Activités Evénements

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Marcel Leclère de Fraiture

    Thumb-Photo124052.jpgNous apprenons le décès, survenu cette nuit, de Monsieur Marcel Leclère, époux de Marie Leclère, de Fraiture.
    Il était âgé de 82 ans.

    Marcel Leclère est une personnalité qui a marqué son village par son dévouement et sa disponibilité. Il était surtout connu comme le sacristain et le "Monsieur église" du village tout comme le gestionnaire de la  salle du d'ZY durant de longues années.

    Le défunt repose au Centre Funéraire Dubois & Tanier (Tinlot) au salon "Picasso"
    Les visites sont souhaitées de 18 à 19 heures les mardi 12 et mercredi 13 janvier 2021 
    La liturgie des funérailles avec Eucharistie aura lieu en l'église Saint-Remacle de Fraiture le 14 janvier à 14 heures 30 (réunion au funérarium à 14 heures). Elle sera suivie de l'Inhumation au cimetière de Fraiture à 15 heures 15.

    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos sincères condoléances.

    Les précisions sur ce décès à suivre sur le nouveau blog tinlot.be

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 2 au 8 janvier 2021

    Capture d’écran 2020-12-30 à 17.13.13.pngCapture d’écran 2020-12-30 à 17.14.00.png

    Capture d’écran 2020-12-30 à 17.15.18.png

    Téléchargez ici les brèves spéciales du 1er janvier 2021

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Michel Labasse de Seny

    m_dd582592.jpg

    Nous vous informons du décès, survenu ce jour, de Monsieur Michel Labasse de Seny.  Né à Verlaine le 5 mars 1942, il est décédé à Huy  le mardi 29 décembre 2020 à l’âge de 78 ans. Il était l'époux de Madame KERSTEN Liliane.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    Capture d’écran 2020-12-29 à 17.23.01.png

     

  • Condr'aujourd'hui n°24, décembre 2020. A télécharger en pdf

    Capture d’écran 2020-12-23 à 12.20.28.png

    Téléchargez ici  le cdzhui n°24 décembre 2020 .pdf

  • Condroz. Les églises ouvertes et heureuses de vous accueillir à Noël

    Capture d’écran 2020-12-23 à 15.43.14.pngDécouvrez les crèches des églises ouvertes ainsi que quelques crèches extérieures.
    Une invitation au recueillement et à l’émerveillement.

     
    Vu la crise sanitaire que nous traversons, Noël sera très particulier cette année pour nos familles mais également pour nos communautés chrétiennes et nos églises, toute célébration publique rassemblant plus de 15 personnes étant interdite. Pourtant, avec ou sans Covid, Noël aura lieu et plusieurs églises de notre Unité pastorale seront ouvertes et heureuses de vous accueillir la veille ou le jour de Noël.
    Si vous souhaitez vivre individuellement, en couple ou en famille un temps de recueillement devant la crèche, tout sera mis en œuvre pour vous accueillir au mieux dans le respect des règles sanitaires en vigueur : l’église sera chauffée et éclairée, des chants de Noël seront prévus en fond musical, des livrets de prière seront à votre disposition. N’hésitez pas à passer la porte et à vous arrêter quelques instants.
    Et pour que Noël soit un jour de fête et de joie pour tous, même pour les plus démunis de notre région, un panier sera à votre disposition près de la crèche pour recueillir vos dons (vivres périssables ou non).

    Les églises ouvertes le 24 décembre de 10h à 18h et le 25 décembre de 10h à 17h :
    Anthisnes, Fraiture, Hody, Les Avins, Nandrin (oratoire de l’église), Ocquier, Ouffet, Saint Séverin, Scry (oratoire du prieuré), Seny, Terwagne et Villers-le-Temple.
    La chapelle de Pailhe sera également ouverte le 24 décembre de 14h à 16h.
    Capture d’écran 2020-12-23 à 16.01.19.png
    Découvrez les crèches des églises ouvertes ainsi que quelques crèches extérieures.
    Une invitation au recueillement et à l’émerveillement.
     
  • Condroz. Les annonces paroissiales du 18 au 24 décembre

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.08.49.png

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.08.36.pngCapture d’écran 2020-12-16 à 16.07.55.pngCapture d’écran 2020-12-16 à 16.07.48.png

    Capture d’écran 2020-12-16 à 16.15.24.png

    Les brèves spéciales complètes du 20 décembre

     

     

  • Bastogne. La gestion du Mardasson passe aux Américains

    Capture d’écran 2020-12-14 à 10.35.56.png

    Le Mardasson a de nouveau ouvert ses portes au public ce 12 décembre (voir le site)

    La Belgique a cédé samedi à une agence du gouvernement américain la gestion et l’entretien du Mémorial du Mardasson, le monument en forme d’étoile à cinq branches qui représente à Bastogne l’hommage du peuple belge à la mémoire des combattants américains tombés sur le sol belge durant la Seconde Guerre mondiale, a annoncé l’ambassade des États-Unis en Belgique.
    Ce transfert marque l’aboutissement d’un projet que l’ambassadeur des États-Unis en Belgique, Ronald Gidwitz, a lancé en 2019, année du 75 e anniversaire de la Bataille des Ardennes, de créer un fonds pour restaurer le Mémorial du Mardasson.
    Remercier les Belges
    « C’est une façon de remercier le peuple belge qui, immédiatement après la guerre, a collecté des fonds pour concevoir et construire un mémorial en souvenir éternel de ses libérateurs américains de la Bataille des Ardennes. La Régie des Bâtiments et la ville de Bastogne ont accepté qu’un bail de 99 ans soit conclu entre le Royaume de Belgique et l’American Battle Monuments Commission (ABMC), qui sera donc désormais en charge de la gestion et de l’entretien du Mémorial du Mardasson », a expliqué l’ambassade.
    Une plaque a été inaugurée samedi midi au Mémorial, en présence du bourgmestre de Bastogne, Benoît Lutgen, de l’ambassadeur Gidwitz, du secrétaire de l’ABMC, William M. Matz, Jr. et du secrétaire d’État belge Mathieu Michel, chargé de la Régie des bâtiments.
    Le nouveau mémorial portera le nom de Mémorial de la Bataille des Ardennes au Mardasson. C’est le seul mémorial commémorant toutes les forces américaines qui ont combattu durant la Bataille des Ardennes, qui fut l’engagement américain le plus important et le plus sanglant sur le territoire européen durant la Seconde Guerre mondiale. Les pertes américaines se chiffrèrent à 19.000 morts et près de 60.000 blessés en près de six semaines.
    Le Mémorial du Mardasson a été inauguré en juillet 1950 en présence du général Anthony McAuliffe, commandant de la 101e division aéroportée lors de la Bataille des Ardennes, et il symbolise le lien durable entre Bastogne et les forces armées américaines qui ont combattu pendant la Bataille des Ardennes.
    Le Mardasson doit son nom à une petite mare située sur le lieu-dit « Asson », au nord-est de la ville de Bastogne.
  • Condroz. Les annonces paroissiales. Messes à Noël: le Conseil d'Etat défend la liberté de culte

    Les choses se sont précipitées suite à l'arrêt du Conseil d'Etat de ce mercredi qui ordonne au gouvernement de revoir les exceptions à l’interdiction d’exercice des cultes avant le 13 décembre 2020. 
    Une décision a été prise directement par le ministre de la Justice mais elle devra encore être ratifiée par le gouvernement et le comité de concertation de ce vendredi.

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.03.19.pngSuite à une rencontre entre le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), et les représentants religieux, il a été convenu d’assouplir les règles coronavirus pour le culte en Belgique.
    Concrètement, à partir de ce dimanche, 15 personnes maximum seront autorisées dans les lieux religieux (églises, mosquées, temples, synagogues…) avec un espace de 10 mètres carrés par personne et certaines mesures sanitaires, comme le port du masque. (D'après La Libre et Sudinfo)

    Historique de cette situation

    Liberté de culte : y aura-t-il des messes à Noël?  Un arrêt du Conseil d’Etat du 8 décembre, ordonne au gouvernement de revoir les exceptions à l’interdiction d’exercice des cultes avant le 13 décembre 2020.

    Les autorités devront donc trouver l’équilibre entre respecter la liberté de culte (droit constitutionnel) et les mesures sanitaires. La prudence reste donc de mise. Analyse d’un possible retournement de situation.
    A l’origine de cet arrêt du Conseil d’Etat se trouve une requête en référé introduite par des organisations juives d’Anvers. Il est particulièrement mis en cause l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020 portant sur des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19’.

    Restriction disproportionnée
    L’arrêt relève que, dans cet arrêté, l’autorité « n’a même pas prévu la possibilité d’exercer collectivement le culte, à titre exceptionnel et sous conditions, le cas échéant uniquement sur demande avec indication du lieu et du moment ». Il considère dès lors qu’il s’agit d’une restriction disproportionnée de la liberté de culte.
    Le Conseil d’Etat a donc ordonné ce 8 décembre 2020, dans son arrêt n° 249.177, que « l’État belge modifie son régime d’interdiction des cultes, à tout le moins provisoirement, de sorte qu’une restriction éventuelle de l’exercice collectif du culte ne soit plus disproportionnée. » De nombreux pratiquants – toutes religions confondues – estiment en effet disproportionné d’être interdits de célébrer leur foi – en communauté restreinte – alors qu’il est à  nouveau possible de faire ses courses. L’ultimatum du Conseil d’Etat a été fixé au 13 décembre.

    Concertation avant tout
    Ceci ne veut pas dire pour autant que les messes reprendront. En effet, le ministre de la justice, Vincent Van Quickenborne, organise mercredi à 14 heures une concertation avec les représentants des cultes reconnus afin de trouver « le juste équilibre entre la liberté de culte et la santé publique », selon ses propres mots. En effet, les chiffres de contamination progressent à nouveau. De nombreux spécialistes appellent donc à la plus grande prudence – sans vouloir pour autant durcir davantage les mesures – pour éviter une troisième vague.
    Ce besoin de concertation est aussi exprimé par les requérants – pour rappel un collectif juif d’Anvers. Cette communauté s’apprête par ailleurs à fêter Hanoukka du 10 au 18 décembre durant laquelle des prières collectives doivent être récitées par dix hommes.
    ...
    Lire la suite sur Cathobel et soyez attentifs au développement de la situation

    Campagne Avent 2020

    Capture d’écran 2020-12-09 à 16.16.23.pngCapture d’écran 2020-12-09 à 16.20.51.png

    Téléchargez ici les brèves spéciales du 10 décembre

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 5 au 11 décembre 2020

    Capture d’écran 2020-12-03 à 11.52.01.png
    Suivez l'actualté paroissiale sur Cathocondroz

    Eglises ouvertes
    Voici les églises ouvertes de notre Unité pastorale qui seront heureuses de vous accueillir :

      • Sur la commune d’Anthisnes : les églises d’Anthisnes et de Hody : les dimanches et le jour de Noël de 10h à 12h (à partir du 29 novembre et durant tout le mois de décembre).
      • Sur la commune de Clavier : les églises des Avins, Ocquier et Terwagne : tous les jours.
      • Sur la commune de Nandrin : les églises de Nandrin (oratoire) (tous les jours), de Saint-Séverin (tous les jours) et de Villers-le-Temple (les dimanches et le jour de Noël de 10h à 17h à partir du 22 novembre et durant tout le mois de décembre).
      • Sur la commune d’Ouffet : l’église d’Ouffet : les samedis et dimanches ainsi que le jour de Noël de 10h à 17h30.
      • Sur la commune de Tinlot : les églises de Fraiture, Scry (oratoire) et Seny : tous les jours.

    L’aumônerie carcérale du diocèse de Liège a besoin de vos dons
    Comme chaque année, l’aumônerie catholique des prisons du diocèse de Liège lance un appel de soutien pour répondre aux besoins matériels des personnes incarcérées dans les prisons du territoire de la province de Liège. Le règlement de la prison étant très strict, les équipes d’aumônerie récoltent donc exclusivement les produits repris dans la liste ci-dessous :

    • des crayons et des bics en bon état de fonctionnement,
    • des blocs de feuilles, du papier à écrire,
    • des enveloppes, des timbres non oblitérés,
    • des cartes de vœux vierges et en bon état,
    • des agendas et calendriers 2021,
    • des jeux de cartes non utilisés, des chapelets neufs.
    • des produits d’hygiène non entamés (savons, shampoing, dentifrices et brosses à dents, des rasoirs).
      Vous pouvez déposer vos dons dans les églises ouvertes ou au secrétariat à Scry.

    Les « déconfinés » de l’aide alimentaire
    Dans notre Unité pastorale, les conférences de Saint Vincent de Paul de Nandrin/Tinlot et Saint-Séverin, des bénévoles d’Ouffet et d’Anthisnes de même que la Croix Rouge de Clavier continuent à fournir de l’aide alimentaire à des personnes dans le besoin.
    Compte tenu des pertes d’emploi et de revenus qui pendant longtemps encore vont frapper les personnes déjà fragilisées, l’U.P. vous invite à être attentifs à ces familles qui, malgré l’aide bienvenue des CPAS, rencontrent de grandes difficultés pour nouer les deux bouts. Si vous souhaitez aider discrètement des personnes de nos villages, voici la liste des bénévoles auxquels vous pouvez proposer votre aide sous quelque forme que ce soit :
    Conférence de Nandrin/Tinlot : Lucy DUMONT-JACOBY – Tél. : 085 51 10 35
    Conférence de Saint Séverin : André PETERS – Tél. : 085 51 19 77
    OUFFET : Pascal ENGLEBERT – Tél. : 0474 95 91 36 (après 16h)
    ANTHISNES : Josette PARIS – Tél. : 0479 41 91 93
    CLAVIER : Ghislaine SACRE  – Tél. : 0495 77 17 52

    Télécharger et lire la suite des brèves spéciales du 28 novembre

     
    Actualité religieuse

    Communiqué de presse :
    Prolongation du lockdown des célébrations religieuses publiques dans les lieux de culte – Réaction des Évêques de Belgique

    Les Évêques de Belgique ont pris connaissance de l’Arrêté Ministériel du 29 novembre qui prolonge jusqu’au 15 janvier 2021, le lockdown des célébrations religieuses publiques dans les lieux de culte.
    Les Évêques expriment à nouveau leur solidarité par rapport aux mesures du Gouvernement pour contrer la pandémie, éviter un maximum de victimes et soulager la pression sur notre système de santé.
    Les Évêques, tout comme de nombreux croyants, ressentent toutefois ce lockdown des célébrations religieuses publiques dans les églises, comme une limitation au vécu de leur foi.
    Les Évêques veulent reprendre le dialogue avec les services gouvernementaux compétents pour se concerter sur la reprise des célébrations religieuses publiques, reprise encadrée de protocoles qui garantissent une sécurité maximale.
    Les Évêques réitèrent leur appel aux responsables des paroisses pour une ouverture maximale des églises durant le lockdown. Les croyants y seront les bienvenus, seuls ou entourés de leur bulle familiale, pour une prière individuelle, un moment de réflexion ou de contemplation, pour allumer une bougie ou offrir un don pour les plus démunis.
    Ils demandent également aux responsables des paroisses de permettre une visite de la crèche dans l’église, les jours de Noël, ce dans le respect des mesures de protection contre le Covid-19. Et en particulier, d’être solidaires vis-à-vis de ceux qui traversent une période particulièrement difficile, suite à la crise actuelle.
    Le Service de presse de la Conférence des Évêques de Belgique
    SIPI – Mardi, 1er décembre 2020

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 28 novembre au 4 décembre

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.44.24.png

    Capture d’écran 2020-11-26 à 15.37.59.png Brèves spéciales du 28 novembre 2020.jpg

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Madame Chantal Blondiau, maman de Sébastien Brunet d'Abée

    Nous vous informons avec tristesse du décès de Madame Chantal Blondiau à l'âge de 70 ans. Elle était la maman de Sébastien Brunet d'Abée.

    126810886_10158175721761656_3315833221622321061_o.jpg

    Maman s’en est allée... que de chemin parcouru, que d’amour partagé et ce, contre vents et tempêtes.
    Elle était un petit soleil... celles et ceux qui l’ont croisée le savent.

    Source S.B.Facebook

    Capture d’écran 2020-11-22 à 11.04.45.png

    Au nom de tous nos lecteurs, nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 21 au 27 novembre

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.40.13.pngVoici un nouveau numéro des "brèves spéciales" à télécharger ici en pdf
    Vous y trouverez:

    - Un appel de l'aumônerie catholique des prisons de notre diocèse.
    - Quelques idées pour rester solidaire pendant la crise.
    - "Au secours! On a faim ... même dans le Condroz".
    - Les déconfinés de l'aide alimentaire.
    - Les funérailles célébrées dans notre UP entre le 8 et le 16 novembre.
    - Le credo de l'optimisme d'Eric Emmanuel Schmitt.
    - La liste des gagnants 2020 de la bourse des "Amis de Lourdes".
    - Une prière du pape François.
    et un peu d'humour bien nécessaire dans ces circonstances:

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.43.05.png

     
  • Nécrologie. Décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven de Fraiture

    Nous vous informons du décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven. Née à Ougrée le 19 juillet 1931, elle est décédée à Fraiture parmi les siens, le 15 novembre 2020.

    Au nom des lecteurs du blog de Tinlot, nous présentons à la la famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    shutterstock_162957713 copie.jpeg

    Madame Chantal Vankerkhoven, sa fille
    Monsieur Michel Jamar, son beau-fils

    Monsieur Sébastien Jamar
    Monsieur Geoffrey Jamar et Jessica Doucet, ses petits-enfants
    Timothé Jamar,  son arrière-petit-fils

    ont l'immense tristesse de vous annoncer
    le décès de Madame Odette Luymoeyen,
    veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven

    Née à Ougrée le 19 juillet 1931,
    elle est décédée à Fraiture parmi les siens,
    le 15 novembre 2020.

    La défunte repose au funérarium Georis, Tige Manchère 11, 4121 Neupré
    En raison des mesures imposées par la Covid-19,
    les visites ne seront possibles que le lundi 23 et le mardi 24 de 17 à 18h,
    dans le respect des règles en vigueur.

    Les funérailles auront lieu le mercredi 25 novembre
    9h 45, réunion au funérarium
    10h, cérémonie religieuse sur place
    10h30, levée du corps
    L'incinération aura lieu dans la plus stricte intimité.

    Nous vous remercions d'avoir une pensée pour elle.

     

    Contact: Chantal Vankerkhoven
    0496. 32 68.22
    chantalvankerkhoven@gmail.com

     

     

  • Nécrologie. Décès de Madame Patricia Dehossay

    Nous vous informons du décès de Madame Patricia Dehossay.
    Nous souhaitons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    Capture d’écran 2020-11-15 à 23.30.41.png

  • 15 novembre, fête du Roi. Du jamais vu depuis la guerre: ni Te Deum, ni cérémonie… 

    high_d-20201113-GJWG25.jpg

    La Fête du Roi existe depuis 1886. Isopix

    Ce dimanche 15 novembre, c’est la Fête du Roi. Une date pas choisie par hasard car la Belgique célèbre la Saint Léopold. Une fête où le Roi, c’est la coutume, brille par son absence. Cette fois, à cause du Covid, rien n’est prévu. Pas de Te Deum ni de cérémonie officielle au palais de la Nation.  
     
    Décidément, l’épidémie de coronavirus aura fait de cette année quelque chose de très spécial. On ne reviendra pas sur les deux confinements, vous êtes déjà assez servis comme ça. Ce Covid a même un gros impact sur l’agenda des membres de la Famille royale. Cela fait belle lurette qu’on n’a plus vu Astrid, et Laurent a effectué quatre apparitions en octobre et une en septembre. Le roi Philippe et la reine Mathilde sont les seuls à encore sortir à l’occasion d’événements ayant souvent trait à l’épidémie et aux Belges qui luttent contre elle.
    La dernière fois qu’on a vu officiellement Philippe, Astrid et Laurent ensemble, c’était à l’occasion d’une Fête Nationale très light, à cause du Covid.
    Ce dimanche a lieu la Fête du Roi. Depuis 1934 et le couronnement de Léopold III, on la célèbre de nouveau le 15 novembre qui est le jour de la Saint Léopold dans le calendrier liturgique germanique et de la Saint Albert dans le calendrier général. Sous Albert Ier et entre 1910 et 1934, on l’avait déplacée à deux reprises. D’abord au 24 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier liturgique belge. En 1912, la mère du roi mourut ce jour-là et la Fête fut déplacée au 21 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier germanique ! On vous passera l’épisode du changement de nom décidé par le Régent entre 1944 et 1950 (« Fête de la Dynastie ») pour revenir à ce dimanche où… il ne se passera rien ! On parle d’une cérémonie en mode digital sans plus.
    Depuis 1886
    Pas de Te Deum à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule ni de cérémonie officielle au palais de la Nation ! Cette dernière est organisée depuis 2001 par la Chambre des représentants, le Sénat et le Gouvernement fédéral pour contrebalancer le volet confessionnel de la première. L’explication est simple : les rassemblements réunissant un trop grand nombre de personnes sont actuellement interdits. Et la Fête du Roi n’y échappe pas, même si la personne qu’on fête n’est jamais présente à la cérémonie. Ni son épouse, d’ailleurs. Par contre, on avait l’habitude de voir Albert et Paola, Astrid et Lorentz et, parfois, Laurent. Depuis 1886 et l’instauration de cette fête d’inspiration catholique se basant sur les célébrations de la Saint-Louis par les rois de France, on peut compter sur les doigts des deux mains le nombre de fois où rien n’a été organisé. Et cela remonte aux deux guerres mondiales…
    Pierre Nizet Sudinfo