Santé

  • Tinlot ferme les boîtes à livres (suite)

    La commune de Tinlot vient de fermer les boîtes à livres sur son territoire. Dans d’autres communes de la région, comme Waremme et Marchin, l’accès est toujours autorisé.

    Capture d’écran 2020-03-30 à 18.45.23.png

    Comme beaucoup de lieux publics, les bibliothèques ont dû fermer leurs portes pour éviter la propagation du Covid-19. Mais les boîtes à livres restent quant à elles ouvertes… sauf à Tinlot !
    Depuis ce vendredi, un arrêté de police interdit l’utilisation des boîtes à livres. « On sait que le virus peut rester sur certaines matières. Ça reste flou, mais, par précaution, j’ai décidé de prendre cet arrêté. La mesure va durer pendant toute la pandémie », détaille Christine Guyot, bourgmestre de Tinlot.
    Cette mesure a notamment été prise car certaines personnes profitaient du confinement pour faire « de grands tris » et déposaient beaucoup d’ouvrages dans les boîtes à livres des six villages de la commune.
    Pas d’interdiction à Waremme
    À Waremme, le collège communal a pris une décision très différente. « On a évoqué une fermeture, mais on a pris la décision de maintenir les boîtes à livres. On veut conserver un accès à cette forme de culture. Mais on a mis des fiches qui rappellent les règles d’hygiène », indique l’échevin waremmien de la culture, Julien Humblet, qui précise que la situation pourrait changer en fonction de l’évolution des mesures.

    La boîte à livres se trouve à l’entrée de la Bibliothèque Pierre Perret, elle est gérée par les services de la bibliothèque. « On y met des ouvrages à donner : des dons, des doublons, des livres anciens… On a une caisse ou deux pleines de livres pour réapprovisionner. Il y a aussi une boîte à livres près du Centre culturel de Waremme, approvisionnée par le conseil communal des enfants », indique Renaud Gavroy, en charge de la communication de la bibliothèque.
    Aussi accessible à Marchin
    Idem à Marchin. « Nous n’avons pas pris d’arrêté. Les boîtes à livres sont autorisées, mais avec précaution bien sûr. Si le fédéral demande une fermeture, on le fera. On va même poser la question, par l’intermédiaire du gouverneur », indique le mayeur de Marchin, Éric Lomba.

    La boîte à livres située rue J.Wauters est d’ailleurs aussi régulièrement réapprovisionnée par la bibliothèque de Marchin-Modave. « On retire et on remet des livres. La boîte à livres est vraiment un lieu d’échange », reconnaît Nicolas Fanuel, responsable de la bibliothèque Marchin-Modave.
    Concernant la transmission du virus, la bibliothèque a publié un article de presse sur sa page Facebook. « On ne sait pas exactement. On est dans l’incertitude », reconnaît Nicolas Fanuel, qui assure suivre l’actualité de près. Ajoutons également qu’une boîte à livres devrait bientôt être installée à Modave.
    La Meuse Huy-Waremme

    Capture d’écran 2020-03-31 à 10.08.19.png

    Suivez la page Comité Culturel Tinlot pour les infos et le suivi !
    Nous vous invitons à respecter scrupuleusement cette décision qui a pour but de garantir la sécurité de tous.
    Dès que cela sera possible, le nécessaire sera fait pour vous permettre d'y avoir à nouveau accès en toute quiétude.
    Nous sommes certains que vous trouverez d'autres moyens plus sûrs pour vous assurer de la lecture pendant cette période de confinement.
    Si cette période de confinement est propice à la lecture, elle l'est aussi au tri de votre grenier,... Vous retrouverez sans doute des livres dont vous ne faites plus usage, des doublons,...  Le Comité Culturel se fera un plaisir de récupérer vos dons à la fin du confinement.
    Merci de votre compréhension.
    Nous restons à votre disposition.
    Prenez soin de vous ! 
    Cécile Donné-Valgaerts
    Présidente du CCT

  • Le Home de Seny (CHU) a une nouvelle Directrice (suite)

    Capture d’écran 2020-03-29 à 19.01.51.png

    Une extension de 15 lits est prévue
    La résidence compte 60 lits, dont 25 en maison de repos et de soins (MRS), et une équipe soignante de 43 personnes. Pour rappel, le home a connu d’importants travaux d’extension entre 2012 et septembre 2017, date d’inauguration d’une nouvelle aile répartie sur 3 étages, faisant passer le nombre de lits de 42 à 60.
    Une extension de 15 lits supplémentaires est prévue au -1. Le gros œuvre est terminé et il ne reste plus qu’à recevoir les lits. Vu la situation, la date de livraison est indéterminée.
    P.Tar. La Meuse H-W

  • CNRF (Fraiture) : le nombre de cas infectés en hausse

  • Condroz: pharmacies et Poste Médical de Garde le week-end, qu'en est-il ?

    Avec toutes les mesures prises face à la pandémie de coronavirus,
    qu'en est-il du rôle de garde des médecins organisé les w-e?

    Le poste médical de garde de Tinlot fonctionne, bien évidemment. 
    Uniquement sur rendez-vous

    Vous pouvez cependant prendre contact avec votre médecin traitant au préalable,
    certains médecins pourraient répondre au téléphone pour soulager les médecins de garde le we.

    91647500.2.2.2.2.2.2.2.2.4.2.3.jpg

    3675895345.2.3.5.png

    Une permanence d’appel pour aider les généralistes débordés
    À Liège, les médecins généralistes sont débordés d’appels et les conversations durent souvent très longtemps car il faut aussi rassurer le patient en répondant à toutes ses questions. Du coup, nombreux sont les patients qui ne parviennent plus à les joindre et se sentent abandonnés.
    Et il y a ceux aussi qui n’ont pas de médecin généraliste. C’est pourquoi l’association des médecins généralistes liégeois (le GLAMO) a décidé d’ouvrir une permanence téléphonique tous les jours de la semaine, en plus de celle qu’elle organise déjà le week-end à la maison médicale.
    Depuis ce jeudi, le Glamo assure donc une garde uniquement téléphonique en semaine aussi de 8h à 20 heures. Pour tout problème médical ou question par rapport à l’épidémie, vous pouvez donc contacter le
    04/ 341.33.33.
    L.G. La Meuse

    Pharmacies
    Dans la colonne de droite sur ce blog, vous avez le lien permanent pour trouver une pharmacie (de garde)

    Capture d’écran 2020-03-20 à 16.57.31.png

     

  • Fraiture. 16 cas de Covid-19 détectés au CNRF

    Un premier cas de coronavirus a été détecté au sein du Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture (CNRF) mercredi passé. Rapidement, le virus s’est propagé au sein de cet établissement de 120 lits, spécialisé dans la prise en charge de patients présentant des affections neurologiques comme les AVC (accident vasculaire cérébral), les traumatismes crâniens ou encore la maladie de Parkinson.
    Lundi, le centre comptait 11 cas de Covid-19 parmi ses 120 patients et 5 cas au sein du personnel médical. Les patients infectés ont été isolés au deuxième étage du bâtiment, spécialement réquisitionné pour l’occasion. Une des personnes contaminée a été transférée au CHU tandis que les autres patients, issus de services différents, sont dans un état stable et ne présentent qu’une légère poussée de fièvre. Ils seront également transférés si leur état se dégrade. Les membres du personnels contaminés, deux médecins et 3 infirmières, ont été écartés et sont isolés chez eux.
    Visites interdites
    Le CNRF fait partie du CHU de Liège depuis le 1er janvier 2019. Comme pour tous les autres sites du centre hospitalier universitaire, les visites étaient interdites depuis le lundi 16 mars. Tous les patients, testés positifs ou non, sont en confinement complet dans leurs chambres depuis vendredi. Les soins en réadaptation fonctionnelle ont été interrompus, à moins d’être essentiels pour le patient.
    Il a été proposé aux patients en ayant la possibilité, de rentrer chez eux. 25 d’entre eux ont quitté le centre vendredi, faisant baisser le nombre de patients présents sur le site à 90. Le CNRF refuse toute nouvelle admission, invitant les patients en attente à rester dans les hôpitaux généraux ou à domicile s’il n’y a pas d’urgence.
    Les patients infectés ne correspondent pas à un profil particulier. Ils ont des âges différents, proviennent de services différents et présentent des symptômes divers. Bien qu’une crainte se développe au sein du personnel hospitalier, les mesures sanitaires sont appliquées à la lettre afin de stopper la propagation du virus.
    En dehors des masques FFP2, l’établissement n’est pas encore en pénurie de matériel.
    La Meuse H-W

    Capture d’écran 2020-03-24 à 22.45.30.png

    Voir également le reportage vidéo de RTC

  • Tinlot. Distribution de masques chirurgicaux pour les maisons de repos et de soins et les infirmières à domicile

    image_mini.pngAvis important aux MR, MRS, centres psychiatriques, infirmiers/infirmières domiciliées sur TINLOT

    La commune de Tinlot, comme les autres communes, reçoit ce mardi, un stock de masques chirurgicaux de la Région Wallonne. Ceux-ci sont réservés à deux publics cibles :
    1. Les MR, les MR, MRS, Centres psychiatriques domiciliés à TINLOT 
    2. Les infirmiers/infirmières à domicile (sans distinction de catégorie, en possession d’un numéro INAMI et ayant presté)
    
Lorsque les infirmiers/infirmières à domicile viendront retirer leurs masques (1 boîte par travailleur)  
    • Seuls les professionnels avec la preuve de leur numéro INAMI et leur carte d’identité pourront bénéficier de la distribution  
    • Un registre sera tenu par les personnes en charge des distributions afin de pouvoir retracer qui a reçu quoi et ainsi éviter les doubles distributions
    • Un reçu dont le distributeur conservera la copie sera donné aux infirmiers/infirmières bénéficiant de la distribution
     
    Merci d'envoyer votre NOM, PRENOM, ADRESSE, TELEPHONE ET NUMERO INAMI
    à jessica.souplet@tinlot.be le plus rapidement possible.

    Pour éviter les regroupement de personnes, un rendez-vous vous sera proposé pour venir chercher vos masques.
    Source: commune de Tinlot

  • Le Home de Seny (CHU) a une nouvelle directrice, Madame Sandrine Langer

    Capture d’écran 2020-03-22 à 20.38.30.png

    Suite à l'appel lancé au mois de janvier, pour le poste de directeur (H/F), le CHU a engagé Sandrine Langer comme directrice du Home de Seny. Il s'agissait de remplacer Aurélie Hubin qui poursuit sa carrière dans d'autres maisons de repos.
    (Voir l'article:
    Tinlot, à 27 ans Aurélie Hubin devient directrice du Home de Seny).

    C'est un véritable baptême du feu pour la nouvelle directrice qui a été engagée le 9 mars dernier avec l'arrivée du Coronavirus! "Il n'y a pas encore eu de véritable présentation puisque les résidents sont aujourd'hui confinés dans leur chambre", explique-t-elle!
    La nouvelle venue est infirmière A1 (Haute Ecole André Vésale à Liège) et licenciée en Sciences de la Santé Publique (ULg). Agée de 39 ans et originaire de Verlaine, elle est maman de 2 enfants (4 et 6 ans) et habite à Fexhe-Le-Haut-clocher.
    Active dans le secteur des maisons de repos d'abord comme infirmière de 2002 à 2006, elle a été ensuite directrice au centre ville de Liège pour terminer de 2008 à 2019 comme directrice "opérationnelle" pour un investisseur privé sur la Province de Liège qui détient 10 maison de repos.
    Et du côté des nouvelles positives pour le home, il faut souligner le beau geste du fleuriste d’Evans Garden qui a offert ses invendus aux résidents du home la semaine dernière.
    Bon travail à Seny en cette période difficile, Madame Langer !

    Une fleuriste d’Ouffet offre ses invendus au home de Seny
    Véronique Daco, fleuriste d’Evans Garden à Ouffet, a dû fermer à cause des mesures de confinement liées au coronavirus. Elle a offert les fleurs qui restaient dans son magasin au home de Seny à Tinlot.
    « Voir les fleurs faner… ça me fait vraiment mal au cœur ! » Véronique Daco, gérante d’Evans Garden (magasin de fleurs à Ouffet), avait le cœur gros lorsqu’elle a dû fermer son magasin à la suite des mesures de confinement. Elle comprend parfaitement la nécessité de ces mesures, qu’elle ne conteste pas… mais elle ne supporte pas le gaspillage ! « On s’est retrouvé avec un gros stock de marchandise », indique la fleuriste.

    Capture d’écran 2020-03-22 à 20.47.26.png

    L’Ouffetoise a alors voulu apporter un peu de bonheur aux gens isolés. « On s’est dit que ça pouvait mettre un peu de baume au cœur. Tout ce qui est périssable a été distribué. On a donné des fleurs aux gens isolés, aux commerçants et on a déposé le reste au home de Seny à Tinlot », explique la commerçante.
    Les fleurs ont alors été distribuées dans les différentes chambres du home. Au grand bonheur des résidents, actuellement confinés. « Ça a été très apprécié. C’est un très beau geste. Ça égaie un petit peu le quotidien », reconnaît la directrice du home.
    Notons également que ce n’est pas la première fois que Véronique Daco fait un geste pour les personnes âgées : très régulièrement, elle donne ses invendus au home de Tinlot pour des ateliers.
    Article complet à lire dans la Meuse H-W

  • Le risque de violences conjugales augmente en période de confinement. Numéro gratuit 0800 300 30

    Le risque de violences conjugales augmente en période de confinement.
    Le numéro gratuit 0800 300 30 reste accessible à toutes et tous.

    89939823_2816956241692822_881149842565365760_n.png

    Source RTC

  • Tinlot. Le marché hebdomadaire terminé jusqu'à nouvel ordre !

    La reprise du marché n'aura duré que quelques heures à Tinlot. Ouvert mardi dernier, il n'aura déjà plus lieu mardi prochain!

    Capture d’écran 2020-03-19 à 19.43.01.png

    A Huy, ce mercredi, quatre échoppes sur le… dernier marché !

    Dernier marché hebdomadaire à Huy ce mercredi jusque midi avant trois semaines de fermeture. Seulement quatre échoppes étaient présentes avenue des Ardennes, à la grande satisfaction du public. Par contre, l’inquiétude est grande chez les ambulants. Article dans La Meuse H-W

  • Mesures décidées par le Gouvernement wallon (18/03/20)

    Capture d’écran 2020-03-19 à 19.50.09.png
    La Wallonie

    Suite aux mesures renforcées prises par le Conseil nationale de Sécurité, le Gouvernement wallon a annoncé ce mercredi 18 mars une nouvelle série de dispositions destinées à faire face sur le territoire régional aux conséquences de la crise sanitaire du COVID-19.
    Il a rappelé qu'il disposait désormais de pouvoirs spéciaux octroyé par le Parlement de Wallonie. Afin de prendre des mesures urgentes dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, l'exécutif régional a donc la possibilité de légiférer sans passer par toutes les procédures législatives habituelles.

    Un fonds extraordinaire de solidarité de 350 millions € est dégagé pour aider les secteurs impactés :

    • 233 millions € de soutien aux PME et indépendants dans les secteurs touchés par la crise ;
    • 115 millions € de mesures de soutien aux secteurs de la santé et du social ;
    • 2 millions € pour les communes

    Aides en faveurs du secteur économique

    • Une indemnité forfaitaire de 5000 € sera octroyée aux secteurs d'activités qui doivent fermer leurs portes ou sont à l'arrêt (Horeca, commerces de détail, hébergements, agences de voyage et activités connexes) ; cela représente environ 48 900 bénéficiaires potentiels.
    • Une indemnité forfaitaire de 2500 € sera octroyée aux activités partiellement touchées (coiffeur) ;
    • Les outils financiers wallons (SOWALFIN, SOGEPA et SRIW) vont être mobilisés pour aider en urgence les entreprises par le biais d'octroi de garantie, de co-garantie (avec les banques) ou de prêts. Des prêts d'urgence au soutien de trésorerie de max. 200 000 € pourront être accordés.

    En matière d'énergie

    Des mesures sont prises en faveur des citoyens en situation précaire afin de leur assurer un approvisionnement en gaz et électricité : coupures suspendues pendant la période de confinement et pas de placements de nouveaux compteurs à budget.

    Aides aux secteurs de la santé, du social et de l'emploi

    • Pour les hôpitaux, la Région va venir en appui du financement du fédéral. Une aide exceptionnelle de 56,55 millions € permettra de compenser des coûts engendrés par l'achat de matériel, la désinfection des véhicules et unités de soins, l'ouverture d'unités d'hospitalisation séparées liées à l'afflux de patient, les coûts pour renforcer les équipes soignantes, les problèmes de trésorerie suite à la déprogrammation des activités "non urgentes", etc.
    • Les maisons de repos vont obtenir une aide financière de 12, 372 millions € pour 3 mois. Elle est destinée à couvrir notamment les coûts supplémentaires liés à l'achat de matériels supplémentaires, les aménagements des locaux liés aux mesures de protection et aux confinements de résidents Covid+, les charges salariales supplémentaires, la désinfection et le traitement des déchets, etc.
    • Une aide financière d'1 million € pour 3 mois va être accordée aux structures sociales qui accueillent les plus démunis (abris de nuit, relais sociaux...) pour permettre l'engagement de personnel temporaire et additionnel en fonction des besoins et des réalités locales. Les Gouverneurs de province sont sollicités pour organiser un accueil alternatif présentant les garanties sanitaires imposées par la gestion de l'épidémie. 
    • Le secteur du handicap va bénéficier d'une aide de 668 000 € pour 3 mois afin de pallier à l'absentéisme de personnel.
    • Très impacté, le secteur des titres-services va bénéficier d'un financement complémentaire pour aider au maintien des salaires des travailleurs(ses).

    Soutien aux communes

    Une aide financière de 2 millions € sera accordée aux communes qui décideront de suspendre des taxes communales auprès des secteurs impactés

    Suspension temporaire des délais de rigueur et de recours

    Ces délais de rigueur sont suspendus à partir du 18 mars 2020 et pour une durée de 30 jours. Afin de garantir la continuité du service public, le principe d'égalité et de préserver la sécurité juridique, le dispositif vise à ce qu'aucun citoyen ne soit entravé ni dans l'exercice de ses droits ni dans l'accomplissement de ses obligations.
     
    Ces mesures veillent également à ce que les services publics soient en mesure de traiter effectivement les recours et procédures administratives relevant de leur responsabilité, tout en évitant que des décisions ne soient prises par défaut dans le cas d'une impossibilité de traitement dans les délais requis.
     
    Les délais en matière d'enquête publique et de remise d'avis des instances seront également suspendus.

    Suspension des décisions d'expulsions domiciliaires administratives et judiciaires

    Les ménages locataires, dans le cadre d'une procédure d'expulsion, ne doivent pas être mis à la rue ou dans l'obligation de se loger chez des connaissances pour une période transitoire ou de se tourner vers le CPAS ou tout autre organisme pour obtenir un logement, et ainsi multiplier les contacts sociaux.

    Mesures fiscales

    • Les redevables bénéficieront d'une suspension du délai de paiement des taxes, qui sera allongé de la période correspondant à la crise.  
    • Concernant le contentieux, les délais de réclamation (introduction, recours...) et les décisions administratives négatives sont gelés. En revanche, toutes les décisions positives seront appliquées afin de rendre des moyens financiers, aux personnes physiques et morales.
    • Les recouvrements déjà en cours ou qui allaient être lancés seront assouplis y compris au niveau des huissiers et les plans de paiement seront facilités.   
    • Les contrôles physiques (protection des agents) et par correspondances (inefficaces vu les fermetures massives) sont supprimés.
    • Les amendes administratives liées à la taxe kilométrique seront modérées. 

    Fonction publique

    Au niveau de la fonction publique wallonne , le télétravail est généralisé (pour toutes les fonctions qui le permettent) tout en maintenant la continuité du service aux citoyens.

    Fermeture des recyparcs

    Les intercommunales de gestion des déchets sont tenues de fermer tous les recyparcs de Wallonie à partir du 18 mars et jusqu'à nouvel ordre.

    Détails et explications dans le communiqué de presse en téléchargement

    Source

  • Coronavirus: les activités en plein air peuvent bien avoir lieu en famille

    L’activité physique en plein air est permise, elle est même recommandée dans une certaine mesure. Elle peut s’exercer avec les membres de la famille vivant sous le même toit ou un(e) ami(e), en respectant une distance raisonnable entre les personnes, peut-on lire sur le portail belge des informations et services officiels.

    Capture d’écran 2020-03-18 à 19.13.52.png

    Comme le signale le journal le soir, une confusion a eu lieu car Sophie Wilmès a expliqué, dans sa conférence de presse de mardi soir, que l’activité en plein air ne pouvait se faire qu’avec une seule personne de la famille. Ce n'est donc pas le cas.
    Par contre, l'activité avec d'autres personnes ne vivant pas sous le même toit est bien limitée à 1 seule personne ! (balade à deux à pied ou en vélo par exemple, en respectant une distance raisonnable)
    Voir l'article

  • La Belgique passe en confinement total ce mercredi à midi!

    Capture d’écran 2020-03-18 à 07.55.53.png

    Le Conseil national de sécurité s’est réuni ce mardi en fin d’après-midi pour évoquer les mesures à prendre pour limiter la propagation du coronavirus en Belgique. Un confinement strict a été décidé et sera mis en placement mercredi à partir de midi.
    Les Belges sont priés de rester chez eux pour éviter la diffusion du coronavirus, a décidé le Conseil national de sécurité. Il est demandé de limiter les déplacements à l’essentiel (santé, nourriture, banque, pharmacie, poste, essence, aide aux gens dans le besoin), les magasins seront fermés sauf les pharmacies, commerces de nourriture et nourriture pour animaux ainsi que les librairies. Les crèches restent ouvertes. Les rassemblements sont interdits.
    Les entreprises devront pratiquer le télétravail pour toutes les fonctions qui le permettent. Pour les autres fonctions, une distance sociale devra être observée entre les travailleurs sur le lieu de travail et dans les transports organisés par l’entreprise. Si ces mesures ne peuvent être mises en place, l’entreprise doit fermer ses portes.
    Les mesures sont d’application à partir de mercredi midi jusqu’au 5 avril. (Voir l'article précédent sur ce blog). Lire la suite de cet article sur Sudinfo

    Les modalités de toutes ces mesures vont être précisées dans les heures et les jours qui suivent.
    Vous trouverez déjà un maximum d'informations dans tous les médias officiels.
    De notre côté, nous relayerons prioritairement les infos plus locales, à notre niveau communal et condrusien.
    Plus que jamais ce blog est à votre disposition puisque les contacts physiques sont absolument à éviter dans l'intérêt de tous et pendant le temps qu'il faudra !

  • COVID19 – Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres ! Confinement général à partir de midi

    Si vous n'êtes pas encore inscrit à "be alert", c'est le moment! Vous recevrez ainsi directement les infos officielles et même celles de votre commune par mail ou SMS. C'est encore le cas aujourd'hui avec le mail suivant reçu hier soir qui résume les décisions du centre de crise fédéral. C'est le 3e mail reçu en quelques jours. 
    Pour s'inscrire: https://www.be-alert.be/fr/

     

    logo BE-Alert

                                COVID19 – Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres !

    Le Conseil National de Sécurité a pris ce mardi 17 mars 2020 la décision de renforcer les mesures déjà prises pour lutter contre le coronavirus. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur ce mercredi 18 mars 2020 à 12h et resteront d’application au moins jusqu’au 5 avril 2020.

    Les consignes d’hygiène personnelle ainsi que les mesures de distanciation sociale restent les meilleures actions que chacun doit respecter. Leur strict respect par tous, des plus jeunes aux plus âgés, est une nécessité pour contrer le virus. Le sens civique de chacun et l’esprit de solidarité envers les plus faibles sont indispensables. 

    Néanmoins, des efforts supplémentaires sont nécessaires afin de contrer la poursuite de la propagation du virus. Il est crucial maintenant de prendre et de respecter d'autres mesures.

    Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

    • Chacun doit rester chez soi au maximum pour limiter les contacts extérieurs.
    • Vous pouvez quitter votre habitation pour:

    Aller dans un magasin d'alimentation

    Aller chez le médecin

    Aller à la pharmacie

    Aller au guichet automatique de la poste 

    Aller au guichet bancaire 

    Aller à la station d’essence

    Fournir une assistance aux personnes vulnérables. 

    • Les magasins non essentiels sont fermés à l’exception

    Des librairies

    Des salons de coiffure (un client à la fois) 

    Des magasins de nuit (jusque 22h)

    Ceux-ci doivent bien entendu respecter les distances sociales

    • Tous les magasins alimentaires restent ouverts.

    L’accès aux supermarchés sera contrôlé afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps à l’intérieur (au maximum 1 personne par 10 m² et ce, pour maximum 30 minutes par personne). 

    • Les marchés sont fermés, sauf s’ils sont indispensables à l'approvisionnement alimentaire et dans la mesure où l'autorité locale peut garantir les mesures de distance sociale.
    • Les magasins vendant principalement des aliments pour animaux sont couverts par la définition des magasins d'alimentation et peuvent rester ouverts.
    • Les activités physiques à l’extérieur (se promener, courir, faire du vélo) sont conseillées mais uniquement entre personnes vivant sous le même toit ou avec un(e) ami(e) et en limitant les contacts avec d’autres (1,5 mètre de distance).
    • Tout rassemblement est interdit. 
    • L’HORECA doit rentrer son mobilier extérieur de terrasse.
    • Les transports publics doivent être organisés de telle manière à ce que la distance sociale puisse être garantie.
    • Les entreprises quelle que soit leur taille peuvent poursuivre leurs activités à condition d’organiser le télétravail au maximum ou si elles peuvent garantir les mesures de distanciation sociale. Si cela est impossible, elles doivent fermer. En cas de non-respect de cette mesure, des sanctions seront appliquées. Cela n’est pas valable pour les secteurs cruciaux et services essentiels. 
    • Tous les voyages non essentiels vers l’étranger sont interdits.

    Les polices locales et fédérales veilleront au respect strict des mesures prises pour lutter contre le coronavirus et aider les professionnels de la santé. 

    Nous sommes tous ensemble engagés pour agir maintenant. 

    La distance sociale doit être appliquée aussi strictement que possible. 

    Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres !

    Prenez connaissance du communiqué de la Première Ministre ici.

    logo NCCN        logo VG

  • Tinlot Coronavirus. Dispositifs pour les aînés et les personnes en situation de handicap

    CONORAVIRUS DISPOSITIFS POUR LES AINES DE TINLOT
    ET POUR LES PERSONNES EN SITUATION D
    HANDICAP
    UN NUMERO DE TELEPHONE UNIQUE SUR TINLOT
    085.830.921

    TINLOT1 AINES PDF.jpg

    TINLOT AINES PDF.jpg