Vols

  • Anthisnes. L’agriculteur cherche ses dix génisses

    Capture d’écran 2019-11-03 à 14.12.04.pngÉtrange mésaventure survenue la semaine dernière à un agricul- teur du Condroz liégeois : 18 de ses vaches, des génisses laitières, ont disparu ! S’il en a finalement retrouvé huit, dans un bois, dix manquent toujours à l’appel.
    MALVEILLANCE
    Les dix-huit vaches, des Holstein à la robe noire et blanche, ont disparu samedi dernier, alors qu’elles se trouvaient dans une prairie située à Anthisnes. « Il s’agit d’un acte malveillant car les barbelés de leur pâture ont été coupés » précise l’agriculteur. En patrouillant dans la campagne et après avoir sollicité différents villageois, l’agriculteur est parvenu à remettre la main sur huit de ses vaches.
    Elles se trouvaient à proximité du château d’Anthisnes. Mais où
    se trouvent les dix autres ?
    « Je ne sais pas si la personne qui a coupé les fils barbelés a commis un simple acte de vandalisme ou s’il a embarqué une partie du troupeau » commente-t-il. Des traces des génisses auraient cependant été observées dans le bois côté Comblain-au-Pont. Pour les retrouver, l’agriculteur lance un appel à témoins (0470/ 68.50.57) et promet même une récompense à la personne qui pourra lui dire où les génisses se trouvent.  "Pour nous, c’est une grosse perte, n
    ous espérons vraiment les retrouver !" Conclut-il.

    A. Bt. La Meuse H-W

  • Voici les communes les plus touchées par les cambriolages à Huy-Waremme

    La Police Fédérale a publié ses chiffres en termes de cambriolages dans les habitations au cours de l’année 2018 pour les 31 communes de l’arrondissement Huy-Waremme.
    La comparaison se fait par le nombre de vols par le nombre d’habitations. On pourrait donc dire que le classement réalisé donne une idée des communes où votre maison a le plus de chances d’être visitée.
    C’est la commune de Fexhe-le-Haut-Clocher qui arrive en pole position avec 334 vols commis durant l’année 2018 suivi de Geer avec 297 cambriolages.

    B9721287212Z.1_20191018095220_000+GMTENFANN.1-0.jpg

     

     

    Contrairement aux attentes, ce ne sont pas les villes les plus peuplées qui figurent dans le top : la situation géographique influence ces vols. « Il y a de nombreuses sorties d’autoroute à proximité de la commune. Il y a également le fait que la police manque d’effectifs. Je ne parle pas de qualité mais de la quantité. Par conséquent, il y a une présence insuffisante des policiers sur le terrain. S’il y avait davantage de patrouilles, on diminuerait certainement le nombre de vols. Je n’en veux évidemment pas à mon chef de zone, il n’en peut rien », explique Henri Christophe, le bourgmestre de Fexhe-le-Haut-Clocher.
    « Les voleurs évitent la confrontation »... Lire la suite dans la Meuse H-W

     

  • Cambriolages dans les habitations ? Campagne "1joursans" du 14 au 20 octobre

    capture ecran 2019-10-14 à 19.14.36.jpg

    Cette année l’action 1JOURSANS se déroulera du 14 au 20 octobre avec comme point d’orgue, la journée du vendredi 18 octobre 2019. Le passage à l’heure d’hiver est une période critique pour les cambriolages, c’est donc un moment idéal pour rappeler les bonnes habitudes de prévention.

    En voici déjà quelques-unes :

    ▪ Ne postez pas sur les réseaux sociaux que vous n’êtes pas chez vous. En quelques clics, n’importe qui peut retrouver votre adresse…
    ▪ Vous avez une tablette, un ordinateur portable ? Ne les laissez pas à la vue de tous.
    ▪ Vous partez, fermez votre porte à clé. Même pour 5 minutes !
    ▪ Donnez à tout moment une impression de présence : lumière/musique sur minuterie aléatoire.
    ▪ Demandez à vos voisins de jeter un œil sur votre habitation.
    ▪ Vous voyez quelque chose de suspect ? N’hésitez pas et prévenez immédiatement la police au 101.

    Ensuite, pensez à renforcer vos portes et fenêtres. Non, ce n’est pas forcément coûteux.

    ▪ Placez un manche en bois dans le rail de votre porte coulissante.
    ▪ Placez des verrous supplémentaires.
    ▪ Installez des poignées à clés sur vos châssis.

    Encore besoin d’inspiration ? Rendez-vous sur www.1joursans.be et retrouvez tous les conseils pour sécuriser correctement votre habitation.

    N’hésitez pas à visiter des initiatives de prévention organisées par votre zone de police ou votre administration communale.

    Finalement, likez, suivez et partagez notre campagne :

    Facebook : 1 jour sans

    Twitter : @1joursans

    #1joursans

  • Tinlot (Seny) : la «Glace Timbrée» se fait voler son… robot tondeuse

    Un vol inutile selon le spécialiste des tondeuses.

    Un vol inutile selon le spécialiste des tondeuses. - Husqvarna

    Le 15 août dernier, aux alentours de 4h30 du matin, un individu a pénétré au sein de la propriété de l’établissement La Glace Timbrée, situé à Seny (Tinlot). Filmé par les caméras de surveillance de l’établissement, l’homme a dérobé… le robot tondeuse.

    Lors de l’ouverture de l’établissement, la gérante, Christine Warnier, découvre avec étonnement que son robot tondeuse Husqvarna n’est plus à sa place. Après avoir visionné les caméras de surveillance, elle constate avec stupeur que tôt au matin, aux alentours de 4h30, un homme, plutôt jeune, habillé d’un sweat « 1979 », a dérobé la machine et sa base avant de prendre la fuite à bord de sa camionnette blanche. « Il a juste pris le robot, il n’a commis aucune effraction dans l’établissement. Je reste toutefois décontenancée par un tel vol d’où notre publication sur les réseaux sociaux pour avertir le voleur qu’on l’a non seulement filmé mais qu’on a également son visage et son numéro de plaque », souligne la gérante.

    capture ecran 2019-08-23 à 14.07.20.jpg

    En effet, directement après la découverte, l’établissement a publié sur sa page un message demandant au lascar de ramener le robot sous peine de porter plainte. Toutefois, celui-ci ne s’est jamais présenté. « On lui a pourtant laissé une chance d’avoir une issue favorable mais il semble que le voleur préfère avoir affaire avec la police », a renchéri la gérante qui a porté plainte en ce début de semaine.

    Tondeuse bloquée ou géolocalisée
    L’enseigne nandrinoise, Système-D, spécialisée en tondeuses, qualifie le vol de ce robot Husqvarna complètement inutile. « Les tondeuses de cette marque possèdent différents systèmes de sécurité permettant de réduire les risques de vols, c’est donc irréfléchi de les voler. Lorsque la victime signale le vol auprès de la marque et du revendeur, nous pouvons notamment bloquer l’utilisation à distance ou encore géolocaliser l’engin suivant le modèle », explique une employée du magasin. Système-D insiste également sur le fait qu’en plus d’avoir volé une machine inutilisable, il est impossible au voleur de la revendre, même pour les pièces.

  • Soheit-Tinlot. Tentative d'effraction rue du Centre

    capture ecran 2019-07-22 à 16.53.30.jpg

    Vendredi soir, vers 22h au carrefour de la rue du Centre et de la rue Malplaquaye, trois individus à bord d'une petite voiture grise,ont tenté de pénétrer dans une habitation.
    Le propriétaire, un voisin de l'Espace Intergénérationnel, les a mis en fuite et a prévenu la police qui est descendue sur place et a enregistré la plainte !
    Attention donc, la chaleur et les vacances n'arrêtent pas les voleurs!
    Source A.D

  • Delhaize de Strée: les voleurs défoncent le volet durant la nuit de lundi à mardi

  • Condroz. Vague de vols de cartes bancaires PAR RUSE chez les seniors

    Les victimes sont nombreuses ces dernières semaines. La police du Condroz lance une grande campagne de prévention

    capture ecran 2019-02-27 à 18.18.34.jpg

    Pour lutter contre les nombreux vols de carte bancaire par ruse à Nandrin, l’inspectrice Hélène Labalue a lancé une grande campagne de prévention auprès des commerçants et clients de Nandrin et Tinlot.
    Il y a une dizaine de jours, Irène (prénom d’emprunt), une Nandrinoise de 83 ans, effectue ses courses dans une grande surface commerciale de Tinlot. À plusieurs reprises, elle croise les mêmes personnes dans les allées du magasin. Elle s’en étonne, mais sans plus. « Juste que je trouvais cela bizarre », se souvient-elle.
    À la caisse, rebelote, les deux femmes aperçues quelques instants plus tôt sont à nouveau tout près d’elle. « Ce qui m’a frappé, c’est qu’elle n’avait pas d’achat ». reprend Irène qui quitte le magasin pour se rendre ensuite sur la tombe de son mari, au cimetière de Scry.
    En sortant du cimetière, elle remarque une camionnette blanche garée sur le parking. « Mais à nouveau, je ne me suis pas méfiée. J’étais à 100 lieues de penser que j’étais suivie. »
    Du cimetière, Irène fait encore un crochet par une droguerie avant de rentrer chez elle, à Nandrin. « Dix minutes plus tard, les deux femmes vues dans le magasin sonnaient à ma porte pour me demander soi-disant des livres pour une association d’enfants de Huy. Heureusement, ma petite-fille était là lorsque cela s’est passé », soupire Irène. « Elle s’est tout de suite méfiée et l’a bien fait comprendre aux deux inconnues qui n’ont pas insisté. Elles sont reparties ».
    Suite à ces faits, Irène a déposé plainte au bureau de police de Nandrin où immédiatement les enquêteurs ont reconnu dans son récit le modus operandi des voleurs de carte bancaire par ruse qui sévissent depuis 2 à 3 ans dans la région de Nandrin. Les victimes sont bien souvent des personnes âgées. Selon l’inspecteur principal, Danny Gilson, entre 10 et 20 cas ont été enregistrés en l’espace de 2 à 3 ans.
    Lire la suite de l'article de Marie-Claire Gillet dans la Meuse H-W du 27/2.

    4145809130.3.jpegDistraire la victime par tous les moyens
    A quelques variantes près, le modus operandi utilisé pour ce type de vol par ruse est toujours identique et donc facilement repérable : « Le ou les auteurs observent leur victime qui compose son code lors du paiement, un(e) suspect(e) se trouve dans la file d’attente de la caisse, l’autre suspect(e) fait semblant de téléphoner devant cette caisse. Comme les victimes ne prennent aucune précaution pour cacher le code, cela permet aux auteurs de prendre facilement connaissance de ce code » explique la police dans le document qu’elle a distribué dans les commerces de la route du Condroz à Nandrin et de la zone commerciale de Tinlot.
    Lorsque la victime se retrouve sur le parking, deux options sont possibles : soit elle est suivie jusqu’à son véhicule, soit jusqu’à son domicile comme ce fut le cas pour Irène de Nandrin. Lorsque la future victime est sui-vie jusqu’à son véhicule, les auteurs prétendent récolter de l’argent pour une œuvre fictive, pendant qu’un fait signer un document, une autre personne subtilise le portefeuille.
    Dans le cas où la victime est suivie jusqu’à son domicile, une des deux personnes se fait passer pour malade ou enceinte (ou toute autre raison), et demande un verre d’eau (ou un autre service). Le but est d’entrer dans la maison. Une fois à l’intérieur de l’habitation, une des deux demande à se rendre aux toilettes pendant que l’autre distrait la victime. Ce qui laisse à l’auteur tout le loisir de voler le portefeuille.
  • Police du Condroz. Attention vague de vol !

    capture ecran 2019-02-07 à 22.08.25.jpgAttention vague de vols.
    Une recrudescence de vols dans habitation est constatée sur les communes de Ouffet, Tinlot (Abée et Ramelot), Clavier et Nandrin.
    Ces vols surviennent entre la fin d'après-midi et minuit, même durant une très brève absence des occupants.
    Nous recommandons à la population de faire preuve d'une grande vigilance et de signaler directement au n° gratuit 101 tout agissement suspect.
    Veillez à utiliser les systèmes de sécurité présents dans vos habitations.
    Nos services sont actuellement à la recherches active des auteurs.
    Source

  • Tinlot. Attention, des voleurs repérés à Ramelot

    2128325754.2.jpg

    Photo prétexte à Ramelot. AL

    Dans la nuit de vendredi à samedi, dans le virage précédent le château d'eau (carrefour vers Linchet) à Ramelot, un habitant circulant en voiture a repéré une camionnette Peugeot blanche stationnée à un endroit inhabituel. Il a faitdemi-tour pour prendre le numéro de plaque. A ce moment, il a aperçu un individu dans l'allée de garage d'un villageois. Après avoir signalé les faits à la police de Tinlot, il s'agirait d'un individu déjà signalé!
    Prudence donc, en sachant également que novembre et décembre sont des mois propices aux cambriolages...
    N'hésitez pas à communiquer avec vos voisins et à prévenir directement la police.
    Voir les conseils pratiques dans l'article précédent "1 jour sans"

  • Sécurité: les statistiques des cambriolages dans à Huy-Waremme

    capture ecran 2018-10-21 à 19.14.11.jpg

    Plus de 33 cambriolages pour 1.000 logements à Fexhe en 2017. La police fédérale publie des chiffres officiels. La Hesbaye semble plus touchée, à l'exception de Remicourt.

    La police a enregistré plus de 33 faits pour un millier de logements fexhois. Burdinne (29 faits enregistrés pour 1.000 logements) et Héron (28) ont complété ce déplorable podium pour l’année 2017. Le bourgmestre de Burdinne,
    La proximité d’axes routiers majeurs est une explication du nombre de cambriolages constatés, notamment à Burdinne et Héron. Les vols observés sont souvent intervenus pendant la journée.
    Les préjudices se sont rarement révélés importants et les malfrats ne sont presque jamais entrés en contact avec les habitants. »
    La situation géographique de communes comme Anthisnes ou Clavier, moins proches de l’autoroute, explique
    des chiffres moindres. Voir l'article complet sur Huy-Waremme et le dossier des cambriolages en Wallonie dans la Meuse du 19 octobre.

    Condroz attention: NOVEMBRE : LE MOIS DES CAMBRIOLEURS
    Pour éviter le pire, vous pouvez faire appel gratuitement
    au conseiller en prévention de la Zone de Police

    capture ecran 2018-10-21 à 19.31.26.jpg

  • Police du Condroz. Remorque volée : le propriétaire recherché

    capture ecran 2018-07-31 à 19.16.39.jpg

    Sur sa page FB, la police de la zone du Condroz a lancé en cette fin de juillet un appel aux propriétaires de remorque. Cet appel est lancé dans le cadre d’une tentative de vol de cuivre sur un site Infrabel.
    «Les auteurs ont utilisé une remorque probablement volée. Celle-ci a été abandonnée sur place. La date de découverte remonte au 28/ 04/18 », indique la zone.
    Le propriétaire est prié de se manifester auprès de la zone qui prévient déjà : «Un élément distinctif a été masqué. La remorque ne sera restituée que si la personne se présentant comme étant le propriétaire peut nous donner le renseignement manquant et nous en apporter la preuve. »- La Meuse du 31/7

  • HUY-WAREMME – CRIMINALITÉ. Les chiffres de 2017

    capture ecran 2018-07-17 à 16.44.42.jpgTop des cambriolages: à Huy, Hannut et Wanze
    Une hausse de 32,12% pour la cité mosane par rapport à 2016 et une baisse pour tout Meuse-Hesbaye.
    La police fédérale a publié ses statistiques en matière de criminalité pour l’ensemble de l’année 2017, y compris par zone de police et même par commune. Chez nous, sans grande surprise, ce sont toujours les vols dans habitations qui arrivent en tête des délits.
    Les cambriolages, dans l’arrondissement de Huy-Waremme, pour nos cinq zones de police, restent le délit no1 face auquel elles sont confrontées. En 2017, chez nous, la police fédérale, dans ses statistiques, a constaté un total de 524 vols dans des habitations. Et, durant cette année, c’est à Huy que le plus grand nombre a été constaté: 137, contre 93 l’année précédente, soit une hausse de 32,12%!  «Il est toujours difficile d’analyser des statistiques et d’en donner des explications concrètes», a commenté le chef de corps, le commissaire divisionnaire Christophe Romboux. «L’année précédente, il y a eu une vague d’arrestations de bandes organisées venant de pays de l’est. Ce démantèlement pourrait peut-être expliquer le chiffre plus bas de l’année précédente. Il s’agit là plutôt d’une supposition d’expérience», détaille-t-il.
    Augmentation ou non, la ville de Huy reste, chaque année, l’entité où le plus grand nombre de cambriolages est constaté. Des chiffres qui peuvent s’expliquer, notamment, par la densité de population: «Pour une zone de 47km2 avec 21.500 résidents environ, les citoyens sont contrés dans cette zone urbaine. À cela s’ajoutent encore les axes routiers qui desservent la ville et qui permettent donc aux voleurs de prendre rapidement la fuite. On pourrait avoir tendance à croire qu’il est plus simple de voler dans des maisons quatre façades isolées mais les malfrats ne connaissent pas toujours les lieux et, là-bas, les voisins sont d’office plus attentifs à une voiture inconnue.» Enfin, en centre-ville, il n’y a pas que les bandes itinérantes qui opèrent: «Les voleurs, dits ‘locaux’, sont aussi plus légion qu’en campagne.»
    Lire la suite dans la Meuse du 11 juillet

  • Abée-Scry. Pierres taillées abandonnées...

    capture ecran 2018-07-03 à 16.18.44.jpg

    Des lecteurs du blog signalent des vieilles pierres taillées abandonnées.
    Cela se situe sur la route entre Scry et Abée, au milieu du chemin de terre sur la gauche en direction d’Abée et à hauteur du croisement avec la petite route descendant vers Saint Vitu.
    Voici  des photos. Peut-être proviennent-elles d’un endroit : propriété, château ou cimetière dont le propriétaire serait heureux de les retrouver ? (Transmis par MD)

  • Après Tinlot et Nandrin, 14 grilles d'avaloir dérobées à Marchin sur le parcours de la Flèche wallonne

    30688338_185215022278340_2976801687798284288_n.jpg

    Photo JM R. Tinlot

    Dans la nuit de mardi à mercredi, 14 grilles d’avaloirs d’égout ont été dérobées dans la Vallée du Hoyoux à Marchin, entre le Pont de Bonne et le carrefour avec la rue de Triffoys.

    La zone de police du Condroz a constaté les faits ce mercredi matin. Les services du SPW ont directement été avertis, d’autant que ces vols ont été commis en plein sur … le parcours de la Flèche Wallonne ! Vu la dangerosité que l’absence de ces grilles peut engendrer, il y a donc eu urgence : le nécessaire devait être mis en place ce mercredi matin afin de rétablir la situation et d’installer de nouvelles grilles. « Il s’agit d’une route régionale donc, au niveau communal, on m’en a informé, mais elle ne dépend pas de notre gestion », a réagi le bourgmestre, Éric Lomba. «Par contre, je trouve cela évidemment bien dommage », ajoute-t-il. «De tels agissements posent des problèmes de sécurité publique. C’est scandaleux de faire ça ! Les gens sont inconscients… Je suppose que c’est un problème de paupérisation de notre société qui mène à des agissements pareils. Certaines personnes doivent brûler la chandelle par les deux bouts, ce qui en arrive à de tels comportements.»
    Ces avaloirs, en fonte, valent de l’argent dans le milieu des ferrailleurs : leur prix est évalué au kilo en fonction de l’offre du marché. «Mais bon, cela ne vaut pas grand-chose », réagit un professionnel contacté par nos soins. «En région de Bruxelles, on est à 120€/t. mais, à Huy, 100€ environ je dirais. Et pour avoir une tonne, il faut déjà beaucoup d’avaloirs, dont le poids varie en fonction de leur taille bien sûr. Voler ces grilles, pour moi, c’est n’importe quoi… » Article à lire dans la Meuse digitale

    capture ecran 2018-04-19 à 20.48.30.jpg

    A voir également le reportage de RTC sur le vol des grilles à Tinlot et Nandrin

  • 25 grilles d’avaloir volées à Nandrin et à Tinlot

    Quelques précisions sur le vol des grilles d'avaloir annoncé vendredi matin sur ce blog à Tinlot et à Nandrin.capture ecran 2018-04-13 à 11.01.19.jpg
    «  C’est scandaleux  », déplore Cilou Louviaux, bourgmestre de Tinlot. 18 grilles d’avaloir ont été volées dans la nuit de jeudi à vendredi dans cette commune. «On a la chance que ce soient les vacances, car certains enfants relient Seny à Fraiture à vélo. C’est complètement inconscient de les avoir retirées, voire criminel si quelqu’un vient à se tuer. » Les ouvriers de la commune ont déposé plainte. «Peu d’habitations se trouvent autour des endroits qui ont été  visités. Il n’y a pas beaucoup de témoins », continue la bourgmestre. Il y a toutefois un intérêt aux yeux de ses malfrats à s’emparer de ces grilles. «La fonte, ça se revend. De plus, elles sont lourdes puisque des voitures peuvent rouler dessus. Elles ont certainement de la valeur au kg. »
    Si la commune en détient en stock, «Tinlot n’est pas Liège. Nous n’en avons pas 18 de remplacement », étaye la bourgmestre. «Nous avons balisé et sécurisé les divers endroits où une plaque manque, et nous ferons rapidement le nécessaire. Si les gens en voient, je les invite à me contacter car c’est fondamental pour la sécurité. » Ces grilles ont été volées rue Tilleul et à Tillesse (Scry).

    capture ecran 2018-04-13 à 11.59.34.jpg
    Rue Tillesse (Photos JM.R.)

    7 AUTRES À NANDRIN
    Des malfrats se sont également emparé de 7 autres grilles, cette fois à Nandrin dans la rue Flamioul. «Ça arrive de temps à autre. Certains volent des plaques de signalisation et des barrières Nadar », dit Philippe Dessers, responsable du service travaux. «Les personnes qui les ont prises les ont vraisemblablement cassées en morceaux avant de les revendre.»
    Hormis la sécurité des citoyens qui emprunteraient ces passages, un autre problème se pose : ces grilles sont de vieux modèles que la commune n’a pas en stock. «Elles ont été coulées dans la masse du béton », continue le responsable. «S inous n’en trouvons pas ailleurs, il faudra remplacer l’avaloir tout entier. »-
    J.G. (LM du sam 14 avril)