Tinlot - Page 5

  • Le marché de produits locaux de Clavier-Station débutera le 4 septembre

    C’était un projet attendu des habitants du village de Clavier-Station. Un marché hebdomadaire de produits locaux devait voir le jour dès le vendredi 8 mai à Clavier-Station, le long du RAVeL, à côté de la place de la gare. Le Covid-19 a évidemment retardé la mise en place de nouveau rendez-vous.
    Lors du conseil communal de ce mardi soir, le règlement du marché a été voté à l’unanimité par les mandataires. On connaît désormais la date de lancement programmée pour le marché de produits locaux.
    « Si le Covid ne nous ennuie pas trop à ce moment là, on devrait commencer le marché le vendredi 4 septembre, » annonce l’échevin Damien Wathelet. « Ce sera tous les vendredi de 16h à 20h en été, et de 16h à 19h en hiver. Le règlement prévoit 20 exposants de produits de bouche. On montera jusqu’à 30 exposants une fois par mois en accueillant des produits non-alimentaires confectionnés localement. »

    Toujours à la recherche de nouveaux exposants
    Les produits qui viennent de Clavier ou d’une commune limitrophe bénéficieront d’une identification spécifique. Le marché accueillera des viandes, du pain bio, des produits laitiers ou encore des fromages. Une quinzaine d’exposants forment le coeur de ce marché mais la commune espère en toucher davantage une fois la publicité lancée.
    « C’est le Comité d’Initiative et de Culture de Clavier (CICC) qui sert d’institution tampon entre la commune et les exposants. Les réservations passent donc par son président, Jean-Pierre Abeels. »

    Gratuit en 2020 pour exposer
    Afin de promouvoir les petits producteurs locaux en cette période difficile, les exposants n’auront rien à payer pour participer au marché. Eau, électricité et emplacement seront pris en charge par la commune. Dès 2021, il faudra compter une dizaine d’euros par réservation.
    « On a choisi Clavier-Station car on souhaite redynamiser la cohésion sociale dans le village, » explique le 1er échevin Damien Wathelet. « C’est le seul de la commune qui n’a plus de comité des fêtes. On s’appuiera sur le marché hebdomadaire pour organiser d’autres petites animations à l’aide du Plan de Cohésion Sociale. On espère qu’un comité se recréera dans le village dans le futur. »
    La Meuse H-W

  • Château de Modave, cinéma plein air, concert et spectacle d’humour les 24, 25 et 26 juillet

    Capture d’écran 2020-07-21 à 11.39.23.png

    Officiellement lancé il y a 1 an et demi, la société « And Productions » a oeuvré pour mettre sur pied leur premier festival cet été. Étant des passionnés de musique et de concerts, leur premier événement aurait dû être un festival à taille humaine de style rock’n’roll. Ce ne sera pas le cas. La faute au Covid-19 : « Nous étions frustrés de devoir annuler ce tout premier rassemblement mais nous n’avons pas baissé les bras et une alternative a été trouvée », explique Emeline Manière, chargée de projet pour « And Productions ».
    Une alternative voulant dynamiser le secteur culturel et s’adressant à un public large : « La culture appartient à tout le monde et nous voulions donc offrir une expérience chouette dans un cadre avec une forte identité visuelle. C’est pour cela que nous avons choisi le château de Modave et le Source O Rama de Chaudfontaine », ajoute Emeline.
    Lemon Straw à l’affiche

    À Modave, vous aurez l’occasion de vous offrir une bouffée d’air frais dans une ambiance calme et détendue sur 3 jours, entre le 24 et le 26 juillet. « Castle & chill » s’articulera autour de 3 gros évènements avec le 24 juillet, un cinéma plein air et la diffusion du film La La Land. Le lendemain, place au concert de Lemon Straw pour terminer le 26 juillet avec une double représentation de Manon Lepomme et un menu pique-nique.

    ASBL Château de Modave

    Une organisation qui a pu voir le jour grâce à l’accueil des autorités et des lieux : « Tout est allé très vite et cette mise en place a été pensée dans le respect des mesures sanitaires ». Chaque événement pourra accueillir jusqu’à 350 personnes maximum et le masque sera obligatoire. Obligatoire aussi, la réservation pour assister à ces activités.
    Pour ce faire, il est possible de réserver en se rendant sur la page Facebook « And Productions » ou directement ICI. Le prix est fixé 5 euros pour le cinéma plein air, 20 euros pour le concert du samedi soir et 25 euros pour le spectacle de Manon Lepomme. À cela s’ajoute 50 euros pour le pique-nique (au choix) 2 personnes. Les places sont en vente depuis ce lundi et commencent déjà partir comme des petits pains. La Meuse H-W

  • 21 juillet, Fête nationale belge. Bonne fête à tous les Belges

    Capture d’écran 2020-07-19 à 16.42.10.png


    La Fête nationale belge est célébrée le 21 juillet, depuis une loi du 27 mai 1890. Cette journée commémore le serment prêté le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution. Le serment du roi marquait le début d'une Belgique indépendante, sous le régime d'une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

    Suite à la révolution belge de 1830 qui mena à l'indépendance de la Belgique, le Congrès National décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha (par 152 voix sur 196), à devenir le premier Roi des Belges, le roi se rendit d'Angleterre à Calais par bateau puis jusqu'à La Panne en calèche. Il se rendit ensuite à la Place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges.
    Le jour de la fête nationale fut d'abord fixé au 27 septembre commémorant alors les « journées de septembre », nom couramment donné à la révolution belge. Ce n'est que sous le règne de Léopold II que la fête nationale fut fixée au 21 juillet pour lier ce jour de fête pour le pays à la personne du Roi.
    capture ecran 2014-07-08 à 17.38.01.jpg
    Décoration représentant la Place des Palais à Bruxelles, le 21 juillet 1856.

    Le 21 juillet 2013 fut la date choisie par le roi Albert II pour abdiquer en faveur de son fils Philippe de Belgique qui prêta serment peu après. Philippe devint ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la fête nationale.

    D'après Wikipédia

  • Commune de Tinlot, nouveau look pour le site internet communal

    Capture d’écran 2020-07-19 à 16.03.30.pngCapture d’écran 2020-07-19 à 16.23.05.png

    A découvrir sur tinlot.be

  • Liaison Tihange-Tinlot: ne jamais se décourager...

    107963409_10224561086195099_3844486672556143534_o.jpg

    108148570_10224561086795114_7116092799008833031_o.jpg

    Le nouveau plan Infrastructures de la Wallonie (voir l'article sur ce blog la semaine dernière) confirme bien l'aboutissement de ce dossier essentiel pour Tinlot et le Condroz, et attendu depuis des dizaines d'années! La Bourgmestre de Tinlot, le souligne de son côté sur Facebook avec le rappel des plans de ces deux ronds-points
    Le plan Infrastructures vient d’être dévoilé par le Gouvernement wallon. Ce plan définit et établit un cadre budgétaire pour les chantiers à venir.
    TINLOT : N63 - Réaménagement de l’échangeur de Tinlot dans le cadre de la liaison Tihange-Strée-Tinlot (suppression du pont et création de ronds-points) - 6.000.000 euros.
    Dossier important pour notre Commune, qui comprendra des aménagements pour la mobilité douce et les transports en commun. Ne jamais se décourager!
     
  • Attention aux différents services fermés ces 20 et 21 juillet

    Tinlot fermeture de l'Administration communale
    Du 20/07/2020 au 21/07/2020

    Les bureaux de l'administration communale seront fermés : 

    • le lundi 20 juillet (permanence décès uniquement au 085/41.10.30 entre 10h et 12h)
    • le mardi 21 juillet

    Le service urbanisme sera également fermé au public les 23 et 24 juillet.
    Merci pour votre compréhension.

  • Débordée par les vélos, la SNCB augmente sa capacité et instaure de nouvelles règles

    Vélos pliables gratuits
    La SNCB a également édicté une série de règles. Les vélos pliables peuvent ainsi être emportés gratuitement dans tous les trains, à condition qu’ils soient placés sous un siège pendant toute la durée du trajet. Les usagers doivent également être munis d’un ticket « supplément vélo », disponible gratuitement jusqu’à la fin de l’année au guichet, en ligne ou à un automate de vente.

    Les cyclistes sont priés de consulter l’accompagnateur de train avant le départ pour que celui-ci indique si des places vélos sont encore disponibles. En cas de trop forte affluence, l’accompagnateur peut refuser de laisser monter le vélo.
    Du samedi 18 juillet au dimanche 30 août inclus, l’accès des vélos dans les trains de et vers la Côte et entre Bruxelles et Arlon est uniquement autorisé dans les trains qui arrivent dans une gare côtière ou à Arlon après 13h00, dans les trains qui partent d’une gare côtière ou d’Arlon avant 16h00 ou après 20h00. Cette mesure couvre l’ensemble du trajet en train.
    Pour la Côte, cela concerne les trains depuis et vers les cinq gares du littoral (Ostende, Blankenberge, La Panne, Knokke et Zeebruges), où l’on peut en général facilement disposer sur place de vélos de location et partagés, ajoute la SNCB. Pour l’Ardenne, il s’agit des trains au départ de Bruxelles vers Arlon et Luxembourg.

    Planificateur de voyages
    Le planificateur de voyages de la SNCB indique quels trains sont concernés par cette mesure.

    Enfin, les voyageurs de plus de 12 ans doivent toujours porter un masque dans les gares, sur les quais et dans les trains, rappelle la SNCB.
    « Dès l’année prochaine, les voitures multifonctionnelles des trains M7 pourront offrir une meilleure solution pour les trajets en train avec un vélo », conclut-elle.
    La Meuse Huy-Waremme

  • Stage créatif autour de la thématique du cyberharcèlement (Gratuit 11-18 ans)

    Le planning familial Ourthe-Amblève, avec le soutien du PCS Condroz, organise un stage créatif autour de la thématique du cyberharcèlement. Il aura lieu la semaine du 17 au 21 août à Nandrin.
    Ce stage est gratuit et accessible pour tous les jeunes (11-18 ans) des communes d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot.
    Infos et inscriptions : Arnaud Van Egroo (Planning Familial Ourthe-Amblève) : avanegroo@planningfamilial.net ou 04 384 66 99 (nombre de places limité)

    Projet Harcelement Flyers - Salle sprumont 17-21 aout.jpg

    Projet Harcelement Flyers -rumont 17-21 aout.jpg

  • Voyages à l'étranger, vous partez ou vous revenez: consultez le site des Affaires étrangères !

    Service public fédéral Affaires étrangères

    Capture d’écran 2020-07-16 à 15.07.55.png

    https://diplomatie.belgium.be/fr

    Si vous compter vous rendre à l'étranger, ou si vous rentrez en Belgique après un séjour à l'étranger consultez le site du Service public fédéral Affaires étrangères. Les données changent régulièrement et vous serez ainsi au courant des conseils officiels et des recommandations pays par pays!

  • Plan RAVeL 2020-2024 : 7 millions pour les liaisons à Huy-Waremme

    Dans l'article précédent (hier sur ce blog), nous vous avons présenté les 24 projets qui seront financés à Huy-Waremme dans le cadre du Plan infrastructures 2020-2026 de la Région wallonne. La majeure partie de ces investissements présentés par le Ministre de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo) concernait des réhabilitations de voirie, avec une attention particulière accordée à la mobilité douce à travers de nombreux aménagements pour les cyclo-piétons.

    En annexe des projets liés aux routes, le Plan RAVeL 2020-2024 a lui aussi été présenté. Avec 25 millions d’euros consacrés chaque année à la rénovation des anciennes voies de chemin de fer (20 millions) et des chemins de halage (5 millions), le budget consacré aux deux roues a été triplé par rapport à ce qui était prévu à l’origine sous la précédente législature.

     

    2 millions pour refaire le revêtement de la ligne 127 Hannut-Huccorgne
    2 millions pour refaire le revêtement de la ligne 127 Hannut-Huccorgne - Google

    2 millions et demi pour le RAVeL Hamoir-Sy

    L’arrondissement de Huy-Waremme bénéficiera de plus de 7 millions d’euros d’investissements sur l’ensemble du plan quadriennal, à commencer par la liaison entre les lignes 126 et 127 qui devrait avancer de façon déterminante durant la législature. En 2020, deux millions d’euros seront dédiés à la réhabilitation complète du revêtement et des traversées de la ligne 127 entre Hannut et Huccorgne, tandis que l’expropriation et l’aménagement de la rue de la Houblonnière à Huccorgne seront également lancés.

    En 2021, deux nouveaux aménagements d’ampleur seront réalisés. D’une part, le tronçon de 2,5 km entre Huccorgne et Moha, pour un montant de 700.000€. D’autre part, le tronçon allant de la Place Galloy à Moha jusqu’au Val-Notre-Dame, pour un montant de 300.000€.

    En 2022, un chaînon important du RAVeL devrait voir le jour entre Hamoir et Sy, représentant un investissement de 2.500.000€, le plus important pour Huy-Waremme.

    En 2023, le revêtement et les traversées entre Huy et Ciney (L126) seront réhabilités pour un million d’euros, tandis que l’année 2024 permettra d’avancer au niveau de la liaison entre les lignes 126 et 127 en aménageant le tronçon entre la Rue Pré-à-la-Fontaine jusqu’au début du RAVeL L126, pour 600.000€.

    La ligne 126 (Huy-Ciney) sera réhabilitée.
    La ligne 126 (Huy-Ciney) sera réhabilitée. - Google

    Un plan qui plaît aux Ecolos hutois

    Le député Ecolo hutois Rodrigue Demeuse s’est réjoui de ce nouveau Plan RAVeL qu’il considère comme un pas en avant considérable pour la mobilité douce à Huy-Waremme et en Wallonie en général. Ceci étant, pour le vert, « la mobilisation ne s’arrête pas là. Il sera ainsi nécessaire d’aller encore plus loin dans l’essor de ces infrastructures avec, notamment, ce beau projet de liaison vélo dans les cartons du GAL du Pays des Condruzes et qui vise à relier Clavier à Hamoir. Le même combat devra également être mené pour achever la liaison en bord de Meuse qui s’arrête pour l’instant à Huy ».
    La Meuse H-W

    Lire la suite

  • Caméras de surveillance. Les délais de déclaration prolongés jusqu'au 31 décembre 2021

    432.697 caméras quadrillent actuellement notre pays (sans compter les caméras de la police), c’est du moins le chiffre qui ressort des déclarations obligatoires faites aux autorités. Et visiblement, ce chiffre énorme ne reflète même pas encore la réalité ! Ces caméras sont celles des particuliers (quand elles filment une partie de la voie publique) mais aussi des magasins, des entreprises, des organismes publics...
    Le SPF Intérieur annonce que tous les détenteurs d’une caméra auront jusqu’au 31 décembre 2021 pour les déclarer et se mettre en ordre. C’est un fameux rabiot qui est accordé puisque tout devait en principe être rentré pour le 25 mai 2020. « Mais notre formulaire en ligne a connu quelques ratés en mars et avril, puis avec la crise du coronavirus, tout cela a pris du retard », nous explique Thomas Gijs, porte-parole au SPF Intérieur. « Je tiens tout de même à rappeler que la déclaration doit en principe se faire la veille de la mise en route de l’appareil », dit-il. « Mais si nous allongeons les délais, c’est parce que nous pensons que de nombreuses caméras n’ont pas encore été déclarées, ce qui est une obligation légale ».

    Capture d’écran 2020-07-15 à 10.40.51.png

    Et par définition, personne ne connaît ce chiffre « noir ». Par contre, les sanctions prévues par le législateur sont plutôt salées : entre 100 et 10.000 euros. Mais l’allongement des délais entraîne d’office une sorte de moratoire jusqu’au 31 décembre 2021. Après cette date, il n’y aura plus d’excuse: on sanctionnera !

    C’est en mai 2018 que les dispositions pour déclarer les caméras ont changé. Avant, il fallait les déclarer au guichet électronique de la Commission de protection de la vie privée, il faut désormais le faire en ligne sur www.declarationcamera.be. Et les déclarations doivent être validées annuellement.

    Le site declarationcamera.be chauffe un maximum! En février 2020, il totalisait 160.312 caméras, on en compte quasi 3 fois plus 6 mois plus tard !
    En moyenne, on compte actuellement 11,5 caméras par déclaration ! Les 432.697 caméras ont en effet été mentionnées dans 37.782 déclarations.
    La Région flamande (plus densément peuplée) tient le record absolu avec 25.678 déclarations pour un total de 275.373 caméras. La Wallonie suit loin derrière avec 9.550 déclarations pour 86.133 caméras. Et la Région bruxelloise ferme la marche avec 2.554 déclarations pour 71.191 caméras.

    POUR LES ENQUÊTEURS

    Mais au fait, pourquoi doit-on déclarer ses caméras ? « Cela fait partie de la loi caméra mais par exemple, ces caméras permettent à la police de solliciter vos images dans le cadre d’une enquête », répond Thomas Gijs. Un meurtrier qui fuit dans la rue a peut-être été filmé par la caméra qui filme votre entrée de garage... -
    La Meuse