Environnement

  • Intradel. Fermeture exceptionnelle de nos sites ce jeudi 23 janvier

    Capture d’écran 2020-01-19 à 20.43.40.png

    Comme stipulé dans votre calendrier des collectes, et en raison de l’organisation d’une journée de formation destinée à l’ensemble du personnel d’Intradel, nous vous informons que les recyparcs, le Biocentre de Soumagne, le Biocentre de Lixhe ainsi que le siège administratif de l’intercommunale seront exceptionnellement fermés ce jeudi 23 janvier 2020.
    Nos sites seront ouverts normalement dès le lendemain et aux heures habituelles, de 09h00 à 12h30 et de 13h00 à 17h00.
    Nous vous remercions pour votre compréhension.

  • Tinlot. Nouveau sur le site communal: un formulaire en ligne pour déclarer les dépôts sauvages

    Capture d’écran 2020-01-18 à 19.03.48.png

    Les déchets sauvages et dépôts clandestins existent depuis toujours, mais au lendemain de cette période de fêtes, le problème s’amplifie largement. De nombreux constats par les habitants de Tinlot ont amené les services communaux à mettre à la disposition des citoyens, un formulaire en ligne sur le site communal.
    Parce que la propreté publique est importante pour notre qualité de vie et que les déchets appellent les déchets, signaler rapidement l’infraction, permet aux services concernés d’intervenir dans les plus brefs délais.
    Pour cela suivre la procédure sur la page d’accueil du site communal tinlot.be.
    http://www.tinlot.be/news/declarer-un-depot-clandestin-de-dechets

  • Tinlot, 3.000 arbres seront plantés en un jour à Seny le dim. 2 février. A vos pelles!

    Site Seny.PNG

    Le site de Seny qui sera reboisé, route de Terwagne

    Le dimanche 2 février ne sera pas de tout repos dans le village de Seny, à Tinlot. Dans le cadre de l'opération “Forest in 1 day” (Une forêt en un jour), Luminus et le Jane Goodall Institute Belgium organisent la plantation de 18.000 arbres sur trois sites différents en Belgique : Hoeselt (Limbourg), Waasmunster (Flandre-Orientale) et Tinlot. Dans la commune condruzienne, ce sont pas moins de 3000 arbres qui seront plantés en l'espace d'une journée sur le site de Seny, Route de Terwagne. Un tel exploit ne se fera pas sans l'aide de bénévoles motivés.

    « Cette opération est une opportunité pour les Tinlotois de poser un geste concret dans la lutte contre le réchauffement climatique, explique la bourgmestre de Tinltot Christine Guyot. Elle permettra de sensibiliser chacun à l’importance des arbres pour l’avenir de la planète et des générations futures. N’hésitez pas à partager largement l'invitation autour de vous.»

    Tous les habitants de la région sont invités à venir planter des arbres entre 10h et 16h, afin que l'objectif puisse être atteint. Aucune expérience n'est requise, mais il est conseillé de venir avec de bonnes bottes. Pour récompenser les courageux qui quitteront la chaleur du repos dominical et se saliront pour la planète, des collations (crêpes, gaufres, soupe et chocolats chauds) seront proposées une fois l'objectif atteint.

    Afin de mener à bien cette campagne (choix des essences, préparation du terrain, etc.), l'organisation a fait appel à deux experts de référence en matière de gestion forestière : Sylva Nova et Faune & Biotopes. Les citoyens qui feront le déplacement auront d'ailleurs accès à des stands d'information où ils pourront en apprendre plus sur la biodiversité, le reboisement et l'importance de la plantation d'arbres pour la Belgique et pour l'ensemble de la planète.

    Les Tinlotois devraient recevoir une brochure dans leur boite aux lettres d'ici la fin de la semaine, pour les informer de l'action et les inviter à y prendre part. Pour l'occasion, la route de Terwagne sera fermée à hauteur du reboisement afin de permettre aux personnes de se parquer le long de la voirie en venant de Terwagne ou de Seny.Les voiries de délestage seront fléchées.

    >L'inscription est gratuite et se fait via le site web luminus.be/forestin-1day ou à la Commune de Tinlot. La personne de contact est Christelle Collaers (085/.830.935) – christelle.collaers@tinlot.be.
    Article de Pierre Targnon. La Meuse H-W

    LUM_ForestDay_Landscape_FR_SansLogo.png

  • Agenda. Natagora organise une balade ornithologique à Fraiture le 16 février

    Natagora Condroz Mosan organise à nouveau une balade ornithologique mais à Fraiture cette fois. Celle-ci aura lieu le dimanche 16 février 2020.
    Le lieu de rendez-vous sera la place de Fraiture à côté de l'église

    Capture d’écran 2020-01-13 à 15.01.35.png

    Nous vous emmenons sur les chemins du village de Fraiture afin de mieux comprendre les oiseaux qui vivent avec nous en hiver. Quels sont les différents milieux que l’on trouve à Fraiture et quels oiseaux allons-nous observer ?
    Cette balade sera guidée par des naturalistes locaux et ceux de la Régionale Natagora-Condroz Mosan ». Cette activité est entièrement gratuite. Par souci d’organisation, les réservations sont souhaitées par mail à dpeeters@uliege.be
    Nous vous attendons nombreux, seul ou en famille !
    Prévoyez jumelles, chaussures et vêtements adaptés à la saison.
    Chiens non admis, poussette, 4X4

  • GAL Pays des Condruses. ‎Ciné-débat sur l'Energie et le climat: "Watt If", le lundi 20 janvier

    67061437_2354602741294041_2622807077352898560_o.jpg
     

  • Tinlot. Des lendemains de fête difficiles pour l'environnement !

    Mauvaise surprise ce week-end pour les promeneurs et tous les citoyens respectueux de la nature.
    A l'entrée du chemin de remembrement, et jusqu'au Tumulus de Ramelot, certains sont visiblement venus vider leurs poubelles du réveillon et le reste...
    Des emballages cadeau, cartons, sachets etc...; des sacs de langes et des pmc dispersés maintenant dans les champs; des restes de feux et de plastiques brûlés; et même des déchets verts déchargés au bord du chemin !
    Une belle promotion pour la gestion des déchets et la qualité de notre environnement à quelques jours de la marche ADEPS le 19 janvier prochain!

    Capture d’écran 2020-01-05 à 17.04.36.png

    Capture d’écran 2020-01-05 à 17.10.12.png

    Capture d’écran 2020-01-05 à 17.08.30.png

    Capture d’écran 2020-01-05 à 17.04.43.png

  • 2019 vient conclure la décennie la plus chaude jamais enregistrée

    2180238558.2.jpg

    Les anomalies climatiques se sont multipliées un peu partout (Scry photo d'archives)

    2019, avec son lot d’incendies, de sécheresses, de canicules et d’ouragans, s’inscrira parmi les trois années les plus chaudes enregistrées depuis 1850 et vient conclure une décennie «de chaleur exceptionnelle». C’est ce qu’a annoncé mardi l’ONU à l’occasion de la COP25 à Madrid.

    «L’année 2019 marque la fin d’une décennie de chaleur exceptionnelle, de recul des glaces et d’élévation record du niveau de la mer à l’échelle du globe, en raison des gaz à effet de serre produits par les activités humaines», fait savoir l’Organisation météorologique mondiale (OMM).
    «2019 devrait se placer au deuxième ou troisième rang des années les plus chaudes jamais enregistrées» depuis 1850, date à laquelle ont débuté les relevés systématiques de températures. «2016, qui a débuté avec un épisode El Niño d’intensité exceptionnellement forte, reste l’année la plus chaude», précise l’OMM, en référence au courant équatorial chaud du Pacifique.
    10 millions de personnes déplacées
    L’élévation du niveau moyen de la mer s’accélère, l’océan devient plus acide, la banquise arctique recule, la calotte glaciaire du Groenland fond. Ce réchauffement s’est aussi accompagné de phénomènes climatiques extrêmes, comme les inondations en Iran, les sécheresses en Australie et en Amérique centrale, les canicules en Europe et en Australie ou les feux de forêt qui ont touché la Sibérie, l’Indonésie et l’Amérique du Sud.

    «Les aléas météorologiques et climatiques ont fait de lourds dégâts», souligne le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, cité dans un communiqué. Selon l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC), plus de 10 millions de personnes ont été déplacées dans leur propre pays au premier semestre, dont sept à cause de catastrophes climatiques. Les inondations en sont la première cause, devant les tempêtes et les sécheresses. Les régions les plus touchées sont l’Asie et le Pacifique.
    «Le nombre de nouveaux déplacements liés à des phénomènes météorologiques extrêmes pourrait plus que tripler pour atteindre environ 22 millions (de personnes) à la fin de 2019», relève l’OMM.
    Famine
    «Les vagues de chaleur et les inondations, qui frappaient jadis une fois par siècle, se produisent de plus en plus régulièrement. Des Bahamas au Japon, en passant par le Mozambique, des pays ont subi les effets dévastateurs des cyclones tropicaux. Les feux de forêt ont balayé l’Arctique et l’Australie», rappelle Petteri Taalas.

    Le secrétaire général de l’OMM insiste aussi sur la «pluviométrie plus irrégulière» qui, combinée à la croissance démographique, «posera des défis considérables en matière de sécurité alimentaire pour les pays vulnérables».
    Depuis 2018, la faim dans le monde est de nouveau en hausse, avec plus de 820 millions de personnes qui en ont souffert.
    (La Meuse)

  • Nouveaux sacs transparents chez Intradel: quelques précisions importantes

    Pour présenter ce nouveau tri et le sac transparent, chaque ménage des 65 communes concernées a reçu un sac transparent gratuit dans sa boîte aux lettres. Mais depuis quelques jours, beaucoup signalent que ce sac est déjà plein et s’étonnent de ne pas encore pouvoir en acheter dans les commerces. D’autres rouspètent parce que la collecte de ce sac ne se fera pas avant février et qu’une fois toutes les 8 semaines. De plus, en novembre dernier, Intradel avait communiqué sur le fait que les plastiques souples non-alimentaires ne seraient plus repris dans les recyparcs. Du coup, certains ménages se retrouvent avec leur sac transparent gratuit déjà plein, dans l’impossibilité d’en acheter d’autres et ne savent plus quoi faire de leurs plastiques souples puisqu’on leur a dit qu’ils n’étaient plus repris dans les recyparcs.

    538259146.2.jpg
    Voir l'article explicatif sur ce blog

    Et la raison est simple, Intradel n’a pas pensé à tout. « Le message que nous voulions faire passer c’est « à partir du 1er décembre, vous pouvez commencer à trier vos plastiques souples dans le sac transparent ». Et on avait renvoyé la population au calendrier de collecte pour savoir quand il sera repris », explique Jean-Jacques De Paoli, porte-parole de l’intercommunale qui gère les déchets de 72 communes de la Province.« Mais malheureusement, nous n’avons pas pris en compte certaines choses, principalement la période de l’année. Ce sont les fêtes et beaucoup de cadeaux sont emballés dans du plastique. De plus, énormément de ménages se chauffent aux pellets. Qu’ils achètent bien souvent par palettes. Donc les sacs de pellets plus le plastique qui entoure les palettes, ça fait du volume. Chez certains, le sac transparent gratuit est donc déjà plein. »

    Un report en avril 2020
    Pour aider ces ménages, Intradel a donc quelque peu revu sa copie, les plastiques souples non-alimentaires peuvent être repris dans les recyparcs jusqu’au 1er avril 2020.
    « Je peux donc conseiller aux personnes qui ont leur sac transparent déjà rempli d’y enlever tout ce qui est plastique souple non-alimentaire et de les déposer au recyparc. Ils peuvent aussi utiliser d’autres sacs pour collecter les plastiques souples et puis les mettre dans un sac transparent quand ils en auront. »
    Quant au rythme de collecte, toutes les 8 semaines, c’est la phase test réalisée dans deux communes qui l’a déterminée. Hormis les cas évoqués ci-dessus, en commençant à remplir son sac transparent le 1er décembre, il n’aurait dû être rempli qu’au bout de 8 semaines. Raison pour laquelle la première collecte est aux alentours de début février. Aurélie Drion

    Vendus dès janvier
    Pour lancer ce nouveau tri, chaque ménage a reçu un bon gratuit pour un rouleau de 5 sacs transparents. « Mais pour des raisons de marché public, ils ne seront disponibles dans les commerces qu’à partir de la fin janvier. » Et en principe, avec ce bon gratuit, la majorité des ménages rencontrera ses besoins durant un an.
    « D’après notre phase test, un ménage moyen a en effet besoin, par an, de 5 sacs transparents. Pour aider au passage à ce nouveau tri, nous avons décidé d’offrir un rouleau gratuit. » Mais ça ne devrait être qu’un one-shot.
    Si un ménage utilise plus de 5 sacs en 2020, il faudra acheter ses propres rouleaux au prix de 1 euro.
    Articles dans la Meuse H-W

  • Votre œuvre au bord des Sentiers d’Art en Condroz-Famenne ? Appel à projets

     

    Sentiers d’Art

    Deux ans déjà
    Les Sentiers d’Art en Condroz-Famenne, cette « exposition à ciel ouvert » sur 6 communes (Ciney, Gesves, Hamois, Havelange, Ohey et Somme-Leuze), est un projet lancé en 2017 par l’ASBL Vagabond’Art, qui organise la Fête de Mai à Gesves, et la Maison du Tourisme Condroz-Famenne. Deux ans plus tard, ces parcours de promenade artistiques s’étendent sur 140 kilomètres et accueillent 42 œuvres.

    Vous êtes artiste ou simplement très manuel et souhaitez faire partie de cette belle aventure ? Vous trouverez les modalités de l’appel à projet sur http://sentiersdart.be/. Attention les dossiers doivent être rentrés avant le 1er janvier 2020. 
    Article à lire dans La Meuse

  • Clavier: un service de broyage à domicile pour les habitants

    Cette semaine à Clavier un service de broyage à domicile est proposé aux habitants. Cela fait plusieurs années que cette initiative est organisée. Les particuliers ont deux options, soit ils conservent le broyat, soit ils le cèdent à la commune.

    Capture d’écran 2019-12-04 à 16.26.09.png
    Voir le reportage sur RTC

    Lorsque la commune de Clavier a fait l’acquisition de son broyeur en 2012 pour ses travaux de débroussaillage et d’élagage, elle l’a également mis au service de la population. Chaque première semaine de décembre, les habitants ont la possibilité de profiter gratuitement d’un service de broyage à domicile. Sur inscription et pour autant qu’ils aient respecté les consignes de la procédure : ne pas dépasser 4 mètres cubes et sans résineux.
    Il est donc demandé aux particuliers de préparer soigneusement les tas de bois et branchage pour qu’ils puissent être traités le plus rapidement possible par les ouvriers communaux. Deux options s’offrent aux habitants, soit ils récupèrent le broyat pour leur usage domestique, soit ils le cèdent à la commune de Clavier. Celle-ci le valorisera alors sur les parterres de l’entité.
    Ce service annuel est proposé à Clavier la première semaine de décembre pour permettre à une équipe de 2 personnes de couvrir les différents villages. Cette année c’est une dizaine d’habitants qui ont ainsi fait appel aux ouvriers communaux.
    Voir le reportage sur RTC

  • Ciné-débat en présence du réalisateur du film "Aujourd'hui". Lundi 2 décembre 20h (rappel)

    Ce lundi 2 décembre à 20h, une proposition du GAL Pays Des Condruses
    Entrée gratuite.
    En présence du réalisateur, projection du film :

    EN-Aujourd'huidébat 1 1.jpgUn Film court (environ 50min) présentant des initiatives concrètes en Famenne sera présenté.

    Il sera suivi d'un moment de discussions animé par l'Ecran des Possibles avec les participants (et en présence du réalisateur) sur la notion de transition.
    Les échanges informels se poursuivront autour d'un verre.
    Événement gratuit et convivial, n'hésitez pas !
    Inscription souhaitée (mais non obligatoire) via energie@galcondruses.be ou 0486/34.81.41
  • Votre calendrier Intradel du mois de décembre 2019

    Capture d’écran 2019-11-28 à 17.31.58.png

    Rappel. A partir du 1er décembre (ce dimanche), un nouveau sac bleu au contenu élargi !

    2849614511.png

  • A partir du 1er décembre (ce dimanche), un nouveau sac bleu au contenu élargi !

    A partir du 1er décembre 2019 - Un nouveau sac bleu au contenu élargi !

    UN SAC SUPPLÉMENTAIRE TRANSPARENT POUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES
    EN PLASTIQUE SOUPLE
    ET UN SAC BLEU AU CONTENU ÉLARGI...

    Capture d’écran 2019-11-27 à 17.57.17.png

    Qu’est-ce qui change exactement ?
    Vous pouvez désormais ajouter les emballages en plastique rigide dans votre sac bleu, à savoir les barquettes, raviers, pots en plastique, pots de fleurs,...
    Le nouveau sac transparent permettra de collecter les emballages en plastique souple, à savoir les films, sacs et sachets en plastique.
    Comment et où se procurer des sacs transparents?
    Les rouleaux de sacs transparents seront disponibles dès le 15 janvier 2020 dans les supermarchés des 65 communes concernées.
    Pourquoi 2 sacs?
    A l’heure actuelle, notre centre de tri n’est pas équipé pour accueillir les emballages en plastique souple et rigide dans un même sac. Une phase de transition est nécessaire pour que notre infrastructure s’adapte... Dans un futur proche, le sac bleu seul suffira pour collecter l’ensemble des emballages.
    Guide du tri sac bleu et transparent

    Une question précise sur le tri? Voici un petit guide facile d'utilisation! Cliquez ici!
    Nouveau sac PMC

    Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau tri des emballages plastiques

     
  • Dégivrage : en principe, on ne laisse pas tourner le moteur

    Ce mercredi matin, plus d’un Belge grattait son pare-brise avant de démarrer. Depuis le 1 mars dernier, il est interdit de laisser tourner son moteur à l’arrêt sauf en cas de nécessité. C’est une infraction environnementale à 130 euros. « L’article 8.6 du code de la route interdisait déjà de laisser tourner son moteur au point mort. Il était logique que cet article sorte du code pour devenir une infraction environnementale », commente Benoît Godart de l’Institut Vias.

    Capture d’écran 2019-11-21 à 13.53.34.png

    À l’arrêt, on pollue beaucoup ! © 123RF

    Une interdiction qui vaut aussi pour le dégivrage des vitres ? « Quand il fait froid, le moteur émet beaucoup de fumée. Je ne suis pas certain qu’en une minute ou deux l’habitacle soit totalement réchauffé. Cela dit, je comprends qu’on le fasse pour les enfants. En fait, le but est de sanctionner les conducteurs qui laissent tourner leur moteur sans raison, parfois plusieurs minutes, juste à la sortie de l’école. Là, on met en danger la santé des enfants », souligne le spécialiste de la sécurité routière. Ce sera à l’agent constatateur d’apprécier la situation. « Une chose est certaine. Il ne faut surtout pas prendre la route avec juste un hublot au niveau du conducteur...
    Lire la suite dans La Meuse digitale