Découverte Tinlot

  • Fraiture, école communale. Départ à la retraite, "au revoir Mme Isabelle, au revoir Mme Gene" !

    Capture d’écran 2020-06-30 à 16.23.47.png

    Après toutes ces années de travail, c'est dans de drôles conditions que Madame Isabelle et Madame Gene, la directrice de l'école, ont dû terminer leur carrière et effectuer leur dernière journée d'école ce 29 juin 2020.
    Le covid-19 a empêché tous les rassemblements et les fêtes prévus pour cette circonstance. Les initiatives proposées par les uns et les autres ont été reportées à une date ultérieure...
    Mais pour le dernier coup de cloche à 15h 30, une centaine de parents et les enfants présents ont improvisé spontanément à leur manière, un beau geste de sympathie à l'égard des 2 sœurs, Isabelle et Geneviève Filée.

    Capture d’écran 2020-06-30 à 16.33.51.pngUne haie d'honneur attendait les deux enseignantes à leur sortie, à l'extérieur de l'école. Elles ont été accueillies dans un tonnerre d'applaudissements !
    La surprise était totale et l'émotion palpable !
    Et c'est ainsi, sous le soleil, que le chant de l'école a été repris par tous les participants et que cette année scolaire, si particulière, a pris fin pour tous.
    Quant à la succession de Geneviève Filée, un nouveau Directeur a été recruté par le Collège tinlotois. Il devrait être engagé le 6 juillet lors du Conseil Communal. (A suivre)

    Photos P.V et M.dB

  • Syndicat d'Initiative Eaux et Châteaux. Agenda de l'été et nouveautés

    NL-27-06.jpghttps://www.eauxetchateaux.be/

  • Syndicat d'Initiative. Rallye touristique: "Les beaux coins du Condroz"

    Disponible depuis le 10 juin au Syndicat d'Initiative en version papier!
    Activité à faire quand bon vous semble !
    Appli pour smartphone disponible dès juillet.
    Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot

    103182441_3180100028678752_2217197855971456159_o.jpg

  • Le menu du resto sur votre smartphone grâce à une société de Tinlot

    La réouverture des restaurants ou cafés s’accompagne d’une multitude de questions relatives aux mesures de sécurité à appliquer. Si l’on pense bien vite à la distanciation sociale à adopter pour éviter les risques de transmission du coronavirus, on pense moins au fait que les cartes des menus qui passent de main en main peuvent aussi poser problème. La solution à cette problématique a sans doute été trouvée par l’entreprise de Tinlot, YouIT, spécialisée dans les services informatiques et la création de sites web, et qui est principalement active dans les provinces de Liège, Luxembourg et Namur. Cette société a lancé, le 29 mai, un service de carte-menu restaurant sur smartphone.

    Concrètement, avec ce tout nouveau système, le client du restaurant n’a plus besoin de manipuler une carte physique, au format papier. Il doit juste scanner un QR-Code disposé sur la table pour avoir accès au menu du restaurant sur son smartphone. Le client aura simplement besoin de télécharger une application permettant de scanner les QR-Code, s’il n’en a pas déjà une sur son téléphone.
    ...
    Un service rendu en 48h
    Pour créer une carte-menu, YouIT a besoin de 48 heures.
    « C’est le temps moyen, mais cela peut être plus rapide si le client est vraiment dans l’urgence », précise le gérant tinlotois. « C’est un timing assez rapide, puisque le boulot n’est pas trop compliqué. Créer le QR-Code n’est pas difficile, mais nous y ajoutons la création d’un site web accessible sur le smartphone, en respectant les demandes de nos clients, comme l’usage d’une charte graphique particulière par exemple. Le tout se veut responsive, donc dans un format adapté à l’usage sur smartphone. »
    Ce nouveau service, très pertinent pour la relance des activités de l’Horeca, fonctionne assez bien, et YouIT travaille avec des restaurateurs plutôt venus des provinces wallonnes, mais pas que.
    ....
    « Je sais que cela existe ailleurs, mais je pense que nous sommes les premiers en Belgique. L’objectif est de s’étendre au pays entier si possible évidemment. »

    Pour bénéficier des cartes-menus sur smartphone de l’entreprise YouIT, il faut compter un premier forfait de 30 €/mois HTVA.
    Article complet à lire dans La Meuse H-W

  • Tinlot "Le Coq aux champs". Le drive-in étoilé a affiché complet !

    Capture d’écran 2020-05-12 à 17.46.51.png

    Rendu célèbre il y a déjà bien longtemps grâce au fast-food, le drive-in se décline encore avec la crise du COVID-19. Le concept séduit désormais des établissements haut de gamme.
    A Soheit -Tinlot, le restaurant étoilé Le Coq aux Champs a inauguré son drive-in gastronomique ce week-end. Le couteau a repris du service dans la cuisine du Coq aux Champs. Après près de 60 jours de fermeture, le chef étoilé Christophe Pauly est de retour avec un plan B: un drive-in.
    En lisant la presse, j'ai vu que le chef étoilé alsacien Olivier Nasti avait lancé une formule drive-in, raconte Christophe Pauly. J'ai trouvé ça vraiment bien et intelligent.
    Pour importer le concept dans son restaurant, le chef Coq a revisité la formule traiteur qu’il pratique au moment des fêtes. Avec son équipe, il a réfléchi à comment limiter les risques sanitaires, tout en présentant des plats à la hauteur de sa table gastronomique.  
    "C'est comme si je cuisinais pour un lunch du jour au restaurant en fonction de mes produits", explique Christophe Pauly. "Toutes les semaines, je propose trois menus à emporter: un le vendredi, un le samedi et un le dimanche. La particularité reste l'enlèvement via le drive-in."

    Capture d’écran 2020-05-12 à 17.54.22.png

    400 commandes sur le premier week-end
    Les menus 3 services à 38 euros accompagnés de leur notice pour réchauffer les mets sont prêts à être enlevés. Sur le week-end, 400 colis ont été réalisés. Voir la suite et les renseignements pratiques sur RTC et dans le reportage vidéo.

  • Tinlot (Seny). Bientôt du vin Chardonnay, les premières vignes ont été plantées mardi

    Jérôme Hartog se lance dans la production de vin. Cet indépendant de Tinlot de 31 ans travaille dans un bureau de courtage en assurances ainsi que dans la ferme familiale de son papa, Pol Hartog, 59 ans, ancien échevin de Tinlot et actuel conseiller provincial MR.

    Du Chardonnay
    « Dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur ce cépage Chardonnay pour produire un vin blanc non pétillant. Nous nous lançons directement dans le haut de gamme qui est connu du grand public. Nous n’avons pas encore choisi le nom de ce vignoble. Nous avons acheté les pieds à un pépiniériste français « Mercier » situé à La Rochelle et nous avons fait appel à un pépiniériste luxembourgeois qui est venu sur notre terrain ce mardi avec son matériel professionnel pour planter les pieds de vigne. Il a utilisé un tracteur avec un gps pour bien planter droit et efficacement. Ce travail a été réalisé en trois heures. Il était prévu la semaine prochaine mais il a été avancé à ce début de semaine, juste avant les pluies », précise encore Jérôme Hartog.

     

     

    Une société luxembourgeoise a planté les pieds de vigne.
    Une société luxembourgeoise a planté les pieds de vigne. - A.L.

    Pol Hartog s’était vu refuser un permis pour un poulailler industriel de près de 40.000 animaux en 2017 à l’entrée du village de Fraiture. Le voici qui rebondit avec son fils avec ce projet de vignoble. « C’est un beau « coteau » exposé plein sud entre le « Tige de Terwagne » et le village de Seny. Il est abrité du Nord par un bois (Walsebro). La parcelle est entourée de haies plantées avec l’aide de Natagora, il y a quelques années, et composée d’espèces indigènes. Ces haies protégeront les pieds de vigne des vents dominants. Nous avons planté 5.000 pieds sur 1,17 hectare cette année pour réaliser un essai mais nous pourrons étendre le vignoble sur six à dix hectares par la suite », annonce Jérôme Hartog qui a utilisé un drône pour filmer cette première plantation et réaliser une petite vidéo de présentation du futur vignoble.

    Un tracteur et quelques hommes ont suffi.
    Un tracteur et quelques hommes ont suffi. - A.L.

    « Les premières bouteilles de vin Chardonnay de Seny-Tinlot ne seront pas commercialisées avant trois ou quatre ans. On se réjouit d’y être pour le goûter et surtout pour en faire profiter le public », conclut Jérôme Hartog.

    La parcelle d’un hectare sur laquelle ont été plantés les pieds.
    La parcelle d’un hectare sur laquelle ont été plantés les pieds. - A.L.

    B9723340685Z.1_20200429203424_000+GC6FUNBMF.1-0.jpg

    Pol Hartog, Marc-Antoine Wautelet et Jérôme Hartog sur leur parcelle. - A.L.

    Article de Marc Gérardy dans la Meuse H-W - Photos AL

    Capture d’écran 2020-04-30 à 18.08.06.png

    haies natagora.jpeg
    La parcelle est entourée de haies plantées avec l’aide de Natagora il y a quelques années et composée d’espèces indigènes

    DSC_3631.jpeg

    DSC_3636.jpeg


  • SIVH. Le point sur les activités et les bons conseils pendant cette période de confinement

    Le printemps est à nos portes, nos activités habituelles sont en suspens toutefois nous nous activons pour vous ! Vous trouverez ci-dessous notre newsletter où vous découvrirez les informations sur nos activités à venir qui seront menées conjointement avec les commerçants de nos communes.  
    Nous vivons une période particulière, le coronavirus change radicalement notre mode de vie actuel, personne n'est épargné.
    Le commerce local va être impacté et les mesures prises risquent d’engendrer une période critique notamment pour nos commerçants et nos indépendants.
    Plus que jamais, nous voulons être présents afin de les soutenir. C'est pourquoi nous profitons de cet envoi pour vous demander de faire preuve de solidarité  et à les soutenir lorsque c'est possible. Voici quelques suggestions : 

    * Vérifiez auprès de vos restaurants et magasins préférés s'ils n’ont pas prévu des plats à emporter ou des livraisons à domicile dans les semaines à venir ;

    * Achetez dans votre lieu de restauration favori, par exemple, un bon cadeau et réservez déjà une table pour après le 5 avril. Comme vous ne pouvez pas vous y rendre pour l’instant, vous pouvez certainement les joindre par téléphone ou par mail ;

    En attendant le plaisir de vous revoir à l'une ou l'autre occasion, prenez soin de vous, en respectant les conseils reçus du gouvernement, tous ensemble, nous contribuerons à éviter la propagation de ce virus et à retrouver notre liberté de mouvements.

    * Pour les cadeaux, une carte cadeau est également une chouette idée, 

    * Si votre magasin préféré à une boutique en ligne, profitez-en, c’est le moment idéal pour la tester ;

    En bref, il existe des petits gestes à faire pour aider nos commerçants locaux. Laissez libre cours à votre créativité et espérons que nous pourrons très vite à nouveau profiter de nos communes et si vous avez des idées : écrivez nous pour les partager.
     Soyons solidaire !  

    NL-20-03-R.jpg

    NL-20-03-V.jpg

  • Syndicat d'Initiative. Ouverture de la saison touristique, les 4 et 5 avril : "Nature en Condroz"

    Flyer A5 OST.jpg

    Wallonie « Destination nature » est la thématique touristique de cette année 2020. Le SI « Entre Eaux & Châteaux » vous a concocté une série d’activités et d’événements en lien avec le sujet, à commencer par un week-end dédié au thème et décliné en 4 activités :
    « Phytésia, un univers d’émotions » (Tinlot)
    Spécialisée dans la culture in vitro et la vente d’orchidées vivaces, cette entreprise très réputée située à Scry vous ouvre ses portes.
    => Visite entre 14h et 17h le samedi 4 avril – Campagne de Bêche, 1 – 4557 Tinlot (Scry)
    « Parc éolien public et…citoyen ! » (Modave)
    Venez en apprendre plus sur les éoliennes qui figurent depuis peu dans le paysage condrusien. Explications et entrée dans le pied de l’une d’entre elles.
    => Visite à 14h le dimanche 5 avril – Rue des Trinitaires, 1 – 4500 Huy (au pied de l’éolienne « éole Modave)
    « Ça turbine sur le Hoyoux » (Marchin)
    Découvrez la station hydroélectrique aménagée le long du Hoyoux par le marchinois Serge Devetter. Animations par le « Comité Local Hoyoux ».
    => Visite entre 14h et 16h le samedi 4 et le dimanche 5 avril – Rue Régissa, 3 – 4570 Marchin
    « Plantes & légendes » (Clavier)
    Accompagné par un herboriste, partez à la rencontre des secrets, mystères et légendes des plantes locales. Balade commentée d’environ 3,5 km.
    => Départ à 10h le dimanche 5 avril – Adresse à confirmer au moment de l’inscription.

    Infos & inscriptions : Syndicat d’Initiative « Entre Eaux et Châteaux »
    - 085/41.29.69 - info.sivh@gmail.com

  • Coraline Machiels, "Coco", laisse un grand vide pour son entourage et les réseaux sociaux

    Coraline Machiels, surnommée « Coco », s’est éteinte il y a quelques jours à l’âge de 12 ans (voir l'article sur ce blog). Cette jeune fille atteinte d’un cancer des ganglions laisse un grand vide pour son entourage mais également pour ses abonnés sur les réseaux sociaux. Cette Tinlotoise partageait au quotidien son combat avec sa soeur à leurs 600.000 followers sur la nouvelle application Tik Tok. Au terme d’un combat acharné, Coraline a rendu son dernier souffle le 4 février dernier.

    Capture d’écran 2020-02-21 à 18.13.48.png

    Coraline était présente sur les réseaux sociaux, notamment sur Tik Tok, la deuxième application la plus téléchargée dans le monde. Sur cette plate-forme qui consiste à diffuser ses propres vidéos, Coraline partageait son combat au quotidien avec ses 600.000 abonnés avec sa grande sœur, Héléna. Dans ses vidéos, on pouvait y voir la jeune fille dans sa chambre stérile, raconter sa vie et sa maladie.
    « Elle partageait son quotidien d’enfant malade à travers des vidéos. Elle encourageait les autres enfants atteints par la maladie », ajoute la maman, très fière de sa fille. « Depuis qu’elle s’est envolée, j’ai reçu des centaines de messages. Une Français m’a contactée et m’a expliquée que Coraline lui avait redonné le goût à la vie car elle ne pouvait plus marcher et aujourd’hui, elle en est à nouveau capable. Coraline envoyait souvent des messages aux personnes malades pour les encourager ».
    Très présente également sur Instagram, Coraline accumule les 21.000 abonnés. On pouvait également voir la jeune fille aux côtés de sa sœur aînée. Delphine continuera de poster des images sur les réseaux sociaux de Coraline. « Depuis son décès, de nombreuses personnes se sont abonnées ».
    Une cagnotte lancée sur Leetchi
    Depuis le décès de « Coco », une cagnotte a été lancée sur le site Leetchi pour aider la famille en deuil. « Nous avons encore beaucoup de factures de l’hôpital qui vont tomber. L’argent de cette cagnotte va nous aider à les payer. Il y a également les funérailles à payer. Et s’il reste de l’argent, nous ferons des dons au Télévie ainsi qu’aux associations pour les parents dont les enfants sont malades », explique Delphine Ernoux, la maman de Coraline, décédée le 4 février dernier.
    https://www.leetchi.com/c/coco-petit-ange
    Cette mère de famille compte bien poursuivre les projets de sa fille. « Elle devait normalement rencontrer le chanteur Dadju en mars prochain à Bruxelles. J’irai avec Héléna, en hommage à Coraline ». Pour ceux et celles qui veulent aider la famille, voici le numéro de compte : BE22.06.36.80.66.96.47.
    Article complet à lire dans La Meuse H-W

  • Joachim Rebia nouveau Directeur Général à Tinlot (suite)

  • Joachim Rébia est le nouveau Directeur Général f.f. de la Commune de Tinlot

    Lors du Conseil Communal du 10 février, Joachim Rébia a prêté serment comme nouveau Directeur Général f.f. de la Commune de Tinlot Il avait  fait ses premiers pas au sein de notre administration communale, fin décembre 2019.

    Capture d’écran 2020-02-14 à 20.27.06.png

    Interview - portrait
    Installé dans le village d’Abée depuis 12 ans, JR, 49 ans, est papa célibataire d’un enfant différent qui demande pas mal d’attention,  explique-t-il.  Economiste de formation à L’ULG, il a mené toute sa carrière à la ville de Liège dans différents services et échevinats en passant par tous les échelons administratifs. « J’ai commencé à la Ville comme étudiant en  art. 60 pour payer mes études et, excepté un passage dans le privé comme analyste informatique, j’ai progressé dans différentes  fonctions à la Ville de Liège.  Cela va de l’état civil, sécurité, enseignement, sport, culture  en passant par les réfugiés, le logement, la  santé ou encore les cimetières ou le développement économique. Cette  polyvalence m’a permis d’acquérir une large expérience dans de nombreuses matières et fonctions nécessaires à la gestion publique et communale ».
     
    Pourquoi avoir postulé à Tinlot?
    Cet engagement à Tinlot constituait pour le nouveau D.G. une double opportunité. « Permettre une meilleure qualité et un meilleur environnement de vie à mon fils et pouvoir concrétiser tout le savoir-faire acquis jusqu’à présent dans un nouveau projet de vie. De plus, je suis particulièrement sensible à l’environnement et attaché à la préservation de la ruralité. Nous ne mesurons pas assez l’impact de la pression démographique sur l’habitat, l’urbanisme et la dérive vers des cités-dortoirs. Il y a urgence à anticiper les réponses aux enjeux de demain, en matière d’infrastructures et de services pour toutes les catégories de la population ».
     
    Comment voyez-vous le rôle d’un D.G dans une commune ?
    « Comme D.G, mon rôle est de faire appliquer et réaliser les décisions prises en respectant toutes les procédures et la légalité.
    Les décisions prises en  concertation avec le collège le seront dans l'intérêt de tous : le collège, le conseil, les agents, les Tinlotoises et  les Tinlotois.
    Être DG n'est pas une tâche aisée. Il est responsable de la sécurité des agents, de leur bien être, doit aider le corps communal dans sa gestion politique, il doit vérifier la légalité des actions des mandataires politiques et en être le garant.
    Je souhaite également  faire prendre conscience au citoyen que la commune est soumise à des règles et des procédures qu’elle doit appliquer. C’est particulièrement le cas en matière d’urbanisme ».
     

    DSC_3470.jpeg

    Joachim Rébia (à gauche), avec le collège lors de la plantation d'arbres à Seny le 2 février
     
    Une arrivée remarquée à Tinlot au sein du personnel et du Collège
    Son petit mot lors de sa présentation au personnel communal avait été remarqué pour son parler « vrai et direct ». En voici quelques extraits : 
    « Un DG ne peut pas être ami avec un membre du Personnel, non pas parce que vous ne méritez pas ma confiance, mais parce que je dois garder une impartialité.
    Un agent qui ne se sent pas bien au travail, c'est pénible pour l'agent, mais c'est une claque pour un DG. C’est qu'il n'a pas bien fait son travail. En tout cas c'est ma philosophie.
    Si certaines décisions sont prises et ne sont pas comprises, n’hésitez pas à m'en parler directement pour que nous en discutions.
    Ici je vois des citoyens qui ont le droit d'exiger des élus qu'ils gèrent au mieux les impôts qui leur sont confiés.
    En tant qu'agent communal, nous avons également l'obligation de travailler au mieux. Nos salaires sont payés par l'impôt et nous le devons aux Tinlotoises et Tinlotois ».

    « Par ses compétences, il a conquis le Collège communal et toute l’administration. A l’écoute, respectueux, mais aussi responsable… des qualités précieuses pour un Directeur Général f.f. », avait déclaré la Bourgmestre, Christine Guyot dans son discours lors du souper de la Commune. 

    Bienvenue et bon travail à Tinlot, Monsieur Rébia.
  • Tinlot. Des balades en calèche pour moins de 10 €

  • "Vu du ciel', RTC. Survol de quelques magnifiques châteaux condrusiens

    Capture d’écran 2019-12-07 à 20.42.13.png

    Après Ouffet-Tinlot, voici deux nouvelles émissions de RTC avec le survol de Neupré - Nandrin - Clavier (Vervooz) et ensuite la vallée du Hoyoux avec Modave - Marchin.
    Une belle sélection de châteaux et de bâtiments remarquables filmés lors de quelques belles journées d'automne.
    Clavier Nandrin Neupré
    MarchinModave
    Article précédent sur ce blog: RTC. ”Vu du ciel”: Ouffet et Tinlot

    Capture d’écran 2019-12-07 à 20.38.25.png

     

  • Record battu pour la marche ADEPS du SI ""Entre Eaux & Châteaux"

    Adeps - JMD (4).jpeg

    Ce dimanche 17 novembre l'équipe du SI qui organisait un "Point Vert" au départ du Pont-de-Bonne, a inscrit 2.087 marcheurs. Un record ! 
    Avec une météo agréable, les participants ont découvert les chemins et sentiers marchinois avant de se régaler autour d'une gourmandise.


    Retenez déjà la date pour 2020.
    La marche aura lieu le dimanche 15 novembre.
    Départ à l’école Saint-Joseph de Vyle-et-Tharoul et non plus à la Limonaderie.


    Voir également le site du SI

    Adeps - JMD (9).jpeg

    Photos J.-M. Danthinne 

     

  • Marche Adeps de Pont de Bonne (SIVH), les cartes des parcours

    En complément de l'annonce d'hier (agenda du we),
    voici les cartes avec les parcours des 3 marches organisées ce dimanche 17 novembre:CCF151119.jpg

    CCF151119A.jpg

    Marche Adeps de Pont de Bonne (Modave),
    o
    rganisée par le Syndicat d'Initiative de la Vallée du Hoyoux !

    Parcours de 5 -10 et 20 km
    Carte IGN 48/7
    Dimanche 17 novembre
    Accueil (8 à 18 h) : A la Limonaderie , Rue des eaux, 2 à 4557 Pont-de-Bonne
    Info : 085/41 29 69

    3004534730.jpg