Tinlot - Page 7

  • Depuis le 6 juillet. L’interdiction de fumer en voiture avec des mineurs généralisée en Belgique

  • Les allergiques vivent un vrai calvaire, cette année!

  • Liaison Tihange-Strée-Tinlot, le feuilleton se poursuit

    Liaison Tihange-Strée-Tinlot : la députée Caroline Cassart s’inquiète du retard...

  • Des chats customisés par les artistes vont bientôt envahir Huy

    Rappelez vous, la Ville de Huy lançait un appel aux artistes au début du mois de juin pour un projet destiné à égayer le centre-ville pendant l’été. À l’époque, l’échevin de la culture Etienne Roba souhaitait garder secret les détails de cette opération artistique à grande échelle, dans le but de conserver l’effet de surprise jusqu’au moment du dévoilement des oeuvres.
    Attention, spoiler ! Dès le 15 juillet, le centre-ville devrait être envahi par 67 structures 3D en forme de chat, fabriquées en panneaux MDF. C’est un employé de la commune, Alain Robert, qui a réalisé les assemblages avant qu’ils ne soient confiés aux artistes, libres de les customiser comme bon leur semble. Certains chats sont petits, entre 20 et 30 cm de haut, et d’autres atteignent les 1,50m !

    Les ateliers du Cwèrneu ont participé
    Les ateliers du Cwèrneu ont pris part à l’opération et se sont vu confier une douzaine de chats personnalisables. « Ce sont 7 participants de l’atelier peinture qui ont fait le travail, » explique Cynthia Evers, artiste responsable de l’atelier. « Les ateliers sont à l’arrêt, mais on s’est réuni exceptionnellement pour customiser les chats. On disposait d’un délai très court car la Ville veut que ça soit visible très vite. »

    67 félins de 30cm à 1,50m.
    67 félins de 30cm à 1,50m. - FB

    Le support a été étonnement inspirant pour les artistes, apprentis comme confirmés, qui ont déjà fait sortir leurs animaux une première fois pour un shooting photo sur les quais de la Meuse. Lundi, la Ville récupérera les 67 œuvres et les répartira à divers points d’intérêt destinés à guider les touristes vers les commerçants locaux, qui auront bien besoin de clients cet été pour rattraper la période difficile du confinement.
    Les chats seront exposés du 15 juillet au 15 septembre et une brochure sera bientôt proposée par la Ville, reprenant le circuit à suivre pour découvrir les 67 chats. Espérons que l’opération donnera le sourire aux touristes de passage et aux Hutois.
    La Meuse H-W

  • Un groupe de citoyens engagés en faveur de l’environnement créé à Tinlot

    Des sorties didactiques sont prévues.
    Des sorties didactiques sont prévues. - D.R.

    « Changer les habitudes »
    C’est lui qui est l’initiateur de ce groupement apolitique citoyen. « Pendant le confinement, je me suis posé la question, comme beaucoup de monde, de comment en est-on arrivé là ? Il est facile d’accuser les Chinois mais en réalité, il y a un problème général d’équilibre entre l’homme et son environnement. Chacun devrait faire son mea culpa et il y a des choses à faire, ici aussi, pour améliorer les choses. Tout est parti d’un post Facebook reprenant une douzaine de bonnes résolutions que j’avais relayée et qui a suscité des réactions. De là est née l’idée d’aller plus loin et de former un groupe », nous rapporte le Fraiturois. De 6 membres, celui-ci en compte désormais 12 « et bientôt une petite vingtaine », des instituteurs, des étudiants, des pensionnés, des parents, des grands-parents... « On aimerait aussi inclure des adolescents », glisse-t-il. Tous regroupés autour de l’espoir de changer les habitudes de notre société.

    Appel aux talents
    Un site internet (https://www.b-a-s-e.com/) a été créé dans la foulée. Il comporte(ra) des petits reportages mettant en lumière des talents citoyens « comme un jardinier qui obtient de beaux résultats grâce à des méthodes non polluantes, une mamie qui coud des masques, un enfant qui partage la recette de sa grand-mère pour faire des bonnes gaufres etc. Et pas seulement en lien avec l’environnement. Toutes ces personnes anonymes ont des compétences, un savoir-faire qui peut nous apporter beaucoup. » Le groupe b-a-s-e lance d’ailleurs un appel aux citoyens possédant un talent particulier. Le site explorera aussi des thématiques plus fouillées portant sur la nourriture industrielle ou la 5G par exemple. « Il n’y a pas d’expert parmi nous, ce sera le fruit de notre sensibilité à tous, venant de tous les milieux et de toutes les générations », souligne Paul Eloy.

    B-a-s-e a, en outre, l’intention de créer un potager collectif, pédagogique, à vocation sociale, en collaboration avec l’administration communale de Tinlot.
    Le mouvement est basé à Fraiture mais souhaite s’élargir géographiquement, y compris en ville.

    La prochaine sortie, ouverte au public, se déroule ce dimanche matin à la découverte de la nouvelle réserve Natagora La Falie, à Nandrin. Elle sera couplée à une initiation photo. Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site internet de b-a-s-e.

  • La piscine en plein air d’Ocquier rouvre ce lundi sur réservation à la demi-journée

    Unique bassin public en plein air dans la région de Huy-Waremme, la piscine du village d’Ocquier (Clavier) s’est taillée une réputation de lieu de détente et de rafraîchissement incontournable au fil des décennies. Inaugurée en 1958, elle accueille chaque été entre 3000 et 3500 visiteurs dans son bassin long de 25m dont la profondeur atteint les 2m par endroits. Les lieux revêtent d’un caractère d’autant plus unique qu’ils sont entièrement gérés par la douzaine de bénévoles du Comité d’initiative d’Ocquier.

    Déterminés et préparés, les gestionnaires de la piscine seront sur le qui-vive ce lundi 6 juillet pour la tant attendue réouverture. « Vu la superficie des lieux, le protocole nous impose une capacité d’accueil de 100 personnes en même temps au lieu de 500, » précise Jérôme Remacle, président du comité. « Il faudra réserver son entrée via le portail internet TicketWeb. Les gens pourront réserver 3 jours à l’avance, ce qui leur permettra de voir si la météo annoncée pour le jour de leur venue est assez intéressante ou non. »

    Un bassin de 25m de long.
    Un bassin de 25m de long. - FB

    Pour rappel, la piscine en plein air se réserve le droit de fermer ses portes en cas de météo maussade, une mesure qui a toujours été d’application.

    3€ la demi-journée sur place
    Plutôt qu’un système complexe de tranches horaires régulières, la piscine d’Ocquier a opté pour un accès à la demi-journée. Il vous en coûtera 3€ pour accéder à l’infrastructure. Ce prix vous permet de rester aussi longtemps que vous le souhaitez, dans la limite de la tranche horaire du matin et de celle de l’après-midi.
    Même si le Comité d’Initiative ne s’attend pas à ce que la limite de 100 personnes pose un important préjudice pour les jours d’affluence « normale », il craint en revanche un gros manque à gagner lorsque la température sera caniculaire. En juillet 2019, lors du pic de chaleur, la piscine a déjà accueilli 470 personnes sur une journée.
    En plus de la limitation et de la réservation obligatoire, un plexiglas sera installé à l’accueil, les bénévoles porteront un masque et un circuit sera installé pour gérer le flux de personnes.

    Un succès au-delà de Clavier
    La piscine d’Ocquier n’ouvre traditionnellement qu’en juillet et août, donc le confinement n’a pas représenté de pertes financières. L’affluence de l’été est si forte que ces 2 mois suffisent à assumer les frais d’entretien. « La piscine d’Ocquier est un outil qu’on veut pérenniser, » déclare le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois. « Elle n’attire pas que des Claviérois mais aussi des vacanciers de Durbuy, Barvaux et de la vallée du Néblon. On a également un projet ambitieux de rénovation dans les 2-3 ans. »
    Les détails concernant les réservations seront communiqués ce week-end sur la page Facebook « Piscine en plein air d'Ocquier »

  • La commune de Tinlot prête des tablettes aux aînés qui veulent s’initier au numérique

    30 tablettes prêtées gratuitement
    Si vous avez 65 ans et plus et que vous ressentez l’envie de passer le cap, de vous mettre aux nouvelles technologie, la commune vous proposera gracieusement une de ses 30 tablettes. Le matériel a pu être acheté grâce à un subside de 10.000 € octroyé par la Fédération Roi Baudouin. « Des subsides étaient octroyés pour financer des projets liés à la crise du Covid. On trouvait ça intéressant de rendre un projet dont le but est de rompre l’isolement des aînés, renforcé par la situation. »

    Un accompagnement personnalisé
    Évidemment, les tablettes ne seront pas données aux personnes intéressées sans leur proposer un accompagnement pour apprendre à utiliser l’outil. C’est l’assistante de vie de Tinlot, Laure-Anne Damoiseaux, qui se chargera d’assister les aînés dans la découverte de leur tablette et des réseaux sociaux.Capture d’écran 2020-07-02 à 19.06.35.png

    « Elle va déjà à la rencontre des personnes isolées au quotidien. Ce projet est la poursuite de son travail par l’informatique » conclut l’échevin. Reste maintenant à solutionner le problème des aînés qui ne disposent pas de connexion wifi chez eux. « On leur proposera de venir dans un bâtiment de la commune équipé de wifi ou on s’arrangera pour que la personne puisse bénéficier du wifi du voisin. On pense aussi à une connexion avec clé USB. On cherche actuellement une solution. »

    Intéressé ? Contacter Laure-Anne Damoiseaux au 0485/91.93.64.

    Article de P. Targnon dans la Meuse H-W

  • Condroz. Nouveau poste médical de garde les 3, 4 et 5 juillet 2020

    NOUVEAU POSTE MEDICAL de GARDE : HaMeLie
    (Haute Meuse Liégeoise)

    Non plus à Tinlot (Scry) mais à Neupré depuis le vendredi 12 juin
    (211, Route du Condroz, entre JBC et Trafic)

    poste médical 12 juin .jpg

    Changement important dans l’organisation de la garde de médecine générale pour les communes du Condroz.
    Depuis mars 2016, le service de garde de we et jours fériés était organisé à Scry (Tinlot) rue de Dinant.

    Une nouvelle structure regroupe désormais le territoire du Condroz, de Flémalle et de Seraing, soit une population de +/- 120.000 habitants. Ce territoire était la dernière grande zone de la province de Liège et de Wallonie non couverte par un Poste Médical de Garde (PMG) et non subsidiée par l’Inami.
    Ce nouveau PMG, dénommé HaMeLie, (Haute Meuse Liégeoise) est situé à Neupré, route du Condroz 211. Il sera opérationnel le vendredi 12 juin.

    L’organisation pratique ne change pas. 
Le PMG sera ouvert du vendredi 18h au lundi matin 8h et de 18h la veille des jours fériés jusqu’au lendemain des jours fériés à 8h. 
Les patients seront reçus uniquement sur rendez-vous ou pourront bénéficier d’une visite à domicile s’il leur est impossible de se déplacer.
    Pour prendre rendez-vous les patients devront appeler le 1733, le numéro d’appel unique pour la médecine générale.
    En soirée de semaine, du lundi au jeudi, les patients sont toujours invités à appeler leur médecin traitant qui leur renseignera le nom du médecin de garde.

    Entrée sur le côté du bâtiment. Ascenseur extérieur jusqu'au 1er étage

    Cette asbl a pour objectif de pérenniser le service de garde dans nos régions, en offrant un meilleur service à la population et en permettant aux médecins de travailler dans de bonnes conditions de sécurité et d’efficacité.

    Capture d’écran 2020-06-06 à 14.12.30.png

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 4 au 10 juillet 2020

    Capture d’écran 2020-07-03 à 11.53.05.png

    Voir le site Cathobel

    A partir de ce premier juillet, l’organisation de nos célébrations liturgiques entre dans une deuxième phase. A cet effet, la a édicté un nouveau protocole pour permettre aux de s’adapter aux nouvelles mesures liées au déconfinement.

    Outil pratique pour les paroisses, il peut leur permettre de vérifier si tous les aspects d’un redémarrage ont déjà été envisagés. Il peut également aider à déterminer ce qui est possible en fonction de la situation spécifique de chaque paroisse. Ce protocole tient aussi compte du fait qu’un seul prêtre exerce parfois dans plusieurs paroisses. Dès lors, il propose une direction identique, dans le respect de la responsabilité de l’unité pastorale et des fabriques d’église. Il invite aussi les églises de monastères, d’abbayes et de couvents accessibles au public à se baser sur les mêmes modalités.
    La santé avant tout!
    Tant du point de vue physique que psychique, cette crise a un impact sur la pratique et les pratiquants. Les évêques ont veillé a élaborer ce protocole en concertation et sur conseil des experts. Ils prennent également en compte la santé mentale de chaque personne qui se rend à l’église. C’est pourquoi ils veilleront à maintenir une assistance spirituelle individuelle et collective: « c’est un défi important pour lequel chacun mérite respect et soutien ».
    Soutien aux équipes pastorales
    Tout en rappelant les règles de sécurité sanitaire, la est confiante dans le professionnalisme des équipes pastorales. Mais si besoin était d’avoir du soutien, elles le recevront de leur diocèse et de la elle-même.
    Nouvelles mesures en application
    Pour garantir le respect des mesures et permettre la reprise des célébrations, les bâtiments d’église sont donc réaménagés. Il est demandé à toute personne qui entre de bien respecter ce qui a été mis en place.
    Si les précautions générales (distance de 1,5 mètre, port du masque buccal, hygiène des mains…) sont inchangées, le nombre de personnes autorisées en même temps dans une église passe à 200 personnes maximum.
    Des bénévoles sont généralement présents pour gérer les entrées et aider ceux qui ne savent comment faire.
    Il est évident que les gestes de paix, la communion, le Notre Père et autres gestes se font toujours dans le respect des règles sanitaires. Chaque lieu de culte s’organise donc pour éviter les contacts entre personnes.
    Hors célébrations, une visite à l’église ou dans tout lieu de pèlerinage est possible tout au long de la journée. La distance minimale d’1,5 mètre doit évidemment être respectée.
    Fidèles et citoyens
    Tout fidèle est également citoyen et se doit donc de respecter les mesures prises par les autorités et relayées par la Conférence épiscopale. Celle-ci invite chacun et chacune à s’informer sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/ (disponible en différentes langues). Les instructions concernant les mesures à respecter sont constamment actualisées sur le site https://www.sciensano.be/fr
    En espérant que le respect de toutes ces mesures nous permettent au fur et à mesure de reprendre une vie « normale ». Chacun est donc appelé à prendre soin de soi et des autres. Autrement dit à agir pour le bien commun.
    Nancy GOETHALS/CP Conférence des évêques
    Voici le lien pour accéder à l’entièreté du protocole

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    4 juillet
    18h00 Tinlot
    18h00 Clavier-Station
    Dimanche 5 juillet
    09h Borsu

    10h30 Anthisnes
    10h30 Nandrin

    Les brèves
    Ceux qui craignent les assemblées dominicales peuvent nous rejoindre en semaine. Les mêmes consignes sanitaires s’appliquent.
    Les célébrations dans les maisons de repos et à la clinique de Fraiture ne sont pas autorisées pour le moment. Elles reprendront dès que possible en fonction de l’évolution de la situation.
    Vos projets de petites annonces et vos demandes d’intentions de messes pour « Les brèves » d’août sont à faire parvenir au secrétariat de l’Unité pastorale pour le 15 juillet au plus tard.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du 4 au 10 juillet 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Le Centre Neurologique de Fraiture fête Madame Colard, directrice depuis 1989 !

    IMG_0520.jpeg

    Mme Chantal Colard, accompagnée ici de sa petite fille et de son mari, aura marqué le CNRF de son empreinte  au cours de ces 30 années

    Après-midi très particulière au CNRF ce mercredi 1er juillet. Plus de 250 personnes étaient présentes pour mettre à l'honneur Madame Chantal Colard, directrice de l'institution depuis 1989 et pensionnée en juin 2020.
    Les responsables, les officiels, les partenaires, les membres du personnel de tous les services étaient répartis par petits groupes ("bulles") dans plusieurs chapiteaux pour respecter les mesures sanitaires, et masque obligatoire pour tous.

    Capture d’écran 2020-07-02 à 21.03.30.png

    Mme Chantal Colard, J.François Marot, Julien Compère et Laura Jeunehomme qui succède à C. Colard

    Monsieur Jean-François Marot, président du Conseil d'administration, a retracé la carrière de Madame Colard étroitement liée à l'évolution du CNRF. Des projets ambitieux, réalistes et réalisés de façon impeccable pour le bien être des malades, pour soigner des pathologies bien spécifiques, des spécialisations importantes. La qualité et la renommée de cet établissement ne sont plus à démontrer. Tout cela grâce à la détermination, la volonté de sa directrice mais aussi, et c'est essentiel, grâce à l'investissement du personnel.

    De son côté, Monsieur Julien Compère, directeur du CHU, a rappelé les enjeux et les défis à relever pour les deux entités CHU/CNRF fusionnées depuis le 1er janvier 2019.

    Madame Colard, visiblement émue a remercié chacun, chaque service pour son implication et pour ce long chemin parcouru depuis de nombreuses années, les efforts consentis, les obstacles à surmonter et dernièrement encore cette crise sanitaire à affronter ... ensemble.

    Capture d’écran 2020-07-02 à 21.00.01.png

    Cadeaux, fleurs, marques de sympathie, remerciements, souhaits d'une heureuse retraite...
    Après 46 ans passées au sein du CNRF, dont plus de 30 ans comme directrice, Madame Colard a bien mérité ces nombreuses attentions. Toujours pleine de projets, elle va pouvoir désormais écrire une nouvelle page de sa vie. 
    Nous lui souhaitons une belle et heureuse retraite auprès de ses proches et de ses amis !

    MERCI Madame.

  • Premier week-end de la phase 4 du déconfinement, les 3, 4 et 5 juillet 2020

    IMG_7298.jpeg

    16e week-end en mode Covid-19
    et le premier dans la phase 4 du déconfinement:

    106986612_158242975767322_8399238154783572638_n.png

     

     La météo du week-end 
     Retour au temps sec 
     et retour progressif du soleil avant des températures estivales 
     fin de la semaine prochaines 

    IMG_7721.PNG

     

     

  • Deux Ours, c'est reparti ! Rendez-vous samedi dès 17h

    106421788_2951339131629957_7251447475218741861_o.jpg

     
    Deux Ours reprend ses activités culturelles dès le 4 juillet… 4 juillet, Independance Day aux USA, la musique sera donc lâchée en toute liberté ce samedi au Deux Ours
    C’est une vinyles Jam qui ouvrira le tir de la reprise des activités culturelles de Deux Ours
    Il va de soi que cette activité sera proposée dans le respect de la distanciation sociale. Les tables de Deux Ours ont été espacées de 1M50 minimum. La jauge actuelle est donc de 70 personnes. Si vous désirez assister gratuitement à cette 1er Vinyles Jam post Corona, réservez votre table via ce formulaire (réservation obligatoire, il risque de ne pas y avoir de place pour tout le monde)
    Si vous ne connaissez le principe d’une Vinyles Jam, voici:
    Des amateurs de vinyles se relayent aux platines d’époque pour y jouer à bas volume leurs meilleures plaques.
    A chaque Vinyles Jam son thème. Ce samedi, le thème sera en lien avec le redémarrage, nous avons choisi « Calmos Amigos ». Les Vinyles Jameurs vont donc chercher dans les disques des morceaux cool, tranquilles pour passer un moment soft en votre compagnie.
    Si vous êtes Vinyles Jameur, c’est le moment de vous manifester pour jouer 1 heure ce samedi entre 17h et 1H du matin (grand max). Contactez Gabrielle Davroy en MP via messenger, elle vous donnera une heure de passage en fonction de votre disponibilité ce jour là.
    Vivement vous revoir et partager ce moment ensemble.
    Plus d'infos

     

  • Déconfinement et autres mesures, ce qui rouvre au 1er juillet.

    Capture d’écran 2020-07-01 à 13.48.49.png

    Phase 4 du déconfinement, ce qui change en juillet:

    - La règle de la bulle élargie passe de 10 à 15 personnes différentes par semaine en plus du foyer. Pour rappel, ce droit est individuel.

    - Les activités de groupe ne peuvent dépasser 15 personnes, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions non encadrées, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci.

    - Dès le 1er juillet, on pourra être accompagné pour aller au magasin avec des personnes de notre bulle de contact et il n’y aura plus de limite de temps. Le port du masque ne sera pas obligatoire, même si la question avait divisé. Mais les distances de sécurité sont toujours valables.

    - Pour les marchés,
    les protocoles restent d’application, mais il n’y plus de restrictions quant au nombre de marchands autorisés, avec la levée de l’interdiction de dépasser les 50 étals.

    - Les événements culturels pourront reprendre en présence d’un public, limité à 200 personnes en intérieur, et à 400 en extérieur en juillet, à condition que les règles de sécurité soient respectées. Cette limite de 400 personnes vaudra aussi pour les manifestations statiques et à condition de respecter les mesures de sécurité. Toute demande de manifestation doit aussi faire l’objet d’une autorisation auprès des autorités locales.
    Source

    En bref, voici ce qui rouvre le 1er juillet:

    - Les parcs d’attraction peuvent rouvrir, tout comme les plaines de jeux indoor
    - Les casinos et autres salles de jeux peuvent rouvrir

    - Possibilité de participer à des banquets et des réceptions (50 personnes maximum)

    - Les activités culturelles avec public (maximum 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur). Cela vaut aussi pour les salles de cinéma et les théâtres

    - En sport, tout sera à nouveau permis. Les piscines rouvrent.

    - Les services religieux peuvent se tenir en présence de 200 personnes

    - Les activités sportives ou culturelles organisées en groupe et encadrées peuvent compter 50 personnes 
     
    (D'après La Meuse)

    Capture d’écran 2020-06-28 à 15.22.16.png

    La déclaration de don d’organes est désormais possible en ligne (Voir l'article sur ce blog).

    D'autres mesures entrent en application comme chaque mois de l'année:

    - Les vélos sont autorisés gratuitement dans les trains jusqu’à la fin de l’année.

    - L’indemnité vélo devient obligatoire pour des centaines de milliers d’employés.

    - Nouveaux tarifs pour l’accès aux réseaux des câblo-opérateurs Telenet, Brutélé et Voo.

    - Retour des amendes pour non-respect de la zone basses émissions à Bruxelles.

    - Baisse des tarifs sociaux pour l’électricité et le gaz.
    Les tarifs sociaux diminueront en moyenne de 12% pour l’électricité et de 39% pour le gaz naturel à partir du 1er juillet. Ils seront dorénavant valables pour un trimestre et non plus pour un semestre.

    - La déclaration de don d’organes possible en ligne dès juillet

    - Les détenus autorisés à porter leurs propres vêtements.

    - International: l’Allemagne prend la présidence de l’UE pour 6 mois.

    Détails dans le Soir

  • Tinlot. Le Blé qui lève," rétro covid-19"

    Capture d’écran 2020-07-01 à 20.46.04.png

     
    Nous avons admiré avec plaisir les nombreuses photos et vidéos de gymnastique à la maison lors de ces 3 derniers mois... 
    Aujourd'hui, on vous partage une dernière vidéo pour clôturer cette saison 19-20 ! 
    MERCI aux gymnastes, aux parents, aux bénévoles, aux juges, aux entraîneurs, aux responsables du club, ... d'avoir été présents lors cette saison un peu particulière ! 
    On a hâte de vous retrouver en stage dès demain pour certains, un peu plus tard pour d'autres ! Et en septembre pour tous, pour débuter une nouvelle saison !
    Voir la vidéo