Tinlot - Page 5

  • Covid-19. Réunion vidéo Gouvernement, Bourgmestres et Gouverneurs de Wallonie

    Samedi après-midi, les bourgmestres et gouverneurs de Wallonie étaient en mode réunion à l’initiative du Gouvernement wallon quant à la gestion de la crise.

    Capture d’écran 2020-10-18 à 18.47.36.png
    Photo Christine Guyot

    Sur sa page Facebook, le bourgmestre d'Amay, Jean-Michel Javaux fait le point sur cette réunion:
    Hier après-midi, nous avons eu une réunion de plus de 3h avec l’ensemble des bourgmestres de Wallonie, tout le Gouvernement Wallon et tous les Gouverneurs. Nous y avons reçu les derniers chiffres directement du centre de crise Covid et de l’Aviq ainsi que de plusieurs médecins.

    ✅ Un fait : la crise et les courbes deviennent galopantes et exponentielles. Ce n’est pas tant l’augmentation du nombre de cas positifs vu l’augmentation des tests réalisés qui inquiète très fort, mais bien le taux de positivité qui dépasse les 20%, la transmission à des groupes plus fragiles, l’augmentation des hospitalisations et des personnes en USI mais c’est surtout la saturation de nos hôpitaux, particulièrement en région liégeoise. Nous avons lu l’appel de tous les directeurs médicaux de la Province de Liège vendredi soir. Et notre crainte aussi de voir que les autres pathologies qui demandent un suivi urgent ne puissent être prises en charge. Il faut savoir que les provinces de Namur, Brabant et Hainaut (un peu moins dans le Luxembourg) suivent très rapidement cette tendance. Nos centres de testings sont aussi submergés ainsi que les labos.
    J’ai plaidé pour encore plus de solidarité entre les hopitaux de différentes provinces, régions, et un appel à soutenir notre personnel hospitalier et médical, y compris de première ligne, qui est sur tous les fronts depuis 6 mois.
    L’objectif est d’empêcher la courbe ci-dessous de s’envoler comme en mars (voire pire pour l’instant) et de l’aplatir.
    ✅Une solidarité collective, intergénérationnelle et une humilité devant un virus que personne ne connait vraiment.
    Je sais que les récentes décisions divisent notre population. Je nous invite à la plus grande prudence, à respecter les gestes barrières, les distances de sécurité et éviter les « Lockdown parties ». Protéger nos plus fragiles est une priorité. Il faut empêcher ce virus de se propager aussi rapidement.
    Questionner des stratégies, des décisions prises à d’autres niveaux est sain pour la démocratie. Refinancer les secteurs de la santé et de l’accompagnement des malades, nous le demandons depuis des années et il ne faudra pas relâcher la pression. Mais il faut avant tout gérer l’urgence et éviter de saturer nos hopitaux à court terme. Il y a un temps pour tout.
    ✅Une communication la plus concertée et la plus claire, à améliorer:
    La succession de mesures, parfois plusieurs fois par semaine, et parfois contradictoires brouille le message et l’adhésion de la population. Manu Douette suivi par plusieurs bourgmestres de Huy Waremme a plaidé pour une communication commune, à diffuser sur réseaux sociaux notamment.
    ✅ Un soutien aux secteurs impactés
    Comme promis à nos cafés, restaurants et autres secteurs impactés, j’ai demandé hier une simplification des procédures et une porte d’entrée unique pour les aides fédérales, régionales voire communales. Le droit passerelle sera doublé, les cotisations ONSS de ce trimestre exonérées (pas reportées), une aide pour les primes de fin d’année, suspension de certains loyers, des aides régionales seront ajoutées cette semaine. Plein de courage à tous nos ami(e)s de l’Horeca, de l’évènementiel, tous les indépendant(e)s et autres secteurs directement impactés.
    ✅ Lutter contre l’isolement et la déséspérance.
    Ce climat anxiogène accroît le sentiment de solitude, d’isolement et le désespoir dans des jours meilleurs à court terme. Au moment où la grisaille domine. Nous devons nous serrer les coudes (au sens figuré), être créatifs pour assurer la solidarité en respectant les règles sanitaires, trouver le moyen de ne laisser personne seul(e), au bord du chemin. Soyons créatifs.
    ✅ Les 2 prochaines semaines seront très importantes pour notre vivre-ensemble des prochains mois
    La Gouvernement nous a demandé que nos polices puissent être présentes sur le terrain, notamment aux heures charnières, et notamment ce week end, pour que le comportement de quelques uns ne ruine pas tous les efforts de la population. Un we lockdown parties rallongerait de plusieurs semaines ces mesures si difficiles pour tout le monde. Ce n’est pas évident non plus de devoir faire respecter sur le terrain des mesures difficiles à comprendre. Pensons aussi à elles et eux.
    ✅ Protégez-vous, protégez vos proches, protégez les autres et ensemble nous vaincrons cette saloperie de virus qui s’accroche. Bon courage à toutes et tous.
  • Tinlot gymnastique. Le stage d'Automne approche à grands pas !

    Le stage d'Automne approche à grands pas 
    Si vous cherchez une activité sportive, nous accueillons les enfants dès l'âge de 2 ans (2018) 
    Psychomotricité
    Mini Gymnastique
    Gymnastique (initiation/perfectionnement)
    Les places sont limitées
  • Covid-19. La police du Condroz passe à la phase de répression: elle renforce ses contrôles

    Au vu de l’évolution défavorable de la situation sanitaire liée au Covid-19, des nouvelles mesures visant à réduire les risques de propagation de l’épidémie ont été prises par les autorités fédérales et locales : la fermeture des bars à 23h, la fermeture des buvettes et cafétérias. Les zones de polices sont particulièrement attentives à ce que ces règles soient respectées. La zone de police du Condroz (Anthisnes, Clavier, Comblain-au-Pont, Ferrières, Hamoir, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot) a d’ailleurs annoncé qu’elle avait renforcé ses équipes de terrain par des patrouilles dédiées à la surveillance et à l’application des règles sanitaires. Et cela a débuté ce mardi dans toute la zone.
    La semaine dernière, une première action de sensibilisation a été menée en fin de semaine. « J’espère que la raison l’emportera comme lors de la première vague et que chacun prendra ses responsabilités pour qu’il y ait aucun constat dressé. Ce sont des patrouilles mobiles qui passeront en soirée devant les services horeca. Elles vérifieront par des passages s’il y a une infraction à la loi. Je pense qu’il faut tout de même garder à l’esprit que l’on est dans une zone à caractère rural », souligne le commissaire Yves Lizée.
    Face à l’annonce de cette phase répressive, de nombreux citoyens sont sur la défensive, quant aux prochains contrôles organisés par la police. « Il faut respecter les mesures Covid. Le rôle de la police c’est l’application des règles. On ne veut pas à tout prix aller chercher l’infraction, l’objectif est de préserver l’intégrité des citoyens au travers des mesures. Avec l’annonce de la phase de répression, nous voulons prévenir que les gens soient bien attentifs », ajoute le commissaire.
    La police se rendra également dans les buvettes de football afin de vérifier que tout soit bien fermé. « Le rôle de la police c’est de faire respecter, pas d’émettre de l’agressivité ».
    Zone de Hesbaye ... Lire la suite dans La Meuse H-W du 16/10

  • Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir de ce lundi 19 octobre !

    Capture d’écran 2020-10-16 à 23.28.27.png
    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

    La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.

    Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

    Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
    • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

    Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées mettront tout en œuvre pour soutenir au mieux tous ceux qui sont économiquement touchés. C’est ainsi que le gouvernement fédéral doublera le droit passerelle pour les indépendants contraints de fermer. Les mesures d’aide existantes seront prolongées. Une exonération ONSS interviendra également.
    Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.

    Schéma synthèse Sudindo:

    Capture d’écran 2020-10-16 à 23.37.14.png

    Capture d’écran 2020-10-16 à 23.37.28.png

  • Tinlot, congés vacances d'automne. Garderie les 9 et 10 novembre

    121792209_185020873089532_2006981514676600708_o.jpg

    Congés vacances d'automne:
    Comme vous l'avez sans doute appris hier, les établissements scolaires resteront fermés le lundi 9 et le mardi 10 novembre.
    La commune de Tinlot et son service ATL, conscients qu'il n'est pas simple de trouver une solution pour la garde de vos enfants dans ce genre de circonstances, proposeront pour ces 2 dates :
    ==> une garderie de 7h30 à 18h pour tous les enfants fréquentant une des deux écoles de l'entité ou étant domiciliés sur le territoire communal.
    INSCRIPTION OBLIGATOIRE (nom-prénom-âge-école fréquentée) ==> uniquement par mail à : audrey.hicter@tinlot.be
    ==> les informations pratiques vous seront communiquées ultérieurement par mail.

    Prolongation des vacances de Toussaint

    La Ministre de l’Éducation a été saisie par certains interlocuteurs d’une demande d’anticiper les vacances de Toussaint ou de les prolonger d’une semaine.
    Cette idée a clairement du sens vu la situation sanitaire et l’état de fatigue des directions, des enseignants et des autres membres du personnel, mais elle présente divers inconvénients majeurs dont les impacts pédagogiques pour les élèves et la difficulté pour les parents – qui subissent eux aussi de plein fouet les effets de la crise sanitaire – de trouver des solutions de garde pendant toute une semaine.
    Sous réserve des décisions du CODECO, afin de malgré tout offrir une petite bulle d’oxygène aux directions et aux équipes éducatives, la Ministre de l’Éducation, après concertation avec le Gouvernement, a décidé de prolonger les vacances jusqu’au 11 novembre et de réduire de 2 unités le nombre de jours d’écoles prévus par le calendrier scolaire cette année scolaire (tout en respectant le minimum légal).
    Ce choix doit maintenant faire l’objet des adaptations réglementaires requises et être communiqué de manière formelle aux pouvoirs organisateurs et aux directions.
    Par ailleurs, des contacts sont en cours pour dégager des pistes de solutions permettant la mise en place de services minimum de garderies sans mobiliser les directions d’écoles et leurs équipes éducatives.
    La Meuse

  • Restauration de l'ancienne aubette sur le RAVeL à Modave

    Aubette Ravel restaurée Modave (2).jpg

    Une belle surprise pour les utilisateurs de plus en plus nombreux du RAVeL 126.
    L'ancien point d'arrêt du train à Modave village vient d'être restauré (par la SRL TH Entreprise de Modave) dans le cadre du Projet Petit Patrimoine wallon. 
     

    Aubette Ravel avant restaurarion Modave (2).jpg
    Une magnifique restauration quand on compare à l'état de délabrement que l'on connaissait !

    Transmis par  le Syndicat d'Initiative "Entre Eaux & Châteaux"
  • Emplois - Recherche ouvriers plaquistes à Engis - CDD puis CDI

     
    Alerte JOB - Ouvriers plaquistes à Engis - CDD puis CDI
    Vous réalisez les cloisons et les faux plafonds, métal stud
    Une expérience de 3-5 ans comme ouvrier plaquiste est exigée
    Vous travaillez sur plusieurs chantiers situés dans la Province de Liège et le sud de la Belgique
    Vous cherchez un job sur la région d'Engis
    Vous disposez de votre propre véhicule 
    38h/semaine du lundi au vendredi 7h30 – 16h15
    Postulez ici: solene.steukers@mirhw.be
  • Coup d'oeil sur le week-end des 16, 17 et 18 octobre 2020

     

     

     La Météo du week-end: 
     Un  temps plus sec, 5° la nuit, 10° en journée  

    IMG_8322.PNG

    L’heure d’hiver n’est pas encore mise au frigo!

    Le 31 août 2018, Jean-Claude Juncker annonçait la fin de l’heure d’hiver
    dans l’Union européenne.
    Il s’appuyait sur la consultation effectuée auprès de millions de répondants
    qui avaient majoritairement voté pour l’heure d’été.
    Deux ans plus tard, le dossier a été mis au frigo ! En Belgique aussi…

    Chaque pays de l’Union européenne devait pourtant se prononcer
    au plus tard pour le 1er avril 2020.
    On est loin du compte. Charles Michel, pour la Belgique, avait lancé un petit sondage.
    50 % avaient voté pour le maintien de l’heure d’hiver,
    45 % pour celui de l’heure d’été. Mais, depuis, rien.
    « Rien » car le dossier est bloqué au niveau européen.
    Il n’a jamais été remis sur la table par les pays
    qui ont assumé la présidence de l’Union.

    Capture d’écran 2020-10-15 à 16.10.22.png

    Les pendules continuent donc de tourner comme avant.
    Le retour à l’heure d’hiver aura lieu dans la nuit
    du samedi 24 au dimanche 25 octobre.

    À 3h du matin, il ne sera que 2h du matin.
    Un ancien membre du gouvernement Michel précise qu’on avait fait un sondage indicatif.
    Il n’y avait rien de contraignant au niveau du résultat.
    « Il n’est pas anormal qu’on ne se soit plus penché dessus depuis.
    Le dossier est bloqué à l’Europe, puis le gouvernement est tombé
    et mis en affaires courantes ».
    Le dossier ne semble pas être une priorité du gouvernement De Croo.
    « On n’a pas vu l’heure d’été ou d’hiver dans l’accord de gouvernement. 
    Article complet à lire sans Sudinfo

    Toujours un seul mot d'ordre :
    "respectez les gestes barrière et toutes les consignes,
    prenez soin de vous et des autres "!

     

    3247009097.jpg 

    Tinlot.  Attention battues !

      SOHEIT-TINLOT
      Bois de Tillesse vers la chapelle Saint Donat à Scry et Tige de Terwagne

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 18/10
    • le 6/12

      Bois du Doyard (+ Thier des Raves)

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 17/10
    • le 13/12 

      FRAITURE 
     
    Bois de Fraiture - Tige de Favence (chemins communaux : Tige de Ville - 3, Tige de Favene - 12
      et dans les bois autour du  Centre neurologique)

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 18/10/2020
    • le 28/11/2020

     
      Bois des Favennes (+ chemin communaux : Tige de Ville - 3, Tige de Favence - 12
      et rue les Favenne - 7)

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 8/11/2020

      SENY 
      Route de Terwagne (à partir du n° 36 jusqu'à la limite communale)

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 8/10 entre 8h et 18h

      RAMELOT
      Tige de la Tombe

    • battue
    • la circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier est interdite entre 8h et 18h
    • le 17/10
    • le 6/12                     

     Source commune de Tinlot

    10 17commune4_o.jpg

    3606910743.jpg 

    32432455.15.jpg

    Nouvelles mesures CORONA

    Le Conseil d’Administration de l’ACFF a décidé, à partir du jeudi 15 octobre :

     -   De suspendre temporairement la compétition dans la catégorie « seniors » messieurs et dames y compris les réserves jusqu’au weekend du 1er novembre inclus ainsi que tous les matchs de jeunes dans les catégories supérieures à celle des U16 ;

     - De maintenir les matchs programmés dans les catégories jeunes dans le football des catégories U6 jusqu’en U16 ;

    - D’autoriser les entrainements dans toutes les catégories

    - D’interdire l’accès aux vestiaires en raison de la situation Covid-19.

        Ces décisions ne tiennent évidemment pas compte des décisions qui pourraient être prises dans les prochains jours et semaines par le gouvernement fédéral dans le cadre de la crise du coronavirus, pas plus que des décisions qui pourraient être prises tant par la Ministre des Sports, les gouverneurs ou les bourgmestres chacun à leur niveau.

       L’ACFF est consciente de tous les problèmes que les clubs rencontrent comme, par exemple, les moyens financiers…  La possibilité d’ouvrir très bientôt les buvettes est une bonne nouvelle et doit le rester à la seule condition que tous, sans exception, respectent le protocole « horeca » et les mesures qui seront prises pour vaincre le coronavirus, notre véritable adversaire.

    Capture d’écran 2020-10-15 à 16.58.47.png

    Deux Ours
    Vendredi 16 octobre

    Ce vendredi soyons libre d'écouter les vinyles de quelques-uns
    de nos Vinyles Jameurs:
    Henri, Marc, Ludo, entre autres, et peut-être vous !
    Si çà vous dit, n'hésitez pas à envoyer un mp à @Henri Jr Dossogne
    Soyons libre de nous amuser dans le cadre que l'on connait !!!
    … I had a dream

     

    2a66a602-0033-4585-a472-c2919572ca61.jpg

    f5360434-37a1-43b4-9a1a-beb6fa220c06.jpg

    c86c5fea-63df-4e5f-9ac1-a38bb90899a0.jpg

    Après plusieurs mois à l’arrêt,
    le repair café de Modave reprend ses activités

    Capture d’écran 2020-10-15 à 16.40.42.png

     En raison de la crise sanitaire et de la fermeture des salles communales, les activités du Repair café de Modave étaient suspendues. Avec la levée de l’interdiction d’occupation des salles communales décrétée fin septembre, elles peuvent désormais reprendre. Dans le respect évidemment des mesures sanitaires (distanciation sociale, port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique).

     « En temps ordinaire, nous avons entre 20 et 30 personnes mais, vu les conditions sanitaires, nous ne nous attendons pas à avoir beaucoup de monde », avance la responsable Angelina Franchina qui peut compter sur une dizaine de bénévoles pour assurer les réparations.

     Ils seront présents ce samedi, entre 14 et 17h, à la salle du Bois Rosine. (La Meuse H-W)

    121637608_10221326970276738_5805559943083822673_n.jpg

    Une expo inédite sur un peintre oublié
    spécialiste des paysages condruziens à Hamoir

    Capture d’écran 2020-10-15 à 17.09.34.png

    Dès le samedi 17 octobre, l’église Notre-Dame de Hamoir accueillera une première exposition inédite consacrée à René Schépers (1901-1965), un peintre « oublié » du patrimoine pictural local, qui marchait sur les pas du célèbre peintre impressionniste Richard Heintz (1871-1929), surnommé le « maître de Sy », réputé pour avoir ouvert la voie aux nombreux paysagistes de la vallée de l’Ourthe au 20e siècle.

    Intitulée « Dans la mouvance de Richard Heintz, René Schépers, peintre paysagiste au Pays d'Ourthe-Amblève », l’exposition veut mettre en lumière le travail d’un artiste méconnu et autodidacte, adepte de la peinture à l’huile, qui a passé une partie de sa vie à Hamoir, où il a exercé le métier de chef de gare. Le projet a été mis sur pied par le Cultur’Ha, section culturelle de l’Office du tourisme, chapeautée par l’échevine Amélie Sauvage.

    « Même si René Schépers n’était pas un grand maître, à l’égal de Richard Heintz ou d’Albert Raty, il était un de ces nombreux petits peintres restés trop longtemps oubliés, qui contribuent à donner du contenu au vaste courant des paysagistes actifs en Condroz, Famenne et Ardenne au XXe », explique l’échevine de la culture hamoirienne. « Ses meilleures toiles sont des petites perles qui méritent d'être connues. René Schépers a surtout réalisé ses tableaux dans la vallée de l'Ourthe, où il a peint plusieurs dizaines de toiles consacrées aux rochers de Sy. Il a aussi campé la falaise du château de Logne et les rochers de la Vierge à Comblain la-Tour ».

    Outre les oeuvres de René Schépers, cette exposition mettra à l'honneur et en perspective des artistes tels que Fernand Ponthier, Richard Heintz, Modeste Jean Lhomme, etc.

    L’expo sera accessible au public à l’église Notre-Dame de Hamoir le week-end des 17 et 18 octobre, ainsi que du 21 au 25 octobre de 13h à 18h. Une nocturne est programmée le vendredi 23 octobre jusqu’à 20h. Prix : 2,50€. Comme il y a deux ans pour l’expo sur Ponthier, un livre sur l’oeuvre de Schépers a été édité. Il sera en vente sur place.
    La Meuse H-W

     

  • Tests Covid. Des kits salivaires distribués au CNRF de Fraiture (+ Mise à jour)

    Pour désengorger les centres de dépistage traditionnels, prévus pour les personnes présentant des symptômes du Covid-19, le centre de revalidation de Fraiture, en collaboration avec le CHU de Liège, organise depuis ce lundi, la distribution de tests salivaires destinés aux patients asymptomatiques.

    Capture d’écran 2020-10-15 à 17.18.11.png

    Depuis quelques semaines, les centres de dépistage dans toute la Province de Liège sont saturés. Aux abords, des embouteillages à n’en plus finir, des tests insuffisants pour satisfaire tout le monde… Une alternative a été mise en place depuis ce lundi afin de désengorger ces centres. Il est désormais possible dans huit centres dont Fraiture, au centre de revalidation de se procurer des tests salivaires.

    De 8h à 11h, Margaux, une étudiante volontaire distribue ces tests aux patients. Mais attention il s’agit de tests prévus pour les personnes asymptomatiques ayant eu un contact à haut risque avec une personne contaminée positive ou revenant de zone rouge. Le test est à réaliser le 5e jour après le contact ou le retour de vacances.

    « Un kit salivaire, une fiche explicative et un sachet minigrip sont remis aux patients. Ce dernier doit ensuite réaliser son test à domicile, le lendemain matin, à jeun, sans d’être brossé les dents et il pourra ensuite ramener son test accompagné de la prescription ou du document disponible sur le site du CHU de Liège avec les données du code tracing, dans le sachet », nous indique l’étudiante, présente tous les jours.

    À Fraiture, ce sont environ 90 tests qui sont distribués par jour. Mais Sandra Delcourt, docteur responsable des prélèvements au CHU de Liège tient à mettre en garde la population, sur certains comportements irrespectueux. «On remarque que les gens deviennent désagréables. On ne fait ça pour notre plaisir. C’est un service que l’on rend à la population. Et nous sommes presque méprisés. Cela fait sept mois que l’on trime. Et on a l’impression que les gens s’en foutent. Ils ne respectent plus les règles et ensuite ils viennent se faire dépister. À certains moments, nous avons dû nous fâcher car certains crachaient dans leur kit en plein milieu de la salle d’attente. Irrespect total des soignants. Je ne sais pas où on va. On distribue entre 700 et 800 kits par jour sur tous les centres de prélèvements. Il vaudrait peut-être mieux reconfiner certains endroits. Cela m’effraie », regrette-t-elle.

    Capture d’écran 2020-10-15 à 17.17.54.png

    Voir la vidéo

    Grâce aux sms tracing !
    Comme des dizaines de citoyens, Gabriel est venu chercher son kit ce mercredi matin. Avec son épouse, ils sont allés à la mer la semaine dernière. Mais pas de chance, ils ont fréquenté des personnes positives. Le couple a reçu un sms du tracing pour aller se faire dépister. « Il faut bien, on n’a pas le choix », nous dit-il.
    Le centre de prélèvement à Fraiture est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 11h, rue champ des Alouettes. Aucune prise de rendez-vous n’est nécessaire !

    La Meuse H-W

    Mise à jour samedi 17 octobre:
    Le centre de revalidation de Fraiture suspend la distribution de tests salivaires
    En raison d’une forte affluence aux centres de distribution des tests salivaires, le CHU de Liège dont fait partie le centre de revalidation de Fraiture a décidé de suspendre le recours à ce procédé de dépistage du Covid-19, a indiqué vendredi le porte-parole du CHU de Liège.
    Le week-end dernier, le CHU de Liège annonçait avoir réorganisé sa façon de procéder au niveau du dépistage du coronavirus en ouvrant dès lundi, en plus du dépist-car au Sart-Tilman, huit sites de distribution de tests salivaires dont le centre de revalidation de Fraiture. Il s’agit des tests développés par l’Université de Liège et que celle-ci met à disposition de sa communauté (environ 25.000 étudiants et 5.000 membres du personnel).
    Pour le CHU, il s’agissait ainsi de dédier le dépist-car au Sart-Tilman exclusivement aux personnes symptomatiques ainsi qu’aux patients en pré-opération et pré-hospitalisation au CHU. Là-bas, ce sont des prélèvements nasopharyngés (test PCR) qui sont réalisés.
    Mais face à l’affluence des demandes sur ces sites, le CHU a stoppé ce vendredi midi la distribution de tests salivaires. «Nous conservons les tests dont nous disposons pour nos patients et notre personnel asymptomatique», précise-t-on au CHU de Liège, où l’on ajoute que ces tests seront à nouveau distribués lorsqu’ils seront pris en charge par l’INAMI...Lire la suite

  • Tinlot gymnastique. Info Covid-19

    Capture d’écran 2020-10-15 à 17.25.59.png

     
    !!!! INFO COVID-19 !!!!!
    Le secteur sportif passe en code orange "adapté" !!
    Les cours continuent avec quelques adaptations supplémentaires dès ce jeudi 15/10 !
    Rappel/changements 
    ✅ Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de plus de 12 ans sur notre parking !
    ✅ Seuls les gymnastes, les entraîneurs et les membres du personnel ont accès à notre bâtiment ! Toutes les autres personnes, sans exception, restent sur le parking !
    Pour les groupes de psychomotricité/mini gym, les parents ne peuvent pas accéder au bâtiment pour aider les enfants ! Les entraîneurs aideront les enfants à leur arrivée/leur départ (mise des chaussures, veste,...)
    ✅ La désinfection des mains (à l'entrée/la sortie) du bâtiment reste obligatoire !
    ✅ Les vestiaires ne sont plus accessibles ! Il faut donc venir en tenue avec uniquement les affaires nécessaires à la pratique de la gym. Un sac est obligatoire pour ranger toutes ses affaires durant le cours. Des espaces seront réservés pour déposer les sacs.
    ✅ Les enfants de plus de 12 ans:
    - Doivent porter leur masque à leur arrivée sur le parking et ne le retirer que durant la pratique sportive (au signal de l'entraîneur) !
    - Peuvent poursuivre les entraînements mais sans contacts, ni manipulations entre eux et avec l'entraîneur.
    - Doivent respecter la distanciation sociale.
    - Doivent remettre leur masque dès que l'entraînement est terminé et jusqu'à leur départ de notre parking !
    ✅ Pour les enfants de moins de 12 ans, pas de changements.
    ✅ La bulle de 50 étant maintenue, nous pouvons poursuivre nos activités suivant l'horaire établi depuis le début de la saison.
    ✅ Les gestes barrières doivent toujours être appliqués !
    ✅ Pour rappel : les critères d'exclusion aux cours sont :
    - avoir les symptômes Covid
    - avoir été en contact avec un cas Covid positif
    - être élève d'une classe ou école fermée pour Covid
    - en attente d’un résultat d’un test Covid d'une personne vivant sous le même toit
    Si vous souhaitez des renseignements supplémentaires, le responsable du club est joignable au 0478/39.11.48.
  • Nouvelle bière blonde "Coeur du Condroz" au Syndicat d’Initiative « Entre Eaux et Châteaux »

    Trio Condroz HD.jpg

    Nous sommes heureux de vous faire part de l'arrivée de notre bière blonde "Coeur du Condroz" qui vient rejoindre notre brune et notre blanche, expressément brassées pour nous par la micro-brasserie 'La Cabane des Brasseurs'.

    Pour cette occasion, un verre* vous sera offert par achat de 6 bières (3€/pce).

    En vente au Syndicat d’Initiative « Entre Eaux et Châteaux »
    Vallée du Hoyoux 6 B
    4577 Pont de Bonne (Modave)
    085/41 29 69 – www.eauxetchateaux.be

    * offre valable jusqu'à épuisement des stocks

  • Renov'Energie. Vous êtes propriétaire et habitez dans une maison de plus de 20 ans. Inscrivez-vous !

    1 million d’euros investit dans la rénovation énergétique des logements !!
    L’opération Renov’Energie menée à Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot mobilise de plus en plus de candidats rénovateurs.
    En seulement 2 années, 114 propriétaires de logements se sont inscrits et sont dès lors accompagnés personnellement et gratuitement pour concrétiser leur projet. Motivés par des primes avantageuses et des déductions fiscales, les 43 premiers propriétaires ont déjà investi plus d’un million d’euros.
    Vous êtes propriétaire et habitez dans une maison de plus de 20 ans. Inscrivez-vous !

    EN-Affiche A3 primes.jpg


    Selon le Plan Climat du Condroz, plus de 30% des émissions de CO2 du territoire sont liés au logement. Améliorer l’efficacité énergétique des logements est donc un levier essentiel de lutte contre les changements climatiques. D’autre part, cela participe aux développement d’entreprises locales et d’emplois non localisables. En plus, c’est souvent rentable et cela améliore le confort du bâtiment.
    Pour autant, le chemin menant à des travaux réussis est parsemé d’embûches. C’est la raison de l’opération Renov’Energie qui apporte des réponses claires, chiffrées et personnalisées aux différentes étapes d’une rénovation énergétique : combien ça coûte, combien ça rapporte, comment faire ?
    Virginie, de Clavier, témoigne « L’isolation du toit, entre la prime et la déduction fiscale, ça ne nous aura rien coûté ». Dieudonné, de Marchin, obtiendra 22.000 euros de primes. Camila souhaiterait « recommander ce projet à tout le monde ». Brigitte se dit « enchantée », Michel Lemmens, bourgmestre de Nandrin a participé personnellement à l’opération et invite les citoyens : « Pourquoi pas vous » ?
    Des témoignages et autres informations utiles sont disponibles via le site du projet (www.RenovEnergie.be), ainsi que via la page facebook (Renov’Energie).
    Pour faire effet boule de neige, atteindre 2 millions d’investissement dans la rénovation énergétiques des logements et diminuer les émissions de CO2, l’opération est relancée pour une 3ème saison, avec des séances d’information prévues à 20h: le 16/11 à Marchin (Maison des Solidarités, Place Belle-Maison, 14), le 17/11 en visioconférence; le 18/11 à Nandrin (salle Saint-Séverin, rue d’Engihoul, 17); le 19/11 à Clavier (Salle La Grange, rue du Centre,21). Inscription obligatoire via energie@galcondruses.be. Mesures Covid respectées et nombre limité de places.
    Des primes complémentaires sont disponibles dans certaines communes. Renseignez-vous auprès de votre administration communale.
    Menée par le GAL Pays Des Condruses avec l’appui de la Coopérative Corenove, l’opération Renov’Energie ‘condrusienne’ est financée par l’UE, la Wallonie et les communes du territoire.
    Contacts : Geoffroy Germeau, Marc Wauthelet – energie@galcondruses.be – 085/27.46.14 – 0486/348141.