Tinlot - Page 2

  • Port du masque: la consigne est bien suivie dans notre arrondissement. Aucun P-V

    Les zones de police de l’arrondissement de Huy-Waremme sont unanimes : les règles sanitaires imposées sont globalement bien respectées, pour l’ensemble de la population. Dans chaque zone, les patrouilles ont été renforcées et sont dédiées au respect des consignes. En effet, suite au dernier Conseil national de sécurité, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur, avec pour objectif de freiner la recrudescence de nouvelles contaminations. Par endroit, le port du masque a été rendu obligatoire. Dans la zone de police Meuse-Hesbaye (Verlaine, Wanze, Engis, Amay, Villers-le-Bouillet, Saint-Georges), des arrêtés identiques ont été pris pour faciliter la tâche des policiers.

    « Les bourgmestres des différentes communes se sont concertés et ils ont pris le même arrêté. Le port du masque n’est rendu qu’obligatoire dans le centre de Wanze. Nous avons remis en place notre patrouille Covid mais on mise principalement sur les avertissements et la prévention. Dans le cas où l’on est face à des récidivistes, on n’hésitera pas à verbaliser. Mais le but est d’attirer l’attention. Jusqu’à présent, nous n’avons dressé aucun p.-v pour le non-port du masque », indique le commissaire Thierry Mopin.

    Une manière de travailler que partage les autres zones de police. A la zone de police Hesbaye (Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-haut-clocher, Geer, Oreye, Remicourt, Waremme), c’est le même constat. « Il a été convenu qu’en cas de non-observation du port du masque, on donne un avertissement. La personne est alors identifiée. En cas de récidive, un p.-v est rédigé. On mise également sur la campagne de sensibilisation. Force est de constater qu’au niveau de la zone, les mesures sont globalement bien respectées. Nous saluons d’ailleurs l’attitude de la population hesbignonne. Les cafetiers respectent aussi », souligne le chef de zone André Jamers.

    « 99,9 % des gens respectent ! »
    A Huy, le port du masque est désormais obligatoire dans l’hyper-centre. Plusieurs fois par jour, des rondes de police sont effectuées. « Ce mercredi, nous sommes allés sur le marché à l’improviste. Tout le monde portait son masque à l’exception de deux personnes. Le port du masque est respecté à 99,9 % !», précise le commissaire Jasselette.

    Le chef de zone de la police Hesbaye-Ouest, Pascal Dodion a renforcé également ses équipes. « Nous sommes très présents sur le terrain. Nous n’avons aucune verbalisation à ce stade ». Rappelons qu’après 22h, la vente d’alcool est désormais interdite.

    Du côté de la police du Condroz, aucune des 10 communes n’a imposé le port du masque. Mais la police effectue tout de même des rondes régulièrement pour contrôler les mesures sanitaires. « Depuis le 12 mai, nous n’avons plus dressé de p.-v pour un non-respect du Covid-19. Les gens sont respectueux », conclut Yves Lizée, commissaire à la zone de police du Condroz.
    A.D. La Meuse

  • Alerte rouge dès samedi à cause de la chaleur !

    L’alerte orange est déjà en vigueur dans toutes les provinces depuis vendredi, à l’exception de la Côte. Mais à partir de samedi, une alerte rouge sera mise en place pour une grande partie de la Belgique. Seules la province de Luxembourg (code orange) et la Côte (jaune) ont un niveau d’alerte plus bas.

    L’IRM s’attend à ce que les températures atteignent les 36 ou 37 degrés ce week-end à l’intérieur du pays.

     

    Avec des températures aussi élevées, il est important de boire régulièrement et de manger des aliments facilement digérables, de s’habiller plus légèrement, de passer la journée dans des endroits plus frais, de garder les fenêtres et les portes fermées et de surveiller son état de santé, indique l’IRM.

    Samedi, le temps restera sec et ensoleillé avec parfois quelques champs nuageux sur l’ouest et en Ardenne. Il fera très chaud avec des maxima de 32 degrés en bord de mer à 37 degrés en Campine, ou localement un peu plus. Le vent sera faible de direction variable ou de secteur nord-est. A la côte, une brise de mer modérée de secteur nord-est se lèvera en cours de journée.

    Samedi soir et la nuit de samedi à dimanche, le temps restera chaud avec des minima entre 18 et 23 degrés. Sur la moitié ouest, le ciel restera variable. Vent faible et en bord de mer modéré de nord-est à est.
    La Meuse

    C
    e temps devrait rester chaud une bonne partie de la semaine prochaine avec des températures supérieures à 30° jusqu'à au moins mercredi !

  • Le Théâtre National débarque à Marchin pour un mini-festival gratuit !

    Le centre scénique marchinois Latitude 50, pôle des arts du cirque et de la rue, fait partie des trois principaux organisateurs du « Grand Tour », une marche citoyenne de 200 kilomètres visant à questionner la place et le rôle de la culture dans notre société, réflexion devenue fondamentale pour ce secteur grandement fragilisé par la crise du Covid-19.

    De Chassepierre (Luxembourg) à Mons, en passant par Marchin, cet gigantesque rando-débat débutera le samedi 22 août et s'achèvera le vendredi 4 septembre. Organisée par le Festival International des Arts de la rue de Chassepierre, Latitude 50 et Mars-Mons arts de la scène, la marche sera répartie sur 12 journées, chacune consacrée à une thématique particulière avec une question à décortiquer. Les inscriptions se font à la journée, mais les plus téméraires pourront bien entendu parcourir l’ensemble du trajet.

     

    3 grandes haltes dont une à Marchin
    Le Grand Tour s’organise autour de trois temps fort : le Grand Départ (spectacles, concerts et film à Chassepierre), la Grande Pause (festival du Théâtre National à Marchin) et la Grande Synthèse (arrivée à Mons).
    Pour Olivier Minet, directeur de Latitude 50, cet événement citoyen est l’accomplissement logique des nombreuses réflexions et projections sur la culture apparues dans la foulée de la crise sanitaire. « Le Grand Tour est un questionnement sur nos pratiques de travail, un moment d’arrêt où l’on prend le temps de réfléchir sur notre métier, en dehors de la dynamique du travail quotidien. »

    De par sa situation, pile-poil au milieu du Grand Tour (à environ 100km de Chassepierre et 100km de Mons), Marchin était l’endroit idéal pour marquer une pause sur le parcours. « On arrive à Marchin le vendredi 28 août en soirée. Le festival du Théâtre National aura lieu ce soir là, samedi et dimanche. Ils viennent avec un camion-scène et il y aura 15 spectacles extérieurs sur la place pour une jauge de 200 personnes. »

     

    Mini-festival gratuit, réservation obligatoire
    Chaque représentation sera entièrement gratuite, mais il sera nécessaire de réserver au préalable via le site web de Latitude 50. En général, les spectacles seront courts, approximativement une demi-heure, et quelques représentations des artistes de rue du centre scénique marchinois seront intégrés à la programmation. « C’est une chance pour Marchin et pour Latitude 50, une reconnaissance pour le lieu, » se réjouit Olivier Minet.

    Les inscriptions seront ouvertes et les détails pratiques seront communiqués dès le mardi 4 août. Pour s’inscrire à une ou plusieurs étape(s) du Grand Tour, rendez vous sur www.grand-tour.be, tandis que pour assister à un spectacle du mini-festival du Théatre National à Marchin, rendez vous sur www.latitude50.be.

    La Meuse H-W

  • Coup d'oeil sur le week-end des 6, 7 et 8 août 2020

     Un week-end caniculaire et toujours "en mode Covid"
     avec près 36 degrés annoncés ! 

    Les températures dépasseront les 30 degrés pendant plusieurs jours jusqu'aux averses orageuses dans la seconde moitié de la semaine prochaine !

    Toujours un seul mot d'ordre :
    Respectez les consignes, prenez soin de vous et des autres !

    IMG_8018.PNG

     

    117152384_167405754851044_4112854518521676689_o.jpg

    FORTES CHALEURS : Ce jeudi 6 août,
    l’échevin des aînés et son service ont distribué symboliquement
    quelques bouteilles d’eau, en porte à porte, aux plus âgés des Tinlotois.
    A cette occasion, ils ont rappelé les précautions
    à prendre durant cette période de canicule...

    117292569_10219522343862697_8413539050491720102_n.jpg 

    Juillet n’a en outre comptabilisé que trois jours d’orage, au lieu de 13,3 en moyenne, rompant ainsi le précédent record établi à cinq jours datant de 1998.

    Il a fallu attendre le 23 juillet pour que l’été se rappelle au bon souvenir des Belges, qui ont enfin pu profiter de 25°C. La chaleur ne s’est toutefois véritablement invitée que pour la touche finale:
    le 31 juillet, le mercure a atteint 36,5°C.
    C’est la troisième journée la plus chaude jamais observée à Uccle, loin derrière le record absolu du 25 juillet 2019 (39,7°C), note l’IRM. Avec une température moyenne de 17,9°C, il faut remonter en 2012 pour trouver un mois de juillet plus froid (17,3°C).

    Tout au long du mois, les températures extrêmes mesurées dans la capitale ont varié de 9°C à 36,5°C. Juillet a ainsi compté 26 jours de printemps (températures égales ou supérieures à 20°C) contre 23,1 jours normalement, quatre jours d’été (températures égales ou supérieures à 25°C) contre 9,7 jours habituellement et un jour de chaleur (températures égales ou supérieures à 30°C), au lieu de 1,8 jour en moyenne.

    Dans le reste du pays, la température la plus élevée a été mesurée le 31 juillet à Hérinnes, dans le Hainaut, à 38,2°C. La plus basse a été observée le 7 juillet à Elsenborn, en province de Liège, avec un minimum de 2,7°C.

    Sec
    Le mois a également été sec. À Uccle, il n’a plu que 47,4 mm (contre 73,5 mm normalement) en 17 jours (14,3 jours habituellement). La quantité journalière la plus élevée (23,7 mm) a été relevée le 1er juillet. Les quantités régionales moyennes de précipitations ont toutes été en dessous des valeurs normales (voire largement en dessous), ajoute l’IRM. Elles ont varié entre environ 20% de la normale en Lorraine belge et environ 70% de la normale au littoral et dans le Pays de Herve.
    L’ensoleillement a par contre été très proche de la moyenne avec 199 heures et 2 minutes d’insolation, la normale s’établissant à 200 heures et 42 minutes.
    Source La Meuse

  • Hamoir. Festival Sport Nature du 14 au 23 août

    L'office du tourisme est heureux de vous présenter son programme du festival sport nature adapté aux conditions COVID: pas de trail, de jogging, de raid mais d'autres activités plus familiales qui permettent de respecter les consignes COVID.
    Pour les amateurs d'e-bike, nous vous proposons de découvrir la région à travers des parcours de 30 à 50 km, avec du Ravel et de petites routes sympas.
    Autres manières de découvrir notre région: parcours d'énigmes ou parcours géocaching ou balade guidée.
    Source

    117304068_10223697655531840_1193321787097182104_o.jpg

  • Cherche infirmiers et infirmières désespérément

     

     Capture d’écran 2020-08-06 à 16.16.36.png
    Voir le reportage de RTC

    C'est une réalité depuis longtemps déjà mais plus encore aujourd'hui. On manque cruellement d'infirmiers. Entre le rallongement des études et la crise sanitaire, le secteur s'attend à devoir batailler pour trouver du personnel. Chaque année, la période estivale est signe de pénurie, elle est encore plus aigüe cet été. 

    Les derniers chiffres relatifs aux inscriptions et à la remise de diplômes au terme des études d'infirmières ne laissent planer aucun doute : la pénurie connaît au mieux un statu quo pour l'instant, au pire elle s'aggrave.

    La Fédération des étudiants francophones (FEF) note ainsi une diminution des inscriptions liée à la réforme du cursus, passé de trois à quatre ans en 2016 : "L'allongement des études en soins infirmiers a fait baisser les inscriptions de 10 %". La réforme imposait une année supplémentaire pour un salaire égal à la sortie.

    Selon l'Ares (Académie de recherche et d'enseignement supérieur), 2.757 inscriptions pour le bachelier en soins infirmiers ont été enregistrées pour l'année académique 2018-2019, contre 3.448 en 2015, soit 20 % en moins. Le nombre d'étudiants de première année est lui aussi en baisse (2.136 en 2019, contre 2.805 en 2015).

    Quant à la prochaine année académique, celle qui débutera en septembre, l'incertitude demeure. Les écoles notent pour l'instant au moins une baisse de 50% des inscriptions, rapporte l'Association belge des praticiens de l'art infirmier (ACN). "Il faudra attendre octobre pour avoir les chiffres exacts car il y a les secondes sessions et les inscriptions tardives", tempère Cécile Dury, directrice de la catégorie paramédicale de la Henallux (Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg).

    Olivier Gendebien, le président de l'Association belge des praticiens de l'art infirmer (ACN) table sur environ 2.200 diplômés en Fédération Wallonie-Bruxelles, dont 800 se lanceront sur le marché de l'emploi. Un nombre "relativement correct" selon lui, mais toutefois insuffisant face aux besoins réels: "Il y a 5.000 postes d'infirmières et d'infirmiers à pourvoir en Belgique", indique-t-il.
    Source : Belga

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 7 au 13 août 2020

    Actualité
    HORAIRE PROVISOIRE DES EUCHARISTIES DOMINICALES
    Les mesures sanitaires nous ont obligés à revoir l’horaire habituel des eucharisties dominicales. Depuis début juin, les grandes églises sont privilégiées pour respecter les règles de distanciation sociale. Provisoirement du moins, les eucharisties dominicales ne pourront plus être célébrées dans certains lieux (le presbytère d’Ouffet, les chapelles d’Ochain, de Pair et de Villers-aux-Tours, les églises de Bois, de Hody, de Ramelot, de Villers-le-Temple et de Warzée, la clinique de Fraiture).
    Sur Nandrin-Tinlot, la fréquentation habituelle des eucharisties de 10h30 nous a conduits à choisir la grande église de Nandrin pour permettre à tous ceux qui le souhaitent d’y participer (plutôt que de garder l’horaire habituel et prendre le risque de devoir éventuellement refuser du monde à l’entrée). Les eucharisties de semaine, elles, se dérouleront selon l’horaire habituel.

    Capture d’écran 2020-08-06 à 15.40.34.png

    Capture d’écran 2020-08-06 à 15.46.52.png

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    Samedi 8 août
    18h00 Fraiture
    18h00 Vien
    Dimanche 9 août
    09h Ouffet
    10h30 Ocquier
    10h30 Nandrin

    Les brèves
    Funérailles
    Du 25/06 au 19/07 ont été célébrées les funérailles de Mr Daniel BOURDOUXHE, Mme Madeleine GILSOUL, Mr Guy BEUGNIER, Mme Françoise DESCHACHT et Mme Viviane BAY.


    Le port du masque est obligatoire
    dans les lieux de culte
    Depuis le samedi 11 juillet, le port du masque sera obligatoire dans les lieux de culte (...) Le port du masque sera aussi obligatoire dans les magasins, théâtres, salles de musique et de conférence, bibliothèques et musées. Le Comité de concertation a pris cette décision en présence du Groupe d’Experts en charge de la stratégie de déconfinement (GEES), a rapporté la Première Ministre Sophie Wilmès : « Les experts ont présenté un nouveau rapport recommandant le port obligatoire du masque. Ils s’alignent ainsi sur l’avis du Conseil supérieur de la Santé ». Le non-respect de cette obligation est passible de sanction pénale. (...) En plus du port du masque, le Gouvernement insiste auprès des citoyens pour l’application des autres règles de conduite. Il rappelle que le port du masque est une protection complémentaire. Le lavage, la désinfection des mains et le maintien d’une distance de sécurité de 1,5 m sont et restent des règles de base. Ces règles continuent pleinement à s’appliquer aux célébrations dans les églises. Le port obligatoire du masque y est désormais rajouté.
    Les évêques de Belgique (10 juillet 2020)
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du du 7 au 13 août 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Offrez votre jardin comme espace de bivouac !

    Welcome To My Garden est un réseau de citoyen.ne.s offrant leur jardin comme espace de bivouac gratuit pour des voyageurs et voyageuses adeptes du slow travel.

    Capture d’écran 2020-08-05 à 09.02.24.png

    Capture d’écran 2020-08-05 à 09.05.08.png

     

    Étape 1: Inscrivez-vous pour devenir ou trouver un.e hôte
    Souhaitez-vous accueillir dans votre jardin? Ajoutez-le sur la carte. Si vous cherchez un jardin où poser votre tente, cliquez sur "Explorer la carte" et contactez un.e hôte. Mettez-vous d’accord sur une date et c’est parti!

    Étape 2: Planifiez votre voyage
    Préparez votre itinéraire. Après s’être mis.e d’accord avec votre hôte, marchez ou rendez-vous à vélo jusqu’au jardin.

    Étape 3: Plantez votre tente et profitez-en!
    Passez une nuit calme, amusez-vous avec vos ami.e.s, votre famille ou discutez avec votre hôte, selon les préférences de chacun.e. Continuez votre randonnée pédestre ou cycliste le lendemain. Et surtout, amusez-vous!

    Tous les détails: https://welcometomygarden.org/

  • Huy: des visites gratuites des ruines du château de Beaufort chaque dimanche d’août

    Tous les dimanches du mois d’août à 14 heures, une visite guidée des ruines du château de Beaufort à Ben-Ahin (Huy) sera organisée gratuitement au départ de l’Ecomusée, avenue de Beaufort. Habituellement inaccessible au public - le site est privé -, ce monument datant de la fin du XIIe siècle édifié sur un éperon rocheux dominant la Meuse ouvre exceptionnellement ses portes au public.
    C’est l’occasion de profiter d’une sortie culturelle en plein air sur un site historique inédit ayant jadis servi de bastion pour la principauté de Liège lors des affrontements contre le comté de Namur. Il fut détruit en 1554 par les Français et il ne reste aujourd’hui que les vestiges d’un impressionnant donjon.

    Port du masque et groupe limité
    « On monte à pied jusqu’au château en racontant comment et pourquoi il a été construit. Une fois sur le site, on suit tout un parcours à travers les différentes zones comme la cour basse, la cour haute et le donjon, entrecoupé d’explications historiques », explique la guide de l’Ecomusée, Virginie Karikese.
    Les deux seules conditions à respecter pour profiter de cette visite entièrement gratuite ? Réserver à l’avance et accepter de porter le masque pendant les deux heures de la balade. Les groupes seront limités à 20 personnes pour respecter les mesures sanitaires liées à la crise du coronavirus. « Dimanche, la première visite s’est très bien passée et les gens ne se sont pas du tout plaints du masque, » assure la guide. « Il y a beaucoup de monde en Belgique cet été donc il est essentiel de réserver. J’ajouterai des dates supplémentaires si les visites ont beaucoup de succès. »

    >Infos et réservation : 085 21 13 78 (Ecomusée)
    La Meuse H-W

  • Tinlot. Avez-vous vu Marley, perdu depuis hier ? (Mise à jour: chien retrouvé!)

    IMG_8007.PNG

    Mon chien Marley a disparu aux alentours du restaurant "L'eau en fleur" à Soheit-Tinlot,  dans l’après-midi du mardi 4 août.
    C’est un bouledogue anglais âgée de 2 ans. Il chien est pucé et stérilisé.

    Je suis vraiment attaché à ce chien ainsi que mes 2 filles. Si vous l’avez aperçu merci de me contacter au numéro suivant :  0492151900.
    Récompense à celui qui le retrouve!
    Merci de votre aide.

    Mise à jour: 8h30. Le chien a été retrouvé chez un vétérinaire à Neupré!  Merci

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal, le lundi 10 août 20h30, à la Tinlotoise

    Invitation à la séance du Conseil Communal qui aura lieu le lundi 10 août à 20h30, à la salle la Tinlotoise.

     

    1421987579.jpg

    Capture d’écran 2020-08-04 à 13.51.36.png

    Capture d’écran 2020-08-04 à 13.51.49.png

  • Coronavirus: des nouveaux cas dans 15 communes de Huy-Waremme dont Tinlot

    La situation épidémiologique de notre arrondissement semble avoir empiré au cours de ce week-end. Selon les données de Sciensano, ce vendredi, 8 communes de l’arrondissement enregistraient de nouveaux cas. Ce lundi, ce sont 15 communes qui ont compté des nouvelles contaminations sur leur territoire au cours de ces sept derniers jours :

    >Huy (5)

    >Wanze (4)

    >Engis (3)

    >Amay (2)

    >Héron (2)

    >Nandrin (2)

    >Crisnée (2)

    >Marchin (1)

    >Verlaine (1)

    >Villers-le-Bouillet (1)

    >Tinlot (1)

    >Berloz (1)

    >Geer (1)

    >Saint-Georges-sur-Meuse (1)

    >Wasseiges (1).

    En une semaine, il y a donc eu 28 nouveaux cas sur l’arrondissement de Huy-Waremme. Vendredi, le bilan était de 10. Le nombre de nouvelles contaminations a donc presque triplé en quelques jours.
    Lire la suite dans la Meuse Huy-Waremme

    La Meuse du 4 août signalait également que pour l'arrondissement de Liège: la moitié des communes liégeoises avaient atteint le seuil d’alarme !

    Plus que jamais toutes les consignes répétées sans cesse depuis le mois de mars restent bien d'actualité!

  • Tinlot rappel. Collecte des sacs transparents ce jeudi 6 août

    116789358_166857298239223_2470334167008401321_n.jpg

    RAPPEL AUX TINLOTOIS : COLLECTE DES SACS TRANSPARENTS CE JEUDI 6/08
    Le sac transparent permet de collecter les EMBALLAGES en PLASTIQUE SOUPLE, à savoir :
    ✅ les films en plastique
    ✅ les sacs et sachets en plastique
    Les sacs doivent être placés devant chez vous en un endroit bien visible la veille de la collecte.
    Si vos sacs n'ont pas été collectés, nous vous invitons à le signaler au plus tôt :
    ✅ à l'administration communale au 085/830.911
    ✅ ou à l'intercommunale INTRADEL : Tél. 04/240.74.74
    MERCI de votre collaboration !
    Pour votre information, les adresses qui nous avaient été précédemment signalées comme "oubliées" ont fait l'objet d'un rappel auprès du collecteur (OVS).
     
     
  • Courses cyclistes et rallyes: arrêté du Gouverneur de la Province de Liège

    Arrêté du Gouverneur de la Province de Liège concernant les courses cyclistes et les rallyes. Durant ces épreuves sportives, la présence des spectateurs est interdite (exception pour les riverains, sous certaines conditions : voir ci-dessous)

    116908281_166606208264332_4666092949513874359_o.jpg

    116873662_166606271597659_4096541830785115138_o.jpg

    117213351_166606314930988_7817448846076385876_o.jpg

  • La phase d’avertissement du plan forte chaleur et pics d’ozone est activée.

    116718917_166609184930701_8596035503566500608_n.jpg

     
    L’IRM prévoit, à partir de mercredi, un temps de plus en plus chaud avec une importante augmentation des températures.
    La phase d’avertissement du plan forte chaleur et pics d’ozone est activée.
    Les recommandations suivantes sont applicables à toute la population et, en particulier aux personnes fragilisées
    ✅ boire plus que d’habitude, de préférence de l’eau
    ✅ éviter les boissons alcoolisées et les boissons fortement sucrées
    ✅ prendre soin des bébés, des jeunes enfants et des personnes nécessitant des soins, en les hydratant suffisamment
    ✅ rester à l’intérieur, spécialement pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires
    ✅ rester dans des endroits frais et se rafraîchir régulièrement
    ✅ rester au calme et éviter les activités physiques importantes
    ✅ se protéger du soleil en utilisant une protection solaire et en mettant un chapeau
    ✅ fermer les volets et les rideaux durant la journée et aérer l’habitat durant la nuit
    ✅ en cas de coup de chaleur ou de fatigue, de problème respiratoire, contactez un médecin
    Nous vous invitons également à prendre en compte les recommandations émises dans la circulaire « canicule et Covid-19 » publiée le 29 juin 2020 et disponible via le site de l’Aviq : https://www.aviq.be/coronavirus.html