Tinlot - Page 4

  • Lutte contre la pauvreté. Interview du Tinlotois Alain Vaessen, Directeur des CPAS de Wallonie

    Interview d'Alain Vaessen - Journée Mondiale de Lutte Contre la Pauvreté

    Le 17 octobre avait lieu la journée mondiale de la pauvreté.
    A cette occasion, des témoins du vécu/militant.e.s  du RWLP (Réseau Wallon de Lutte Contre la Pauvreté) sont allés à la rencontre de personnalités pour leur demander ce qu'ils ont à dire du droit à l'aisance. C'est dans ce cadre qu'ils ont interviewé Alain Vaessen, Directeur général de la fédération des CPAS.
    Il  parle du droit à l'aisance et de l'importance de la sécurité sociale.

    Pour le Droit à l'aisance H24 7Jours7
    Infos:
    https://www.rwlp.be/1710/ #sécu #aisance
    En savoir plus sur cette initiative:Christine Mahy Hergot

    120767638_4822849157740335_3008044612109792009_n.jpg

  • Conseil communal à Tinlot sans Cathy Fraiture: un hommage lui a été rendu. Jérôme Hartog a prêté serment

    C’est un grand vide qui a marqué la dernière séance du conseil communal de Tinlot, ce lundi soir à la salle la Tinlotoise. L’émotion était présente au moment de rendre hommage à l’élue Cathy Fraiture, décédée des suites d’un infarctus le jeudi 8 octobre aux soins intensifs du CHU de Liège. C’est le premier conseil communal qui se déroulait en l’absence de cette conseillère de l’opposition (Intérêts Communaux) décrite comme une personne joviale, investie et généreuse. Les conseillers du groupe IC sont venus avec les pieds lourds à ce conseil marqué par le deuil.
    « J’aimerais que le conseil communal rende hommage à notre conseillère Cathy Fraiture, qui nous a malheureusement quittés trop tôt », a déclaré en ouverture de séance la bourgmestre Christine Guyot. « Rendre un hommage à son dévouement pour le comité Télévie et son engagement citoyen de 8 ans en tant que conseillère communale. Elle nous a marqués par sa bonne humeur permanente et sa disponibilité pour ses proches, voisins et amis ».
    Les conseillers ont marqué leur hommage par des applaudissements symboliques, puisque Cathy Fraiture fut une des premières dans la commune à manifester son soutien au personnel soignant, qu’elle applaudissait tous les soirs à sa fenêtre pendant le confinement.

    Jérôme Hartog a prêté serment

    Capture d’écran 2020-10-21 à 13.41.25.png

    Jérôme Hartog (voir l'article sur ce blog)

    Juste derrière Cathy Fraiture par ordre de voix, c’est Jérôme Hartog (IC) qui lui succède au poste de conseiller communal. Il quitte son poste de conseiller CPAS, laissant une place vacante pour laquelle le groupe IC devra proposer un candidat.
    Ce jeune agriculteur et entrepreneur de 31 ans est le fils de Pol Hartog, ex-échevin tinlotois et actuel conseiller provincial MR. Il a prêté serment au début du conseil de ce lundi afin de pouvoir prendre immédiatement part aux décisions.

    Il a notamment été question d’approuver plusieurs nouveaux règlements pendant la séance. Les élus ont voté en faveur d’un règlement pour la conservation de la voirie et de ses abords. « Si un particulier fait des travaux chez lui avec des engins lourds qui peuvent endommager la voirie ou le filet d’eau, ce règlement prévoit un état des lieux avant et après les travaux afin que la commune puisse demander un dédommagement en cas de dégradation », explique la bourgmestre.
    Un règlement a également été voté pour les expulsions judiciaires, afin de fixer le coût du stockage des biens mobiliers laissés sur la voie publique et le mode opératoire lié à leur enlèvement et leur entreposage.

    Article de Pierre Targnion. La Meuse H-W

  • Tinlot. Incendie au restaurant «Le Chawetay». Quelques précisions

    La Meuse H-W a apporté quelques précisions mercredi concernant l'incendie survenu mardi au restaurant le Chawetay.

    Capture d’écran 2020-10-21 à 10.04.38.png

    Triste nouvelle pour le restaurant du Chawetay, rue Haie Monseu ! Alors que les temps sont déjà difficiles pour les restaurateurs, une partie du chalet est partie en fumées. Les pompiers de la zone Hemeco sont intervenus ce mardi en fin de matinée. L’appel a été lancé à 11h15. La zone de secours de Liège est également venue en renfort pour Hemeco.
    D’après nos informations, aucune victime n’est à déplorer. Il n’y avait personne sur place au moment des faits. En début d’après-midi, l’incendie était parfaitement sous contrôle mais les pompiers sont restés jusqu’en fin de journée, pour surveiller. Une autopompe, une échelle ainsi que deux citernes ont été mobilisées pour le poste Hemeco.
    Un pompier s’est blessé légèrement durant l’intervention. Quant aux dégâts matériels, ils sont importants
    La Meuse H-W

    89801610_516568682374452_3726866761962749952_o.jpg

    Le chalet du Chawetay est situé dans un cadre idyllique
    en pleine nature au bord d'un étang.
    Il fait partie d'un quartier du village de Fraiture appelé "Les Favennes"
    Le restaurant n'est cependant accessible que par la commune de Nandrin.(AL)

    Capture d’écran 2020-10-20 à 15.38.03.png

     

    Mercredi soir ce message était publié sue la page Facebook du restaurant:

    Vous l'avez peut-être appris par la presse,
    Le Chawetay a été détruit par les flammes dans la matinée de ce mardi 20 octobre.
    Les dégâts sont considérables.
    Nous remercions infiniment les pompiers des zones HEMECO et Liège ainsi que la police de la zone Tinlot d'être intervenus avec rapidité, efficacité, professionnalisme et humanité.
    Par ailleurs, nous voulons aussi remercier les nombreuses marques de sympathie et de soutien que nous avons reçues depuis lors et qui nous aideront à surmonter cette épreuve.
     

    122431975_656347238396595_8878694622579443755_o.jpg

     
    De nature résiliente et parce que faire renaître le Chawetay prendra du temps, nous voulons partager avec vous cette photo prise au printemps dernier et qui va terriblement nous manquer.
    Prenez soin de vous.
    #LeChawetay #Renaitre #PrenezSoinDeVous
    Nous les assurons de toute notre sympathie et de notre soutien !
  • Condroz. Les annonces paroissiales du 24 au 30 octobre 2020

    120191498_1450066145184150_5515425241930755991_o.png
    ! ! ! Changement de programmation ce jeudi 22 octobre ! ! !

    Isabelle Chardon Violon, Christophe Delporte Accordéon,
    Jeudi 22 octobre 2020 à 20h
    Bach, Massenet, Bartok, Piazzolla
    Eglise romane St Pierre et Paul
    4550 St Séverin en Condroz - Nandrin

    Place : 10 euros
    Réservations : 0478 93 15 51 - St SéverinMusique asbl
    Port du masque obligatoire
    Places organisées en respect strict des règles sanitaires en cours
    (Avec le soutien de la Commune de Nandrin et de Tourisme Wallonie)
    Source

    Capture d’écran 2020-10-21 à 10.50.36.png

    Capture d’écran 2020-10-21 à 10.34.09.png
    Télécharger ici le Condr'aujourd'hui en pdf N°23

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    Samedi 24 octobre
    18h00 Seny
    Dimanche 25 octobre
    09h00 Tavier
    10h30 Terwagne
    10h30 Nandrin
    Les brèves
    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le samedi 24 octobre à l’église de Bois : Auguste WEINQUIN (à 14h) et Noam TAVIER-JORDANS (à 15h30).
    Le dimanche 25 octobre à 14h à l’église de Bois
    : Arthur ZELLER.

    Capture d’écran 2020-10-21 à 10.18.41.png

    Mini festival à l’église de Saint-Séverin
    •Le jeudi 22 octobre à 20h : Marie Hallynck (violoncelle) et
    Sophie Hallynck (harpe).
    •Le dimanche 25 octobre à 11h : Bert Helsen (basson),
    Roeland Hendrikx (clarinette) et Filip Neyens (contrebasson). Une organisation de l’ASBL « Saint-Séverin Musique ».
    Petite maison à louer remise à neuf disponible à partir du 1novembre.

    Rue du Village n°45 (à côté de la chapelle)
    à Villers -aux-Tours (visites à partir du 15/10). Logement pour 1 à 2 personne(s).
    Loyer : 425 € Contact : 0497 78 13 43. ASBL « Œuvres paroissiales de Villers-aux-Tours »
    Octobre est le mois de la mission universelle de l’Église. Tous les ans à cette époque les catholiques de Belgique et d’ailleurs manifestent leur solidarité spirituelle et matérielle avec les autres communautés qui, partout dans le monde, annoncent l’Évangile en paroles et en actes.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du 24 au 30 octobre 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Commune de Tinlot. Recherche étudiant(e), engagement immédiat

    122137386_186221852969434_2581193665193851164_o.png

    RECHERCHE ÉTUDIANT(E)  ENGAGEMENT IMMÉDIAT 
    Nous recherchons un(e) étudiant(e) pour assurer le nettoyage de l'école communale de Fraiture (18h30 par semaine jusqu'au 30/10/2020).
    ✅ Intéressé(e)?? Contactez Livio BAGGIO, Directeur de l'école communale au 085/51.18.77.
  • Le pays en alerte jaune: activation du numéro 1722 pour risque de tempête ou d’inondation

     

    Le pays en alerte jaune: activation du numéro 1722 pour risque de tempête ou d’inondation (Belga)Capture d’écran 2020-10-21 à 11.37.00.png

    IRM Belgique
    Avertissements en Belgique
    Du 21/10 11H au 21/10 20H : Ce mercredi, une dépression de tempête (baptisée Barbara) se déplacera du sud-est de l'Angleterre vers la mer du Nord, accompagnée d'un champ de vent soutenu. On attend des rafales de 80 à 90 km/h dans l'ouest du pays, autour de 80 km/h sur les hauteurs ardennaises et entre 60 et 70 ou 80 km/h ailleurs.
    Pour les avertissements en Europe, visitez le site de Meteoalarm: www.meteoalarm.eu

    L'activation du numéro 1722 a lieu à titre préventif si une tempête ou un orage sont annoncés, mais n'implique aucun jugement de valeur quant à la gravité de l'alerte ou des dommages susceptibles d'être causés. Ce n'est pas parce que le numéro 1722 est activé qu'il faut toujours supposer qu'il fera mauvais partout et/ou qu'il peut y avoir beaucoup de dégâts. Même en cas de dégâts ou d’inondations pouvant survenir très localement lors d’un code jaune, les citoyens demandent parfois massivement l'intervention des services d'incendie. C'est la raison pour laquelle, depuis plusieurs mois, le numéro est activé non seulement pour le code orange de l'IRM, mais aussi pour le code jaune. Si le numéro 1722 n'est pas actif à ce moment-là, il va sans dire que les gens composent le 112 et le risque que l'aide ne puisse pas être fournie à temps à quelqu'un qui en a vraiment besoin est réel. Et dans le cas d'un appel pour une insuffisance cardiaque, par exemple, chaque seconde compte.( SFP intérieur)

  • Coronavirus – Dispositifs exceptionnels pour les aînés de Tinlot. A partager autour de vous !

    Capture d’écran 2020-10-20 à 16.56.16.pngLa situation pandémique s’est de nouveau dégradée.
    Afin de protéger au mieux nos aînés, de ne pas leur faire courir de risque inutile et de veiller à ce qu’ils disposent des biens de première nécessité, la Commune de Tinlot et le CPAS de Tinlot collaborent pour proposer un ensemble de dispositifs exceptionnels :

    Courses à domicile :
    Pour les personnes isolées ou dans l’impossibilité de se déplacer, vous pouvez communiquer votre liste des courses par téléphone au CPAS de TINLOT : 085/830.921
    Un agent se chargera de faire vos courses et de vous les déposer ensuite.
    La liste doit se limiter aux biens suivants : nourriture, nourriture pour animaux, médicaments, produits d’hygiène corporelle et de désinfection (nettoyage).
    Pour des raisons pratiques, il est préférable de téléphoner le matin afin de pouvoir vous livrer dans l’après-midi.
    Vous devrez préparer une enveloppe avec l’argent liquide à l’agent. Celui-ci vous ramènera le solde de l’argent et la souche du magasin.
    Repas chauds :
    Les repas à domicile peuvent être livrés tous les jours, week-ends compris.
    Pour adresser votre demande : CPAS de Tinlot – 085/830.921 (du lundi au vendredi)
    Ces repas sont préparés par le Centre neurologique et de réadaptation fonctionnelle de FRAITURE (CHU). L’organisation de la distribution s’effectue par le service social du C.P.A.S de TINLOT (085/830.921).

    Soutien psychologique :
    Numéro d’urgences sociales en Wallonie : 1718
    Centre de Télé-accueil : 107
    Des tablettes sont mises à la disposition des personnes isolées : prenez contact avec le CPAS – 085/830.921.

    Rendez-vous médicaux
    Par ailleurs, en ce qui concerne les rendez-vous médicaux exclusivement vitaux, vous pouvez réserver, au plus tard la veille de votre rendez-vous.
    Pour le Tinlot Bus : 0473/ 809.711 ou 085/830.921) ou le service du
    Pour le T-Condruses : 085/27.46.10
    Le Tinlot bus ne sera occupé que par la ou les personne(s) occupant la même habitation.

    Aux membres de la famille des aînés
    Nous vous rappelons l’importance de prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter de les contaminer : Désinfection des mains, écartement de tout membre de la famille malade, éviter la présence d’enfants.

    A toutes les Tinlotoises et Tinlotois :
    N’hésitez pas à relayer ces informations auprès de vos voisins ou toute personne domiciliée sur la commune de TINLOT dont vous connaîtriez la solitude.

  • Le parc éolien de Tinlot est presque terminé: il a mis 15 ans à se concrétiser !

    Ça y est ! Les 5 éoliennes de Tinlot, situées de part et d’autre de la N63, seront bientôt prêtes et produiront l’équivalent de la consommation d’électricité de 11.500 familles. Un projet qui a mis 15 ans à se concrétiser.

    Capture d’écran 2020-10-20 à 16.43.03.png

    Source d’enthousiasme pour les uns, générateur de craintes pour les autres, c’est en tout cas un événement attendu qui se déroule en ce moment dans la commune de Tinlot. Le montage des 5 éoliennes situées de part et d’autre de la nationale 63 est sur le point de s’achever.
    Cet important projet (4 millions d’euros par éolienne) est le résultat d’une étroite collaboration entre Engie et Luminus, les deux principaux producteurs d’électricité sur le marché belge, qui organisaient une visite du chantier ce lundi. « Dans la lutte contre le changement climatique, nous sommes tous des alliés », tenait d’ailleurs à souligner Christophe Heijmans, chef de projet Luminus. « Se mettre ensemble pour développer un projet, c’est une belle image des enjeux du changement climatique ».

    Capture d’écran 2020-10-20 à 16.38.51.png
    Les partenaires du projet, la Commune de Tinlot et la presse étaient invités
    au montage de la seconde éolienne lundi matin

    Le collège communal a fait le déplacement pour l’occasion. La bourgmestre Christine Guyot en a profité pour rappeler que cette production d’énergie verte s’inscrit dans le respect de la Convention des Maires, à laquelle Tinlot a adhéré sous le mandat précédent.

    Un projet vieux de 15 ans
    Initié il y a plus de 15 ans, ce parc éolien a pourtant peiné à voir le jour, faisant face à plusieurs recours administratifs des riverains. Cette contestation a légèrement freiné les ambitions initiales des deux maîtres d’ouvrage, qui rêvaient initialement d’un parc de 8 éoliennes, mais n’a pas envoyé le projet au tapis.
    « On a finalement obtenu le permis en septembre 2018. Ensuite, il a fallu faire toutes les études pour préparer la construction du parc, comme les essais géotechniques et la préparation des cahiers des charges pour les différents sous-traitants », se remémore Loïc Biot, responsable du projet chez Engie.

    Opérationnelles le 16 novembre
    Le montage des 5 éoliennes sera terminé d’ici la fin de semaine. Elles devront ensuite subir une série de tests durant environ un mois, et seront opérationnelles vers le 16 novembre.
    Ce parc éolien produira l’équivalent de la consommation de près de 11.500 familles – soit plus de dix fois la consommation des Tinlotois – et permettra d’éviter annuellement l’émission de CO2 équivalent aux émissions annuelles de 6.500 voitures diesel.

    La construction de ces éoliennes s’accompagne également de mesures environnementales.
    « On a recréé un endroit de quiétude, de nourrissage et de logis pour la faune sur 10 hectares », souligne Christophe Heijmans (Luminus).
    Enfin, la commune de Tinlot a négocié une compensation financière avec Engie et Luminus sous la forme d’un Fonds Social Énergie. Elle pourra recevoir annuellement 17.000€ par pied éolien, indexé jusqu’à la fin du mécanisme des certificats verts, moment où elle recevra la somme fixée. L’argent permettra de financer des projets sociaux et/ou liés à l’énergie à Tinlot.
    P.Tar.

     video.png
    Voir la vidéo dans l'article de La Meuse en ligne


    Des pales de 56 mètres de long
    Les éoliennes du parc de Tinlot sont des Vestas V-112, un modèle à la pointe de la technologie moderne. Chaque éolienne a une puissance de 3,45 MW et produit 6650 MWh/an (2.300 familles), permettant d’éviter la production de 2660 tonnes de CO2, soit les émissions annuelles de 1330 voitures diesel. Elles mesurent 150 m (pales levées). La nacelle se situe à 94 m de haut et chaque pale mesure 56 m de long. La vitesse peut atteindre les 270 km/h en bout de pale. Il faut compter seulement 3 jours pour le montage du mât et des pales d’une éolienne.

    Capture d’écran 2020-10-20 à 16.32.28.png

    Même si les premières habitations sont relativement éloignées des mâts, des mécanismes ont été mis en place pour réduire les 2 impacts principaux des éoliennes : l’effet stroboscopique (ombrage provoqué par les pales) et le bruit. « On a installé des peignes anti-bruit sur le bout des pales qui imitent les ailes du hibou. En bout de pale, on est à du 270 km/h. Ça permet de casser les turbulences », détaille Loïc Biot (Engie). « Il y a eu des grosses évolutions technologiques dans ce sens sur les 15 dernières années. Au niveau de l’ombrage on a un système basé sur un capteur de luminosité qui va envoyer un signal les jours où il peut y avoir de l’ombre sur les fenêtres des maisons. Si on dépasse la limite légale, l’éolienne s’arrête automatiquement. On peut, en quelques clics, réadapter la manière dont exploite l’éolienne et réduire les nuisances ».

    Reportage de P. Targnion dans la Meuse.

    en fin de journée.png
    Vue d'ensemble en fin de journée. Les 3 prochaines éoliennes seront terminées
    dans quelques jours, en fonction de la météo

  • Fraiture. Le Chawetay en feu !

    Un incendie a embrasé le mardi matin le restaurant le Chawetay à Fraiture.
    Les premières infos à lire dans La Meuse en ligne et la suite dans les prochaines éditions.

    89801610_516568682374452_3726866761962749952_o.jpg

    Le chalet du Chawetay est situé dans un cadre idyllique
    en pleine nature au bord d'un étang.
    Il fait partie d'un quartier du village de Fraiture appelé "Les Favennes"
    Le restaurant n'est cependant accessible que par la commune de Nandrin.

    Capture d’écran 2020-10-20 à 15.38.03.png

  • Tinlot. Assemblage de la seconde éolienne, vidéo de RTC Télé Liège lundi 19 oct.

    Capture d’écran 2020-10-19 à 18.46.24.png

    Le parc comptera 5 éoliennes. C’est la seconde qui était assemblée ce lundi 19 octobre.

    C’est une opération délicate : monter une à une les pales des éoliennes pour aller les fixer au mat. Chaque pale pèse une vingtaine de tonnes et mesure 56 mètres; une pièce aux dimensions impressionnantes qu’il faut élever avec précaution, jusqu’à la  hauteur de la nacelle, à 94 mètres de haut. La principale difficulté du levage, c’est le vent, qui peut à tout moment se lever. Voir le reportage de RTC
    Articles à suivre

  • N’oubliez pas votre réduction de 40 € sur la facture d’eau ! (jusqu'au 31 octobre)

    Capture d’écran 2020-10-18 à 20.45.24.png
    https://www.swde.be/fr/formulaire-covid19

    En avril dernier, le gouvernement wallon avait décidé, en collaboration avec les sociétés de distribution d’eau, d’octroyer une réduction de 40 euros sur la facture d’eau de toutes personnes ayant eu recours au chômage économique partiel ou complet durant la crise Covid-19.
    Les demandes pouvaient être rentrées jusqu’au 31 octobre. Jusqu’à présent, au moins 75.060 indemnités ont été octroyées, selon la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) qui regroupe les plus gros opérateurs. « D’ici fin octobre, nous estimons que l’on atteindra environ 100.000 demandes au total, en considérant la SPGE mais aussi tous les autres opérateurs non repris au sein de celle-ci », indique Nathalie Guilmin, porte-parole de la ministre de l’Environnement, Céline Tellier.

    150.000 WALLONS DISTRAITS ?

    Quand on sait qu’au plus fort de la crise, à savoir début avril, près d’un million de travailleurs belges ont été mis au chômage économique en raison du coronavirus, il semblerait que de nombreux Wallons n’aient pas encore saisi l’opportunité qui leur était offerte. Même si, rappelons-le, l’indemnisation est octroyée par compteur et ce quel que soit le nombre de personnes touchées par un chômage temporaire à l’adresse de fourniture. Il est donc normal de ne pas avoir autant de demandes que de chômeurs économiques. Mais pour les distraits –et il y en a!–, une petite piqûre de rappel ne fera pas de mal!

    Jusqu’à présent, le montant des indemnisations s’élève à 3.002.400 euros, selon les chiffres de la SPGE. La Wallonie avait prévu un budget de 10 millions d’euros pour cette mesure. Ce qui permettait l’octroi de 250.000 indemnisations. « Les 10 millions d’euros sont divisés en tranches de 2,5 millions », précise Nathalie Guilmin. « La deuxième est entamée. » En fonction des demandes qui arriveront encore jusqu’à la fin du mois, « le reste pourrait donc être récupéré pour d’autres mesures ». -

    SA.B.  La Meuse du 17 octobre

    https://www.swde.be/fr/formulaire-covid19

  • Tinlot Commune. Nouvelles dispositions pour l’accueil du public à partir de ce lundi 19 oct.

    https://static.blogs.sudinfo.be/media/150/1421987579-thumb.2.jpg
     
    En raison de l’aggravation de la pandémie, afin de vous préserver, de nouvelles dispositions pour l’accueil du public sont instaurées à partir du lundi 19 octobre 2020 :
    ✅ Service population : sur rendez - vous au 085/830.911
    ✅ Service urbanisme : sur rendez - vous au 085/830.912
    ✅ Sacs poubelles sur rendez-vous ou en livraison à domicile : voir le lien ci-dessous

  • Sainte-Marie à Huy: de plus en plus d’enseignants utilisent un amplificateur de voix

    Capture d’écran 2020-10-19 à 14.05.19.png

    C’est désormais une vision banale. Un professeur qui arrive micro aux lèvres, relié à un casque et un mini baffle à la ceinture. Non, il ne s’agit pas d’une visite guidée de l’Institut Sainte-Marie à Huy, mais simplement d’un enseignant prêt à donner cours. Même s’ils sont loin d’être majoritaires, les professeurs qui ont opté pour l’amplificateur de voix portable sont de plus en plus nombreux au sein de l’école, au moins une dizaine selon les pratiquants.

    « C’est en parlant autour de nous que d’autres s’y essayent. Moi-même au début, je n’étais pas du tout pour... », glisse Geneviève Pondant, professeure d’anglais. Le frein principal entendu : l’investissement. Un amplificateur vocal suffisamment puissant coûte en effet un peu moins de 50 euros, à charge de l’enseignant. « Je me disais, pour le principe, que je n’allais pas encore dépenser pour mes cours. D’autant que j’ai une voix qui porte bien. Mais, à force d’en entendre les bienfaits, je me suis laissée convaincre. Et c’est en le testant que je me suis rendu compte à quel point j’étais handicapée avant. Je me disais que c’était la fatigue, le monde, un mal de gorge, mais en fait ma voix se fatiguait énormément », rapporte-t-elle...

    Conquises.
    Conquises. - A.G.

    ....
    « Bien comprendre au fond de la classe »
    Dans la classe de deuxième année ayant cours avec Mme Pondant ce lundi, l’amplificateur vocal n’intrigue plus. « Nous avons deux profs qui en portent. Ceux qui ont une grosse voix n’en ont pas besoin, et nous non plus pour les comprendre. Ça dépend vraiment des personnes », estime Julien, 13 ans, de Wanze.
    « Je vois quand même une différence. C’est bien pour comprendre ce qui se dit, surtout en langues, quand on est au fond de la classe, ça aide. Avoir un masque complique la compréhension », commente Cassandra, 13 ans, de Wanze.

    « Impossible de financer l’achat d’un amplificateur pour tous les professeurs »
    L’Institut Sainte-Marie compte 140 enseignants. Tous les équiper d’un amplificateur de voix relève de la mission impossible, affirme la directrice Isabelle Broers. « Sur le budget de fonctionnement, ce n’est pas possible à financer, on pourrait difficilement envisager de l’offrir à tout le monde. Jusque là, aucun professeur ne m’a posé la question », indique Isabelle Broers qui soutient néanmoins l’initiative, à titre individuel. « Je pense au bien-être des enseignants, si cela peut les soulager, c’est une bonne chose. C’est aussi bénéfique pour les élèves, cela les aide à comprendre ce que les professeurs disent. »
    D’autres possibilités sont évoquées : des pauses et une aération plus régulières, laisser les élèves s’oxygéner et les solutions au cas par cas. « Les professeurs s’adaptent de façon remarquable pour respecter les normes sanitaires mais cela n’est pas simple à gérer », reconnaît-elle
    Voir la vidéo et lire l'article complet
    La Meuse H-W

  • Bonne nouvelle ! Le tarif prosumer est compensé à 100% jusqu'en 2021

    Capture d’écran 2020-10-18 à 18.38.24.png
    Lampiris

    Tarif prosumer en Wallonie : une prime annuelle pour le compenser !
    Ce 30 septembre, le parlement régional a donné son accord : une prime annuelle sera versée aux prosumers par les GRD. Cette aide compensatoire est donc entrée en vigueur ce 1er octobre au même moment que l'application du tarif prosumer ! Une décision inespérée et très attendue par les propriétaires de panneaux photovoltaïques...
    Cette taxe sera financée à 100% en 2021 et à 54% en 2022 et en 2023.

    Qu'est-ce qu'un prosumer ?
    Un prosumer est un consommateur qui est impliqué dans la production du produit qu'il consomme. C'est la contraction des mots producer + consumer = prosumer. Dans le domaine de l'énergie, les prosumers sont les personnes qui produisent leur électricité via des panneaux photovoltaïques, des éoliennes domestiques, une installation hydraulique et de cogénération.

    Qu’est-ce que le tarif prosumer ?
    Pour rappel, il s’agit d’une redevance annuelle forfaitaire liée au coût du gestionnaire du réseau de distribution (GRD). En effet, avant, les propriétaires de panneaux photovoltaïques de Wallonie bénéficiaient du principe de compensation. A savoir que, dans le cas où ces derniers consommaient autant d'électricité qu'ils n'en injectaient sur le réseau,  aucun frais ne leur était réclamé pour l'utilisation du réseau de distribution. Ce système, considéré comme injuste par les autres utilisateurs du réseau, a donné  lieu à une nouvelle taxe photovoltaïque en Wallonie : le tarif prosumer.

    Le résumé des primes octroyées
    Vous disposez de panneaux photovoltaïques et vous vous demandez à quelle prime vous avez droit ? Voici notre résumé juste pour vous ! Mais avant de vous les lister, sachez que ces aides financières octroyées par la région wallonne ont un objectif double.
    Premièrement : augmenter l’autoconsommation des prosumers.
    Deuxièmement : donner du temps aux propriétaires de panneaux de s’équiper d’un compteur double flux. Le tout sur une toile de fond claire : favoriser la transition vers plus de durabilité.

    1-Une aide pour l’électricité non autoconsommée.
    Cette mesure s’appliquera en plusieurs temps :

    • De 2020 à 2021 : le soutien financier pour l’électricité non autoconsommée couvrira 100% de la redevance prosumer via une prime annuelle du GRD. Le tarif prosumer en Wallonie est donc de 0€ pendant cette période.
    • De 2022 à 2023 : Fin 2021, cette aide financière sera réduite à 54,27% toujours via une prime annuelle du gestionnaire de réseau. Il faudra financer le tarif prosumer à hauteur de 45,73% !
    • De 2024 à 2030 : Plus aucun soutien ne sera accordé. Les prosumers qui voudront faire constater l'augmentation effective de leur taux d'autoconsommation devront alors demander le placement d'un compteur double flux.

    2-Un soutien financier pour l’installation du compteur double flux
    Afin de calculer le montant de l’intervention pour l’électricité non autoconsommée, les propriétaires de PV pourront demander l’installation d’un compteur double flux (bidirectionnel). Le coût de l'installation, tout comme le tarif prosumer en wallonie, sera financé par le budget de la région.
    L'avantage du compteur double-flux

    Pour rappel, celui-ci mesure de façon distincte l'injection et le prélèvement de votre électricité. L'avantage est, qu'en utilisant ce type de compteur, vous évitez le tarif prosumer au profit d'un tarif proportionnel. Ce qui signifie que vous payez le tarif réseau uniquement pour l'énergie que vous prélevez réellement.

    3- En 2024, il sera possible de revendre l'électricité non consommée
    Toutefois, après 2024, les propriétaires de panneaux photovoltaïques pourront revendre les électrons non consommés à 100% de leur valeur. La seule condition : disposer d'un compteur intelligent (double-flux) Et, comme le souligne le ministre wallon de l’énergie Philippe Henry, cela représente 50% de la facture totale en électricité d’un ménage !

    4-L'aide pour l’achat d’équipement pour plus d'autoconsommation reportée
    Bien qu'une aide avait été proposée pour permettre aux prosumer de s'équiper d'équipements domotiques pour favoriser leur autoconsommation, le vote de cette mesure a été reporté à novembre 2020. Pourquoi ? Tout simplement car elle doit encore être soumise à l'avis de la Commission vie privée. Pour rappel, cette mesure d'accompagnement devait représenter 40% du coût des équipements avec un maximum de 400€ par client.  Une mesure qui verra peut-être le jour, mais dans un mois seulement ! 
    Source Lampiris

    Capture d’écran 2020-10-18 à 18.37.21.png
    Pour en savoir plus: 
    site de la CWAPE