hui plus de 7 millions d’abonnements à la banque mobile », indique Hélène Raimond, économiste à l’Agence wallonne du numérique. La gestion de l’argent est devenue l’une des activités numériques les plus prisées, au même titre que la consultation du courrier électronique ou des réseaux sociaux.

    Selon un sondage réalisé pour CBC Banque & Assurance, 9 Belges sur 10 qui ont installé l’application de leur banque l’utilisent fréquemment, à savoir quotidiennement pour 36 % d’entre eux et chaque semaine pour 54 %.

    Le Belge n’a pour autant pas définitivement enterré la banque physique. Interrogées sur la banque du futur, les personnes sondées estiment que l’activité bancaire se déploiera à 63% en ligne et à 37% en agence. « Il y a encore un attachement à la banque physique », relève Bruno Menu, directeur du développement digital chez CBC. « Il est clair que l’évolution des habitudes du Belge sur internet a un impact sur ce qui va se faire en agences », a-t-il ajouté. « L’agence reste un lieu où on peut gérer les émotions du client notamment dans le cadre d’opérations qui dépassent la vie quotidienne. »

    PAS QU’UNE QUESTION D’ÂGE
    Si l’application bancaire est de plus en plus sollicitée, une partie de la population n’est pas encore passée au numérique dans son quotidien. Les seniors sont certes un marché à prendre en considération, mais la fracture numérique n’est plus uniquement une question d’âge. « Les freins sont désormais liés à l’activité numérique intrinsèque, comme la cybersécurité et le respect des données privées », pointe Bruno Menu.
    Le sondage a été réalisé par Ipsos auprès de 1.075 Belges. 

  • Annonce. Soutenons nos indépendants et nos producteurs: "Déglacez-vous" !

    En ces jours difficiles et pour vous aider à adoucir quelque peu les mesures de confinement, je vous informe que "Déglacez-Vous" reste ouvert mais pour 'l'emporter' uniquement.

    Rond point.jpgTerrasse.jpg

    Certes il ne s'agit pas ici de produits de première nécessité mais un peu de douceur dans ce climat morose vous fera le plus grand bien...
    Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore mes glaces, elles sont confectionnées à base de lait de ferme pasteurisé par mes soins, je n'utilise que des ingrédients de première qualité et issus autant que possible de circuits courts. Mes sorbets sont garantis sans lactose et 100% fruits. Vous pouvez également commander des sorbets pour diabétique à base de fructose (donc sans édulcorants). 

    Respectez les mesures en matière de distance et entrez une personne à la fois. Vous pouvez également commander vos glaces au 0475/661682 et je me ferai un plaisir de vous les préparer afin de limiter l'attente.
    Philippe Savy.
     

    Capture d’écran 2020-03-21 à 13.05.26.png

    Traiteur La Cuisine Du Jour (Laurent Sarowski, Tinlot)


    "Le bar à pâtes"est désormais ouvert le:

    -Lundi : 17:30-21:00
    -Jeudi : 17:30-21:00
    -Vendredi : 17:30-21:00
    -Samedi : 17:30-21:00
    -Dimanche : 17:30-21:00
    N'oubliez pas de commander à partir de 17:00 au
    085/ 51.41.09

    Au vu des conjonctures actuelles voici les mesures que nous avons pris au sein de notre commerce :
    - nous limitons l'accès à 1 personne à la fois à l'intérieur
    - du gel désinfectant est mis à votre disposition
    - pour limiter les contacts avec les personnes, il est préférable de passer commande.
    - nous vous laissons également la possibilité de vous apporter votre commande à votre véhicule. Signalez le nous lors de la commande.
    Téléchargez le menu pâtes
    Laurent Sarowski

     
     
  • Elya, petit sondage pour un service livraison...

    90040715_312423050157902_1990818329262030848_n.jpg

    Nous espérons que malgré ce confinement tous le monde se porte bien ...
    Petit sondage:
    Seriez-vous intéressé par une livraison à domicile de vos burgers? Un jour semaine ?
    (Sous réservations)
    Nous aimerions ramener un peu de gaité dans notre village et alentours tout en respectant les consignes de distance et de sécurité.
    Merci de votre retour par commentaire ici
    Votre binôme de l'Elya
    Prenez soin de vous

    2645152420.pngVoir l'article précédent