Tinlot - Page 5

  • L'opération RENOV'ENERGIE prolongée jusqu'à la fin du mois d'avril

    capture ecran 2019-04-08 à 11.31.51.jpg

    capture ecran 2019-04-08 à 13.00.12.jpg

    Suite à la dernière réunion de pilotage de l'opération RENOV'ENERGIE, il a été décidé de reporter la date limite d'inscription à FIN  AVRIL 2019.
    Il est donc encore possible de s'inscrire et de bénéficier du régime de primes actuel, sans obligation de passer par un auditeur agréé certifié RW qui déterminera à la place des candidats rénovateurs les priorités de travaux.
    Plus d'information sur RENOV'ENERGIE ici : https://www.galcondruses.be/2018/08/22/demarrage-du-projet-renovenergie/
    Une video facebook : https://www.facebook.com/513992958688371/videos/2229179840664924/
    Plus d'information sur le régime à venir ici : https://www.wallonie.be/fr/actualites/reforme-de-loctroi-des-primes-energie-et-logement
    Contact:
    Geoffroy Germeau
    Chargé de projet Energie (1/2 ETP) Gal Pays des Condruses
    16 rue de la Charmille - 4577 Modave
    http://www.galcondruses.be/energie/
    tel : 0486/34.81.41
    geoffroy.germeau@galcondruses.be

  • Route du Condroz. Le chantier du giratoire du Monastère terminé plus tôt que prévu

    https://huy-waremme.lameuse.be/369832/article/2019-04-03/le-chantier-du-giratoire-du-monastere-termine-plus-tot-que-prevu

    capture ecran 2019-04-06 à 00.05.14.jpg

    Le marquage et la pose de la signalisation définitive seront mis en place au début de la semaine du 8 avril avec un impact limité sur le trafic.
    Le giratoire sera ouvert à la circulation pendant les congés de Pâques.

    Petit rappel
    Ce chantier a démarré à la mi-septembre et devait durer un an. Il vise à réaliser un giratoire pour permettre de mieux sécuriser cette zone accidentogène.
    Pendant toute la durée des travaux, la rue Petit-Fraineux et la rue Famioul n’étaient pas accessibles via la N63 afin de fluidifier au maximum le trafic.
    L’accès aux commerces a toujours été maintenu.
    Ce chantier représente un budget d’environ 467 000 €, financé par la SOFICO. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.

  • PCS Condroz: "atelier conserverie"

    Nous organisons un atelier conserverie en partenariat avec la province de Liège.
    Vous trouverez en pièce jointe la publicité avec toutes les informations nécessaire.
    N'attendez pas trop longtemps pour vous y inscrire car les places sont limitées.

    pub conserverie 2019.jpg

  • Tama Baila : encore une superbe soirée!

       IMG-5197.jpegCe mercredi, plus de 400 personnes ont répondu à l'invitation de Tamara pour le spectacle de danse  qui clôture l'année de cours suivis par de nombreux Tinlotois-es- chaque semaine à Fraiture .
    Cette fois c'est au Centre Culturel de Seraing que parents et amis ont pu admirer et applaudir les chorégraphies de ces jeunes passionnés de danse moderne.

    capture ecran 2019-04-04 à 20.51.10.jpg

    C'est sur le thème de la nuit que se sont succédé les différents groupes. Poésie, musiques, costumes, jeux de lumières ... tout a contribué vraiment à nous faire passer une excellente nuit !

    capture ecran 2019-04-04 à 20.51.24.jpg

    Il faut souligner l'investissement, le plaisir et la qualité des prestations des élèves... Ils ont été longuement applaudis ainsi que les professeurs de danse qui les ont amenés à ce niveau d'exigence et de réussite.

    capture ecran 2019-04-05 à 10.36.32.jpg

    Après cette représentation et tout le travail fourni, nous souhaitons à Tamara beaucoup de bonheur avec l'heureux événement à venir !

    IMG_4400.jpeg

  • L'Atelier(s). Agenda des prochaines activités

    Lundi 8 avril à 19h30 à 21h : atelier philo. A partir d'une question philosophique choisie en groupe, nous cheminerons collectivement... 
    Pour toutes et tous.

    _960x590_venusnoire_web.jpg

    Dimanche  14 avril : ciné club à 16h : Vénus noire de A. Kechiche
    Projection suivie du repas des cinéphiles à 10€. Réservation indispensable pour le repas avant le vendredi 12 avril. Merci
    Vendredi  19 avril : café des bonnes nouvelles de 17h à 20h. Bistrot de l'atelier(s) ouvert aux bonnes nouvelles.
  • TINLOT. école Ste-Reine. Des hôtels à insectes installés un peu partout dans l’école

    A l’école Sainte-Reine de Tinlot, les élèves du degré supérieur et leur(s) filleul(s) du premier degré ont installé des hôtels à insectes un peu partout dans l’école.

    IMG_2476.JPG

    Sur le mur à côté de la boîte à livres, dans la cour de l’école, à l’école, à côté du préau, dans le coin nature, voilà les différents endroits où sont implantés les douze réalisations.
    Depuis le mois de septembre, les élèves se réunissent 2 après-midi par mois afin de confectionner les hôtels. Ils ont apporté tout le matériel nécessaire à la fabrication : des caisses de bouteilles à vin en bois, du bambou, de la paille, des pommes de pins, des copeaux, des pots en terre cuite, des planches de bois perforées, des briques, des bouchons de liège, des écorces, du foin, du grillage, et quelques outils.
    Les différentes loges vont accueillir des abeilles caulicoles, des perce-oreilles, des coccinelles, des punaises, des éphémères, des abeilles terricoles, des bourdons, des insectes rubicoles, des araignées, et quelques autres espèces…
    Les élèves espèrent que leurs hôtels seront rapidement emménagés par une foule indénombrable de locataires.
    Les 5-6

    capture ecran 2019-04-05 à 18.53.40.jpg

    Quelques réflexions :
    Emma de 1ère année :
    Moi, j’ai adoré remplir les différentes cases de l’hôtel
    Mon parrain Arthur m’a bien conseillée durant le travail
    Oscar de 2ème année
    J’aime bien manipuler les outils. Ca m’impressionne, il faut être prudent ! J’apprécie également le travail fini.
    Merci à Cassie ma marraine.
    Emie de 2ème année
    C’était amusant de chercher du matériel à la maison,
    de poser des questions à mes parents, à ma famille,
    d’utiliser un marteau et des clous avec ma marraine Siman.

    Et bonnes vacances à eux!

  • Football. Strée supprime son équipe de P2 et repartira en P4 l’an prochain

    capture ecran 2019-04-05 à 19.09.32.jpg

    Alors qu’elle avait assuré mathématiquement son maintien en P2A, la formation de Strée ne fera pourtant plus partie de l’antichambre provinciale la saison prochaine. En effet, à défaut d’un repreneur sérieux et malgré un appel à l’aide lancé il y a déjà quelques semaines, le matricule 1993 a décidé de supprimer son équipe de P2A la saison prochaine. Les Stratois recommenceront le futur exercice en P4. « Le comité a pris la décision ce samedi à l’unanimité. On a fait le compte des joueurs qu’il nous restera la saison prochaine et on s’est rendu compte qu’il allait falloir attirer entre 10 et 15 nouveaux éléments. Mais, financièrement, ce n’était pas possible », explique Pierre Crochet, membre du comité stratois, qui à l’instar des autres membres a préféré jouer la carte de la pérennité du club. « On avait deux solutions : soit continuer en P2 et prendre le risque de mener le club à sa fin à terme, soit stopper en P2 et repartir du bon pied en P4 afin d’assurer la survie du club. On a opté pour la seconde solution en tentant de reconstruire quelque chose de solide et stable en P4. Ce projet sera plus en adéquation avec nos ambitions et nos valeurs. Strée doit redevenir un club de village où se retrouve une bande de copains. Poursuivre en P2 avec une équipe semée de points d’interrogation n’aurait eu aucun sens. Cette course à l’argent doit s’arrêter », lance Pierre Crochet.
    Une décision qui aura également des conséquences pour la future série de P2A. Malheureusement pour Limont et Ferrières, les deux descendants potentiels actuellement, on n’assistera pas à un descendant de P2 en moins, mais bien à un montant de P3 en plus. Lire la suite dans la Meuse digitale.

  • Porter un capteur 24 h/24: on cherche des volontaires…

    L’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) cherche 300 volontaires pour mesurer la qualité de l’air en Wallonie.

    capture ecran 2019-04-05 à 19.15.27.jpg

    Il s’agira, pour le citoyen retenu, de porter sur lui un capteur (de la taille d’un gros GSM), 24 h sur 24 et durant un mois (1). L’intérêt ? Le capteur mesurera l’air dans tous les déplacements du « cobaye ». L’appareil est couplé à un système de géolocalisation qui permettra de lire les données en faisant le parallèle avec l’endroit où se trouve la personne. L’appareil est capable de mesurer l’oxyde d’azote, l’ozone et les particules fines.
    Les données récoltées permettront d’affiner et d’enrichir les données déjà collectées en permanence par les stations fixes installées un peu partout en Wallonie. Elles sont au nombre de 28 et mesurent, en temps réel, la qualité de l’air (concentration d’ozone, de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre, de monoxyde de carbone…).
    Votre commune : polluée ?
    La localisation de ces stations et la pertinence des endroits choisis ont été mises en cause par Greenpeace. Ces mesures ont aussi débouché sur une carte des communes indiquant pour chacune d’elles la qualité de l’air ambiant. Cette carte (2) où apparaissaient les communes les plus polluées n’a pas fait plaisir à tout le monde. « Cette carte est le résultat d’une interpolation », insiste un scientifique de l’Awac (Agence wallonne de l’air et du climat). « Des calculs permettent d’estimer la qualité de l’air entre deux stations, car nous n’avons pas de stations à chaque coin de rue. »
    Lire la suite (La Meuse digitale)

     

  • Coup d'oeil sur le week-end des 6 et 7 avril 2019

     Un week-end meilleur que prévu et sans pluie 

    IMG_4398.png


    Météo France a publié les dernières prévisions saisonnières
    pour le trimestre avril-mai-juin 2019 pour l’Europe.
    Et la chaleur semble au rendez-vous.
    Le site relève que des conditions plus chaudes que la normale
    sont attendues sur toute l’Europe et des conditions plus sèches
    que la normale sont probables sur une large moitié nord-ouest du continent.
    Cela concerne également la Belgique.
    Concrètement, cela se traduira par des températures supérieures
    aux normales saisonnières et il pourrait y avoir un nouveau déficit
    de précipitations ce qui, combiné à des températures élevées,
    accroîtrait le risque de sécheresse précoce.
    La Meuse digitale

    Vous souhaitez tout de même participer?
    Laissez-nous vos coordonnées au cas où il y aurait des désistements.

    Prochaine activité le 19 mai =>
    Inauguration d'une
    nouvelle chasse au trésor (Marchin)

     

    56201073_2270524606302970_7456889143772053504_o.jpg

    capture ecran 2018-08-10 à 15.17.34.jpg
    Fraiture Sport (P3A et P4b),
    les prochains matchs

    capture ecran 2019-04-04 à 09.48.33.jpg capture ecran 2019-04-04 à 09.49.25.jpg

    Invitation 06-04-2019.jpg

     

    Vente Privée - Grand Destockage

    capture ecran 2019-04-04 à 18.16.31.jpg


    Organisé par La Petite Boutique de Nandrin
    du 5 avr. 13:30 au 7 avr. 17:00
    Plus d'infos
     

     

  • Tinlot. Les travaux de printemps et une nouvelle brosse mécanique !

    capture ecran 2019-04-04 à 19.19.50.jpg

    Nous avions déjà depuis un an le porte outil qui mous permettait de mettre un nouveau matériel supplémentaire .
    Dernière arrivée dans le matériel, une brosse mécanique avec son bac de ramassage pour  le nettoyage et désherbage des trottoirs,  le nettoyage de la dalle de l'école etc ...
    Livrée fin février, une nouvelle machine vraiment très efficace.
    Le résultat est vraiment impressionnant tout en couplant travail de qualité et rapidité d'exécution.

    capture ecran 2019-04-04 à 19.22.15.jpg
    Avec le retour du printemps, le boulot ne manque pas au service travaux.
    Entre le fauchage,  le nettoyage des espaces verts, des radiers et des grilles d'évacuation des eaux de pluie,  la pose de tarmac dans les trous des voiries après l'hiver,  la mise en peintures dans les bâtiments.... Merci à l'équipe.
    L.W.

  • La Belgique adopte enfin le Nutri-Score

    capture ecran 2019-04-04 à 19.37.43.jpg

    Le Nutri-Score est la marque déposée d’un système d’étiquetage nutritionnel, développée et soutenue par la Santé publique française depuis 2016. Ce label alimentaire traduit la valeur nutritionnelle des produits avec un code clair de 5 couleurs et de 5 lettres. Il permet au consommateur de choisir des aliments bons pour la santé et participe de la sorte à la lutte contre les maladies cardiovasculaires, l’obésité et le diabète.
    Ce Nutri-Score a désormais une base légale en Belgique. La ministre de la Santé Maggie De Block a en effet pris un arrêté pour le faire entrer dans notre législation. Ce qui lui donne du crédit supplémentaire. Plusieurs de nos grandes surfaces (Delhaize, Colruyt, Carrefour,.) n’ont pas attendu Mme De Block pour l’appliquer. C’est même devenu un argument de vente !
    Le logo attribué à un produit est basé sur un algorithme scientifique qui prend en compte les nutriments à favoriser comme les fibres, les protéines, les fruits et légumes, et ceux à limiter comme les calories, les acides gras saturés, le sucre et le sel. Ce code est surtout intéressant pour juger de la qualité des produits industriels et des plats préparés, souvent réputés plus gras et plus sucrés. « Quand c’est vert ou A, c’est meilleur pour la santé », rappelle Laurence Doughan, ingénieur au SPF Santé. « Quand c’est rouge ou E (comme pour l’huile d’olive), cela ne veut pas dire que c’est mauvais pour la santé. Ça veut dire qu’il faut consommer en petite quantité ».

    Lire la suite et regarder les vidéos (La Meuse digitale)