Solidarité

  • Tinlot: une épicerie «zéro déchet» en l’honneur de leur fille

    Ouvrir une épicerie fine est un projet audacieux qui mûrit depuis longtemps dans l’esprit de Jean-Marc Delbovier et de son épouse Florence. Après avoir géré l’ASBL « Pour eux » pendant 14 ans, asbl qui vient en aide aux personnes handicapées, le couple désirait œuvrer pour l’avenir de leur fille, souffrant d’un retard mental. « Cela fait longtemps qu’on voulait se lancer dans un projet commun. À la base, on partait sur une table d’hôtes mais on a changé d’idée. On veut valoriser les producteurs de la région tout aidant notre fille tant que c’est encore possible pour nous », souligne Florence.
    Ses parents veulent rester prévoyants et investir pour lui assurer un avenir décent. « Pour cela, nous avons pris la décision d’acheter un bâtiment afin de lui assurer une rentrée financière via les locations des différentes parties. Si elle est suffisamment autonome, elle pourrait même y résider », explique Jean-Marc Delbovier. Pour ce projet, le famille cherche encore un bâtiment dans la région de Huy. « Nous avons déjà visité plusieurs bâtiments en vain. On cherche une surface d’environ 400m2 dont 100m2 de surface commerciale et de quoi faire plusieurs appartements».
    E-shop en construction
    En attendant de trouver le bâtiment idéal, la famille tinlotoise prépare l’ouverture d’un e-shop avec livraisons à domicile dans les semaines à venir. « Nous voulons une épicerie où nous serons le seul intermédiaire entre le producteur et le client. Pour cela, on part nous-mêmes à la rencontre des artisans. Nous allons proposer des articles zéro déchet faits maison, des produits locaux issus du terroir comme des produits de bouche, des bijoux, des produits d’entretien, des bières, vins et spiritueux, du chocolat et des épices », cite la maman de Nell qui tiendra la boutique. « On aimerait aussi que notre fille ou d’autres personnes souffrant d’un handicap puissent effectuer un stage au sein de l’épicerie mais également proposer des paniers fermiers sous forme d’abonnement mensuel et des dégustations à domicile », renchérit Jean-Marc.
    A suivre sur la page Facebook OrigiNell, sans oublier le site internet www.originell.be.
    Article de La.Ma dans la Meuse H-W
    Voir l'article précédent sur ce blog

     

  • Mobil'art 2019. Biennale d'art contemporain au profit de la recherche et des personnes atteintes de la sclérose en plaque

    Mobilart 2019 - annonce et infos.jpg

    Voir également le reportage vidéo sur RTC

     

  • Tinlot. Après 14 années d'investissement dans l'ASBL "Pour Eux", la famille Delbovier se lance dans un nouveau défi "OrigiNell"

    capture ecran 2019-03-26 à 17.31.07.jpg

    Chères amies, chers amis, chers lecteurs,

    Il était une fois Nell… Il était une fois un projet «OrigiNell », une nouvelle épicerie fine !
    Comme la plupart d’entre vous le savent déjà, notre fille Nell (qui va déjà sur ses 21 ans !) souffre d’un handicap mental et de difficultés en psychomotricité fine.

    Fin 2017 nous avons appris que, dans sa situation et au vu des législations actuelles, elle ne pourrait aller que vers des « emplois » de type « volontariat » (soit bénévole) afin de garder sereinement ses droits à une pension (qui cela étant dit n’est pas très élevée !).
    Comme vous vous en doutez, cette nouvelle nous a un peu chamboulés !
    Après quelques jours de réflexions, de discussions et de prises de renseignements, nous avons pris ensemble la décision de nous battre pour lui assurer une vie aussi décente que possible qu’elle mérite au même titre que toute autre personne. De plus, il n’est pas concevable pour nous de se dire dans 15 ans que nous aurions pu essayer quelque chose sans l’avoir tenté !

    54523828_1432196116923655_2958305565756882944_n.jpgAprès les 14 années d’investissement dans l’ASBL « Pour eux » (pour ceux qui ne connaissent pas : ASBL pour venir en aide aux personnes handicapées), nous allons donc nous lancer dans une nouvelle aventure encore plus personnelle !
    L’idée générale est de réaliser l’achat d’un bâtiment afin de prévoir une rentrée financière à Nell via les locations des différentes parties de celui-ci (en plus de lui procurer un domicile) ou, si cela s’avère nécessaire, de nous donner la possibilité de créer une maison à autonomie semi encadrée.
    Comme vous vous en doutez, cet investissement est non négligeable et nous devons réaliser des rentrées financières supplémentaires durant les +/-15 années de vie active qu’il nous reste !
    Pour ce faire, on va (Flo en part time complémentaire, Jean-Marc et Nell comme bénévoles) ouvrir une épicerie fine (*1)(uniquement en livraison à domicile pour le moment !).
    Ah oui, nos fournisseurs sont des producteurs locaux directement en contact avec nous !
    Envie de nous soutenir dans cette démarche ?
    · Partagez cette information avec vos amis !
    · Partagez et likez cette page FB « OrigiNell »
    · Venez découvrir très bientôt notre site internet « www.originell.be »
    Merci de nous avoir lus jusqu’au bout et merci d’avance pour l’aide que vous pourrez nous apporter dans ce projet un peu fou !
    Bien à vous et au plaisir de vous revoir !
    Nell, Florence et Jean-Marc

    (*1) Notre épicerie fine est un commerce de détail de proximité (E-Shop) de denrées alimentaires mais distribue également une diversité de produits sans rapport avec l'alimentation (vente de produits fermiers et/ou artisanaux). Ces produits sont d'une haute qualité gustative et socialement équitables. Le seul intermédiaire entre vous et le producteur, l’artisan ou l’artiste c’est nous !
    Notre épicerie est un commerce de proximité où il est possible de trouver du petit dépannage aux cadeaux, des produits alimentaires mais aussi des produits d'entretien et d'hygiène (réalisés par Flo), les coutures de Flo (voir album), des bijoux,... Page facebook ORIGINell

    Bravo à eux! Nous leur souhaitons d'ores et déjà une pleine réussite !

    capture ecran 2019-03-26 à 17.33.12.jpg

     Allez…On lance notre première pub pour notre premier artisan !
    Envie de chocolat ? Pâques approche à grand pas ! ORIGINell vous propose un assortiment d’œufs en chocolat pleins (blanc, noir et au lait) réalisés par MayaCocoa au prix de 11.5€ le sachet de 200 gr.
    Pour passer commande : Utiliser l'onglet "message" en précisant vos coordonnées et la quantité de sachets
    Qui est MayaCocoa ?
    Nous avons fait sa connaissance il y a un an et nous avons été séduits par sa personnalité et par ses produits hors du commun.
    Sophie est diplômée de l’Espace Formation Petites et Moyennes Entreprise à Uccle. De Maisons en Maisons, elle a fait son petit bonhomme de chemin.
    C’est au cœur de sa maison et au cœur de la jolie ville de Marche-en-Famenne que « mayaCocoa » voit le jour.
    Cette petite entreprise a pour ambition de faire briller vos yeux, chers amis du chocolat !
    Pour cela, elle garantit à ses clients des produits de qualité et artisanaux.
    Les produits de MayaCocoa seront proposés à la vente dans notre épicerie fine d'ici quelques semaines.

    En savoir plus

  • Tinlot. Bilan du vide dressing du 17 février au profit de la Maison Blanche à Esneux

    50612263_1983332145053772_4309447967217025024_n.2.jpg

    Bonjour à tous et à toutes ,
    Je tenais à vous remercier pour votre présence au vide dressing qui a eu lieu le 17 février dernier. Après avoir discuté avec la plupart d’entre vous, certains ont bien vendu, d’autres très peu. Le nombre de visiteurs attendus n’a pas été atteint, j’en suis désolé pour vous. Le prochain vide dressing aura lieu le premier trimestre 2020 dans une commune plus proche de la ville.
    Malgré tout cela, l’objectif de cet événement a été bien plus qu’atteint et nous sommes tous heureux.
    Nous avons tout trié, il y a eu tellement de dons que nous avons été en apporter à des centres différents et des pouponnières, ils en ont été tous très heureux .
    Avec les 20% des bénéfices de la journée et quelques dons reçus nous avons récoltés 274 € pour la maison blanche à Esneux .
    Les prochains événements (chaque trimestre un différent) nous permettront d’augmenter au fur et à mesure les dons pour les asbl qui en ont besoin.
    Encore merci .
    Angéline De Smidt

    IMG_3808.jpeg

    IMG_3806.jpeg

  • La Croix-Rouge recherche des bénévoles pour accompagner les enfants rendant visite à un parent en prison

    En Belgique, 12.000 enfants sont concernés par l’incarcération de leur papa ou de leur maman.
    A l’instar des enfants du divorce, ceux de personnes incarcérées souffrent du même mal : séparation brutale, tensions familiales, ruptures, stress, le tout accentué par la peur, la honte, l’humiliation.
    Pour des raisons matérielles, organisationnelles ou des difficultés de vécu familial, un enfant sur deux ne rend jamais visite à son parent détenu.
    La Croix-Rouge de Belgique tente de répondre à ce besoin. 35 % des visites d’enfants de détenus sont réalisées grâce à l’accompagnement des volontaires « itinérances » de la Croix-Rouge de Belgique.
    En 2018, ces bénévoles, qui sont près de 300, ont concrétisé 1.724 visites. 302 enfants ont été accompagnés.
    Avec le Hainaut et Bruxelles, la province de Liège est parmi les plus sollicitées. Les chiffres pour Liège en 2018 :

    • 50 enfants accompagnés par la Croix-Rouge
    • 54 bénévoles 

    Des chiffres insuffisants qui poussent La Croix-Rouge à lancer un appel aux bénévoles.
    Les critères à remplir pour le bénévolat "itinérance":  Lire la suite sur RTC

    Adressez un mail à : itinerance.cplg@croix-rouge.be ou appelez Rose-Marie Baudoin, Responsable provinciale d’activité au 0490 56 60 81

    Une séance d’information est prévue le mercredi 24/04/2019 de 10h à 12h au Comité Provincial de Liège, rue Dos-Fanchon 41, 4020 Liège (inscription obligatoire)

  • 4L Trophy: 2e place pour L'équipage de Condruziens

    capture ecran 2019-03-08 à 18.39.42.jpg

    Ça y est, le 4L Trophy 2019, c’est fini. Axelle Godelet (20), Charles Godelet (22), Élise Deraux (23), Océane Hardenne (23), Loïc Dethier (21) et Gautier Maillen (25) ont repris la route, à bord de leur Renault 4L pour rentrer en Belgique. Ce mardi, les 6 Condruziens ont embarqué à Tanger sur le bateau qui les ramène à Barcelone avant de finir la route jusqu’à Ouffet.

    Ce samedi, pour la cérémonie de clôture du 4L Trophy, les Trophistes ont bien eu droit à une arrivée en fanfare à Marrakech. Lors de leur mini-séjour dans la « Ville rouge », tour du souk, hammam, massage, visites culturelles ou piscine étaient au programme avant la cérémonie de clôture, prévue avec un dîner et un spectacle typiques suivie d’une soirée animée par NRJ dont un set exclusif de Morgan Nagoya. Lors de la cérémonie, nos 6 Condruziens n’ont certes pas remporté la palme mais ils ont toutefois réussi à se démarquer.

    B9718797246Z.1_20190305191408_000+GBSD421IM.1-0.jpg

    Une fin de raid dignement fêtée par les Condruziens. - D.R

    Ainsi, l’équipage nº565 de Loïc et Gautier, malgré un départ difficile, le 20 février dernier, après une halte à la Clinique automobile à Wavre suite à divers problèmes mécaniques, ont remporté la seconde place du classement européen et la 88ème place du classement définitif. Élise et Océane font quant à elles partie du Top 20 des équipages féminins présent lors du rallye. « Nous sommes ravis. C’est un plus dans l’aventure d’arriver à se classer. Du début à la fin, nous sommes restés soudés et on s’est vraiment soutenu tout du long, même avec les autres équipages. Axelle et Charles n’ont certes pas pu être classés mais ils se sont tout autant éclatés et ont joué le rôle de porteur d’eau mécanique. Dans ce type d’aventure, c’est tout aussi important », raconte Élise avant le départ.

    Avant de reprendre la route dimanche, Loïc et Gautier ont fait un détour par le PC Mécanique pour entièrement changer leur moteur. « Les garçons ont dû se faire remorquer jusqu’à Marrakech à la suite de l’épreuve Marathon qui a été un peu éprouvante pour leur 4L. En tout cas, on a passé d’excellents moments et on a bien profité des dernières pistes », confie Élise après une soirée où les 6 Condruziens ont pu dignement fêter la fin de leur raid humanitaire. La Meuse du 5 mars

  • Le 8 mars célèbre la Journée Internationale des droits des Femmes

    Pour un monde 50-50 en 2030: Franchissons le pas pour l’égalité des sexes
     
    Journée internationale des femmes 2019 :
    « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »

    Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement
     

    La Journée internationale de la femme, célébrée tous les ans le 8 mars, a pour thème « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »
    La thématique propose de réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans les domaines suivants : les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’infrastructures durables.

    La réalisation des ambitieux Objectifs de Développement Durable (ODD) exige des changements transformateurs, des approches intégrées et de nouvelles solutions, en particulier lorsqu’il est question de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles. L’observation des courbes actuelles laisse entrevoir que les actions en cours ne suffiront pas pour l’instauration d’une Planète 50-50 d’ici 2030. Des approches novatrices, capables de rompre avec le statu quo, sont essentielles pour éliminer les obstacles structurels et faire en sorte qu’aucune femme ni aucune fille ne soit laissée de côté.
    L’innovation et la technologie offrent certes des possibilités sans précédent, mais les tendances font apparaître une fracture numérique croissante entre les sexes, les femmes étant sous-représentées dans les domaines de la science, la technologie, l’ingénierie, les mathématiques et le design. Elle constitue un obstacle les empêchant d’être à l’origine ou d’avoir une incidence sur les innovations qui sont nécessaires et doivent tenir compte des sexospécificités, de façon à favoriser une transformation positive de la société. Que l’on parle des services bancaires mobiles, de l’intelligence artificielle ou de l’Internet des objets, il est essentiel que les idées et les expériences des femmes interviennent également dans la conception et la mise en œuvre des innovations qui façonneront les sociétés de demain.
    Faisant écho au thème prioritaire de la 63e Commission de la condition de la femme (CSW63), la Journée internationale des femmes 2019 s’adresse aux grands de l’industrie, aux jeunes pousses ou « startups » qui changent la donne, aux entrepreneurs sociaux, à toutes celles et tous ceux qui militent en faveur de l’égalité des sexes ainsi qu’aux femmes innovatrices, afin d’envisager comment l’innovation peut aider à éliminer les obstacles et à accélérer le progrès vers l’égalité des sexes, encourager les investissements dans des systèmes sociaux sensibles à la dimension de genre et bâtir des services et infrastructures adaptés aux besoins des femmes et des filles.
    Le 8 mars 2019, soyez à nos côtés pour augurer d’un avenir où l’innovation et la technologie ouvriront de nouvelles portes aux femmes et aux filles, afin qu’elles puissent jouer un rôle actif dans la mise en place de systèmes plus inclusifs, de services efficaces et d’infrastructures durables qui serviront à atteindre plus rapidement les ODD et l’égalité des sexes.
    Source

    Et chez nous?

    capture ecran 2019-03-07 à 20.26.55.jpg
    Grève des femmes : perturbations

    Vous n’avez pas pu rater cette actualité : ce vendredi 8 mars, Journée internationale pour les Droits de la Femme, le collectif « Collecti.e.f 8 maars» appelle à la première grève nationale des femmes en Belgique.
    À l’instar des 5 millions d’Espagnoles qui avaient paralysé leur pays l’an dernier, le collectif invite donc chacune des Belges à montrer que, si elles s’arrêtent, « le monde s’arrête également de tourner ».
    L’idée qu’il souhaite défendre est donc de rendre visible tout le travail qu’elles effectuent au quotidien, que ce soit dans leur vie privée ou professionnelle avec, in fine pour objectif, de dénoncer les injustices et revendiquer les droits des femmes. Intégrité physique, égalité salariale, conditions de travail, violences faites aux femmes... Tant de sujets qu’elles souhaitent aborder et défendre. Bref, concrètement chez nous, cet appel risque de provoquer quelques perturbations.
    Au TEC, pour l’heure, aucun blocage n’est annoncé : toutes les lignes seront bien assurées aux horaires habituels.
    Dans nos établissements hospitaliers, où le personnel féminin est souvent majoritaire, même son de cloche. «Comme lors de chaque préavis déposé, les services sont prévenus et s’organisent en fonction, afin d’assurer le travail minimal ou habituel en fonction du nombre de manifestants annoncés. Mais tel ne sera pas le cas ici», détaille-t-on au CHU, comme dans nos autres hôpitaux liégeois.
    AU CAS PAR CAS
    Pour nos administrations communales et autres services pu-blics, c’est plus compliqué.

    Là, c’est au cas par cas qu’il va falloir se renseigner.
    À Liège, plusieurs services administratifs de la Ville annoncent leur fermeture, ainsi que certaines crèches. L’Office du Tourisme de la gare des Guillemins sera aussi fermé, tout comme certains musées. Le mieux reste donc encore de vous renseigner directement auprès de votre commune des dispositions à prendre en ce jour spécial.
    EMILIE DEPOORTER La Meuse H-W

  • Télévie Tinlot : 188 soupers servis samedi dernier: MERCI !

    capture ecran 2019-03-06 à 18.51.03.jpgLes bénévoles Tinlotois du Télévie ont encore réussi une belle organisation pour cette soirée du Télévie du samedi 2 mars 2019. Une salle magnifiquement décorée, une tombola toujours aussi bien fournie, et 188 repas servis!

    capture ecran 2019-03-06 à 18.50.43.jpg

    Voici le petit mot de Cathy Fraiture, la responsable de l'organisation, adressé aux participants:

    "C’est avec une émotion toute particulière que je prends la parole ce soir. En effet, mon oncle Jacques Leclère que je considérais comme un frère s’est éteint ce matin. Il était âgé de 55 ans et est décédé des suites d’un cancer des poumons. Mes pensées respectueuses et chaleureuses vont tout naturellement à son épouse Patricia qui fait partie de notre comité et à ses deux fils, Guillaume et Florent ainsi qu’à toute la famille.
    La recherche avance à grands pas mais elle ne va jamais assez vite !
    Notre petit comité a recueilli ni plus ni moins la jolie somme de 73.092€ sur ses 16 ans d’existence soit l’équivalent de 2.948.524 vieux francs belges ! L’année prochaine, on dépasse les 3.000.000. Et cela grâce à vous !
    Cette somme représente le bénéfice des repas, des tombolas, des ventes des produits Télévie, des dons sur le compte ou des dons tout court.
    J’en profite pour vous dire que ce matin, 12 équipages composés de trois à quatre personnes ont participé à une endurance de deux heures de karting à Dolhain et ont récolté la coquette somme de 490€. Je remercie Olivier Beck à l’origine de cette activité et je pense que l’on peut applaudir les participants ici présents.
    Je remercie à nouveau tous les commerçants qui participent de près ou de loin à la réussite de notre manifestation.
    J’attire également votre attention sur la superbe décoration composée d’arbres de vie réalisée par Dawn et les élèves de l’école communale de Fraiture.
    Cette année, nous avons le grand plaisir d’avoir la participation de nouvelles jeunes bénévoles; il s’agit de jeunes patronnées de Nandrin qui, sensibilisées par la maladie touchant leur fidèle amie Lucie, ont tenu à adhérer à cette cause. Courageuse petite Lucie qui nous fait l’honneur d’être parmi nous ce soir. Je tiens également à avoir une pensée particulière pour la petite Coraline de Seny qui souffre actuellement d’un lymphome et qui est hospitalisée.
    Notre comité se veut actif et souhaite ardemment pouvoir organiser d’autres activités dont vous serez bien sûr tenus au courant.
    Voilà, maintenant place à notre méga tombola qui, cette année, fera une fois de plus beaucoup d’heureux lauréats !
    Le comité se joint une nouvelle fois à moi pour vous dire un immense merci pour votre présence et pour vous donner rendez-vous l’année prochaine même endroit, même heure, mais ce sera le samedi 07 mars 2020.
    Et ensemble, nous ferons gagner la vie !

    capture ecran 2019-03-06 à 18.51.10.jpg

    capture ecran 2019-03-06 à 18.49.52.jpg

    Le samedi matin, 12 équipages composés de trois à quatre personnes ont participé à une endurance de deux heures de karting à Dolhain et ont récolté la coquette somme de 490€.

  • Repas suédois au profit de St Vincent de Paul et des plus démunis de l'entité. Dim. 17 mars

    repas suedois fini a4.jpg

  • Tinlot. Appel à témoin

    52771800_10217628473639892_8463234929373741056_n.jpg

    Bonjour à tous , j’ai eu une belle surprise ce matin en découvrant ma voiture joliment encastrée dans la haie...
    Quelqu’un aurait-il croisé une voiture type suv, utilitaire ou jeep probablement de couleur bleue avec une face avant détruite ou endommagée et circulant  ( ou abandonnée quelque part ) dans les environs Tinlot-Clavier-Nandrin-Ouffet ?
    Les faits se sont déroulés à Seny la nuit de mardi à mercredi.
    Si vous avez une quelconque information ou piste qui pourraient m’aider à retrouver la personne en question, ce serait sympa !
    Merci d’avance.

  • Climat. Deux marches prévues cette semaines à Huy et Nandrin

    images-1.jpgClimat. Jeudi prochain, deux marches prévues à Huy et Nandrin.

    À Huy, un grand rassemblement pour le climat sera organisé jeudi prochain à 10h30, au départ de la Grand’Place. C’est l’Athénée royal de Huy qui est à l’origine de cette mobilisation des jeunes.
    À Nandrin, les élèves du niveau inférieur se rassembleront également le jeudi 28 février. L’initiative vient d’un groupe d’enseignants de l’école Saint-Martin. La manifestation est ouverte à tous, «parents, grands-parents, amis, Nandrinois et aux élèves des écoles communales de Villers-le-Temple et Saint-Séverin. Ils devraient d’ailleurs nous rejoindre à vélo», indique Paul Eloy, le directeur de St-Martin.
    Le rendez-vous est donné à 11h sur la place de Nandrin. « C’est une mini- marche dans la mesure où tous nos élèves participent, y compris les petits de 1re maternelle. Nous ferons le tour de la place. » Des chants seront interprétés, des textes lus et une charte d’engagements concrets sera remise au bourgmestre.
    La Meuse du vendredi  22 février