Activités Evénements

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 28 novembre au 4 décembre

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.44.24.png

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.37.59.png Brèves spéciales du 28 novembre 2020.jpg

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Madame Chantal Blondiau, maman de Sébastien Brunet d'Abée

    Nous vous informons avec tristesse du décès de Madame Chantal Blondiau à l'âge de 70 ans. Elle était la maman de Sébastien Brunet d'Abée.

    126810886_10158175721761656_3315833221622321061_o.jpg

    Maman s’en est allée... que de chemin parcouru, que d’amour partagé et ce, contre vents et tempêtes.
    Elle était un petit soleil... celles et ceux qui l’ont croisée le savent.

    Source S.B.Facebook

    Capture d’écran 2020-11-22 à 11.04.45.png

    Au nom de tous nos lecteurs, nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 21 au 27 novembre

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.40.13.pngVoici un nouveau numéro des "brèves spéciales" à télécharger ici en pdf
    Vous y trouverez:

    - Un appel de l'aumônerie catholique des prisons de notre diocèse.
    - Quelques idées pour rester solidaire pendant la crise.
    - "Au secours! On a faim ... même dans le Condroz".
    - Les déconfinés de l'aide alimentaire.
    - Les funérailles célébrées dans notre UP entre le 8 et le 16 novembre.
    - Le credo de l'optimisme d'Eric Emmanuel Schmitt.
    - La liste des gagnants 2020 de la bourse des "Amis de Lourdes".
    - Une prière du pape François.
    et un peu d'humour bien nécessaire dans ces circonstances:

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.43.05.png

     
  • Nécrologie. Décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven de Fraiture

    Nous vous informons du décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven. Née à Ougrée le 19 juillet 1931, elle est décédée à Fraiture parmi les siens, le 15 novembre 2020.

    Au nom des lecteurs du blog de Tinlot, nous présentons à la la famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    shutterstock_162957713 copie.jpeg

    Madame Chantal Vankerkhoven, sa fille
    Monsieur Michel Jamar, son beau-fils

    Monsieur Sébastien Jamar
    Monsieur Geoffrey Jamar et Jessica Doucet, ses petits-enfants
    Timothé Jamar,  son arrière-petit-fils

    ont l'immense tristesse de vous annoncer
    le décès de Madame Odette Luymoeyen,
    veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven

    Née à Ougrée le 19 juillet 1931,
    elle est décédée à Fraiture parmi les siens,
    le 15 novembre 2020.

    La défunte repose au funérarium Georis, Tige Manchère 11, 4121 Neupré
    En raison des mesures imposées par la Covid-19,
    les visites ne seront possibles que le lundi 23 et le mardi 24 de 17 à 18h,
    dans le respect des règles en vigueur.

    Les funérailles auront lieu le mercredi 25 novembre
    9h 45, réunion au funérarium
    10h, cérémonie religieuse sur place
    10h30, levée du corps
    L'incinération aura lieu dans la plus stricte intimité.

    Nous vous remercions d'avoir une pensée pour elle.

     

    Contact: Chantal Vankerkhoven
    0496. 32 68.22
    chantalvankerkhoven@gmail.com

     

     

  • Nécrologie. Décès de Madame Patricia Dehossay

    Nous vous informons du décès de Madame Patricia Dehossay.
    Nous souhaitons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    Capture d’écran 2020-11-15 à 23.30.41.png

  • 15 novembre, fête du Roi. Du jamais vu depuis la guerre: ni Te Deum, ni cérémonie… 

    high_d-20201113-GJWG25.jpg

    La Fête du Roi existe depuis 1886. Isopix

    Ce dimanche 15 novembre, c’est la Fête du Roi. Une date pas choisie par hasard car la Belgique célèbre la Saint Léopold. Une fête où le Roi, c’est la coutume, brille par son absence. Cette fois, à cause du Covid, rien n’est prévu. Pas de Te Deum ni de cérémonie officielle au palais de la Nation.  
     
    Décidément, l’épidémie de coronavirus aura fait de cette année quelque chose de très spécial. On ne reviendra pas sur les deux confinements, vous êtes déjà assez servis comme ça. Ce Covid a même un gros impact sur l’agenda des membres de la Famille royale. Cela fait belle lurette qu’on n’a plus vu Astrid, et Laurent a effectué quatre apparitions en octobre et une en septembre. Le roi Philippe et la reine Mathilde sont les seuls à encore sortir à l’occasion d’événements ayant souvent trait à l’épidémie et aux Belges qui luttent contre elle.
    La dernière fois qu’on a vu officiellement Philippe, Astrid et Laurent ensemble, c’était à l’occasion d’une Fête Nationale très light, à cause du Covid.
    Ce dimanche a lieu la Fête du Roi. Depuis 1934 et le couronnement de Léopold III, on la célèbre de nouveau le 15 novembre qui est le jour de la Saint Léopold dans le calendrier liturgique germanique et de la Saint Albert dans le calendrier général. Sous Albert Ier et entre 1910 et 1934, on l’avait déplacée à deux reprises. D’abord au 24 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier liturgique belge. En 1912, la mère du roi mourut ce jour-là et la Fête fut déplacée au 21 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier germanique ! On vous passera l’épisode du changement de nom décidé par le Régent entre 1944 et 1950 (« Fête de la Dynastie ») pour revenir à ce dimanche où… il ne se passera rien ! On parle d’une cérémonie en mode digital sans plus.
    Depuis 1886
    Pas de Te Deum à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule ni de cérémonie officielle au palais de la Nation ! Cette dernière est organisée depuis 2001 par la Chambre des représentants, le Sénat et le Gouvernement fédéral pour contrebalancer le volet confessionnel de la première. L’explication est simple : les rassemblements réunissant un trop grand nombre de personnes sont actuellement interdits. Et la Fête du Roi n’y échappe pas, même si la personne qu’on fête n’est jamais présente à la cérémonie. Ni son épouse, d’ailleurs. Par contre, on avait l’habitude de voir Albert et Paola, Astrid et Lorentz et, parfois, Laurent. Depuis 1886 et l’instauration de cette fête d’inspiration catholique se basant sur les célébrations de la Saint-Louis par les rois de France, on peut compter sur les doigts des deux mains le nombre de fois où rien n’a été organisé. Et cela remonte aux deux guerres mondiales…
    Pierre Nizet Sudinfo

  • Modave. Commémoration du 11 novembre

    Capture d’écran 2020-11-14 à 09.55.42.png

    Compte tenu de la crise sanitaire et des mesures en vigueur, les différents monuments ont été fleuris et la brabançonne a été diffusée. A Vierset et à Strée seuls le bourgmestre et la représentante des porte drapeaux avaient fait le déplacement. A Modave il y avait un représentant politique en plus.

    Commune de Modave

  • Nécrologie. Seny, décès de Monsieur Jean Cassart, époux de Madame Hélène Simon (+Màj)

    m_77e4ecee.jpg

    Nous vous informons du décès, ce 12 novembre à Seny, de Monsieur Jean Cassart, époux de Madame Hélène Simon.
    Il était âgé de 83 ans (né à Seny le 28 mars 1937)
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    newspapers_f06ce70b.jpg

     

    La famille, ta plus grande fierté 
    La séparation est toujours un moment très douloureux.
    Place aux souvenirs....
    Merci pour vos messages, marques d’affection. 
  • Condroz. Les annonces paroissiales du 14 au 20 novembre 2020

    Unité pastorale du Condroz

    Capture d’écran 2020-10-31 à 19.17.57.png

    Depuis le 30 octobre, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé, en Comité de concertation, de procéder à un durcissement du confinement.
    Qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?
    Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. 

    Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes. Les mariages pourront se dérouler, uniquement en présence des époux, des témoins et du ministre du culte.
    Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés. Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible. Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées. Ces mesures seront en  application jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.
    Les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.
    L’équipe pastorale du Condroz (Cathocondroz)

    Célébrations à la TV, radio ou par Internet
    Nous ne pourrons plus célébrer en présentiel dans les églises durant les prochaines semaines. Mais nous pouvons continuer à le vivre ensemble, grâce aux célébrations proposées à la radio, à la tv, ou par internet (la diffusion en streaming reste possible).

    Sur la RTBF, vous pouvez écouter la messe radio chaque dimanche, à 11h (La Première). Les messes télévisées sont diffusées tous les 15 jours, le dimanche à 11h à sur La Une. Pour plus d’infos, cliquez ici. Chaque jour, il y a aussi les messes, laudes, vêpres et d’autres prières diffusées par KTOTV. N’oubliez pas non plus les émissions/messes radio sur les radios RCF et 1RCF.

    536794986.13.jpgPas de célébrations  du week-end
    Diffusez "les brèves" autour de vous

    Téléchargez ici les "brèves spéciales" (8/11)
    Pour garder le contact entre nous, nous avons pris la décision de relancer les « brèves spéciales » créées lors de la première vague en mars dernier.
    Envoyées par mail à près de 400 paroissiens et déposées dans plus de 140 boîtes aux lettres, elles contribueront à maintenir un lien entre nous et à rester informés de l’évolution de la situation. Si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées par ce feuillet et qui ne le reçoivent pas, n’hésitez pas à nous communiquer leur adresse. C’est avec plaisir que nous leur ferons parvenir.
    Les semaines qui viennent s'annoncent difficiles pour bon nombre d’entre nous. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance ! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Comme nous y invite notre évêque, soyons des messagers d’espérance et de solidarité ! Veillons les uns sur les autres ! Soyons attentifs aux plus faibles et fragiles et restons unis par la prière.

    L’équipe pastorale et les équipes relais.

  • Tinlot. Commémoration symbolique du 11 novembre

    Capture d’écran 2020-11-11 à 17.28.31.png
    Christine Guyot (Bourgmestre), Dominique Albanese (Echevin) et Christian Goens (associations patriotiques)

    Chaque année, pour la commémoration de l’Armistice du 11 novembre, la Commune de Tinlot organise la Cérémonie du Relais Sacré en collaboration avec les Associations Patriotiques et les écoles de notre entité.
    La crise sanitaire n’aura pas permis la planification de cette manifestation, oh combien importante.
    Symboliquement, accompagné de Christian Goens pour représenter les associations patriotiques, une délégation du Collège communal a tout de même tenu à commémorer les tragiques évènements qui ont lacéré notre continent durant 4 longues années de 1914 à 1918.
  • 11 novembre 2020, une page de notre histoire et la fin d'une guerre qui devait être... la dernière !

    3659402072.jpeg

    La défaite inéluctable de l'Allemagne



    Dès l'échec de leur contre-offensive de juillet 1918, les Allemands ont compris qu'ils n'avaient plus aucun espoir d'arracher la victoire. C'est que les troupes américaines, fortes de quatre millions d'hommes, arrivent en renfort des Anglais et des Français. Le 3 octobre, l'empereur Guillaume II nomme à la chancellerie (la direction du gouvernement) le prince Max de Bade. Il espère que cet homme modéré saura obtenir des conditions de paix convenables de la part des Alliés. Cela devient urgent car l'Allemagne bascule dans l'anarchie et la guerre civile cependant que ses alliés cessent les combats et signent l'un après l'autre des armistices. Le 9 novembre au matin, le prince Max de Bade téléphone à l'empereur, à Spa. «Votre abdication est devenue nécessaire pour sauver l'Allemagne de la guerre civile», lui dit-il. Guillaume II s'y résout et part en exil.

    Un armistice mal accepté
    Les militaires s'étant défaussés, c'est à un civil, Matthias Erzberger, que revient la pénible tâche de négocier l'armistice. En France, la demande d'armistice fait débat. Le président de la République Raymond Poincaré et le général Philippe Pétain voudraient profiter de l'avantage militaire pour chasser les Allemands de Belgique, envahir l'Allemagne elle-même et signifier à celle-ci l'étendue de sa défaite. Mais le généralissime des troupes alliées, Ferdinand Foch, et le chef du gouvernement, Georges Clemenceau, ne croient pas l'armée française capable de se battre encore longtemps et souhaitent en finir au plus vite.

    L'armistice est signé dans le wagon spécial du généralissime Foch, au carrefour de Rethondes, au milieu de la forêt de Compiègne, le 11 novembre à 5h15 du matin.

    Voir l'article complet

    Tinlot. Pas de commémoration publique cette année,
    un hommage symbolique aura lieu devant à la maison communale.

    1630763131.png

     Covid oblige, les enfants des écoles et le fidèle public de cette manifestation seront absents cette année!

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 7 au 13 novembre 2020

    Le diocèse de Liège cherche des bénévoles pour aider les plus démunis frappés par la crise sanitaire
    Afin de soutenir les engagées auprès des plus , lourdement impactés par la crise sanitaire, le lance un appel aux volontaires pour constituer une réserve.
    Mais pour faire quoi au juste? Réponse avec Jean-Philippe de Limbourg, délégué épiscopal du Vicariat Évangile et Vie.

    « Nous avions déjà remarqué, avant l’entrée en vigueur de mesures plus strictes, que de nombreux bénévoles âgés se retiraient de leurs activités, il fallait donc pouvoir les remplacer pour continuer à assurer nos services d’aide aux plus démunis » explique Jean-Philippe de Limbourg, référent pour Caritas International et président de l’Accueil Botanique à Liège. Avec l’arrivée de l’hiver et l’activation du plan grand froid, il devenait également urgent de pouvoir faire appel à des volontaires pour soutenir d’éventuels nouveaux projets d’accueil.

    Travailler activement pour augmenter le nombre de places en accueil de jour et de nuit
    La situation sur le terrain est en effet très critique; la crise sanitaire a imposé la fermeture des accueils de jour, dont les espaces sont trop exigus pour pouvoir respecter les mesures de distanciation. Les bénéficiaires peuvent néanmoins encore compter sur un système de drive-in pour obtenir un petit déjeuner à emporter ou un colis alimentaire.
    Concernant les trois abris de nuit liégeois, en raison de ces mêmes mesures de distanciation, la capacité d’accueil a été réduite de moitié ; ils ne peuvent accueillir que 50 personnes sur les 100 places habituellement disponibles. Heureusement, la communauté salésienne de Liège a mis son internat à disposition pour héberger une petite trentaine de sans-abris à partir du 15 novembre (date d’activation du plan grand froid) jusqu’au 31 mars. « Il faut encore vérifier que le bâtiment est aux normes, changer les matelas, sécuriser les fenêtres » précise Jean-Philippe de Limbourg. « Nous aurons aussi besoin de l’aide précieuse de bénévoles pour ce nouveau projet afin de venir en soutien aux équipes de professionnels. Nous recherchons donc des veilleurs de nuit pour accueillir les sans-abris, leur offrir un café et surveiller le dortoir. Il y a bien entendu des temps de pause mais il faut évidemment se réveiller et intervenir en cas de problème. »

    Se confiner ? Un luxe que les démunis ne peuvent se permettre
    A l’heure actuelle, une vingtaine de futurs bénévoles se sont déjà manifestés. Une perspective plutôt positive donc pour le délégué épiscopal qui nous parle également d’un projet d’accueil de jour dans un espace plus grand où les forces de différents services et associations seront mutualisées pour pouvoir offrir un peu de chaleur et de nourriture entre 8h et 18h.
    Notons encore qu’un projet de livraison de colis alimentaire à domicile devrait prochainement voir le jour pour venir en aide aux plus démunis malades ou en quarantaine pour qui le est une vraie situation de désespoir. « Ils n’ont pas le luxe de se confiner » affirme Jean-Philippe de Limbourg. En effet, ces populations dépendant majoritairement des aides sociales ne peuvent compter que sur eux-mêmes, étant déjà en temps normal très isolés. Le envisage enfin de lancer un appel pour la récolte de vêtements, couvertures et sacs de couchage.
    Sophie DELHALLE. Cathobel

    Pour vous inscrire comme volontaire/bénévole ou participer à la collecte, contactez Jean-Philippe de Limbourg : evangile.vie@evechedeliege.be ou 04/230.31.55
    !!! Idéalement, les candidats devraient répondre au profil suivant :
    – être en bonne santé
    – sans profil à risque
    – avec l’esprit d’équipe
    – solidaire
    – disponible

    Unité pastorale du Condroz

    Capture d’écran 2020-10-31 à 19.17.57.png

    Depuis le 30 octobre, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement.
    Qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?
    Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. 

    Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes. Les mariages pourront se dérouler, uniquement en présence des époux, des témoins et du ministre du culte.
    Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés. Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible. Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées. Ces mesures seront en  application jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.
    Les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.
    L’équipe pastorale du Condroz (Cathocondroz)

    Célébrations à la TV, radio ou par Internet
    Nous ne pourrons plus célébrer en présentiel dans les églises durant les prochaines semaines. Mais nous pouvons continuer à le vivre ensemble, grâce aux célébrations proposées à la radio, à la tv, ou par internet (la diffusion en streaming reste possible).

    Sur la RTBF, vous pouvez écouter la messe radio chaque dimanche, à 11h (La Première). Les messes télévisées sont diffusées tous les 15 jours, le dimanche à 11h à sur La Une. Pour plus d’infos, cliquez ici. Chaque jour, il y a aussi les messes, laudes, vêpres et d’autres prières diffusées par KTOTV. N’oubliez pas non plus les émissions/messes radio sur les radios RCF et 1RCF.

    536794986.13.jpgPas de célébrations  du week-end
    Quelques brèves:
    Les funérailles célébrées du 9 septembre au 15 octobre
    Mme Denise NICOLAY veuve de Mr Max PONTHIEU de Bois et Borsu.
    Mr André MARECHAL veuf de Mme Marie-Josée KALLEN de Bende.
    Mme Claire REMY veuve de Mr Fernand HOTIA de Nandrin.
    Mme Gilda CARLAN épouse de Hubert RESIMONT de Nandrin.
    Mme Annie MEES, veuve de Pierrot BONMARIAGE d’Ouffet.
    Mme Isabelle HANI épouse de Mr Christian COEFFENS de Nandrin.
    Mme Catherine FRAITURE épouse de Vincent FREHISSE de Fraiture.
    Mr Léon LESCEUX, célibataire de Terwagne.
    Mr Albert REULIAUX, veuf de Josette DECHESNE de Seny.

    Capture d’écran 2020-11-05 à 17.53.55.png

     

  • Décès de Cathy Fraiture, les remerciements de sa famille

    123115220_900914867106499_8929967929312043514_n.jpg

    Article précédent sur ce blog: décès de Madame Cathy Fraiture, conseillère communale à Tinlot

     

  • Nécrologie. Décès de Jordan Régimont, frère de Tiziana, animatrice pendant plusieurs années à Tinlot

    Capture d’écran 2020-11-02 à 14.29.01.png

     Nous vous informons du décès de Jordan Régimont, le policier de 36 ans, qui a perdu tragiquement la vie dans un accident à Amay vendredi dernier.
     
    Il était le frère de Tiziana qui, durant de longues années, a été  la cheville ouvrière dynamique du Plan de Cohésion Sociale (PCS) du Condroz.
    A Tinlot elle avait notamment en charge l'animation des aînés, l'été solidaire, le Four à pain...
    Nous lui présentons ainsi qu'à toute sa famille nos plus sincères condoléances
     
    Contact: Tiz Régimont (page Facebook)
    Pour les personnes qui désirent rendre un dernier hommage à mon frère Jordan Régimont
    Lieu de repos: funérarium Cornet (Amay)
    Les visites sont souhaitées de 16 heures à 19 heures à partir du mercredi 4 novembre 2020.
    La levée du corps aura lieu le samedi 7 novembre à 8h30.
     

    Capture d’écran 2020-11-02 à 14.22.05.png
    Articles de presse:

    - Dramatique accident à Amay: Jordan revenait de sa maison en construction à Ben-Ahin
    - Jordan Régimont, policier de 36 ans à Liège, a perdu la vie dans un accident à Amay: une Mercedes a quitté sa trajectoire

  • Nécrologie. Décès de Madame Monique Soors d'Ochain. Maman de Nicole Voets (Ramelot)

    Capture d’écran 2020-11-01 à 12.05.56.png

    Nous apprenons avec tristesse le décès  de Madame Monique Soors, âgée de 92 ans, à la maison de repos d'Ochain, ce samedi 31 octobre 2020. Elle était la maman de Nicole Voets, (Ramelot) ainsi que de Chantal, Georges et  Christian Voets.
    Les funérailles auront lieu le mercredi 4 novembre, à 9 hrs, au cimetière de Clavier Village, dans la plus stricte intimité et, selon les dispositions Covid-19 en cours.
    Contact: voetsnicole@hotmail.com
    0485 13 86 97
    Nous présentons à la famille et à ses proches toutes nos condoléances et nous leur souhaitons beaucoup de courage dans cette période extrêmement difficile.

    Capture d’écran 2020-11-02 à 22.52.47.png