Energie

  • Condroz. 3 visites de chantiers "éco-construction" dimanche 20 oct.

    2019_Visite-decouverte_Eco-construction.jpg

  • Tinlot protocole d'accord sur les éoliennes, les précisions de l'échevine Laurence Médaerts

    capture ecran 2019-09-28 à 18.16.47.jpg

    Les travaux du futur parc éolien se poursuivent. Ici à Abée, le long de la route du Condroz, un nouveau chemin permettra l'accès aux éoliennes dont les lieux d'implantation sont déjà visibles dans les champs.

    Lors du  Conseil Communal du 28 août  (voir l’article du 12 sept. sur ce blog ) le « protocole d’accord » avec  Engie Electrabel / Luminus a été approuvé. Pourquoi une  convention pour les éoliennes alors que la commune est obligée d’accepter l’implantation d’un parc éolien? Que contient cette convention ? Quel est encore le rôle de la commune dans ce dossier alors que les travaux ont débuté (enfouissement des lignes, nouveaux chemins d’accès aux éoliennes etc…) ?
    Voici les questions posées et les réponses de l’Echevine Laurence Medaerts qui, avec le conseiller communal Grégory Racelle, a mené les négociations avec les promoteurs du projet.

    Pourquoi une convention avec Engie Electrabel / Luminus ?
    Le document présenté au dernier Conseil a été rédigé suite à de longs mois de discussions entre le promoteur éolien et des représentants du Conseil Communal.  En effet, en juillet 2014, un permis avait été octroyé par le Ministre P. Henry et malgré les recours introduits, la commune se devait de trouver un accord afin de compenser un minimum les désagréments que l'implantation de ces machines allaient provoquer.

    Quel était l’état des lieux concernant le  dossier éolien, dressé par nouveau collège début 2019 ?
    Surprise le 15 janvier dernier, le permis devient libre de tout recours AVANT la signature de ladite convention; toutes les cartes sont redistribuées, on repart à 0 et même encore moins que 0…
    Toutes les questions sont sur la table sans aucun  «  moyen  de pression sur les promoteurs » : Eolienne citoyenne ? Si oui, laquelle ? Imposition de l'éolienne n°3 par le promoteur: celle-ci est-elle rentable ? Le prix du permis est-il correct ? Qui dit parc éolien dit extension de celui-ci (exemple Villers le Bouillet): allons-nous laisser fleurir autant d'éoliennes dans notre beau Condroz ?
    Et les nuisances dans tout ça ? Un retour, même indirect, aux citoyens ne devrait-il pas être envisagé ? Oui mais sous quelle forme ? Une taxe ou un fonds ?
    Voilà les principales questions posées au collège et qui nous ont amenés à discuter divers points finalisés ensuite dans une convention.

    Quelle est la durée de cette convention ?
    La durée de la convention de partenariat : initialement celle-ci était prévue pour une durée de 7 ans, elle est désormais allongée à la durée de l'exploitation du parc éolien, soit jusqu'en 2034 minimum.
    De plus lorsque le parc ne sera plus exploité, les sommes seront dues à la commune jusqu'au démantèlement des machines.

    Quel sera le retour financier pour la commune et les Tinlotois ?
    Un « fonds social et énergie » négocié, prévoit un montant de 85.000,00€ qui sera versé annuellement à la commune pour l’ensemble des éoliennes. Ce fonds sera indexé jusqu'à la fin du système des certificats verts et ensuite l'indexation ne sera plus d'application jusqu'à la fin de l'exploitation du parc. De plus lorsque le parc ne sera plus exploité, les sommes seront dues à la commune jusqu'au démantèlement des machines ce qui constitue une garantie importante.

    Quid de l’extension possible du parc éolien ?
    Nous n’avons pas seulement négocié les conditions du parc actuel comportant 5 éoliennes, mais également le développement possible qui risque de nous être imposé.
    L’extension du parc est limitée à 3 éoliennes MAXIMUM sur le territoire de Tinlot !

    Une éolienne citoyenne est-elle envisagée ?
    Concernant l’éolienne citoyenne, il est apparu très rapidement que dans les conditions actuelles, le plan de financement n’était pas du tout concluant. Il a donc été mis fin à la négociation pour cette éolienne (pas question d'emmener des citoyens dans une aventure incertaine en terme de rentabilité). Par contre en cas d’extension du parc éolien, nous nous sommes préservés la possibilité d’une éolienne citoyenne dont nous avons également négocié le prix à payer par la commune. Le montant obtenu est bien inférieur au prix qui nous était proposé si nous l’avions obtenu dans le cadre des 5 éoliennes actuelles. Ce sera 3x moins cher!!!
    MAIS nous gardons la possibilité de ne pas acquérir de parts au cas où, par exemple, le plan financier serait de nouveau peu rentable.  Néanmoins la porte reste ouverte…

    Et dans la pratique ?
    Outre ces principaux points, d'autres aspects plus techniques ont été abordés durant les discussions, nous en informerons les Tinlotois régulièrement, en toute transparence comme je le fais depuis le début de ce dossier.

    2552587079.jpg
    La conférence de presse au début 2019, annonçant la décision du Conseil d'Etat autorisant les éoliennes à Tinlot.
    L'Echevine Laurence Medaerts- Archambeau, La Bourgmestre Christine Guyot et le Conseiller Grégory Racelle, directeur de la station de biométhaniation d'Ochain et dont l'expérience est appréciée en matière d'énergie.

    En conclusion ?
    Ce protocole d'accord reste très positif pour les Tinlotois notamment en matière fiscale car notre grand territoire entraîne des dépenses en énergie très importantes notamment au niveau de l'éclairage public, ce fonds permettrait en outre la réalisation d'actions en terme de mobilité douce ou encore de la conservation du patrimoine.

  • Tinlot protocole d'accord sur les éoliennes, les précisions de l'échevine Laurence Médaerts

    capture ecran 2019-09-28 à 18.16.47.jpg

    Les travaux du futur parc éolien se poursuivent. Ici à Abée, le long de la route du Condroz, un nouveau chemin permettra l'accès aux éoliennes dont les lieux d'implantation sont déjà visibles dans les champs.

    Lors du  Conseil Communal du 28 août  (voir l’article du 12 sept. sur ce blog ) le « protocole d’accord » avec  Engie Electrabel / Luminus a été approuvé. Pourquoi une  convention pour les éoliennes alors que la commune est obligée d’accepter l’implantation d’un parc éolien? Que contient cette convention ? Quel est encore le rôle de la commune dans ce dossier alors que les travaux ont débuté (enfouissement des lignes, nouveaux chemins d’accès aux éoliennes etc…) ?
    Voici les questions posées et les réponses de l’Echevine Laurence Medaerts qui, avec le conseiller communal Grégory Racelle, a mené les négociations avec les promoteurs du projet.

    Pourquoi une convention avec Engie Electrabel / Luminus ?
    Le document présenté au dernier Conseil a été rédigé suite à de longs mois de discussions entre le promoteur éolien et des représentants du Conseil Communal.  En effet, en juillet 2014, un permis avait été octroyé par le Ministre P. Henry et malgré les recours introduits, la commune se devait de trouver un accord afin de compenser un minimum les désagréments que l'implantation de ces machines allaient provoquer.

    Quel était l’état des lieux concernant le  dossier éolien, dressé par nouveau collège début 2019 ?
    Surprise le 15 janvier dernier, le permis devient libre de tout recours AVANT la signature de ladite convention; toutes les cartes sont redistribuées, on repart à 0 et même encore moins que 0…
    Toutes les questions sont sur la table sans aucun  «  moyen  de pression sur les promoteurs » : Eolienne citoyenne ? Si oui, laquelle ? Imposition de l'éolienne n°3 par le promoteur: celle-ci est-elle rentable ? Le prix du permis est-il correct ? Qui dit parc éolien dit extension de celui-ci (exemple Villers le Bouillet): allons-nous laisser fleurir autant d'éoliennes dans notre beau Condroz ?
    Et les nuisances dans tout ça ? Un retour, même indirect, aux citoyens ne devrait-il pas être envisagé ? Oui mais sous quelle forme ? Une taxe ou un fonds ?
    Voilà les principales questions posées au collège et qui nous ont amenés à discuter divers points finalisés ensuite dans une convention.

    Quelle est la durée de cette convention ?
    La durée de la convention de partenariat : initialement celle-ci était prévue pour une durée de 7 ans, elle est désormais allongée à la durée de l'exploitation du parc éolien, soit jusqu'en 2034 minimum.
    De plus lorsque le parc ne sera plus exploité, les sommes seront dues à la commune jusqu'au démantèlement des machines.

    Quel sera le retour financier pour la commune et les Tinlotois ?
    Un « fonds social et énergie » négocié, prévoit un montant de 85.000,00€ qui sera versé annuellement à la commune pour l’ensemble des éoliennes. Ce fonds sera indexé jusqu'à la fin du système des certificats verts et ensuite l'indexation ne sera plus d'application jusqu'à la fin de l'exploitation du parc. De plus lorsque le parc ne sera plus exploité, les sommes seront dues à la commune jusqu'au démantèlement des machines ce qui constitue une garantie importante.

    Quid de l’extension possible du parc éolien ?
    Nous n’avons pas seulement négocié les conditions du parc actuel comportant 5 éoliennes, mais également le développement possible qui risque de nous être imposé.
    L’extension du parc est limitée à 3 éoliennes MAXIMUM sur le territoire de Tinlot !

    Une éolienne citoyenne est-elle envisagée ?
    Concernant l’éolienne citoyenne, il est apparu très rapidement que dans les conditions actuelles, le plan de financement n’était pas du tout concluant. Il a donc été mis fin à la négociation pour cette éolienne (pas question d'emmener des citoyens dans une aventure incertaine en terme de rentabilité). Par contre en cas d’extension du parc éolien, nous nous sommes préservés la possibilité d’une éolienne citoyenne dont nous avons également négocié le prix à payer par la commune. Le montant obtenu est bien inférieur au prix qui nous était proposé si nous l’avions obtenu dans le cadre des 5 éoliennes actuelles. Ce sera 3x moins cher!!!
    MAIS nous gardons la possibilité de ne pas acquérir de parts au cas où, par exemple, le plan financier serait de nouveau peu rentable.  Néanmoins la porte reste ouverte…

    Et dans la pratique ?
    Outre ces principaux points, d'autres aspects plus techniques ont été abordés durant les discussions, nous en informerons les Tinlotois régulièrement, en toute transparence comme je le fais depuis le début de ce dossier.

    2552587079.jpg
    La conférence de presse au début 2019, annonçant la décision du Conseil d'Etat autorisant les éoliennes à Tinlot.
    L'Echevine Laurence Medaerts- Archambeau, La Bourgmestre Christine Guyot et le Conseiller Grégory Racelle, directeur de la station de biométhaniation d'Ochain et dont l'expérience est appréciée en matière d'énergie.

    En conclusion ?
    Ce protocole d'accord reste très positif pour les Tinlotois notamment en matière fiscale car notre grand territoire entraîne des dépenses en énergie très importantes notamment au niveau de l'éclairage public, ce fonds permettrait en outre la réalisation d'actions en terme de mobilité douce ou encore de la conservation du patrimoine.

  • Tinlot. Attention la rue Tillesse sera fermée dans les 2 sens pendant au moins 15 jours, dès demain!

    capture ecran 2019-09-02 à 17.30.39.jpg
    La centrale électrique de Scry qui permettra d'injecter sur le réseau l'électricité fournie par les éoliennes!

    Attention ! La rue Tillesse rejoignant Scry à Soheit-Tinlot, via la route du Condroz (carrefour Levooz), sera fermée pendant au moins 15 jours dans les deux sens, à partir de ce mardi 3 septembre!

    Ces travaux sont nécessités par les travaux des éoliennes et le raccordement des lignes électriques souterraines à la centrale de Scry en bordure de la rue Tillesse. (L.W.)

  • Nouveau projet d’éoliennes à Clavier «Cela en devient ridicule»

    Une réunion d’information préalable est organisée le 19 septembre, à 19 heures, à la salle « Le Repair » rue de Pair 22 à Clavier. La Meuse Huy-Waremme

  • Modave éoliennes: un système à la rescousse des chauves-souris

    capture ecran 2019-07-16 à 10.50.56.jpg
    Reportage RTC Télé Liège

    Le groupe d'énergie ENGIE a décidé d'installer un système de protection par ultra-sons sur une des cinq éoliennes du Parc de Modave. Le but est d'en écarter un maximum les chauves-souris, jamais à l'abri d'un coup de pâles souvent fatal. Même s'il ne s'agit encore que d'un test, c'est tout de même une première en Europe. 

    L'installation de cinq haut-parleurs à ultra-sons au sommet d'une des éoliennes du Parc de Modave doit permettre de tester un dispositif américain visant à optimiser la protection des chauves-souris.
    En pleine nuit, les chauve-souris, essentiellement des pipistrelles, sont en effet attirées par les insectes, dont elles se nourrissent. Ce type de repas, elles en trouvent en quantité autour des éoliennes, les insectes appréciant la chaleur dégagée par la nacelle truffée de composantes électriques. Au cours de cette opération de chasse, les pâles des éoliennes lancées à plusieurs centaines de km/h constituent un danger pour les chauves-souris, espèces protégées en Wallonie. A Modave, la problématique est bien connue.
    Les normes actuelles prévoient des mesures préventives pendant certaines périodes de l'année, à certaines heures et dans certaines conditions de vent et de température. Pour les professionnels de l'énergie, la situation n'est pas idéale car elle manque de fiabilité.
    Autant dire que le nouveau système d'une valeur de 42.000 euros constitue une bonne dose d'espoir : pour mieux protéger les chauves-souris et maximaliser la production d'énergie verte. Bientôt doublés de caméras infrarouges, les hauts-parleurs censés effrayer les mammifères volants seront en test jusqu'au mois d'octobre. En cas de succès, ENGIE compte déployer plus largement cette solution.
    Voir le reportage vidéo de RTC
    Lire également l'article dans La Meuse H-W

  • GAL, Pays des Condruses. Agir pour le climat et l'énergie: les bons plans au quotidien

    capture ecran 2019-06-10 à 19.28.55.jpg
    Réduire de 40% les émissions de CO2 du Condroz en 2030

    Le climat est devenu une des préoccupations légitimes pour de nombreux habitants du territoire.  Pour y voir plus clair et trouver de l'information, nous vous proposons une petite sélection de liens ci-dessous: 

    Vous souhaitez calculer votre bilan carbone ? 
    L'AWAC met à disposition un calculateur pour les ménages : https://awac-accept.herokuapp.com/household#/login  (possibilité de connexion anonyme)
    Le calcul de l’empreinte carbone inclut la mobilité, l’utilisation de l’énergie, la façon dont vous éliminez vos déchets, les consommations d’un certain nombre de produits. Parmi ces postes, quel est celui dont l’impact carbone est plus élevé ? Le calculateur carbone vous permet en 20 minutes si vous avez des données sous la main, de répondre à cette question et de prioriser votre action. 

    Vous souhaitez mesurer vos consommations énergétiques, vos déplacements, vos déchets?
    EnergieID (http://www.energieid.be/) est un outil en ligne, gratuit et convivial, proposé par une coopérative à finalité sociale et permettant de suivre ses consommations.

    Vous souhaitez pouvoir mieux comprendre et communiquer au sujet du climat?
    Les principaux secteurs, la différence entre émissions et empreinte carbone : une fiche proposée par ecoconso : https://www.ecoconso.be/fr/content/combien-de-co2-emettons-nous-en-belgique
    Ecoconso propose des réponses relatives à 11 idées reçues sur le climat(https://www.ecoconso.be/fr/content/11-idees-recues-sur-le-climat-et-comment-y-repondre)

    Vous souhaitez agir au quotidien?

    Tous les fournisseur d'électricité ne se valent pas....Un classement réalisé par Greenpeace : https://monelectriciteverte.be/#ranking

    !!! L'achat groupé d'électricité via Wikipower via MEGA est ouvert jusqu'à fin juin 2019 !!!  Mega est classé 17/20 par Greenpeace et est le fournisseur d'électricité de l'éolienne communale-citoyenne Eole Modave  !!!

    l'AWAC propose des idées de gestes pour réduire nos émissions : http://www.awac.be/index.php/thematiques/politiques-actions/agir/j-agis-au-quotidien

    Une action par an pour réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 : https://www.ecoconso.be/fr/content/comment-reduire-les-emissions-de-gaz-effet-de-serre-de-50

    Communiquer et découvrir des actions autour de soi : Une cartographie d'initiatives par l'AWAC : https://www.leswallonsnemanquentpasdair.be/initiatives

    Vous envisagez une rénovation énergétique de votre bâtiment? 
    Depuis le 1er juin 2019, le régime de primes à changé !  Attention ! Des audits complets seront désormais nécessaires pour avoir accès aux primes.  Cependant, le coût d'un tel audit ne se justifie pas toujours.  L'opération Renov'Energie peut vous permettre d'y voir plus clair.  L'opération se renouvelle pour la période 2019-2020 avec des séances d'information et inscription en novembre 2019

    Pour les primes énergie : https://energie.wallonie.be/fr/primes-energie-depuis-le-1er-mars-2018.html?IDC=8793
    P
    our les primes rénovation : https://energie.wallonie.be/fr/primes-renovation.html?IDC=9081

    Vous avez des questions?  Des suggestions?  Vous voulez en discuter?  Organiser un événement sur le thème du climat/de l'énergie?  n'hésitez pas à prendre contact avec nous!
    Pour le projet Energie du GAL Pays des Condruses,
    Geoffroy et Marc Geoffroy Germeau et Marc Wauthelet
    Chargés de projet Energie (2*1/2 ETP) Gal Pays des Condruses 16 rue de la Charmille - 4577 Modave
    http://www.galcondruses.be/energie/ energie@galcondruses.be
    085/274614

  • Energie-Condruses : Isolation thermique et acoustique écologique : Chantier participatif à Marchin

    Devenirs Asbl organise un chantier d'isolation thermique et acoustique qui aura lieu dans le courant du mois de Mai au Relais de Vyle-et-Tharoul (Devenirs asbl, rue du Parc, 5), futur espace de Co'Working :

    38765450.jpg

    Au menu:
    Introduction aux principes de base de l'éco-construction (théorie et discussions pendant le chantier) Isolation thermique et acoustique d'un mur (Laine de bois-Panneaux acoustiques recyclés-Bardage bois ajouré). Technique basée sur le "piège à son" et avec des matériaux écologiques.
    Isolation acoustique d'un caisson technique suspendu de 18m2 (panneaux laine de bois et panneaux de fibres de bois)

    Quand (dates au choix)
    Les 14-15, 21-22, 28-29 Mai
    Horaires
    De 9h à 16h
    Objectifs
    Initiation à l'éco-construction, participation à un "chantier acoustique test", découverte de matériaux écologiques, travail en équipe, échanges entre participants, ...
    C'est gratuit.
    Il est demandé de prévenir de sa participation à l'asbl DEVENIRS par SMS au 0484 26 03 03 ou par mail à d.lequarre@devenirs.be.
  • Energie-Condruses : La Transition en Condroz : film + débat le 29 avril 20h à Modave - Après "Demain", "Aujourd'hui" !

    lhhodlpniiajamlg.png

    Une projection-débat est organisée le 29 avril 2019 à 20h00 à la Salle Bois Rosine à Modave en collaboration avec Eole Modave, l'Ecran des possibles et le Gal Pays des Condruses.
    Le documentaire projeté, "Aujourd'hui" de Paul De Meersman (45 minutes) présente différentes initiatives citoyennes de transition autour d'Arlon.  Une sorte de "Demain" (de Cyril Dion, présentant des initiatives à l'échelle mondiale), en version belge.  Une manière de se projeter positivement dans un futur collaboratif et constructif!
    Il sera suivi d'une discussion sur le thème de la transition en Condroz.  Des discussions informelles pourront également se poursuivre autour d'un verre. 
    Événement convivial et gratuit !
    N'hésitez à en parler autour de vous.  Des affiches sont disponibles sur demande. 
    Aussi sur Facebook (modernité oblige) : https://www.facebook.com/events/315237826010742/
    Page web : https://www.galcondruses.be/2019/03/07/transition-en-condroz-venez-en-discuter/
    Inscriptions souhaitées mais non obligatoires

  • L'opération RENOV'ENERGIE prolongée jusqu'à la fin du mois d'avril

    capture ecran 2019-04-08 à 11.31.51.jpg

    capture ecran 2019-04-08 à 13.00.12.jpg

    Suite à la dernière réunion de pilotage de l'opération RENOV'ENERGIE, il a été décidé de reporter la date limite d'inscription à FIN  AVRIL 2019.
    Il est donc encore possible de s'inscrire et de bénéficier du régime de primes actuel, sans obligation de passer par un auditeur agréé certifié RW qui déterminera à la place des candidats rénovateurs les priorités de travaux.
    Plus d'information sur RENOV'ENERGIE ici : https://www.galcondruses.be/2018/08/22/demarrage-du-projet-renovenergie/
    Une video facebook : https://www.facebook.com/513992958688371/videos/2229179840664924/
    Plus d'information sur le régime à venir ici : https://www.wallonie.be/fr/actualites/reforme-de-loctroi-des-primes-energie-et-logement
    Contact:
    Geoffroy Germeau
    Chargé de projet Energie (1/2 ETP) Gal Pays des Condruses
    16 rue de la Charmille - 4577 Modave
    http://www.galcondruses.be/energie/
    tel : 0486/34.81.41
    geoffroy.germeau@galcondruses.be

  • Wallonie. Rénovation de logement: davantage de primes, pour plus de monde

     

  • Avant le début des travaux, petit historique des projets éoliens à Tinlot.

    Après l'annonce, il y a quelques semaines, de l'implantation de 5 éoliennes à Tinlot, la nouvelle échevine de l'environnement et de l'énergie fait le point sur le feuilleton des éoliennes et précise le timing.

    2096016405.jpg

    Historique des projets éoliens à Tinlot.

    Rétrospective des éléments de ce projet.
    La situation géographique de Tinlot et la présence du poste de Haute Tension de Scry ont toujours suscité l'intérêt des promoteurs éoliens. Les demandes d'implantation d'éoliennes sur le territoire se succèdent depuis plus d'une dizaine d'années ;
    Exemple: 9 éoliennes entre Fraiture, Seny et Tinlot par Alternative Green, 10 éoliennes par Electrabel entre Tinlot et Terwagne (Abée et Ramelot) … Mais tous ces projets ont toujours essuyé un refus catégorique du fonctionnaire de la Région Wallonne.
    Depuis lors, la réglementation en la matière a été modifiée et précisée.
    Après de nombreux périples, il ne reste aujourd'hui en définitive qu'un seul projet en cours sur les deux derniers envisagés.

    Projet n°1 : 8 éoliennes

    • 9 Août 2010 : introduction d’une demande de permis unique par SPF Luminus afin d’implanter 8 éoliennes le long de la N63 sur le territoire de Tinlot, en face d'Abée et de Ramelot. Les promoteurs organisent une réunion d'information à la population, une enquête publique et une étude d'incidence sur l’environnement.
    • 10 Juillet 2014: octroi par le Ministre du permis unique pour 5 éoliennes sur le territoire de Tinlot. En effet, 3 machines ont été rejetées par la Région Wallonne.

    Deux recours sont alors introduits : l’un par la commune de Tinlot, l’autre par un groupe de citoyens. La commune a été déboutée de son action devant le tribunal – la demande était recevable mais a été jugée infondée. Le second recours a, quant à lui, duré plusieurs années…

    Projet n°2 : 5 éoliennes
    En 2017, par précaution, et dans le doute concernant la décision du Conseil d'Etat quant au recours sur le projet n°1, Electrabel et SPE/Luminus introduisent un nouveau projet pour implanter 5 éoliennes le long de la RN 63 entre Soheit-Tinlot et Terwagne, à la hauteur d'Abée Ramelot. Ils organisent une réunion d'information publique à Ramelot le 21 mars 2017, une enquête publique et une étude d'incidence sur l'environnement en 2017.

    Le 15 janvier 2019 : surprise générale : Engie/EDF luminus annoncent au nouveau collège l’installation de 5 éoliennes à Tinlot à partir de 2019 ! Le projet n°1 a été accepté par le Ministre car le recours des riverains n'a pas abouti.
    En effet, le 12 septembre 2018, le Conseil d’Etat a acté le désistement des citoyens ; les riverains n’avaient pas introduit de demande de poursuite de la procédure dans le délai imparti.
    En conclusion, c'est donc le projet n°1 qui est accepté et qui sera développé par les promoteurs. Le projet sera réduit à 5 éoliennes au lieu des 8 initialement prévues. 5 éoliennes sur Tinlot le long de la RN 63, à la hauteur d'Abée et Ramelot.

    Plan Tinlot éolien EDF Luminus_2019-03-01.jpg

    Et maintenant ?
    Voici le planning fixé par Engie/EDF Luminus.

    • Mars- Avril 2019 : essais de sol situés aux endroits stratégiques ;
    • Ensuite, réalisation des chemins d’accès et des plateformes dans le courant de l’année en cours ; plateforme = une aire de manutention de 45mx23m (10 ares) permettant d’accueillir une grue ;
    • Automne 2019 : matérialisation des fondations ;
    • Début 2020, : des éoliennes de 6m de diamètre et de 150m de hauteur (94m pour le mât et 56m pour les pales) seront sorties de terre ;
    • Juin 2020 : mise en production de l’électricité : injection de celle-ci vers le poste de Haute Tension de Scry

    images.jpgSuite à la répartition des matières entre les membres du nouveau collège, le dossier de l'énergie est traité et suivi par l'Echevine Laurence Medaerts-Archambeau (photo) avec la collaboration de Grégory Racelle, conseiller communal expert en la matière.  Il faut également souligner l'appui du Pays des Condruses. 
    La Commune peut -elle encore jouer un rôle ?
    Il s'agit d'un projet entre les promoteurs d'énergie et des propriétaires de terrains privés. Le permis ayant été accordé, la commune n'a plus guère de moyens d'actions.
    Je vous tiendrai au courant de l'évolution et je me tiens à votre disposition.
    Laurence Medaerts-Archambeau.

     

  • Condroz. Un projet de cinq éoliennes sur Ouffet et Clavier

    Comme le prévoit le Code de l’Environnement, cette demande de permis fera l’objet d’une étude d’incidences sur l’environnement et d’une réunion d’information du public à laquelle les habitants des communes de Clavier et d’Ouffet sont invités à participer. Cette réunion d’information préalable aura donc lieu le lundi 18 mars à 19h à la salle communale d’Ouffet. Elle a pour objectif de permettre à Élicio de présenter son projet mais permettra aussi au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concernant celui-ci. Elle mettra également en évidence des points qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences et présentera des alternatives pouvant être envisagées par Élicio lors de la réalisation de cette étude. Lire la suite de l'article de Paulie Govaert: https://huy-waremme.lameuse.be/353920/article/2019-03-01/un-projet-de-cinq-eoliennes-sur-ouffet-et-clavier

    capture ecran 2019-03-01 à 12.07.41.jpg

  • Centrale de Tihange. Réunion d'information préalable à une étude d'incidence sur l'entreposage de combustibles usés

    2815136678.jpeg

    capture ecran 2019-02-16 à 18.11.49.jpg

    Voici quelques explications et commentaires suite à la réunion d'information organisée par Electrabel le 12 février.
    Il est transmis par André Jaminon (Nandrin) à destination des habitants des communes concernées.

    IMG_20190216_0011.jpg

     Lire la suite ci-dessous

     

    Lire la suite

  • Energie. Week-end de démonstrations et conférences, les 1-2-3 février à Esneux

    capture ecran 2019-01-23 à 11.31.46.jpg

    Un week-end de démonstrations et conférences est organisé à proximité les 1-2-3 février à Esneux.
    Au programme notamment :
    - démonstration d'une chaudière à pellets avec moteur stirling (cogénération)
    - démonstration chalet chaufferie  au pellets
    - démonstration : cuisinière au pellets et bûches
    - Conférences
    Le programme détaillé disponible ici : https://www.energydel.be/evenements