Ecoles, enfance,

  • Fraiture, école communale. Départ à la retraite, "au revoir Mme Isabelle, au revoir Mme Gene" !

    Capture d’écran 2020-06-30 à 16.23.47.png

    Après toutes ces années de travail, c'est dans de drôles conditions que Madame Isabelle et Madame Gene, la directrice de l'école, ont dû terminer leur carrière et effectuer leur dernière journée d'école ce 29 juin 2020.
    Le covid-19 a empêché tous les rassemblements et les fêtes prévus pour cette circonstance. Les initiatives proposées par les uns et les autres ont été reportées à une date ultérieure...
    Mais pour le dernier coup de cloche à 15h 30, une centaine de parents et les enfants présents ont improvisé spontanément à leur manière, un beau geste de sympathie à l'égard des 2 sœurs, Isabelle et Geneviève Filée.

    Capture d’écran 2020-06-30 à 16.33.51.pngUne haie d'honneur attendait les deux enseignantes à leur sortie, à l'extérieur de l'école. Elles ont été accueillies dans un tonnerre d'applaudissements !
    La surprise était totale et l'émotion palpable !
    Et c'est ainsi, sous le soleil, que le chant de l'école a été repris par tous les participants et que cette année scolaire, si particulière, a pris fin pour tous.
    Quant à la succession de Geneviève Filée, un nouveau Directeur a été recruté par le Collège tinlotois. Il devrait être engagé le 6 juillet lors du Conseil Communal. (A suivre)

    Photos P.V et M.dB

  • Fraiture. Camps d’été et Covid-19, ce qu'il faut savoir. Réservez-leur un bon accueil !

    Fin mai, les autorités nationales ont décidé d’autoriser les camps d’été pour les mouvements de jeunesse.
    C’est une bouffée d’oxygène bienvenue pour tous nos jeunes bridés depuis des mois par le confinement;
    Encore faut-il organiser ces camps afin d’assurer la sécurité des participants d’une part, et de la population d’autre part.

    1257759283.jpg

    De nombreux camps auront lieu comme d'habitude dans nos villages,
    mais avec des dispositions particulières suite au Covid-19

    Les responsables des endroits de camp habituels à FRAITURE (Le D’Zy, le football et l’école) ont donc demandé à rencontrer la Bourgmestre afin d’organiser ces accueils avec un maximum de sécurité. Cette réunion s’est tenue le 4 juin dernier.

    D’abord, les responsables des camps doivent appliquer les mesures imposées par le Protocole gouvernemental du 22 mai dernier, et notamment :
    La règle principale est que le nombre de participants ne peut dépasser 50 (chefs et intendants compris). Certains responsables ont d’ailleurs décidé de scinder leur groupe en deux : la moitié des enfants durant les 5 premiers jours – l’autre moitié durant les 5 derniers jours.
    A l’intérieur de cette « bulle » de 50, le port du masque n’est pas obligatoire.
    Tout adulte qui quitte cette « bulle » ou doit s’y rendre (pour un motif légitime uniquement) doit porter le masque.
    D’autre mesures ... dont notamment la désinfection journalière des lieux, la désinfection régulière des mains durant la journée, sont imposées.

    Lors de la réunion communale, certaines mesures complémentaires ont été prises :
    - désignation de l’échevin de la Jeunesse comme « personne de contact »,
    - visite de la Police en début de camp,
    - attention particulière aux mesures de désinfection des lieux,
    - aider les organisateurs à respecter les impositions du Protocole national.

    En ce qui concerne plus particulièrement le site « Le D’Zy » situé au centre du village :
    un arrêté de police interdit l’accès au terrain arrière (jeux inclus) pour les personnes étrangères aux camps,
    les bénévoles du comité ont particulièrement soigné le nettoyage des lieux,
    la salle et ses abords sont placés sous « quarantaine » dès ce 27 juin jusqu’au 15 août (la durée maximale de vie du virus étant estimée à 72 hrs),
    un courrier a été adressé aux voisins afin de solliciter leur collaboration ... et leur compréhension !
    dans le même esprit, les directives d’accès aux services médicaux, Poste médical de garde et hôpitaux ont été remises à jour (ces informations sont disponibles pour chacun sur le site www.salle-ledzy.be)

    Capture d’écran 2020-06-29 à 15.48.33.png


    Dispositions particulières pour les riverains
    Afin d’assurer la sécurité de chacun, les autorités communales ont publié un Arrêté de Police (voir copie en annexe) qui interdit l’accès au site, sauf pour les participants au camp.
    La zone concernée comprend la salle, les accès, le terrain avec les deux plaines de jeux, le chemin/sentier n°18 à partir de la rue Gommeray d’une part et de la rue Ramioul d’autre part. Un affichage sera mis en place par nos soins.
    Si l’arrière de votre propriété donne accès à cette zone, nous vous demandons de veiller au respect de ces règles de sécurité sanitaire.
    Enfin, comme chaque année, nous imposons aux organisateurs d’arrêter toute activité extérieure à 22h30 (sauf feu de camp final) et de limiter très fortement les sonos à l’extérieur.
    Néanmoins, en cette année particulière, vous et nous serons peut-être amenés à être un rien plus tolérants à l’égard de ces jeunes qui ont souffert du confinement comme nous.

    Enfin, un récapitulatif actualisé des services de secours a été réalisé par les responsables du d'Zy. Il pourrait s'avérer utile pour d'autres organisations ! Il est publié à cet effet. Merci à Jacques Jacquemart pour son travail.

    C7 services de secours & médecins.jpg

  • Tinlot. Stages d'été Récréa+, juillet est déjà complet, ne traînez pas pour le mois d'août!

    82937434_153284759596477_8012037458171784723_o.jpg

    104440813_153284792929807_2086267663552976895_o.jpg

  • Caroline Désir: «L’obligation scolaire sera pleine et entière dès septembre»

    « L’obligation scolaire sera pleine et entière dès septembre, quelles que soient les circonstances », a-t-elle indiqué mardi en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
    Avec l’émergence de la pandémie de Covid-19 et face aux craintes exprimées par certains parents pour la santé de leur enfant, le contrôle de l’obligation scolaire a été suspendu dès le printemps en FWB.
    Malgré la reprise progressive des cours depuis le 18 mai, et l’assurance donnée par le monde médical sur les moindres risques encourus par les enfants face au Covid-19, nombre de jeunes n’ont pas réapparu dans leur école.
    Si des travaux à domicile sont en théorie prévus pour eux, certains élèves, surtout dans les écoles les plus défavorisées, ont complètement perdu le contact avec l’école depuis la mi-mars, ce qui menace de renforcer les inégalités scolaires et le décrochage.
    Face à cette situation, plusieurs acteurs de l’enseignement, dont le Secrétariat général de l’enseignement catholique (SeGEC), avaient demandé que le contrôle de l’obligation scolaire soit rétabli au plus vite en FWB, ce que la ministre Désir a toutefois rejeté.
    « Nous vivons un contexte atypique », s’est-elle justifiée mardi devant les députés. « La société est profondément divisée sur la reprise de l’école. Beaucoup de parents ont encore peur pour la santé de leur enfant. Restaurer le contrôle aurait trop radicalisé le débat. Le temps est notre meilleur allié pour régler ce problème de confiance », a-t-elle plaidé.
    Mais dès septembre, même si l’épidémie devait connaître un rebond, tous les enfants seront tenus de reprendre lien avec l’école, même à temps partiel en fonction de modalités pratiques qui seront arrêtées en fonction de la situation sanitaire du moment.
    En commission mardi matin, plusieurs députées d’opposition ont déploré le choix ministériel de ne pas restaurer le contrôle de l’obligation, ceux de la majorité le défendant au contraire.
    La fréquentation de l’école est théoriquement obligatoire pour tous les enfants dès six ans chez nous. En septembre prochain, cet âge sera d’ailleurs abaissé à 5 ans.
    La Meuse

  • Le Domaine de Palogne, à Ferrières, rouvre ses portes le samedi 13 juin

    Si vous êtes férus d’histoire, le Château Fort de Logne et le Musée du Château Fortvous feront voyager dans le temps, celui des mérovingiens et, plus tard, des Lognards, ces célèbres brigands du Moyen Âge Le Musée de la Meunerie et de la Boulangerie vous contera quant à lui la merveilleuse histoire du pain

    Le Domaine de Palogne rouvre dès ce 13 juin.
    Le Domaine de Palogne rouvre dès ce 13 juin. - DR

    À partir de ce samedi 13 juin, vous pouvez réserver votre journée conviviale au coeur de la petite Suisse liégeoise. Le Domaine de Palogne vous accueillera les week-ends de juin puis tous les jours à partir du mois de juillet ! Infos et réservations : 086/21 20 33 / infos@palogne.be

    Il sera également à nouveau possible de séjourner au Château de Harzé, qui propose des chambres tout confort dans un cadre historique exceptionnel. Vous pouvez réserver votre séjour directement sur le site internet www.chateau-harze.be

    Les nouveautés
    A partir de ce samedi 13 juin, le Domaine de Palogne vous propose une petite restauration self-service ainsi que des paniers pique-nique bucoliques à emporter, proposés par la Taverne Al Gatte d’Or. Il y aura aussi des stages toutes les semaines durant les grandes vacances pour les jeunes de 5 à 16 ans. Enfin, le tout nouveau site internet du Domaine sera opérationnel à partir du 1er juillet : www.palogne.be.
    La sécurité avant tout !
    Toutes les mesures de sécurité sont prises afin de respecter la distanciation sociale. Le port du masque est obligatoire (+12 ans) sur le site de la ferme de Palogne et au Musée
    Le paiement vous est proposé uniquement par bancontact (possibilité de carte sans contact).
    Les  stages
    Il faudra un minimum de 14 participants par stage et un maximum de 22 participants. Ce programme est susceptible d’être modifié en fonction de la météo, du matériel et des moniteurs disponibles ainsi que de l’évolution des mesures Covid-19.
    Du 6 au 10 juillet et du 3 au 7 août / 8-12 ans : Stage « Nature et sports » : survie en forêt, découverte du monde des castors, visite des ruches, fabrication de nichoirs, orientation, VTT, … 99 €
    Du 13 au 17 juillet / 11–16 ans : Stage « Aventure Nature » : en internat (5 jours et 4 nuits) organisé par l’Académie Provinciale des Sports. Au programme : orientation, VTT, escalade, nature, … 120 €
    Du 20 au 24 juillet et du 10 au 14 août / 8-12 ans : Stage « Patrimoine et sports » : sorties Histoire, nature et sports en VTT (Wéris et ses mégalithes l’arboretum de Harzé, découverte du Musée de la Boulangerie, …), tir à l’arc, chasse au trésor au Château Fort de Logne, tir au trébuchet, …99 €
    Du 27 au 31 juillet / 5-8 ans : Stage « Découvertes et aventures » : le monde des oiseaux, fauconnerie, jeux en forêts, chasse au trésor, bricolages, hôtels à insectes, voyage au Moyen Âge, …99 €
    Du 17 au 21 août / 12-16 ans : Stage « Sports » : tyrolienne, escalade, VTT, randonnée d’orientation, dropping, survie, spéléo, tir à l’arc, …99 €
    Du 24 au 28 août / 8-12 ans : Stage « Sports » : tyrolienne, escalade, VTT, randonnée d’orientation, dropping, survie, spéléo, tir à l’arc, …99 €
    Infos et réservations : infos@palogne.be / 086 21 20 33.
    Lire l'article complet de M. Gérardy dans La Meuse H-W

  • Plus de 30% des étudiants universitaires ont décroché

    Capture d’écran 2020-06-10 à 15.31.43.pngL’Assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) indique lundi dans une carte blanche que plus de 30 % des étudiants universitaires affirment être en situation de décrochage scolaire et que pour 75%, le confinement est un obstacle au bon déroulement du blocus et de la session.
    Il s’agit du résultat d’un sondage réalisé par l’AGL auprès de 4.000 étudiants. Elle estime que ce sont les moins privilégiés qui pâtissent des nouvelles modalités d’examens.
    L’AGL indique sur la base du sondage qu’elle a elle-même réalisé que les étudiants sont en perte de motivation et que 85 % d’entre eux seraient dans un « état psychologique préoccupant».
    L’association étudiante indique que les dernières semaines ont été éprouvantes pour l’ensemble de l’Université et se dit reconnaissante envers les acteurs qui, pour la plupart, ont eu les étudiants comme première préoccupation. Mais malgré ces efforts, les moins privilégiés pâtissent des conditions dans lesquelles le blocus et la session ont été mis en place. L’AGL en appelle dès lors à des décisions fortes pour réduire les inégalités de cette session d’examens.

    Sondage AGL. Publié dans la Meuse du 9 juin

  • Tinlot. Les stages d'été 2020, c'est parti! (MàJ)

    Une erreur s'est glissée dans cette information:
    le stage de danse "TAMA BAILA"
    est fixé à 60€ la semaine pour le 1er enfant, 55€ à partir de 2 enfants.

    103495386_151498476441772_8233859173285754107_o.jpg

    103533207_151498509775102_8568984086546305865_o.jpg

    poster_2020-06-08-110715.png

  • Tinlot. Reprise dans les écoles le mercredi 3 juin pour les maternelles, et le 8 pour les primaires

    69da0da9-0de2-4811-83c7-b419926edaed.jpeg
    Les 6èmes primaires étaient déjà rentrés par petits groupes depuis le 18 mai

    A Fraiture, les enseignants sont partants et seront prêts: le mercredi 3 juin pour ouvrir les classes de maternelles et le lundi 8 juin pour les classes primaires.
    En primaire, les enfants devront  porter un masque. Les enseignants prendront toutes les dispositions pour appliquer les consignes reçues.
    Le principe retenu pour les enfants est la bulle de classe. C'est-à-dire que les enfants resteront toujours dans le même groupe, notamment pour les récréations.
    Les parents seront contactés par courriel et auront ainsi 3 jours pour communiquer à l'école si leur enfant reprendra les cours.
    A partir du 8 juin ce sera donc une reprise normale à temps plein.
    Entre le 3 et le 8 juin, un garderie fonctionnera pour les enfants de primaires en attendant la rentrée du 8 juin.

    Soheit-Tinlot, Ecole Ste-Reine

    Mêmes dates pour la reprise à l'école Ste-Reine de Soheit-Tinlot.
    Le mercredi 3 juin pour les maternelles et le 8 juin pour les classes de primaire

    Bonne reprise à tous !

  • Le rôle du conseil de classe est précisé. Voici comment on attribuera le CEB ou CE1D de votre enfant

    Le rôle du conseil de classe est précisé dans une circulaire. Voici comment on attribuera le CEB ou CE1D de votre enfant

    Capture d’écran 2020-05-25 à 16.06.19.png

    Suite à la décision d’annuler les épreuves externes certificatives liées à l’octroi du CEB (6e primaire), du CE1D (2e secondaire) et du CESS (6e secondaire), la tâche du jury (ou conseil de classe) devient primordiale. Prenons le cas du CEB (pas de grosse différence pour les autres). Le jury (au moins 3 personnes) sera présidé par le chef d’établissement et composé des instituteurs/trices exerçant tout ou partie de leur charge en 5e ou 6e primaire. Il se réunira au plus tard le 29 juin.
    Chaque élève sera délibéré individuellement. La décision ne peut en aucun cas être le simple reflet d’une opinion mais doit se fonder sur le dossier de l’élève comportant les documents suivants : le rapport circonstancié de l’instituteur/trice, avec son avis favorable ou défavorable quant à l’attribution du CEB (il se fonde sur la correspondance entre les compétences acquises par l’élève et celles qu’il doit normalement acquérir au terme de la deuxième étape de l’enseignement obligatoire), la copie des bulletins des deux dernières années de la scolarité primaire, tels que communiqués aux parents et tout autre élément que le jury estime utile.
    Pour respecter l’équité et l’égalité entre élèves (certains ayant été plus impactés par la suspension des cours), il ne pourra être tenu compte des résultats d’évaluations sommatives organisées sous la forme d’une session de fin d’année scolaire ou réalisées dans le cadre de travaux à domicile durant la suspension des cours.
    Le jury ou le conseil de classe doit motiver ses décisions (pertinentes, claires, précises et concrètes, il faudra indiquer la moyenne des résultats, etc.). Un entretien devra avoir lieu avec les parents pour qu’ils comprennent le refus de l’octroi du CEB. Il devra être conduit « dans un souci de réel dialogue au cœur duquel doit se trouver l’intérêt de l’enfant ».
    Des parents qui auront jusqu’au 14 juillet pour introduire un recours éventuel. -
    D.SW. (Lire l'article complet dans La Meuse)

  • Déconfinement: une bulle d’oxygène pour les jeunes cet été ! La suite le 3 juin au conseil national de sécurité !

    Respecter les distances de sécurité
    Quant aux camps et stages d’été, classiques des vacances scolaires des petits et jeunes, une des principales conditions mises en place pour assurer la sécurité et limiter le risque de propagation du coronavirus est la limitation des groupes à 50 personnes, animateurs compris. Il s’agirait donc de «silos», comme dans l’enseignement, qui doivent éviter les contacts entre eux.
    Les jeunes et les accompagnateurs de plus de 12 ans doivent «continuer à respecter la distance de sécurité autant que possible», précise le comité de concertation.
    La même règle (50 personnes maximum, distanciation si possible) s’applique aux activités que peuvent recommencer à organiser les maisons et centres de jeunes.

    En plein air, le plus possible
    En outre, les activités seront organisées autant que possible en plein air et le plus possible sur les lieux même du camp/de l’activité, en utilisant la capacité maximale du terrain, de l’infrastructure et de l’emplacement. Les sorties où la bulle de contact entre en contact avec d’autres personnes et/ou d’autres bulles (comme par exemple les hikes) seront donc évitées autant que possible.
    Quelque 2.700 camps sont organisés en Fédération Wallonie-Bruxelles par les cinq fédérations de mouvements de jeunesse, rassemblant plus de 100.000 participants, indique le cabinet de la ministre de la Jeunesse Valérie Glatigny (MR)
    La Meuse

    Prochain conseil national de sécurité

    Horeca, sport et culture, cérémonies religieuses au menu le 3 juin

    On s’attendait à ce que la décision concernant les camps et stages soit communiquée lors du prochain Conseil national de Sécurité. Finalement, un « simple » comité de concertation aura suffi. Ce qui fixe la date du prochain CNS non pas la semaine prochaine, mais le 3 juin. Horeca, sport et culture attendent avec impatience cette réunion puisque celle-ci devra définir « plus précisément les contours de la troisième phase ainsi que des suivantes », indique les autorités dans un communiqué, en précisant que « les secteurs culturel, sportif et de l’Horeca seront au cœur des discussions ».

    À l’heure actuelle, les contacts sociaux sont toujours limités à 4 personnes.
    Mais il faudra bien un jour les élargir. Ce sera aussi la mission du prochain CNS qui devra « étudier à quel moment du déconfinement et dans quelles mesures il sera possible d’élargir les contacts sociaux, d’autoriser la tenue de cérémonies religieuses ou d’événements de différentes ampleurs pendant l’été ».
    La Meuse

  • Home de Seny. Une nouvelle fresque offerte par les enfants en garderie à l'école communale

    387543D3-0EFD-4A40-9406-78A8001C6D2E.jpeg

    Comme annoncé dans l'article précédent, la dizaine d'enfants présents à la garderie organisée à l'école communale à Fraiture ont réalisé une fresque collective qui a été offerte aux résidents du home de Seny. Elle est exposée dans le jardin intérieur pour le plus grand bonheur de la soixantaine de résidents.
    Cette fresque doit être changée régulièrement, c'est chose faite depuis ce jeudi matin !
    Transmis par G.F.

    14FEEE45-4713-4BA9-9864-B52E22F1A094.jpeg

  • Tinlot Récréa+. Bricolages sur le thème du 1er mai

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.55.17.png

    N'oubliez les activités proposées par Récréa+ !
    Cette semaine: deux bricolages sur le thème du 1er mai, afin de porter chance et d’apporter du bonheur à tous.
    https://youtu.be/zBVrtPJ_aDo
    https://youtu.be/2lpAkuade9g<

    Précédemment:
    Activité culinaire : Cookies fondant nutella https://youtu.be/qsKGogy9Mas
    Activité artistique : Réalisation d’un jeu de lancer https://youtu.be/lSdqC_DSW4s
    Fabriquer un herbier. Herbier

    93795109_135867864671500_7189175710429216768_o-1.jpg

    En savoir plus: page Facebook Tinlot

  • Home de Seny. Une fresque offerte par les enfants en garderie à l'école communale

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.48.30.png

    Une dizaine d'enfants sont toujours présents à la garderie organisée à l'école communale à Fraiture.
    Parmi les activités réalisées, une fresque collective qui a été offerte aux résidents du home de Seny. Elle est exposée dans le jardin intérieur pour le plus grand bonheur de la soixantaine de résidents.
    Les fresques seront changées régulièrement. Bravo et merci à eux!
    Transmis par G.F.

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.54.39.png

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.52.14.png

  • Tinlot. Inscriptions à l'école Ste-Reine

    Ecole Libre Nandrin - Tinlot : les inscriptions auront lieu sur rendez - vous dès la réouverture des écoles.

    94702522_138080811116872_3006543485919559680_o.jpg