Environnement

  • Collecte de vélos le samedi 27 avril dans votre recyparc

    Participez à l'opération en vous rendant dans votre recyparc le samedi 27 avril 2019 avec un vélo encore en bon état.
    Pour la 13e année consécutive, vous êtes invités à poser un geste environnemental en rapportant un ou plusieurs vélos dans votre recyparc le plus proche. Tous les types de vélos (VTT, VTC, vélos de courses…) ainsi que toutes les tailles sont acceptés pour autant que ceux-ci soient en bon état. Les vélos ainsi collectés seront redistribués auprès de différentes organisations sociales en vue d’être réutilisés.

    Prolonger la durée de vie d'un objet ou le donner, c'est éviter qu'il ne devienne un déchet. Intradel y travaille, avec la collaboration d’associations locales, CPAS, écoles, ateliers vélos...

    Quelques conseils pour…

    ENTRETENIR son vélo
    Entretenir son vélo permet de prolonger sa durée de vie et rend son usage plus confortable et plus agréable. C'est une opération à la portée de tous, simple et facile :

    • lubrifiez la chaîne légèrement, mais régulièrement, avec une huile prévue à cet effet.
    • pour éviter les crevaisons, gonflez les pneus à la bonne pression.
    • vérifiez régulièrement les éléments importants : les freins, le serrage des roues.

    RÉPARER son vélo
    Réparer son vélo demande peu d'outillage mais quelques connaissances. Les freins qui frottent la jante, la selle cassée, le dérailleur qui grince, tout est réparable sur un vélo ! Si vous avez peur de vous lancer dans l'aventure, demandez conseil à un bon bricoleur dans votre entourage, à un vélociste ou dans un atelier mécanique vélo.
    DONNER son vélo
    Si vous n'avez plus besoin de votre vélo, au lieu de le jeter, donnez-le! Que ce soit dans votre famille, à un voisin ou à une association, il en sera fait bon usage !:

    • Certaines associations utilisent des vélos pour former et remettre des personnes sur le chemin du travail : les vélos sont remis à neuf et loués ou revendus à faible coût.
    • Les vélos en trop mauvais état, ne pouvant pas être réparés, servent en pièces détachées sur d'autres vélos.Avant tout nouvel achat, SOYEZ VIGILANT ET ACHETEZ MALIN! Les vélos durables coûtent parfois un peu plus cher à l'achat, mais ont une plus grande durée de vie : ils sont plus solides et plus facilement réparables. Vérifiez si l'endroit où vous achetez votre vélo propose un service réparations. Certains ateliers proposent aussi des VÉLOS DE SECONDE MAIN, un  bon compromis qualité/prix ! 

    Le samedi 27 avril 2019, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h à 17 h.

  • Province de Liège. 7kg de déchets en moins par habitant/an

  • Porter un capteur 24 h/24: on cherche des volontaires…

    L’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) cherche 300 volontaires pour mesurer la qualité de l’air en Wallonie.

    capture ecran 2019-04-05 à 19.15.27.jpg

    Il s’agira, pour le citoyen retenu, de porter sur lui un capteur (de la taille d’un gros GSM), 24 h sur 24 et durant un mois (1). L’intérêt ? Le capteur mesurera l’air dans tous les déplacements du « cobaye ». L’appareil est couplé à un système de géolocalisation qui permettra de lire les données en faisant le parallèle avec l’endroit où se trouve la personne. L’appareil est capable de mesurer l’oxyde d’azote, l’ozone et les particules fines.
    Les données récoltées permettront d’affiner et d’enrichir les données déjà collectées en permanence par les stations fixes installées un peu partout en Wallonie. Elles sont au nombre de 28 et mesurent, en temps réel, la qualité de l’air (concentration d’ozone, de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre, de monoxyde de carbone…).
    Votre commune : polluée ?
    La localisation de ces stations et la pertinence des endroits choisis ont été mises en cause par Greenpeace. Ces mesures ont aussi débouché sur une carte des communes indiquant pour chacune d’elles la qualité de l’air ambiant. Cette carte (2) où apparaissaient les communes les plus polluées n’a pas fait plaisir à tout le monde. « Cette carte est le résultat d’une interpolation », insiste un scientifique de l’Awac (Agence wallonne de l’air et du climat). « Des calculs permettent d’estimer la qualité de l’air entre deux stations, car nous n’avons pas de stations à chaque coin de rue. »
    Lire la suite (La Meuse digitale)

     

  • Hamoir : un barrage à déchets sur le Néblon

    capture ecran 2019-04-02 à 19.16.54.jpg

    O.F.N.I : objet flottant non-identifié... C’est le nom donné par le Contrat de Rivière Ourthe aux déchets flottant sur l’eau. Le barrage à déchets est censé arrêter ces O.F.N.I. Ce boudin en plastique jaune intercepte les déchets amenés par le courant de la rivière et les bloque à la surface de l’eau. Les déchets flottent ainsi à la vue de tous, le temps que les responsables du barrage les récupèrent. « Nous en avons deux pour pouvoir organiser un roulement entre les 26 communes que nous gérons », précise Pierre Pirotte, chargé de mission au Contrat de Rivière Ourthe.

    Sensibiliser les riverains et les enfants
    « Le but n’est pas forcément de nettoyer les rivières grâce à ce système. Mais, comme les immondices restent à la surface de l’eau, cela choque et permet de sensibiliser les riverains », explique Pierre Pirotte. Une bâche a d’ailleurs été installée près du barrage pour détailler la démarche aux Hamoiriens : « On y explique le trajet des détritus dans l’eau ».
    L’autre public visé, ce sont les enfants. Des activités de sensibilisation sont organisées par le Contrat de Rivière Ourthe le 4 avril en matinée avec les écoles de Hamoir. « Nous allons expliquer aux enfants la durée de vie des déchets et comment ils peuvent diminuer leurs propres déchets à la maison. Nous allons aussi essayer de leur faire comprendre qu’un papier jeté sur le sol fini généralement dans les cours d’eau... et puis dans la mer », développe Pierre Pirotte. Pour ce faire, les représentants de l’ASBL vont propager un colorant dans un avaloir. Ensuite, avec les enfants, ils se rendront au bord de l’eau et devraient voir le colorant se propager dans la rivière.
    « Le 4 avril, nous enlèverons les déchets du barrage avec les enfants. Cela permettra de faire un bilan de cette première expérience et surtout, d’observer les habitudes des riverains... », détaille l’employé de l’ASBL. Une fois ce bilan effectué, le Contrat de Rivière Ourthe décidera dans quelle commune sera installé le prochain barrage.
    La Meuse digitale

  • Tinlot commune propre: une bonne cuvée 2019 pour le grand nettoyage annuel

    capture ecran 2019-04-01 à 15.58.59.jpg

    Constitution des petits groupes, consignes, parcours, vestes fluos, gants, sacs poubelles, café et verre de mousseux pour terminer la matinée, tout était bien prévu pour cette matinée du 31 mars  !

    Une belle ambiance régnait dimanche midi à la fin du grand nettoyage de printemps organisé dans les différents villages de la commune. "Nous avons quelques raisons de nous réjouir", explique la Bourgmestre, "le nombre de bénévoles est en augmentation (une trentaine de personnes) par rapport à l'an dernier et surtout un peu moins de déchets au bord des routes (surtout moins d'encombrants et de dépôts sauvages). En plus nous avons bénéficié d'une météo exceptionnelle".
    Le responsable des travaux, Laurent Walhin explique aussi cette diminution par le travail régulier des ouvriers communaux et le suivi des endroits critiques comme le bois près de chez Phytésia, le cimetière de Scry et les cimetières en général. Les dépôts de crasses dus au nettoyage des tombes attirent d'autres dépôts, de plus ces endroits sont faciles d'accès. Il faudra y être attentif et trouver des solutions.

    capture ecran 2019-04-01 à 16.06.55.jpg

    Une matinée bien utile et souvent en famille,  avec tous les catégories d'âges représentées et une belle présence des responsables communaux. La sensibilisation semble tout doucement porter ses premiers fruits. Bravo à tous!

    capture ecran 2019-04-01 à 16.09.36.jpg

     

  • Commune propre. Que faire quand la bulle à verres est remplie ?

    bulle .jpg

    Les dépôts de bouteilles au pied des bulles à verres exaspèrent régulièrement de nombreux citoyens !
    Mais que faire lorsque la bulle est pleine ?
    A éviter dans tous les cas, le dépôt comme illustré ci-dessus! De plus les cartons vont se désagréger avec la pluie et les bouteilles s'éparpiller avec le risque de morceaux de verre cassés sur le sol!
    Le plus simple est sans doute de se rendre à une autre bulle dans un village voisin. Elles sont placées à Seny, Fraiture, Soheit-Tinlot, Scry , Abée, mais aussi dans les communes voisines ou dans les recyparcs.
    Si là aussi elles sont remplies, cela ne sert à rien de prévenir vous-même Intradel. Il vaut mieux, dans ce cas, le signaler à la commune qui peut envisager un ramassage supplémentaire avec l'intercommunale!
    Ces ramassages sont prévus par un calendrier comme pour les poubelles.
    Rappelons enfin qu'il s'agit d'une incivilité pour laquelle vous risquez d'être sanctionné!

  • Déchets, environnement, climat... découvrez le centre de documentation d'Intradel

    Bientôt le grand nettoyage de printemps ! Pour une commune propre, quelques supports à découvrir.
    Le site d'Intradel vous propose un centre de documentation où vous pouvez télécharger un grand nombre de brochures et de fiches bien conçues. Ces brochures sont téléchargeables via le lien suivant :
    https://www.intradel.be/centre-de-documentation.htm?lng=fr

    Voici les 3 dernières publications à découvrir :

    • Mon pote le compost !
    • Le réemploi est partout
    • Objectif zérrrro déchet

    capture ecran 2019-03-27 à 17.52.47.jpg

    Voici également quelques exemples d'autres sujets:

    capture ecran 2019-03-27 à 18.00.54.jpg

     

     

     

     

  • Encore quelques activités proposées dans le cadre des Journées wallonnes de l'eau

    Encore quelques activités grand public proposées par l'Office du tourisme de Huy et le Centre culturel de l'arrondissement de Huy dans le cadre des Journées wallonnes de l'eau.

    L’eau en question… Ah oui   
    Partez à la découverte de l'eau sous toutes ses formes à travers Huy. 
    Rendez-vous à l'Office du Tourisme pour retirer votre carnet de route. 
    Le questionnaire vous permettra probablement d'apprendre quelques petites choses sur le thème tout en vous promenant sur les deux rives de la Meuse. 

    Jeudi 28 mars

    Vue de Huy2   Colguy©Colguy

    Les pieds dans l'eau et le regard tourné vers l'horizon    
    Les Causeries : Un bol de soupe à la main, gentiment, amicalement, sérieusement ou gravement, on vous invite à prendre le temps de discuter de choses et d’autres. 
    À partir d’une œuvre, d’une rencontre, d’un sujet d’actualité ou philosophique, chaque mois, une conversation se déroulera en tables rondes, où l’échange de points de vue, le bouillonnement d’idées et la culture de l’esprit critique nous amèneront à penser ensemble. 
    Venez-vous changer les idées !
    Il s’agira… Du flux, du ressac et de l’écoulement.
    De cette eau qui nous habite et que nous habitons. 
    Celle qui monte, qui monte, qui monte…

    Maregrave2

    Le film Maregrave de Justine Capelle ouvrira la discussion durant laquelle nous nous interrogerons sur notre rapport à l’eau durant cette soirée introductive à la MicroFabrique de printemps.
    Organisé par le Centre Culturel de l'Arrondissement de Huy, Philocité et le CRMA.
    Espace Saint-Mengold, Place Verte – Huy.
    À 19h. Réservation au 085/211206 ou info@ccah.be.
    + d'infos

    Samedi 30 mars


    retour savon COPYRIGHT Leretourdusavon©leretourdusavon

    MicroFabrique de printemps spéciale Journées de l'Eau
    Lors de cette MicroFabrique de printemps, des ateliers dédiés spécialement aux Journées de l'Eau accompagneront l’incontournable Repair Café, la Donnerie ainsi qu’un atelier de construction de nichoirs. 
    Il s’agit d’une fabrique d’histoires pour petits et grands à 14h45 et 16h15, 
    atelier d’écriture sur galets de rivière, 
    atelier de fabrication de savon à 14h45 et à 16h15, 
    atelier  maillot de bain, 
    animation "Et l'eau sale, ça va où?". 
    Et toujours: bar, salon et goûter à prix démocratiques

    Organisé par le Centre Culturel de l'Arrondissement de Huy et le CRMA.
    Espace Saint-Mengold, Place Verte – Huy.
    De 14h à 18h. Renseignements au 085/211206 ou info@ccah.be.
    + d'infos

  • Marche pour le climat, Liège le 31 mars

     

    capture ecran 2019-03-21 à 19.52.03.jpg

    Tous ENSEMBLE, nous devons continuer à exiger que le climat soit une urgence !!!
    Vous pensez qu'on doit agir pour le climat, mais vous ne pouvez pas aller à Bruxelles?
    Vous voulez porter des revendications plus locales? Vous voulez qu'on agisse dans notre province, notre ville?
    En accord avec Rise for Climate, nous organisons une marche décentralisée à Liège. Pour tout ceux qui veulent s'investir pour la planète mais ne peuvent (ou veulent) pas aller à Bruxelles, REJOIGNEZ-NOUS le 31 mars!!
    https://www.facebook.com/pg/liegeclimat/events/

  • Journées de l'eau. L’eau du robinet 100 fois moins chère qu’en bouteille !

    B9715817448Z.1_20180525101557_000+GATBC5GQR.1-0.jpg

    Depuis quelques dizaines d’années, la mode de l’eau minérale en bouteille a pris une énorme ampleur. Alors que l’eau qui sort du robinet est parfaitement potable. « Pour le client de la CILE, elle revient à 0,28 cent le litre », calcule Jean-Paul Crespin, attaché à la Direction Générale de l'Intercommunale. .

    Or, une bouteille d’eau minérale se vend dans le commerce entre 22 et 95 cent selon les différentes marques. Soit entre 100 et 400 fois plus cher ! Et on ne parle pas ici des difficultés de transport, de stockage et son énorme coût écologique, surtout si les bouteilles sont en plastique.

    La principale raison invoquée est le goût. Parfois un peu calcaire ou chloré. « Mais il suffit simplement de mettre l’eau une heure au frigo et vous verrez, il n’y paraîtra plus rien. »

    À l’heure où l’économie et l’écologie sont devenues des maîtres mots, c’est le moment de goûter à nouveau à l’eau du robinet.
    L.G. La Meuse H-W du 22mars